Posts Tagged 'Propagandes'



Plus que 3 jours!

Dans trois jours, le 31 août, grande fête du blogue, ne gâchez pas votre plaisir de découvrir et de nous faire découvrir de nouveaux blogues! Le but est d’en présenter cinq, mais l’effort d’en présenter seulement un serait bien aussi, pour ceux qui ont moins de temps pour fureter.

Alors ce sont plusieurs rendez-vous!

Loi 101 : la marche est une activité qui se pratique debout

Je viens de lire un texte d’opinion très intéressant sur le site du journal Le Devoir. L’auteur, Jean-Claude Corbeil, linguiste, discute de la situation du français versus celle de l’anglais au Québec, dans le contexte de la loi 101, et bien sûr de celle de la loi 104 bafouée récemment. La conclusion à laquelle il arrive, c’est que le système d’éducation devrait mettre l’emphase sur l’apprentissage de l’anglais d’une manière intensive dans les écoles francophones, tout en maintenant rigoureusement des balises pour l’accession à l’école anglaise. Là-dessus, je ne peux que lui donner raison : mon éducation anglaise a été bâclée, de mon côté comme de l’autre, et j’aurais bien aimé avoir une bonne base étant jeune : ça serait moins ardu aujourd’hui, surtout pour mon anglais littéraire.Mais je ne peux passer sous silence l’envers de la médaille, c’est-à-dire le système d’enseignement anglophone qui entretient à mon avis un fossé linguistique et donc une ghettoïsation des anglophones unilingues et des allophones qui ont comme deuxième langue l’anglais. J’ai réagi dernièrement fortement à un article de l’Agence de Presse Étudiante Mondiale, paru sur Cent Papiers, où les auteurs arrivent au constat suivant, dans le contexte où l’école d’été de l’Institut du Nouveau Monde offrait pratiquement seulement des conférences en français :

C’est à se demander si un tel forum est capable d’attirer des jeunes anglophones autour de discussions qui touchent à l’avenir de la société québécoise dans son ensemble.

Leur questionnement a déteint sur le mien, et j’en suis venu à la conclusion, que j’ai inscrite en commentaire :

Si la langue commune au Québec était vraiment le français, les anglophones n’auraient pas besoin de conférences en anglais.

Bien sûr, quand il s’agit d’un événement censé être ouvert aux jeunes québécois en général — et non pas un événement international —, étant donné que, je le répète, la langue commune est le français. Alors, notez bien que je ne suis pas en train de dire que toute manifestation publique en anglais ou dans toute autre langue est à proscrire, dans le cas d’événements organisés pour et par les communautés anglophones et autres, au contraire, mais s’il faut absolument que toute activité grand public soit bilingue pour accommoder les non-francophones et ainsi les attirer, le taux de francisation des anglophones au Québec tombera à une vitesse folle. C’est la loi du plus fort contre la loi du moindre effort qui est la norme ici-bas alors… Et je ne parle que du Québec, bien sûr. Le contexte canadien est très influent, mais je ne me dirigerai pas dans ces eaux aujourd’hui…

En fin de compte, je crois que de fêter le 30ième anniversaire de la loi 101 et d’aller marcher demain, le dimanche 26 août, est une bonne manière de dire et de montrer que nous sommes fiers de notre héritage et de notre participation à la francophonie, et en même temps surtout, ouvert sur le monde. Le respect se donne et se demande, mais il ne faut pas être gêné d’appuyer un peu plus sur la demande. Ça s’appelle aussi se tenir debout.

Ajout (lundi 27 août) :

Je reviens de lire un texte de Louis sur le même sujet et je ne peux qu’insérer ici le commentaire que j’ai laissé sur son blogue car je parle aussi de ma perplexité de ne pas avoir eu de commentaire à la suite de ce texte ici :

Je suis bien content de lire ce texte de Louis, car j’ai écrit et publié un texte sur mon blogue sur ce sujet et, bizarrement, je n’ai reçu aucun commentaire, bien que j’en reçoive au moins quelques-uns à chaque texte, en majorité. J’étais en train de me demander si mon propos était trop extrémiste, mais il rejoint tout à fait celui de Louis.

Je pense que mon propos se place surtout en contradiction avec la position de Christian R. (Rioux?) pour qui l’ouverture sur le monde passerait par l’obligation d’accepter au Québec des individus qui rejettent par choix notre langue, et qui serait donc une sorte de pont culturel. Ha ha! Désolé Christian, mais j’aimerais bien choisir quand ça me tente de pratiquer mon anglais… Donc, on pourrait appeler ça un pont obligé! Et pour construire un pont, il faut bien qu’il y ait un obstacle à franchir…

Travaillant dans le public, je n’ai pas le choix de répondre en anglais à un client qui m’aborde dans cette langue, alors ça serait bien le minimum que je puisse avoir le même traitement partout où que je sois, en tant que consommateur. Comme le dit bien Louis, cette pensée (fédéraliste?) est de l’à-plat-ventrisme; et je rajouterais que c’est de l’à-plat-ventrisme déguisé en dogme mondialisant, où le nationalisme est à la remorque du conformisme, de l’efficacité, des intérêts économiques, d’où la peur de s’affirmer pour ne pas nuire à la force du statu quo.

Et il y a la question du rapport de force avec l’anglais comme langue internationale qui nous oblige à renforcer les mécanismes de protection du français et d’une politique d’immigration qui préconise des individus francophones à la base ou avec le désir d’apprendre le français. J’irais encore plus loin : de bons résultats à un test de français de base (surtout à l’oral) devraient être conditionnels à l’acceptation d’un immigrant ici.

Si on veut se faire respecter, il faudra bien clarifier les choses à l’avance pour les immigrants. Sinon, je ne vois pas comment nous pourrons freiner le recul du français, surtout à Montréal.

Alors la grande question : est-ce que vous me trouvez extrémiste de penser qu’il faut cesser ce laisser-aller pour ce qui est de la question du français versus les immigrants non-francophones et les unilingues anglophones du Québec?

Si d’accorder une grande importance à ça est extrémiste, je l’accepterai comme telle…J’ai l’impression que juste le fait d’inscrire dans une phrase « immigrant non-francophone » et « unilingue anglophone » est blasphématoire…

L’accord tacite #6

Pour plus d’information quant au sujet de cette publication, consultez L’accord tacite #1.

J’accepte qu’il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu’on le fasse lentement en inhalant ou ingérant des substances toxiques autorisées par les états,

(Ça fait un petit bout de temps que je ne me suis pas penché sur ce projet de décortiquer à ma manière cette liste…)

Ce point est assez vaste et implique, comme je pourrais l’appeler, le rejet du bon sens de la prévention, pour des raisons économiques à court terme, bien sûr. Il est clair que la taxation des cigarettes et sa légalité sont traditionnelles : c’est un droit acquis qui va tomber prochainement à mon avis, surtout avec la fin du paiement du stade olympique depuis 2006 et le pourcentage de fumeurs qui diminue à une vitesse folle. Et c’est quand même un drôle d’adon pour 2006 : la même année, le gouvernement va-de-l’avant et interdit de fumer dans les bars, les restaurants et dans pratiquement tous les endroits publics du Québec.

Je suis un ex-fumeur depuis environ huit mois et l’interdiction de fumer dans les bars a été le coup de pied au cul qui a été fatal pour cette fâcheuse habitude. Mais la grande question que je me pose maintenant est celle-ci : est-ce que c’est un hasard si la propagande antitabac a pris de l’ampleur à ce point l’an passé ou c’est une planification par rapport à la fin de la dette olympique? Si c’est planifié, je peux donc considérer que l’État, plus que les fabricants de cigarettes, est coupable d’avoir sali mes poumons tout ce temps! Car il est clair que la société, quand j’ai commencé à fumer à l’âge de 15 ans, encourageait cette habitude pour payer ce foutu bâtiment à l’honneur du sport : quel beau contraste! Et qui, à part les fumeurs — et qui ne voulaient surtout pas le savoir, encore aujourd’hui… — , ne savait pas que le tabac est dommageable et fortement addictif? L’État? Non, au contraire.

Sans rire, je suis vraiment en train de me rendre compte que je me suis fait avoir physiquement, psychologiquement et monétairement. Et je ne parle pas du reste : les produits chimiques qui se retrouvent partout dans les produits de consommation, les émanations des voitures à essence, la pollution aérienne et aquatique des entreprises, etc. En fait, tout ce qui est autorisé même si on sait qu’il y a un risque énorme pour la santé publique. Et c’est encore drôle, car justement un des gros questionnements actuels est le prix de la santé… Voyez-vous où je veux en venir?

(Poursuivre la lecture avec L’accord tacite #7, c’est ici.)

Quand le hasard fait bien les choses!

Non mais, quel hasard! J’en reviens pas! Les manifestants qui ont été arrêtés magasinent à la même boutique de souliers que l’escouade anti-émeute! C’est fou, non?

Ce « post » n’est pas très original, je l’avoue, mais je veux absolument ploguer Iamwormbuffet, RW, Tétoine, Jimmy et Patrick Lagacé

Ajout (jeudi 23 août) :

… et là y’a S.Martel du blogue Le Gros BS qui vient d’ajouter son grain de sel sur cette histoire. Décidément…

Encore Pierre contre les pierres

Après Eric Bondo qui répond à Pierre Légaré, voilà que Michel Monette se met de la partie avec son texte « Altermondialisation 101: un cours en accéléré pour l’élève Pierre Légaré ». J’espère que M. Légaré, que je trouvais excellent comme humoriste-philosophe (avant qu’il devienne publiciste-moche pour les cons à table… — oui, je sais, elle est facile, et c’est tellement voulu!), va se rendre jusque-là. Le but de cette plogue est d’y participer.

Vous remarquerez mon acharnement, mais la lecture des commentaires — sur le blogue de Patrick Lagacé — qui en beurrent épais par rapport au texte d’opinion de Pierre Légaré sur cyberpresse me font penser qu’il faudrait bien qu’ils aient, l’humoriste, le blogueur et une bonne partie de ses lecteurs, des avis contraires pour pouvoir faire un examen plus éclairé par rapport à toute cette question du pouvoir des individus (de la démocratie et du militantisme), versus celui des gouvernements et des corporations. Je sais que je suis comme David devant Goliath, et pas du tout sûr de gagner — même pas du tout — mais il faut tenter le coup!

Ce PSP me fait penser justement, avec cette rencontre où sont conviés quelques grands chefs d’entreprises, au souper que Patrick Lagacé a eu avec Mario Dumont : dans le sens où le pouvoir attire le pouvoir. Au moins, ce souper a permis de nous montrer un document et ainsi de nous questionner à nouveau sur le sujet de l’immigration, quoi qu’on en pense. Par contre, le PSP est beaucoup moins transparent. Qui n’a pas peur des huis clos?

Ajout (12h30) :

Pour rester dans le ton, je vous invite à aller lire cet article sur le PSP, paru sur le site du journal Le Devoir.

Aussi, j’ajoute cette excellente caricature d’Inkognitho :

Si vous l’appréciez autant que moi, vous pouvez aller le féliciter ici.

D’abord nourrir notre monde

Je ne pouvais passer sous silence cette information que je viens de recevoir d’une amie :

Équiterre, GO5 et La Coop fédérée présentent « D’abord nourrir notre monde. Rendez-vous québécois pour la souveraineté alimentaire ». Une série d’activités auront lieu les 6 et 7 septembre 2007 afin de sensibiliser les citoyens, les organisations oeuvrant dans le secteur de l’alimentation et les décideurs du Québec à l’enjeu de la souveraineté alimentaire.

Je suis bien déçu, car je ne pourrai pas aller à la conférence du 6 septembre où figurera, entre autres, John Saul, un intellectuel que je respecte énormément, pour avoir lu son livre « La civilisation inconsciente ». Et j’ai bien hâte de trouver un ou plusieurs autres de ses livres…

Il y aura aussi à cette conférence Hervé Kempf, journaliste au quotidien Le Monde, et Aminata Traoré, ex-ministre de la Culture et du Tourisme du Mali.


L’alimentation répond à un besoin vital de l’être humain. Tout comme l’eau, les aliments ne peuvent être réduits au statut de banale marchandise.

Ajout (mardi 21 août) :

Petit oubli, le lien pour savoir où se passent les activités est .

Aussi, je viens de lire un très bon texte de H.Dufort sur le sujet, c’est ici, si ça vous intéresse.

La lettre ouverte à Pierre Légaré

Je viens de lire une lettre ouverte de mon ami Eric Bondo sur son blogue L’Équilibriste. Elle s’adresse à Pierre Légaré en rapport à son texte paru sur cyberpresse où il discute de la manifestation contre le Partenariat nord-américain pour la Sécurité et la Prospérité qui se tiendra à Montebello. J’ai commenté le billet que Patrick Lagacé a fait paraître aujourd’hui en lien à ce texte, ça va comme suit :

Pour ce qui est de la présence des manifestants à Montebello, je crois que c’est utile dans un sens représentatif, bien qu’il semble diminuer toujours. Heureusement, la révolution des mentalités et la responsabilité citoyenne se passera sur et par le web.

Je souhaites en devenir un des vecteurs.

Donc, je n’irai pas à Montebello, car je crois plus en ce que je fais ici. Rien à redire de plus. Par contre, la lettre ouverte d’Eric parle de la responsabilité des gens publics par rapport aux manifestations et met en perspective la minorité violente des manifestants, ce que Pierre Légaré utilise comme argument pour justifier son refus d’y participer. Courez le lire.

Je suis vraiment fier d’avoir un ami comme lui.

Et je ne peux passer sous silence l’excellent texte de Louis sur le même sujet.

Les démocrates

Je viens de terminer de lire une série de textes sur le blogue de Jonathan Valois (je dis blogue, mais c’est plutôt un site où l’auteur publie ses textes, il n’y a pas vraiment d’interactions, comme beaucoup d’autres blogues d’ailleurs…). Ses deux derniers textes concernaient les démocrates, alors si les questions liées à la politique et la société vous intéressent, ses textes sont très étoffés, extrêmement intéressants et je ne peux m’empêcher de le conseiller ici (par contre, n’oubliez pas de mettre vos lunettes, les lettres sont minuscules).

J’aurais pu attendre et vous le conseiller au Blogday, mais bon, ma recherche de nouveaux blogues va bien, je ne devrais pas avoir de problème à en trouver cinq intéressants…

Le mystère de La Grande Époque

Je me suis retrouvé au début de l’été avec une copie d’un journal gratuit : La Grande Époque. Je ne me souviens plus si quelqu’un me l’a donné ou si je l’ai pris dans un présentoir, mais cela m’avait marqué, j’ai eu un réflexe de suspicion à cause du nom du journal, car il me semblait, comment dire, propagandiste?

Je l’ai lu en presque totalité, ça ressemblait pas mal aux journaux gratuits dans le métro, mais avec un côté plus sérieux, moins magazine. Et j’ai remarqué un petit texte critique contre le communisme : c’est tout ce qui sortait de l’ordinaire. Sans penser à aller sur mon Mac pour faire un peu d’investigation sur le web, j’ai tenté de trouver une piste dans le journal lui-même, mais sans succès… J’y repense et je me demande bien pourquoi j’ai mis le journal dans le bac de recyclage et n’y ai plus pensé. Sherlock Holmes peut bien rester habillé…

Alors que je cherchais à lire des infos pour me documenter sur les dernières frasques d’exportation de l’industrie chinoise, je suis tombé sur un article du site www.lagrandeepoque.com. Ni une ni deux je me retrouve sur Wikipédia afin de lire l’article sur ce journal.

Ce journal est effectivement en partie propagandiste et « a été fondé en 2000 par un petit groupe d’étudiants chinois issus de la diaspora et vivant dans le New Jersey. Ils affirment avoir souhaité fournir à leurs compatriotes chinois des informations non contrôlées par les autorités de leur pays d’origine. En 2004 la version anglaise a été lancée à New York suivie en 2005 des versions françaises, allemandes et espagnoles. »

Aussi, La Grande Époque a publié un pamphlet critique sous le titre : Neufs commentaires sur le Parti communiste chinois. Ce texte a provoqué l’ire des autorités chinoises et, selon La Fédération internationale des journalistes, elles font grande pression sur le journal depuis : « Des agressions physiques et des destructions de matériels sont également mentionnées. » Encore mieux, le journal insiste sur le fait que cette publication des « Commentaires » a entrainé la désertion de plus de 18 millions de membres du Parti communiste chinois. « De nombreux témoignages publiés par le journal viennent corroborer ces affirmations, reprise également par des médias chinois indépendants. » Par contre, les médias de l’occident font la sourde oreille…

Ceci est seulement un petit encas, je retourne à l’écriture de mon texte principal.

C’est bon des bananes!

Michel Monette m’a envoyé ce petit clip sur Facebook. Si vous vous reconnaissez là-dedans, y’a un petit problème…

Si vous avez aimé le clip, vous pouvez vous rendre sur leur site : www.prenezgardeauxchiens.com

BlogDay2007

Blog Day 2007

J’ai aperçu sur le blogue de Gooba à l’instant cette initiative pour fêter la blogosphère. Il s’agit d’afficher cette bannière qui donne le lien vers le site du BlogDay2007. Aussi, le 31 août, il faut afficher les liens de 5 nouveaux blogues découverts et aussi les décrire. C’est une belle initiative quand même!

J’ai hâte de voir Cédrika

La tragédie qui concerne la petite Cédrika Provencher, mis à part le fait que c’est inacceptable pour tout le monde — sauf malheureusement pour les salauds qui perpétuent ces crimes sur les enfants, me questionne beaucoup sur la capacité de la communauté à s’organiser dans le sens de prévenir les problèmes de sécurité dans nos voisinages.

Je sais que je marche sur des oeufs. Certains trouveront ce texte indécent parce que nous sommes encore dans le néant de l’expectative. Mais je le répète, j’espère de tout coeur qu’elle sera retrouvée et que nous en tirerons une leçon, que cela ne sera pas vain, quoi qu’il arrive.

En tout cas, moi j’en tire déjà une leçon parce que ça m’a fait réfléchir, même si en même temps je prie toutes les forces cosmiques de mettre en branle des coïncidences positives pour sa découverte. Alors, si tout est relatif, nous devrions pouvoir nous poser des questions sur les répercussions d’un système comme le nôtre, dans toutes ses qualités et ses défauts.

C’est plate à dire, mais l’humain n’apprend jamais de ses erreurs : il réagit toujours seulement après coup. Le nombre de fondations à caractères sociales, par exemple la Fondation Lani, qui a été créé à la suite du suicide de Lani Assogba, en est un bon exemple. La différence entre la somme de l’énergie dépensée par un individu dans sa participation à la société quand tout semble bien aller (ou que l’individu pense ne pas avoir de pouvoir sur la destinée de la société dans laquelle il est) et quand il réagit à un problème qui le concerne en propre est assez éloquente.

J’espère que nous poserons des questions sur la société que nous voulons, sur le comment et le pourquoi l’humanité engendre des monstres; car je crois que la société, donc nous tous, sommes en partie responsables de ne pas être aux aguets de ce qui ce passe autour de nous, dans tous les sens du terme.

Il faut se questionner sur les répercussions de tous nos actes, de toutes nos décisions collectives. Je crois qu’un meilleur monde passe par notre individualisme, c’est à dire notre réflexion, notre implication citoyenne.

Les êtres asociaux et amoraux auront toujours le beau jeu si nous attendons qu’ils se manifestent pour réagir.

J’ai hâte de voir Cédrika saine et sauve à la télé.

Individualisme : Théorie qui vise à développer les droits et les responsabilités des individus. (Je tenais à l’ajouter car ce terme est trop souvent utilisé dans le sens d’égoïsme…)

237 bonnes et mauvaises raisons de faire l’amour


Connaissez-vous RUE89? À ma première visite, je suis tombé sur un article sur le sexe. C’est sérieux mais les résultats exposés dans l’article frisent parfois l’absurde. Voilà quelques extraits (les commentaires sont de moi…) :

« je ne savais pas comment dire non »

Tu t’étais mordu la langue?

« je voulais me débarrasser de mon mal de tête »

Au moins une qui a compris! Hé hé!

« la personne m’avait invité à dîner dans un restaurant cher »

J’espère que c’était bon… le restaurant!

« mes hormones étaient hors contrôle »

Mais quel âge avait cette personne?

« c’était plus facile de continuer que d’arrêter »

Tu faisais la planche?

L’accord tacite #5

Pour plus d’information quant au sujet de cette publication, consultez L’accord tacite #1.

5) J’accepte que l’on congèle et que l’on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s’écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année,

Ce point illustre bien la logique marchande qui ne peut, dans la majorité des cas, intégrer la société (celle qui se trouve en dehors du système économique) dans ses calculs. La cohésion sociale et le bonheur global se retrouvent dans la case « déficit », un point c’est tout. L’économie ne se targue pas d’humanisme, sauf bien sûr si cela est rétribué par des crédits d’impôt avantageux…

Pourtant, les besoins sont énormes dans les banques alimentaires et les gouvernements ferment les yeux sur le gaspillage. Une loi et hop! le problème serait réglé!

Sur le site de Moisson Québec, on peut y lire qu’en « 2005, ce sont 2 830 954 kilos de denrées qui ont été récupérées auprès de 132 entreprises agroalimentaires représentent une valeur marchande de 13 100 329$… » En contrepartie, sur le site « agribionet », il est bien indiqué « que dans la région de la Capitale Nationale, le produit intérieur brut (PIB) du secteur agroalimentaire atteint 980 millions $ ». Aussi, on « retrouve également sur ce vaste territoire 1085 fermes […], les 159 entreprises de transformation affichent des livraisons de 620 millions $, sans compter les 51 grossistes et les 953 détaillants en alimentation. »Le site de Moisson Montréal étant en dérangement, je n’ai pu faire les même recherches pour cette région, mais je gage que la situation est tout aussi alarmante.

Faites le calcul! Est-ce que notre société est basée sur la compassion? Pas vraiment…

(Pour L’accord tacite #6, c’est là-bas.)

"Running the Numbers" par Chris Jordan

Un ami m’a envoyé ce lien vers un site où sont exposée des oeuvres d’art assez spéciales. Tout se joue sur les détails, et ça donne froid dans le dos…

Le titre de celle-ci :

Cans Seurat, 2007
60” x 92”
Depicts 106,000 aluminum cans, the number used in the U.S. every 30 seconds.

Zeitgeist

On vient de me diriger vers un documentaire très intéressant. J’en suis encore qu’au début, la première partie explique que la religion chrétienne n’est qu’une répétition de la religion égyptienne, comme pratiquement toutes les religions.

Par exemple :

Les histoires de Jésus et d’Horus sont très semblables, le mythe d’Horus ayant contribué de surcroît à la désignation de Jésus comme le Christ. Les légendes autour d’Horus sont vieilles de plusieurs milliers d’années, et il partage les traits suivants avec Jésus : Horus naquit d’une vierge un 25 décembre. Il eut 12 compagnons ou disciples. Il fut mis au tombeau et ressuscita. Il était désigné comme la voie, la vérité, la lumière, le Messie, le fils oint de Dieu, le bon berger, et troisième personne de la trinité divine (Osiris-Isis-Horus). Il faisait des miracles, et éleva un homme, El-Azar-us, d’entre les morts. L’épithète personnelle d’Horus était « Iusa », « le fils jamais procréé » de « Ptah, » le « père » – Churchward, op. cit., p. 365. Cf. aussi le livre Votre Église ne veut pas que vous lisiez, pp. 15-16.-. Horus était encore désigné comme « le KRST, » ou « Oint, » longtemps avant que les chrétiens n’en aient reproduit l’appellation – Churchward, ibid., p. 397. Cf. également : Le Livre égyptien des morts, par Massey, pp. 13 et 64. . Matériellement, à Rome dans les catacombes on peut encore contempler des images d’Horus-enfant porté par Isis, sa mère vierge, la « Madonne et l’enfant » originels – Churchward, ibid., p. 366. –

Étant athée, ça me conforte encore plus dans ma non-adhésion à un culte religieux. Je retourne à mon visionnement!

Ajout (18h14) :

J’allais oublier, l’intro est très longue, y’a que des images et du son, avancez à environ 4 minutes et des poussières…

Ajout (18h34) :

…the Christian religion is a parody on the worship of the Sun, in which they put a man whom they call Christ, in the place of the Sun, and pay him the same adoration which was originally paid to the Sun…

Thomas Paine (1737-1809)

Cela fait référence au fait que c’est la nature qui a influencé l’humanité à créer le culte, dont le premier a été obligatoirement le soleil, moteur de toute la vie sur la Terre.

Ajout (vendredi 6h03) :

Je viens de terminer le visionnement de la deuxième partie, en rapport aux événements du 9/11. Cela n’a fait que confirmer ma croyance en un complot interne. L’emploi du terme « croyance » est bien choisi puisque cela n’est que suspicion : les faits dirigent la raison vers une conclusion ou une autre selon les préjugés favorables ou défavorables vis-à-vis l’administration Bush.

Personnellement, je les crois capables de monter une telle mascarade. Le problème, c’est que cela soit vrai ou faux ne changera pas la donne pour ce qui est de la réalité de la guerre et de la lutte au terrorisme. L’industrie de l’armement aura fait ses choux gras quand même…

Donc, le temps est l’ennemi de la société, car la mémoire est sélective et l’histoire n’est plus exemplaire; elle n’est que divertissante, comme le reste.

Tout ce qu’ils peuvent cacher pour que le temps passe est une absurdité. Une société sans la transparence instantanée n’est pas une démocratie : il en manque les plus importants outils.

Ajout (vendredi 15h30) :

« I believe that banking institutions are more dangerous than standing armies… if the american people ever allow private banks to control the issue of currency… the banks and corporations that will grow up around them will deprive the people of their property until their children wake up homeless on the continent their fathers conquered. »

Thomas Jefferson
(1743-1826)

Là, j’en suis au début de la troisième partie, qui discute du système bancaire privé. Le sujet est tellement important que je me dois d’en faire un billet subséquemment. C’est bien la preuve qu’encore, au sujet de cette citation, l’histoire de sert plus à rien pour la majorité… Déplorable.

Ajout (vendredi 16h25) :

Ouf!

Simplement croire à la moitié de ce qui est dit dans ce documentaire revient à accepter que la réalité est loin de ce que nous présente partout.

La révolution est commencée depuis longtemps. Il n’en tient qu’à vous de tenter d’ouvrir les yeux des gens autour de vous, de prôner le désintéressement, de tenir mordicus à votre individualité et non à votre égoïsme. Penser est le premier pas.

Détournement

Ceci est un exemple d’une série de photomontage qu’une grande amie de ma douce, EveB, a fait avec des photos d’archive de l’armée états-unienne. Ça vaut vraiment le coup d’oeil!

La liste globale de la richesse individuelle

Pour faire suite à mon billet sur le site « The miniature earth », voilà un site, « The global rich list », que j’ai trouvé en lien sur le blogue de mon grand ami Eric Bondo (« L’équilibriste »).

Alors, si vous voulez savoir si vous êtes plus ou moins riche que nous, faites le test! Moi je me trouve au 320 338 382 ième rang, donc dans les 5,33 % des plus riches de la planète…

Ça ramène sur Terre, non?

La Terre miniature


Grâce à « Sur le web », je suis tombé sur un site vraiment intéressant et qui s’appelle « The miniature earth ». Il contient un montage de photos et de textes relatant la situation planétaire, si nous pouvions réduire la population de la Terre à 100 personnes, en gardant les proportions exactes. Il n’y avait pas de version française alors je me suis amusé à le traduire.

Sur 100 personnes :

61 sont asiatiques
12 sont européens
8 sont nord-américains
5 sont sud-américains (en incluant les caraïbéens)
13 sont africains
1 est océanien

Il y a 50 hommes et 50 femmes

47 vivent dans les villes

9 sont handicapés

33 sont chrétiens (toutes confessions confondues)
18 de musulmans
14 d’hindouistes
16 n’adhèrent à aucune religion
6 de bouddhistes
13 adhèrent à d’autres religions

43 vivent dans un milieu sans possibilité d’hygiène de base
18 vivent sans avoir accès à de l’eau potable

6 ont en leur possession 59 % de toute la richesse mondiale
13 ont faim ou souffrent de malnutrition
14 sont analphabètes
7 ont une éducation de niveau secondaire
12 ont un ordinateur
3 ont une connexion internet
1 individu (âgé de 15 et 49 ans) a le SIDA

1120 milliards de dollars US ont été déboursés en dépenses militaires
et seulement 100 milliards de dollars US pour l’aide humanitaire

Si tu gardes ta nourriture dans un réfrigérateur, tes vêtements dans un garde-robe, si tu as un lit et un toit en haut de ta tête, tu es plus riche que 75% des habitants de la Terre
Si tu as un compte en banque, tu fais partie du 30% des plus riches

18 vivent avec 1 dollar US ou moins par jour
53 vivent avec 2 dollars US ou moins par jour

Apprécie ce que tu as et fais ton possible pour un monde meilleur

Faire un don!

Voilà! Après ma lecture du livre Le Secret, je fais un pas de plus vers l’attraction en intégrant dans mon blogue un bouton de don. Hypothétiquement, si chacun des 7 millions de personnes au Québec me donne 150$, je serai milliardaire!

J’ajouterai aussi un bouton de don sur mon blogue-roman pour ceux qui désireront encourager monétairement mes cinq longues années de travail.

L’accord tacite #4

Pour plus d’information quant au sujet de cette publication, consultez L’accord tacite #1.

4) J’accepte de rémunérer les banques pour qu’elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu’elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j’accepte implicitement). J’accepte aussi qu’elle prélèvent une forte commission pour me prêter de l’argent qui n’est autre que celui des autres clients,

Ce point est cruel puisqu’il nous rappelle notre (supposée) impuissance devant les règles et les politiques bancaires. Pourtant, c’est notre peur du vide, notre angoisse d’avoir à se responsabiliser qui nous mène à voter pour des partis politiques qui participent à cette mascarade dans lequel nous sommes empêtrés.

Pratiquement tout le monde, même les plus en faveur de l’implacable loi du marché, trouvent que les profits des banques sont exagérés. Alors, je me pose une question qui semblera ridicule de prime abord : si la société était basée sur les fraises, est-ce que nous trouverions absolument normal que les producteurs de fraises fassent la loi et volent (légalement bien sûr!) les citoyens parce qu’ils connaissent bien les fraises et tout ce qui tourne autour de ce sujet?

Sûrement au même niveau que l’argent. Mais le fait de changer l’argent en fruit permet de considérer l’absurdité de son pouvoir. Il est tellement difficile d’en avoir que ceux qui travaillent pour en obtenir sont pris dans le cercle vicieux de pratiquement tout baser sur les fraises, même si ce n’est qu’un fruit. Ceux qui ne travaillent pas se contentent de manger tout ce qu’ils reçoivent par charité et d’avoir la faim comme amie imaginaire. Et ceux qui ne travaillent pas beaucoup, comparativement à la quantité de fraises qu’ils ont, les laissent pourrir; la puanteur se répand, mais l’engrais ne vient pas aider à l’agriculture; il n’y a pas de retour : le cycle est enfermé dans de belles grosses boîtes en fer.

Et le profit, en tant que tel, n’est-il pas suspect? Qu’est-ce qui le justifie? Dieu? La génétique? La chance? Le travail? Il est un privilège, bien sûr, mais si on l’accepte comme tel, sans enclaves, il devrait pouvoir être infini! Le problème, c’est de savoir où s’arrêter, pour nous et pour eux. Et je ne pense pas que collectivement on le sait étant donné que le profit est toujours l’eldorado, le but ultime qui passe avant même l’humanité.

Comme l’écrivait si bien en 1983 Antony Storr, psychiatre anglais, dans son livre The Essential Jung (Princeton University Press) :« Il est surprenant que l’homme, l’instigateur, l’inventeur et le véhicule de tous ces développements modernes, l’auteur de tous les jugements, le preneur de décisions et le planificateur du futur, doive se considérer comme une telle quantité négligeable. »

(L’accord tacite #5 c’est par .)

La mini-Bible argumentaire

Je viens de lire un très bon texte, précis, concis et global sur la situation nationale québécoise : La souveraineté est-elle encore nécessaire pour le Québec? L’auteur est Bernard Desgagnés et son texte est paru sur le site du journal Le Devoir. Après avoir fait quelques recherches, le même texte est déjà paru sur Vigile.net, mais celui-là avec des liens vers les références.

Une bonne lecture à mettre entre toutes les mains, des plus indépendantistes aux plus indécis, même aux fédéralistes : ce texte est une tarte à la crème à leur attention!

Jardin des anges


J’ai reçu hier mes premiers fruits et légumes du Jardin des anges. Voilà une bonne manière de commencer à manger des fruits et légumes biologiques puisqu’ils font la livraison à domicile (le transport est global, pas d’aller-retour pour les obtenir) , c’est plus économique que ceux vendus en magasin et ils sont livrés dans des sacs biodégradables. Ils ont même une sélection de quelques produits d’ici, ce qui, je l’espère, devrait augmenter pour devenir la majorité à l’avenir.

Les fruits et légumes sont beaux et surtout, sentent très bon. La moitié de melon miel que j’ai mangé pour déjeuner goûtait fort! Pas comme ceux qui se vendent partout à bas prix au supermarché, tellement fade que tu as presque le goût de rajouter du sucre…

Ce qui est bien, c’est que tu fais une première commande d’essai, et si tu aimes ça tu t’abonnes à la semaine ou aux deux semaines. Nous en sommes là. Jusqu’à maintenant, en gros, c’est concluant.

L’accord tacite #3

Pour plus d’information quant au sujet de cette publication, consultez L’accord tacite #1.

3) J’accepte l’exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que la prise en charge de la société a ses limites,

Ce point m’interpelle beaucoup puisque je me considère assez marginal. Pour faire un parallèle, cette marginalité a parfois été problématique dans ma famille, mais en gros, ç’a quand même bien été, car les membres de ma famille sont assez ouverts d’esprit pour accepter ma différence même si elles les heurtaient quelquefois.

L’acceptation, ou plutôt la tolérance envers les différentes races, religions et orientations sexuelles, qui semble fonctionner de plus en plus, est bien la preuve que l’inclusion de tous les citoyens dans leurs différences est un but noble à atteindre. Pour fuir la conformité, comme agent de stagnation sociale, il faut une ouverture de plus en plus grande envers les regards et interprétations autres.

Même que je crois que l’individu moyen, conformiste par défaut, devrait cultiver son originalité : ce qui lui permettrait de comprendre que son individualisme le ramène, par un jeu de tiraillement entre les extrêmes, toujours à la société et aux compromis qu’elle sous-entend. Un humaniste va au-delà de ses premières impressions, ce qu’un animal ne pourrait faire…

(L’accord tacite #4, c’est par ici.)

L’accord tacite #2

Pour plus d’information quant au sujet de cette publication, consultez L’accord tacite #1.

2) J’accepte d’être humilié ou exploité a condition qu’on me permette a mon tour d’humilier ou d’exploiter quelqu’un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale,

Ce deuxième point me rend tellement triste. Il m’aspire vers ce qu’il y a de plus vil en l’humain. Le pire, c’est que ça m’est déjà arrivé et que ça m’arrivera sûrement encore de dénigrer un autre individu parce que je trouve qu’il est moins « quelque chose » que moi… Je me hais quand ça m’arrive. Ma mère me disait : « Ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse » Merci maman! Mais j’ai encore du chemin à faire avant d’être parfait…

Et de se faire regarder de haut par quelqu’un d’autre est aussi très blessant. Que ce soit un ou l’autre, c’est un des pires défauts, car il actualise les rôles déjà présents et leur donne un sens encore plus injuste.

La condition humaine est déjà assez difficile. On n’a pas besoin en plus de se piller sur la tête.

Ces deux phrases sont comme des mantras à répéter le plus possible…

(L’accord tacite #3, c’est ici.)

Le vent dans les dents

J’ai découvert récemment un blogue au nom très imagé : Le vent dans les dents. Et là, en retournant sur la page pour copier le lien, je lis la description du blogue :

« Foui de la foui! Bienvenue sur mon blog, le vent dans les dents…J’aurais pu intituler la chose, le vent dans le toupet, mais depuis une tragique expérience chez la coiffeuse, ce qu’il me reste désormais dans le visage sont mes dents! »

J’ai des larmes aux yeux encore… Faut aimer ce genre d’humour là, un peu grinçant et misérabiliste (son dernier billet parle de vomi). En tout cas, moi j’aime et je le communique!

L’accord tacite #1

Un commentateur (Christian) a laissé sur UHEC voilà quelque temps une liste de points d’un contrat implicite que nous acceptons, d’une manière ou d’une autre, en vivant notre vie sur cette Terre. C’est un procédé assez ironique qui a au moins le mérite de nous montrer les problèmes de ce monde directement, comme un mur qui nous casserait le nez. C’est aussi une bonne manière de nous montrer que l’indignation est en attente d’action.

Donc, je vais les exposer un à un, et je vais les commenter, en espérant que cela provoquera quelques bonnes discussions. Je mettrai les références vers le texte original seulement au dernier point (il y en a 33 — c’est un site spirituel…), question de garder un certain momentum (donc, ceux qui ont déjà lu cette liste se garderont de la communiquer en entier explicitement, s.v.p., merci!).

Voilà la première :

1) J’accepte la compétition comme base de notre système, même si j’ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l’immense majorité des perdants,

La compétition. C’est un sujet assez vaste et surtout représentatif de notre société, oui. Je crois que la compétition est essentielle à sa dynamique : le besoin humain de se dépasser soi-même et les autres a contribué à l’évolution technologique, il faut en convenir. Mais le niveau de conscience que l’on serait en droit de demander à cette entité, cette collectivité, cette addition d’individualité devrait tenir compte de ses individus moins performants au niveau concurrentiel.

Vous trouverez cette manière de décrire la situation assez rigide et technique, c’est voulu. Et c’est là le noeud du problème : on pointe les perdants alors que la crise vient du fait que les gagnants forment un surgroupe technocratique, pratiquement détaché du reste, et qui ne pense qu’à détrousser encore plus les perdants alors qu’il devrait tenter de les hisser jusqu’à eux. Pourtant, c’est une solidarité inscrite dans les gênes de nos gouvernements depuis longtemps, mais qui malheureusement s’effrite, au nom des lois du marché. À mon avis, c’est le plus grand des mensonges.

(Pour L’accord tacite #2, c’est ici.)

« La haine à l’externe » à UHEC

Je vais publier un texte à minuit ce soir sur UHEC, une suite à mon texte « La haine à l’interne » qui se nommera « La haine à l’externe ». Il concerne le site canadadivided.com, site qui prône le rejet du bilinguisme, et du Québec en dehors du Canada. Je voudrais remercier ici Philippe Schnobb qui, en relatant mon texte dans « Sur le web » , a grandement participé à la visibilité de ce texte, ce qui a donné beaucoup de lectures et un bon débat, qui se poursuit encore.

Optchon Caanda : la pointe de l’iceberg

Quel beau cirque que l’arène politique aujourd’hui! D’un côté, certains veulent laisser croire qu’Option Canada et le Conseil de l’unité canadienne sont blancs comme neige, nonobstant ce petit accroc de 539 000 $. Charest qualifiait le tout de « pétard mouillé » tandis qu’aujourd’hui il « déplore du bout des lèvres » . De l’autre côté, le mien, j’y vois la simple pointe de l’iceberg de la tricherie propagandiste fédéraliste dans laquelle les Québécois se complaisent, tant bien que mal, depuis ce temps. Il y a eu cet article de Vincent Marissal qui dressait un portrait assez virulent sur nos rapports canadiens. Et je crois que j’ai bien illustré son propos sur UHEC avec ces phrases simples : « Main dans la main par devant, couteau dans le dos par derrière… J’ai besoin de dire qui tient le couteau? » Et la relecture sur Wikipédia de l’histoire du scandale des commandites a terminé de sceller le cercueil de ma fierté canadienne.

Est-ce qu’il y a un fédéraliste dans la salle?

Fashionable?

Souverain!

Voici voilà! Mon blogue est maintenant souverain!

(Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, je me suis affilié aux « Blogues Souverains », regroupement de blogues qui ont en commun l’option souverainiste des blogueurs, qu’ils en parle ou non dans leurs textes — c’est libre à chacun, donc ça ne changera rien pour ma part non plus…)

Alors, j’aimerais grandement remercier La Plume souverainiste pour tout le travail qu’elle fait afin de mettre de la cohésion dans ce mouvement.

Longue vie à ce regroupement et surtout, qu’il grandisse toujours!


Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : veuillez vous assurer que le compte Twitter est public.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 778 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]