Posts Tagged 'Propagandes'

Une vérité qu’on arrange (version française de A convenient truth)

Parce que je crois que la problématique se situe ailleurs, je fuis comme la peste le débat entourant le réchauffement climatique. On nous vend cela comme une vérité intouchable, et je l’accepte à moitié ce message, car a priori il me semble un incitatif énorme pour la conscientisation environnementale planétaire : cela fonctionne, nous le constatons, c’est dans l’air du temps… Justement, tout cela n’est qu’une question du temps qu’il fait et qu’il fera : sujet hautement rassembleur, s’il en est!

C’est grâce à l’amitié si je me suis penché sur la question des arguments contre la théorie amenée en grandes pompes par Al Gore. Le visionnement de la première partie du documentaire « The great global warming swindle » (La grande supercherie du réchauffement climatique — traduction libre) a terminé de m’ouvrir les yeux. Mais je dois me confesser, auparavant, j’ai fermé les yeux parce que ceux qui me proposaient cet autre côté de la médaille étaient aussi du côté droit… je me débarrasse de mes automatismes néfastes doucement…

Ce qu’il en ressort, en gros, c’est une propagande culpabilisante au possible pour freiner le développement des pays émergents, comme la Chine et l’Inde, et les pays encore plus pauvres, comme ceux d’Afrique, et le seul moyen fort pour se faire est d’accuser le virus humain. Je sens à ce point vos gros yeux et je m’explique : avouer ici un gros gros doute sur l’influence des humains sur le climat n’est pas du tout en contradiction avec l’écologie, l’environnement, au contraire, cela revient à souhaiter la redirection des énergies vers la réduction de la pollution globale, chimique, et la mise au point de technologies propres. (Et cela remet bien sûr en perspective toute l’idée de la décroissance conviviale, de la simplicité volontaire, qui prend maintenant à mes yeux une tangente d’autant plus philosophique qu’elle me semblait majoritairement utilitaire.)

Vous me direz que cela revient pratiquement au même : pourquoi troquer la peur du climat contre la réalité du trop-plein de produits chimiques si cela élimine par la même occasion le sentiment d’urgence, ce qui aurait peut-être pour effet de nous réinstaller confortablement dans un statu quo encore plus difficile à faire bouger? Oui, j’en conviens, et cela est en partie terrifiant. Je me demande s’il ne vaudrait pas mieux se taire et espérer que cette zizanie donne des résultats positifs, même si c’est mensonger (mais en publiant ce texte, je penche assurément du côté de la vérité, enfin celle à laquelle je crois maintenant…). Parce que quand on sait que seulement 0.054% de l’atmosphère est composé de CO2, et que l’apport qui provient de l’activité humaine est encore plus petit, on se demande comment des gens, des scientifiques, ont pu bâtir une théorie aussi apocalyptique. Mais nous ne sommes que des jarres à remplir, au gré des agendas politiques, puisqu’il semble que le fond de cette crise est bien politique.

Il faut donc remettre les pendules à l’heure, et rapidement. Sans pour autant sacrifier les efforts de réduction de la pollution, puisqu’il serait bien temps de redonner un peu d’éclat à cette planète, pour qu’elle reste la planète bleue, et qu’on ne l’appelle jamais la planète brune…

(Photo : a guy with a camera)

Votez pour ce texte sur Cent Papiers!

Les grains bioniques ont la vie dure…

Il me semble qu’un étiquetage obligatoire indiquant la présence d’OGM dans les aliments serait une bonne chose, n’en déplaisent aux zélateurs anti-étatique qui y voient sûrement une oppression envers la liberté des entreprises de cacher aux consommateurs un élément d’analyse assez important pour choisir des produits. Si vous êtes en accord avec ce voeux de transparence, appuyez Greenpeace en envoyant un courriel à votre député fédéral. (Merci Gaétan pour le lien!)

Et, en passant, le copain Manx déboulonne dans un billet ultra crédible le mythe absolutiste comme quoi les OGM seraient plus productifs :

le professeur en agronomie Barney Gordon, de l’université du Kansas, a effectué une recherche de 3 ans qui tend à prouver qu’au contraire de ce que prétendent plusieurs sources, certains organismes, comme dans le cas étudié, le soya, ne subissent pas un gain en productivité lorsqu’ils sont génétiquement modifiés.

Ainsi, pour l’exemple du soya, l’OGM Roundup Ready de soya, de Monsanto, a démontré des rendements de 10% plus faible que son homologue naturel choisi par sélection artificielle, sous des conditions similaires et sans enrichissement du sol. Cela vient confirmer des résultats similaires venant de l’université du Nebraska comme quoi le soya génétiquement modifié n’apportait pas de meilleur rendement.

La suite est encore plus béton! On y apprend comment il est possible de rendre ces grains plus productifs…

(Photo : rémi avec un i)

Les conservateurs toujours en mode reculons

Les conservateurs (autant le parti que les idéologues, mais ce sera amplement le parti qui sera visé ici) sont de drôles de spécimens. Tandis qu’ils sont fortement soupçonnés d’avoir triché aux dernières élections, ils essayent en catimini de criminaliser à nouveau l’avortement par le dépôt d’une loi ambiguë et censurent un livre hautement factuel sur les drogues. Voilà bien une démonstration limpide du relativisme de la vertu, qu’ils veulent monopoliser pour le bien de tous…

Si on regarde la question de l’avortement, qu’on soit pour ou contre il est clair que le meilleur compromis réside dans le libre-choix, en s’imaginant les gens responsables au possible, donc avec l’apport de la prévention et de l’éducation. La question a savoir si la mort provoquée d’un foetus est un meurtre ou non est tellement difficile à répondre qu’elle me semble assujettie au contexte précis de la génitrice, dans le giron du système de santé, en phase avec une éthique bien construite, pas dans le regard réprobateur d’un dieu et/ou d’un groupe qui se proclame de la vérité et de la moralité. Et des génitrices irresponsables, il y en a encore beaucoup aujourd’hui, il faut en convenir, mais à qui la faute?

Cela me fait penser à la position du parti conservateur sur le livre « Savoir plus et risquer moins ». On pense de leur côté que le public n’est pas digne de recevoir des informations complètes et objectives sur les drogues. On pense que hors des règles édifiées les choix des humains seront obligatoirement déficitaires, qu’en dehors du contrôle étatique traditionnel la perdition guette les brebis égarées… On punit au lieu de comprendre, on répare au lieu de prévenir.

Je ne veux pas trop prendre parti… mais il me semble préférable de prôner l’éducation, la connaissance, le sens critique pour tous, au lieu d’une moralité toute faite pour contrer ces problèmes de société que sont les drogues et l’avortement. La pauvreté monétaire et intellectuelle est bien plus responsable que toute autre chose des choix embrouillés des gens, ces choix qui mènent vers le désespoir la plupart du temps. Connaissez-vous beaucoup de drogués et d’alcooliques pleinement équilibrés, de jeunes filles et de femmes qui utilisent l’avortement comme principal moyen de contraception qui sont allumées, tout à fait responsables, combien d’adolescents et d’hommes qui refusent le condom (et qui ne se renseignent surtout pas à savoir si la dame utilise un moyen de contraception) qui sont aptes à penser plus loin que leur désir du moment?

Et, alors, condamner après-coup ou regarder la situation en face, sans préjugés? Combattre la globalité du problème en examinant le contexte ou culpabiliser?

Répondre à ces questions sans se baser sur son propre dégoût face à ces problématiques est déjà un bon début.

(Photo : Venessa Nina Dot Com)

La trinité Radio-Canada-La Presse-Rockland MD

Dans mon point de mire aujourd’hui : le journal La Presse. Effectivement, deux billets de la blogosphère assez questionnant au sujet des liens qu’entretiendrait ce journal, propriété de Gesca, filiale de Power Corporation, avec Radio-Canada et Rockland MD. Donc, oui, l’information circule depuis 2001 que la télé d’État se serait acoquinée avec l’entreprise médiatique, pour compétitionner la convergence quebecorienne, et elle s’en défend bien, assurément. Aussi, il semblerait que La Presse offre sa visibilité pour vanter les mérites du nouveau traitement contre le cancer offert par la clinique privée Rockland MD, et cela semble encore plus éloquent quand on sait que l’IEDM, grand défenseur et promoteur de la privation en santé, est dans la famille Power Corporation…

Le premier billet, paru sur le site Amériquébec, fait état des dernières informations au sujet de la fraternité Radio-Canada-La Presse et des réactions de certains journalistes de Radio-Canada, et de Gesca, et du syndicat des communications de la télé d’État. Les uns clament que les citoyens ne devraient pas s’inquiéter de ce qui se joue derrière les portes closes, même s’il y a un peu de notre argent là-dedans, et d’autres dénoncent l’omniprésence des chroniqueurs gescaïen dans l’antre radio-canadien, l’interdiction aux journalistes de critiquer négativement Radio-Canada, et l’implication monétaire énorme de Radio-Canada dans le télé-horaire Voilà!, produit et distribué par Gesca.

Et, le deuxième billet, paru sur le blogue Lutopium, étale bien sûr en long et en large les découvertes et l’analyse du blogueur au sujet de la clinique Rockland MD et de la couverture complaisante de La Presse, avec pour voix, vantant haut et fort la « nouvelle procédure de règlement du cancer de la prostate », le très objectif Alain Dubuc… Et, coup de théâtre, « le Collège des médecins questionne la qualité du traitement contre le cancer offert à la clinique privée Rockland MD et le ministère de la Santé demande à la Régie de l’assurance maladie d’enquêter sur sa légalité. » Comme le soulève le blogueur, ce traitement est encore à un niveau expérimental, donc aucunement certifié par les instances gouvernementales canadiennes et états-uniennes. C’est ce qu’on appelle mettre la charrue devant les boeufs!

Ce qui ressort de tout ça, ce sont bien sûr les ramifications, la camaraderie entrepreneuriale dans les sphères du pouvoir, et de la connivence partielle de l’État. Mais vous me direz qu’au-delà de l’État il y a des gens, et c’est bien là le problème, puisqu’ici les « gens » ne sont pas synonymes de la collectivité, des citoyens, des électeurs, des payeurs d’impôts, mais bien d’un sous-groupe bien garni en relations et en argent. Et nous parlons surtout aussi d’une perte d’objectivité journalistique dans l’optique où l’omission et la publicité gratuite tiennent lieu de base, à la place de la recherche de la vérité, du débat et de l’exposition des faits, qui devient ainsi secondaire.

Alors ici, l’apparence d’objectivité devient une sorte de double glacis qui harmonise l’information auprès des lecteurs et des téléspectateurs, les influence positivement dans le sens des intérêts idéologiques et économiques des investisseurs : la privatisation à tout prix, et à leur condition, sans que la population ne puisse se concerter et donner son avis de manière éclairée, puisque l’information est imbriquée dans une sorte de chasse au trésor, inextricable pour quiconque aborde les enjeux actuels de manière passive.

Avec la brèche ouverte du côté de Radio-Canada, tout est mis en place pour ne donner que leur point de vue intéressé tandis que pour les quelques citoyens qui ne sont pas encore tout à fait pris dans la dynamique du pain et des jeux, il ne reste que l’espace médiatique encore ouvert à la liberté d’expression : c’est à dire le web. Ce billet, et les billets cités plus haut, sont seulement une infime contribution dans la mer médiatique, mais je les crois essentiels pour cultiver, ou plutôt réchapper, ce qui reste de notre démocratie.

Vous qui nous lisez, passez le mot : c’est la seule manière de contrebalancer.

Ajout :

Lutopium est venu ajouter en commentaire ces quelques informations :

1- Malgré ce que laisse croire Alain Dubuc, la clinique Rockland MD n’a pas fait l’acquisition de cette « machine ». C’est le manufacturier qui l’a installé chez Rockland MD et c’est le même manufacturier qui paie le médecin pour effectuer le traitement.

2- Le traitement n’est pas encore approuvé par les autorités américaines. Contrairement à ce qu’avance M. Dubuc, cette méthode de traitement, par ultra-sons, n’a pas été mis au point par l’entreprise privée mais plutôt par l’Indiana University School of Medicine dans les années 70.

3- Le traitement ne s’adresse qu’aux porteurs d’une forme légère du cancer. Dans la plupart des cas, il s’agirait d’une tumeur bégnine et la grande majorité des hommes n’en mourront pas.

4- L’entreprise derrière Rockland MD a réservé les noms suivants : Laval MD, Longueuil MD, Montréal MD, Québec MD, Sélection MD… Attachez vos tuques… Investissez dans une franchise!

5- Marcel Côté est un organisateur reconnu du Parti Libéral du Québec.

6- La synergie qui se dégage de tout ça: Rockland MD pousse l’opinion publique pour le privé en santé. Le gouvernement libéral tolère et permet à la clinique d’opérer et permet même à un hôpital de s’associer avec elle. Les compagnies d’assurance ajoutent certains services dans les assurances collectives. La compagnie Great-West, propriété de Power Corporation est pionnière dans le domaine. L’IEDM, présidé par Hélène Desmarais est folle de joie. Son père, le grand Paul Desmarais, est content. Le clown Dubuc est enfin invité au manoir de Sagard.

(Photo : shotbart)

Ajout (jeudi 3h) :

Pour une lecture des prétentions vertes de La Presse, RadiCarl a pondu une excellente analyse, et c’est ici.

Je sens vos yeux écarquillés…

Après avoir lu sur le blogue La Commune qu’ « Une étude du Canadian Centre for Policy Alternatives (CCPA), nous rapporte que les diminutions d’impôts depuis 1990, ont grandement favorisées les plus riches au Canada. », j’ai vu cette image sur le blogue de Martin Beaudin-Lecours.

Est-ce que j’ai vraiment besoin d’en rajouter?

Quelques oublis dans ma blogoliste…


Lunatique comme je suis, je viens d’ajouter quelques liens dans ma blogoliste que je n’avais pas encore ajoutés. Ils sont tous dans mon Google Reader, donc je reçois les billets de tous ces blogues et les lis en majorité (de toute ma blogoliste aussi d’ailleurs). Alors, pour me faire pardonner, je les ajoute aussi dans ce présent billet :

Lumière sur une existence

Mario tout de go

Menoum!

Mutant médiatique

Omo-erectus

Québec politique – Le carnet électoral

Radicarl

Reflet de société – blogue de Raymond Viger

Soif et respire

À gauche de l’écran

Ça se passe ici

(La photo vient d’ici)

DovAxe

Sur le web vient de faire apparaître un lien assez effrayant entre les campagnes de publicité de Dove — qui vante la beauté naturelle et est « présenté comme un programme d’estime de soi pour aider les femmes à se libérer des stéréotypes et des images d’hypersexualisation de la femme » — et celles des produits Axe qui, sans conteste, sont assurément très sexistes.

Bref, les publicités de Dove et d’Axe sont aux antipodes quant aux messages qu’ils envoient. Or, ils sont en fait deux produits vendus par la même compagnie: Unilever.

N’est-ce pas là un bel exemple de manipulation où chaque produit agit en contrepoids de l’autre étant donné la (trop) grande influence de la publicité sur la population et surtout sur les enfants?Un autre bon exemple d’éthique élastique que pratique le monde des affaires.Vous pouvez aller ici envoyer un message à Patrick Cescau, président d’Unilever, afin de lui faire savoir votre désaccord.

Fait ce que je dis, pas ce que je fais!


Le blogue Leif Thande publiait cet après-midi un texte sur le nouveau classement mondial de Reporters Sans Frontières par rapport à la liberté de presse. Le Canada occupe le 18e rang tandis que les États-Unis se classent au dernier rang des pays occidentaux, au 48e rang.

Il est quand même assez intrigant que le pays qui se clame le plus de la démocratie, au point de dépenser des fortunes colossales en campagne guerrière de propagande pour la faire triompher, soit le dernier.

Je dis ça comme ça…

La photo vient d’ici.

Musée

En l’honneur du Blog Action Day, sous le thème de l’environnement, voici une petite fiction de mon cru :

Elle se promène dans un espace blanc, éclairé violemment, où, disséminés un peu partout, trônent des présentoirs vitrés de toutes les grandeurs. Son regard voyage autour et rencontre des objets d’un autre temps. C’est le jour d’ouverture.

Soudain, elle s’arrête devant un cube translucide et observe un objet noir, oblong, en une matière dure et d’aspect satiné, garni de petites protubérances en rondeurs et d’autres plus carrés, ornés de chiffres et de lettres. Ce langage est pour elle indéchiffrable et impénétrable, tout autant que l’objet. Devant tant de mystère, elle détourne les yeux vers une fiche qui a pour titre : Télécommande multifonction pour des instruments audio-visuels.

Après avoir assimilé le concept de l’objet par mécatélépathie, elle s’en détourne pour continuer sa visite, un sourire aux lèvres devant tant d’archaïsmes.

Elle s’arrête devant un engin rouge immense, lourd, qui est à l’air libre, et le peu d’odeur qui s’en dégage la dégoûte. Il est scintillant et repose sur des formes rondes et mattes. Au milieu, une sorte de cage vitrée en émerge. Elle essaye de comprendre son utilité et abandonne, se tournant vers la fiche qui indique : Appareil de transport en acier, qui permettait de franchir de longues distances.

Elle assimile attentivement l’historique de l’engin et essaye de se mettre dans la peau d’un ancien humain, en vain. Tout cela lui semble si insignifiant. Absurde.

En se retournant, elle aperçoit de loin une grosse masse verte et cela l’attire; elle y court pratiquement. Cela semble être l’attraction principale, car il y a beaucoup de gens autour, et ils sont incrédules. Même si elle ne comprend pas de quoi il s’agit, elle trouve cela très beau, et surtout, hors du commun. Tellement qu’elle est déçue de voir que c’est dans un immense cube vitré. Plus elle regarde, plus elle veut être à l’intérieur, et s’y perdre.

Ce sont des formes, des arabesques parfaites et imparfaites à la fois. Tout semble avoir son utilité, bien que la proposition d’ensemble paraisse libre d’intention. Au niveau du sol, c’est un tapis imparfait composé d’une multitude de minces tiges irrégulières, de toutes les longueurs, fichées dans une matière brunâtre et poudreuse. Il y a des excroissances, des amoncellements de matière. Ici et là, de grandes et minces tours pointues et garnies de minuscules touffes d’épines viennent ponctuer la surface, comme des sculptures vivantes. Cela lui semble si extraordinaire et en même temps si familier.

Quand ses yeux eurent assez bu de cette vision ancestrale, elle se dirige vers la fiche, que les gens contemplent d’un air pensif. Il y est inscrit : Forêt boréale, ensemble d’organismes naturels.

À la fin de l’explication, une larme lui fend la joue. Elle se rend rapidement vers la sortie.


Autres participations au Blog Action Day, pour l’instant (vous pouvez me les spécifier en commentaire et je les ajouterai plus tard) : Y-man, Folliculaire, La p’tite semaine, Un taxi la nuit et Ze Canada.

Ajout (14h) :

D’autres blogueurs se joignent au mouvement : Caroline et Martin Petit.

Ajout (17h) :

Capitaine Virgil a pondu un très bon texte sur l’environnement, en lien avec les droits et libertés. Voilà un extrait :

En ce sens, il serait intéressant de voir un droit à l’équité pour les générations futures, un droit à un environnement sain, ou avec un autre intitulé qui reviendrait à définir spécifiquement que tous les individus sont rattachés d’une manière nécessaire à la terre et que, par conséquent, il nous faut protéger le seul endroit où l’espèce humaine peut vivre et perdurer.

Ajout (mardi zéro heure) :

Autre collecte de billets : Colourful vision, Tétoine, Jean-François Dubé, Mario tout de go et Raymond Viger.

J’y reviendrai.

Dernier ajout (12h55) :

Alain B. et La Plume souverainiste (qui a ajouté plein d’autres liens vers d’autres textes du BAD).

Ne pas oublier Jean Tremblay

lemairetremblay
Capitaine Virgil proposait la création d’une bannière pour le maire Tremblay, en voilà une!

Diffusez! Diffusez!

Pour plus d’information, cliquez sur la bannière.

Journée mondiale contre la peine de mort

Pour plus d’information, cliquez ici.

Blog Action Day 2007

Le 15 octobre 2007 sera la journée du Blog Action Day, dont le thème sera l’environnement. Vous pouvez vous inscrire ici.

Alors que j’écris, 8033 blogues et sites se sont déjà inscrits, ce qui possiblement pourra rejoindre 5,671,653 personnes. Soyez du nombre!

Mes plogues du jour


Encore, quelques très bonnes lectures aujourd’hui. La première, un texte scientifique du trop rare Mazzaroth sur le cerveau et l’éducation. Je vais encore me coucher moins niaiseux!

Mais j’y pense, vous n’êtes pas en train de travailler, vous devriez avoir honte! J’ai vu ce vidéo très instructif tantôt via Le Petit Émerillon sur RW (Une oeuvre de Prenez-garde au chien!). Travaillez! Travaillez!

Et la photo provient du blogue de François Rodrigue Blogstory.

Pub du jour


Pour plus d’information, cliquez ici.

Les anarchistes font peur


Au-delà du cliché du punk saoul qui quête dans la rue, l’anarchisme est premièrement un mouvement citoyen qui revendique l’individualisme au service de la coopération, qui veut donc reprendre le contrôle du pouvoir sur leur propre vie, en éliminant la mainmise de l’État.

Selon Wikipédia :

L’anarchisme est une philosophie politique ou un ensemble de philosophies et d’attitudes qui rejettent toute forme de gouvernement doué de pouvoir coercitif (principalement : l’État) et réclament son abolition, manifestant le plus souvent un rejet plus général de toute forme de hiérarchie et de contrainte sociale. Le terme « anarchisme » provient du mot grec αναρχία (« sans archontes » ou « sans chefs »). Il existe une grande variété de courants anarchistes plus ou moins éloignés, jusqu’à un degré de complète incompatibilité. Les courants anarchistes se distinguent notamment quant au système économique prôné. La plupart se réclament du socialisme, d’autres soutiennent le mutualisme, d’autres une économie de marché libertaire et d’autres un capitalisme de libre marché. L’anarchisme s’étend ainsi du collectivisme le plus total à l’individualisme le plus extrême[1].


Si le sujet vous intéresse plus amplement, je viens de visionner via le blogue Ya Basta! un excellent documentaire français « Ici et maintenant » qui donne l’heure juste sur ce mouvement dans ce pays.

Personnellement, je me suis retrouvé en terre d’accueil avec ce reportage, puisque je clame la responsabilisation des citoyens par l’éducation depuis longtemps, surtout depuis que je blogue. Aussi, comme un des intervenants vers la fin, je crois que le travail, tel qu’il nous est imposé maintenant, fait de nous des moutons dociles. Pensez-vous vraiment que je serais aussi allumé sur les problématiques sociales et que je pourrais donner autant d’énergie là-dedans si je travaillais soixante heures semaines?

Je peux vous avouer que quand je vois une bande de punks dans la rue, je me dis que je suis plus légitimement anarchiste qu’eux…

J’ai trouvé l’image ici.

Ma plogue du jour

Comme je viens de l’écrire à Folliculaire, en commentaire à son texte Debout et manifestez pour abolir la pauvreté!, la pauvreté est un thème qui me touche beaucoup parce qu’il est la plus immense preuve de notre échec. Et, malheureusement, le chemin vers la victoire est parsemé d’égoïsme à transformer en empathie. Ce qui n’est pas si simple, car souvent la peur de l’autre est un moteur performant.

Je parle d’échec pour mettre l’emphase sur l’importance de cette tragédie humaine, qui ne devrait pas exister, car nous avons vraiment tous les outils pour la faire cesser. Alors, je vous conseille fortement la lecture de son texte, et pour les blogueurs d’écrire un petit quelque chose en lien avec le problème de la pauvreté.

Fuyons la culpabilité, communiquons!

Maxi est mini

Je viens de voir un reportage à l’émission La Facture et son sujet est le même, enfin une partie, que j’ai abordé dans mon texte « L’éthique élastique » : les entreprises qui exigent d’avoir un pourcentage des recettes des collectes des emballeurs bénévoles pour leurs propres fondations caritatives. Dans ce reportage, c’est la chaîne Maxi qui est visée.

Est-ce qu’il est justifié qu’une compagnie multimilliardaire pige dans les poches des jeunes (qui ont travaillé fort pour leur propre cause) afin amasser des fonds pour leur propre fondation caritative, surtout quand cette pratique n’est indiquée nulle part et donc que les consommateurs qui font des dons n’en sont pas au courant?

Prendre la parole

À la suite de Matchafa, je continue la chaîne : allons signer la pétition pour ainsi officialiser le fait que nous avons notre mot à dire sur Le Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité (PSP) sur l’intégration continental. Cette initiative est anti-démocratique et il faut le faire savoir à notre gouvernement, sinon nous admettons que nous sommes seulement des moutons et qu’ils peuvent bien nous organiser comme ils l’entendent.

Coopération et manque de volonté

Un peu de propagande utile. Je fais ici écho à un billet de Caroline du blogue L’Amalgame qui parle d’un projet qui se nomme AmigoExpress :

une entreprise de covoiturage qui souhaiterait avoir la possibilité d’aller en parler à Tout le monde en parle. C’est une belle solution pour aider à réduire les émissions de CO2.

Oui, c’est une belle solution, mais, comme le dit bien Sylvain du blogue Le Gros Bon Sens, dans son texte « Je ne marche pas » :

Demandons-nous plutôt pourquoi on arrive à diriger un véhicule téléguidé (et solaire de surcroît) sur la planète Mars, mais qu’on n’arrive pas nous offrir une auto qui ne pollue pas?

Pour ma part, comme je viens tout juste de l’écrire en commentaire à P’tit rien : « je n’ai plus le choix, l’achat d’une voiture pour moi s’en vient à grands pas… J’aurais bien aimé acheter, pour une première voiture, un modèle complètement électrique. »

C’est plate à dire, mais vraiment c’est une petite grande déception.

Ma plogue du jour

Steve Proulx, l’auteur-journaliste-blogueur qui sévit deux fois par semaine sur Branchez-vous! à pondu un texte sur la journée sans voiture avec lequel je suis entièrement d’accord, si ça vous intéresse, suivez le guide!

Ajout (15h10) :

Une autre plogue de dernière minute que j’ajoute venant de la part de la belette longueuilloise :

Dans 5 heures les consultations sur le Protocole de Kyoto seront
terminées.

Il faut demander au ministre Baird de respecter la loi, et le Protocole
de Kyoto. Envoyez-lui un courriel à baird.j@parl.gc.ca.

Info ici :
http://www.avaaz.org/en/canadian_climate_crime/d.php/

http://www.theglobeandmail.com/servlet/story/RTGAM.20070920.wkyoto20/BNS
tory/National/home

Climate Action Network Canada – (français ici)
http://www.climateactionnetwork.ca/takerealaction/background.html

Ma plogue du jour

Je fais écho ici à un billet de Capitaine Kébec concernant l’affaire La Presse-Le Devoir-CEDROM-SNI et leur mise en demeure contre Vigile.net, un site gratuit et opéré bénévolement par Bernard Frappier, et qui recense toute l’information disponible sur le web en lien avec la question nationale québécoise. L’homme se défend bien en clamant le fair use, ou l’utilisation raisonnable. Et il fait bien à mon avis.

J’appuie MédiaMatinQuébec!


C’est le 100ième journal gratuit MédiaMatinQuébec qui vient d’être distribué ce matin à Québec! Cette initiative des syndiqués du Journal de Québec (Quebecor) fait office de moyen de pression dans un conflit qui dure depuis 11 semaines.

Le dimanche 22 avril dernier, Quebecor a mis les employés-es de la rédaction et des bureaux du Journal de Québec en lock-out. Par solidarité, les employés-es de l’imprimerie ont déclenché la grève. Cela n’a pas empêché la multinationale, qui avait préparé son coup de longue date, de publier son édition du lendemain. Par contre, personne ne s’attendait à voir les syndiqués-es lancer leur propre quotidien parallèle, Média Matin Québec.

Et vlan dans les dents PKP!!!

Si vous voulez plus de détails et même participer à cet appui, Tétoine s’est occupé de tout!

Si, selon vos valeurs, une couverture médiatique de qualité est produite par un journaliste sur le terrain, en mesure de comprendre la réalité du sujet qu’il doit couvrir, n’hésitez pas à apposer cette bannière sur votre blogue.

Pour lire un autre article sur ce sujet, si vous n’êtes pas encore au courant de toute l’histoire, je vous conseille de vous rendre ici.

Portrait de Bush formé à partir de photos de militaires morts au combat

Je viens de trouver ça sur le blogue Ya Basta! Pour l’instant, je ne sais pas qui l’a fait, mais ça ne va pas tarder! Mais là c’est RRRRRRRRRRRR ZZzzzzzzzzzzzzzzzzz…..

Ajout (mercredi 11h50) :

Je viens de faire des recherches et je ne trouve pas l’auteur de ce montage qui, quand on y regarde de plus près, n’est pas si sorcier à faire, même si c’est long : sur photoshop, prenez plein de photos et alignez-les comme ci-dessus (ce qui donnera une bouillie informe); faites-en un « layer » autonome et ajoutez-le par-dessus une photo de Bush; réglez la transparence et le contraste des deux éléments et le tour est joué!

Je ne l’ai jamais essayé, mais je suis certain de ce que j’avance! Y’a-t-il un graphiste de profession dans la salle?

11 septembre 2001 : six ans déjà


Au-delà de l’onde de choc qui continue de se faire ressentir encore aujourd’hui, l’anniversaire de cet événement continue d’alimenter la controverse. Pour ma part, je crois qu’il est absurde de croire que la version officielle est la bonne, car il y a trop de zones grises. Mais saurons-nous un jour la vérité? J’en doute.

Ainsi, en ce mardi 11 septembre gris à point, je me souviens clairement où j’étais et comment je me sentais en cette pareille date, 6 ans plus tôt, alors que le vent du monde a changé de bord.

Le montage-photo ci-dessus a été fait par votre hôte pas très longtemps après la catastrophe.

Ajout (mardi 16h) :

Et cette photo ci-dessus en est une d’une des poutres sectionnées en biseau, à la base de quelques théories conspirationnistes.

Ajout (mercredi 12h20) :

Un ami blogueur, Hugo, vient de me donner en commentaire une explication scientifique de ce phénomène des poutres sectionnées en biseau, je tenais à l’ajouter dans mon message principal, puisque je ne suis pas un conspirationniste, même si je suis capable d’écouter et de considérer ce qu’ils ont à dire :

Une poutre d’acier n’a pas une résistance infinie, ni une flexibilité infinie. Si elle est soumise à une très puissante force de cisaillement, elle peut se rompre; la rupture suit la ligne de moindre résistance, qui est généralement une ligne droite diagonale.

La décroissance conviviale

Une amie m’a envoyé un lien vers le site du Mouvement québécois pour une décroissance conviviale. Elle a bien fait parce que je travaille pour eux sans le savoir depuis longtemps… Comme vous le savez, pour ceux qui me lisent régulièrement, la réduction de la croissance économique dans le but de réduire notre empreinte négative sur cette Terre est un de mes chevaux de bataille, sinon le plus vivant! Mon dernier texte critique envers la position verte de Stephen Harper en fait foi.

Alors oui, le terme « décroissance » est bien indiqué, mais pourrait faire peur. L’ajout de « conviviale » permet de le redresser vers la positive, mais je ne peux croire que la drouate sceptique accueille cette idée d’un bon oeil…

L’image vient du blogue français Colcanopa.

Ma plogue du jour

Ma plogue du jour est le dernier texte du blogue Le Gros BS. Il discute entre autres du manque de culture générale des journalistes.

Ma plogue du jour

Je viens de lire un texte de Mazzaroth dont le sujet est la superstition. Il est vraiment intéressant et remet en question le bien-fondé de nos superstitions, quelles qu’elles soient, par un exemple scientifique. Je ne vendrai pas le punch, alors courrez-y à grands pas de souris!

Un char à Montréal? Heille réveille!

Je sens qu’il va y en avoir quelques-uns qui vont chialer à partir de jeudi matin!

L’organisme Action Autocollants a eu la bonne idée d’apposer des slogans tels que «T’es GROS, sors ton vélo!», «Tu fais chier; tu pourrais marcher!» ou «Un char à Montréal? Heille réveille!» sur 3000 automobiles du centre-ville, travail hautement citoyen qu’ils répartiront sur trois jours.

Voici une citation du communiqué de presse, paru sur cyberpresse, qui explique bien la démarche :

Nous espérons provoquer une réflexion, voire un débat de fond, qui portera sur le comportement, les droits et les devoirs de chacun en matière de nuisances dues aux véhicules à essence (bruit, pollution, accidents, étalement urbain, etc.) et sur les solutions qui sont à la portée de tous (mobilité douce, transports en commun, attitude respectueuse, etc.), lit-on dans le communiqué. Dans la lutte contre la dégradation de la qualité de vie due à l’utilisation des véhicules à essence, de multiples obstacles se dressent.

Espérons que beaucoup d’autres initiatives de la sorte viendront sortir les citoyens de leur torpeur…

Ajout (Jeudi 12h30) :

V m’a laissé un commentaire critique ici et je vais l’ajouter parce qu’il est intéressant :

V a dit…Tu vois Renart, tout ce qui m’énerve de la gauche se trouve dans cette action. En somme, on dit aux gens :
– Vous êtes caves
– Vous n’avez pas compris.
– On va vous expliquer.
Le balieusard moyen, qui est mal désservi par le transport en commun, appréciera sûrement de se faire dire qu’il devrait passer deux heures par jour dans un autobus tellement bondé qu’il ne pourra pas y tenir un journal ouvert.
Ça me désole, parce que ce genre d’actions me confirme la chose suivante :
– La gauche va continuer de mépriser la masse en l’attaquant
– La gauche continuera être désespéremment être incapable de convaincre les gens d’adopter des comportements qui, à terme, les sert, parce qu’elle aura tenter de le faire en les traitant de caves.
– Le développement durable est défendu par des zélotes alors qu’il devrait l’être par des leaders.
Aime-tu ça toi te faire traiter de caves ? Non ? Les gens qui vont avoir la « chance » de recevoir tes autocollants sur leur bagnole non plus. Et comme toi, puisque vous êtes tous des gens intelligents, ils vont mépriser les colons qui ont osé les regarder de haut !
En conclusion, laisse-moi te dire une chose : cette action ne convaincra pas un seul individu de lâcher son « char » pour l’autobus. Insulter ouvertement l’intelligence des gens, ça n’a jamais été vraiment winner depuis le début de l’histoire politique occidentale…

Et ma réponse :

V,

à la base je suis d’accord, comme Antipollution, pour dire que ça fera plus de gens fâchés que de gens qui vont réfléchir à cette question et surtout, se poser la question s’il faut ABSOLUMENT qu’ils prennent TOUJOURS leur voiture pour vaquer à toutes leurs activités.

J’ai bien aimé cette idée (malgré tous les côtés négatifs) parce qu’elle m’a fait penser à une idée que j’ai eue et que je n’ai pas expérimenté par peur de représailles directes. Je voulais me faire une pancarte que je trainerais toujours avec moi, et que j’allais brandir aux automobilistes en attendant l’autobus et sur laquelle j’aurais écrit : JE SUIS ASSEZ RICHE POUR M’ACHETER UNE VOITURE, MAIS J’ATTENDS L’AUTOBUS… ou quelque chose du genre.

Au-delà du déplacement, il y a un « standing » dans le fait de conduire une voiture et c’est bien sur cette question que mon idée ci-haut repose en majorité : je pense que la légitimité d’un comportement qui repose sur le « standing » en totalité ou en partie se doit d’être doublement examiné s’il cause du tord. Aussi, au-delà du côté pratique, il y a une paresse évidente des gens qui utilisent leurs voitures pour aller travailler et qui ne semblent pas avoir d’intérêt à faire du covoiturage : le nombre de gens qu’on voit seuls en voiture est assez frappant et le pourcentage de compagnies et de gens qui adhèrent à des programmes qui planifient le covoiturage est honteusement bas.

En regardant juste ces quelques points, je pense que cette attaque d’autocollant est une bonne chose, puisque la pub gouvernementale et les actions concertées des regroupements environnementaux qui prônent des changements comportementaux pour la population ne fonctionnent pas, décidément, puisque le parc automobile grossit toujours.

Il faudrait qu’il y ait un plan drastique de réduction des voitures à essence vers des voitures électriques, puisque la technologie est fonctionnelle, mais nous (et nos gouvernements) sommes pris au piège par les corporations qui ralentissent ce changement technologique qui a vu le jour à la fin du XIX siècle. Reprenez-moi, mais je crois que l’illusion du « standing » de posséder une voiture est une des manières d’endormir la population. Alors, si les gens ne sont pas capables de se réveiller, d’améliorer leurs habitudes et/ou de participer à faire évoluer le transport vers les systèmes alternatifs en faisant du travail citoyen auprès de leurs proches pour les convaincre du bien-fondé de délaisser l’utilisation de l’essence et ainsi de faire grossir la vague pour que les constructeurs n’aient plus le choix d’offrir ces alternatives, ils méritent bien de sacrer en décollant un autocollant…

Pour la disparition des armes, le poison de l’humanité

Je viens de regarder cette vidéo via un des blogues de Michel Monette : À gauche de l’écran. Milles images vaut bien cent milles mots…

Le BlogDay pour de vrai…

Blog Day 2007Bon, j’y suis! Blog Day 2007 Pour lire ma sélection de blogues c’est ! Blog Day 2007BONNE FÊTE À NOUS ET À VOUS QUI EN PROFITEZ, MAUDIT CHANCEUX!!!Ajout (10h) :Faut pas que j’oublie de vous diriger vers un texte de Pierre JC Allard qui explique bien le nouveau pouvoir des blogues à tendance politique et d’actualité, un must! Pour les blogues plus personnels, je ne peux qu’avouer que c’est vraiment une manière intéressante de socialiser, hein!

Un ruban qui dit non

Comme vous pouvez le voir, je suis contre la guerre à laquelle je participe malgré moi, parce que je suis légalement un Canadien, parce qu’il y a un peu de ma sueur qui a contribué à payer ces dépenses militaires.

J’affiche ce ruban parce que je n’ai pas honte de ma honte d’être mené par Stephen Harper, parce qu’une minorité de citoyens qui ont des valeurs contraires aux miennes ont voté pour lui; et j’espère qu’il payera cher pour cette trop grande latitude qu’il s’est permis de prendre sur notre dos, sur mon dos. Et je n’aurai jamais le dos assez large pour accepter la barbarie érigée en système économique.

Pour cela, le peu de fierté canadienne qu’il me restait est tombé comme tomberont prochainement les feuilles des érables, comme tomberont certains hommes qui n’ont fait que suivre des ordres en délaissant leur liberté au nom de la liberté.

Ma définition de la liberté est toute autre.

En arborant ce slogan simple et sans équivoque, je veux m’assurer de communiquer que je crois en un humanisme qui tend vers la totale non-violence, vers la collaboration qui, au contraire de l’agression, irrigue et nourri au lieu d’allumer des feux.

Parce que ce non est positif.

Un gros merci et bravo à Inkognitho pour le beau ruban! À partir d’une demande de Louis.


Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : veuillez vous assurer que le compte Twitter est public.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 573 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]