Home : impressions

Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/

Je viens de terminer le visionnement du film « Home », de Yann Arthus-Bertrand. Seulement pour la grande qualité des images, époustouflantes, ça vaut la peine d’être vu. Comment montrer des tristes réalités et en même temps titiller l’oeil.

Je retiens un passage qui présentait l’érosion du sol, comme une plaie à vif, rouge sang. Je retiens un troupeau qui courait, comme pour fuir un danger plus grand que son nombre. Je retiens les arabesques de l’exploitation du sable bitumineux.

J’ai pris avec un grain de sel le lien de causalité entre le réchauffement climatique et les activités de l’homme parce que je crois que c’est un argument trop simpliste. Les activités de l’homme sont en soi un argument assez effilé, et impossible à contredire, contrairement à la causalité.

C’est finalement un beau portrait, utile, mais qui, pour certains, sera trop moraliste. Mais comment ne pas l’être quand le but de l’exercice est de proposer le changement?

Màj :

Un point de vue sur Luc Besson et le copyright.

Publicités

50 Responses to “Home : impressions”


  1. 1 Redge juin 6, 2009 à 14:12

    Très beau film, les images sont superbes et la musique est parfaite! Bravo!

    Durant mon visionnement, je dois admettre que j’ai un eu un immense sentiment de tristesse, mais aussi de honte en voyant ce que nous avons fait à notre Terre, mais aussi à ses habitants.

    L’homme avait tout pour lui: l’intelligence, le savoir, mais aussi la dextérité et l’habileté. Nous aurions pu accomplir des choses merveilleuses, mais regardez ce qu’on en a fait. Quel gâchis.

    L’homme est devenu un parasite, alors qu’il aurait très bien pu vivre en harmonie avec la nature qui la vu naître.

    Les changements climatique peuvent ne pas être de notre faute, mais on est très loin d’aider la Terre.

    On est capable de changer, mais est-ce qu’on le fera? Je ne sais pas.

    Le film se termine positivement en disant qu’il ne faut pas être pessimiste et qu’il faut garder espoir, mais je ne peux m’empêcher de me dire que l’homme va apprendre et décider de changer seulement à la dernière minute (lire: quand il sera trop tard). Un peu comme l’enfant qui doit se brûler pour comprendre qu’il ne doit pas jouer avec le feu…

  2. 2 gino juin 6, 2009 à 14:38

    Très joli à voir, pas toujours rigoureux peut-être, et malheureusement complètement inoffensif. Un chercheur qui s’intéresse aux problèmes de fertilité liés à des inventions humaines se fait couper les crédits, par contre « home » a droit à une diffusion mondiale gratuite (comme toutes les pubs) sponsorisée par Puma, la redoute, la fnac, gucci,…

  3. 3 Nicole juin 6, 2009 à 21:31

    Je ne l’ai pas encore vu, je voulais le voir ce soir, mais bon avec une petite fille on ne sait jamais ce que seront nos soirée.

    Personnellement, j’ai bien aimé le film The Day the Earth Stood Still (2008) qui est un remake d’un film de 1951. J’ai aimé entre autre la vision de l’extraterrestre Klaatu face à l’humanité et à la Terre. Et j’ai tendance à croire comme lui. Tel que j’ai écrit dans un précédent commentaire, ce n’est pas NOTRE Terre… mais bien LA Terre et c’est peut-être pour cette raison qu’il vaut encore plus la peine d’en prendre véritablement soin.

    Dans ce film aussi on nous montre que ça va mal et que ça ne s’arrangera pas. Mais on comprend que l’Homme à cette capacité de changer… peu importe comment et quand, et que dans le fond tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

    J’ai hâte de le voir ce film Home, peut-être demain je l’espère!

  4. 4 Drew juin 6, 2009 à 23:22

    J’suis pas certain de tout comprendre étant donné l’heure…

    Ta causalité elle est physique ou aristotélique?

  5. 5 Gébé Tremblay juin 7, 2009 à 8:21

    HOME, une pub de 10 million$

    Ce « film » est en fait une publicité pour la multinationale PPR qui est dans l’industrie des produits de luxe et associée à l’industrie militaire. Les logos qui sont affichés en fin de cette publicité sont les filiales de PPR. Spécialement la CFAO : leader dans la distribution automobile et dans la distribution de produits pharmaceutiques en Afrique.

    Une grosse campagne de relation publique pour donner une image « écolo » et de « responsabilité citoyenne » à ces plus grands polueurs de la planète.

    Pour en savoir plus sur les gens derrière HOME :

    http://www.performancebourse.com/actualites/francois-henri-pinault-soutient-l-engagement-ecologique-de-yann-arthus-bertrand,1141.html

    http://blog.argentine-news.com/yann-arthus-bertrand-un-brevet-bidon-d%E2%80%99ecologiste-criant-son-%C2%AB-chant-d%E2%80%99amour-a-la-terre-%C2%BB-3617.htm

  6. 6 Perséphone juin 7, 2009 à 9:38

    On peut voir ça où, ce film?

  7. 7 renartleveille juin 7, 2009 à 11:44

    Redge,

    tout est dit! (Enfin presque….)

    Gino,

    « par contre “home” a droit à une diffusion mondiale gratuite (comme toutes les pubs) sponsorisée par Puma, la redoute, la fnac, gucci,… »

    ça va de soi, ils ont payé… Mais j’ai lu quelque part que la totale gratuité est remise en question. À suivre…

    Nicole,

    « ce n’est pas NOTRE Terre… mais bien LA Terre »

    à répéter comme un mantra.

    Drew,

    non, bordélique! 😉

    Gébé,

    « Une grosse campagne de relation publique pour donner une image “écolo” et de “responsabilité citoyenne” à ces plus grands polueurs de la planète. »

    c’est très transparent tout ça. Mais est-ce que ça rend l’oeuvre moins intéressante, et le message moins important, pour autant?

    Merci pour les liens.

    Perséphone,

    le lien compris dans ce billet pointe vers mon autre billet sur le sujet. L’hyperlien y est! Bon visionnement!

  8. 8 Gébé Tremblay juin 7, 2009 à 12:23

    « Mais est-ce que ça rend l’oeuvre moins intéressante, et le message moins important, pour autant? »(Renartleveille)

    Les images sont intéressantes, mais le message est confus et contradictoire. Je n’y ai pas décelé de message qui fait du sens.

    Quel message avez vous retenu ?

  9. 9 renartleveille juin 7, 2009 à 13:18

    Un peu de mauvaise foi ici?

  10. 10 Perséphone juin 7, 2009 à 15:31

    Merci Renart…..je zyeuterai quand j’aurai accès à la civilisation….

  11. 11 alsalvas juin 7, 2009 à 16:34

    Des milliards de forêts d’eucalyptus, c’est pas cher payé…
    Si c’est ça qu’il faut pour nourrir et éduquer l’humanité.

  12. 12 JF Internaute juin 7, 2009 à 19:38

    La causalité n’est peut-être pas prouvée hors de tous doutes mais je crois que nous devons nous inquiéter des observations actuelles.

    Je n’ai que mes études en sciences pures pour me faire une opinion mais je crois pour ma part que nous sommes en effet responsables des présents changements. Je crois qu’il est possible de lier statistiquement les changements climatiques et l’évolution de l’humanité.

    Ce n’est par contre pas ce qui m’a le plus fait réfléchir dans ce film. C’est de réaliser à quel point on gaspille dans cette société. Si on n’en prend pas conscience rapidement et qu’on ne change pas notre comportement collectif rapidement, les sociétés futures vont grandement en souffrir.

    Pour ce qui est du film lui même, j’ai adoré les images et le montage. Il me rappelle un peu Baraka de Ron Fricke.

  13. 13 Gébé Tremblay juin 8, 2009 à 7:27

    « Ce n’est par contre pas ce qui m’a le plus fait réfléchir dans ce film. C’est de réaliser à quel point on gaspille dans cette société. Si on n’en prend pas conscience rapidement et qu’on ne change pas notre comportement collectif rapidement, les sociétés futures vont grandement en souffrir. »(JF Internaute)

    Très bon résumé des contradictions de cette pub.

    Le gaspillage n’est pas abordé. Le film se limite aux formes d’énergies et leur utilisation. On y aborde l’utilisation du pétrole pour produire l’alimentation en masse (engrais). On compare l’énergie du pays le plus riche (pétrole-Arabie Saoudite) avec c’elle du plus pauvre (charbon de bois-Haiti).

    Or, c’est l’environement des plus pauvres (Haiti) qui est ravagé, tandis que l’Arabie Saoudite transforme son désert en paradis grâce à son pétrole.

    L’Arabie Saoudite est sans doute le client le plus important de PPR (luxure).

    Par deux fois le film nous rappele que 20% de la population consomme 80% des sources d’énergie de la planète et pose la question d’un partage plus équitable. Or, si on y pense bien, cette distribution (si elle était possible) équitable ne réduirait pas cette consommation, bien au contraire.

    Le narrateur semble même proposer que ce partage équitable améliorerait la qualité de vie des prochains 9 milliards d’individus !

    Pourquoi chercher à modifier notre comportement collectif lorsque nous venons de passer le pic pétrolier ? Nous sommes sur la courbe descendante et graduellement le pétrole se fera plus rare. Donc, notre comportement suivra simplement la courbe. Pas besoin d’investissement coûteux en campagnes de « sensibilisation » de réduction de consommation pour une ressources qui s’épuise !

    Pourquoi les « sociétés futures » souffriraient-elles de la pénurie de pétrole ? Souffraient-elles avant le pétrole ?

    Comment imaginer que ce changement graduel de l’économie de l’énergie ne réduira pas la population mondiale ?

  14. 14 JF Internaute juin 8, 2009 à 16:19

    Il y a un autre sujet qui n’est pas abordé dans le film qui devra éventuellement faire l’objet d’une étude ou à tout le moins une discussion dans un futur proche.

    La croissance démographique. Quelle est la capacité de la planète? Combien de bouche peut-elle nourrir avant d’arriver à la limite de ce qu’elle peut offrir sans se « dénaturer »? Et je ne compte ici que la nourriture, pas tous les biens de consommations de la vie courante.

    Est-ce qu’on veut aller vers une société technologiquement avancée ou une société en harmonie avec son environnement? La différence est à mon avis importante puisque dans le premier cas, la croissance de la population ne peut que prendre encore plus d’espace « naturel ». Devra-t-on un jour songer à un contrôle des naissances?

    Les défis seront nombreux tout comme les questions à répondre pour les enfants de nos enfants… et peut-être qu’on devrait commencer à y réfléchir tout de suite d’ailleurs.

    Dans la fable de La Fontaine, la cigale et la fourmi, il y a au moins de l’espace pour la maison de cette dernière. Nous, si on danse trop, il n’y a pas de seconde chance et le lien avec l’hypothèse sur l’ile de Pâques devrait être présente à notre esprit quand viendra le temps des choix.

  15. 15 Manx juin 8, 2009 à 16:37

    « Or, c’est l’environement des plus pauvres (Haiti) qui est ravagé, tandis que l’Arabie Saoudite transforme son désert en paradis grâce à son pétrole. »

    Elle transforme Dubaï en plaque touristique, mais la superficie de l’Arabie Saoudite en général demeure désertique. C’est sa capitale qui connaît un boom d’amélioration de l’environnement (l’amélioration du milieu de vie humain), pas le pays au complet. Le pétrole ne pourrait jamais faire cela. Mais je suis d’accord avec toi pour Haïti; l’absence de campagnes d’informations sur la gestion forestière dans les communautés rurales (et surtout, d’alternatives raisonnables) et les innombrables guerres civiles ont laissé le pays avec des miettes de terre qui s’innondent facilement.

    « Pourquoi chercher à modifier notre comportement collectif lorsque nous venons de passer le pic pétrolier ? Nous sommes sur la courbe descendante et graduellement le pétrole se fera plus rare. Donc, notre comportement suivra simplement la courbe. Pas besoin d’investissement coûteux en campagnes de “sensibilisation” de réduction de consommation pour une ressources qui s’épuise ! »

    Tu viens justement d’expliquer pourquoi il faut faire ces campagnes. Pour sensibiliser les gens à réduire leur consommation pour une ressource qui s’épuise. D’ailleurs, ce n’est ni un investissement, ni coûteux. Il faut s’entendre qu’au moment où on a atteint notre pic pétrolier, on a aussi sorti le H1 (Hummer) et qui fut achetée en quantités en Amérique… C’est un peu paradoxal de dire que le monde allait prendre de bonnes décisions en regardant l’avenir. Un char, ça prend 10 ans à renouveler, ce qui veut dire que par exemple, le H1 acheté en 2005 va rouler en moyenne jusqu’en 2015, que l’on manque de pétrole ou que l’on n’en manque pas.

    Il te manque aussi la notion d’élasticité. Prenons un exemple: une augmentation de 0.25 centimes d’euros (35 cents) le litre fait baisser la demande de pétrole de 1% (je ne me rappelle plus exactement du chiffre, mais si je ne me trompe pas, c’était le bon). Cela signifie que si, au cour d’une année, on venait à produire 2% de moins de pétrole et que l’on veut que la demande baisse de 2%, alors le prix moyen du litre d’essence devra augmenter de 0.70$. En conclusion finale, c’est en partie pour éviter des hausses de ce genre que les campagnes de sensibilisation incitent le monde à consommer moins. Ça rend le cour de l’essence plus élastique, en langage économique.

    « Par deux fois le film nous rappele que 20% de la population consomme 80% des sources d’énergie de la planète et pose la question d’un partage plus équitable. Or, si on y pense bien, cette distribution (si elle était possible) équitable ne réduirait pas cette consommation, bien au contraire. »

    Oui, par un principe très simple: celui de l’exemple. Comment peut-on nier l’accumulation de richesses à une personne d’un pays pauvre qui désire simplement s’élever au rang du 20% de la population, ces gens qui obtiennent 80% des sources d’énergie de la planète? Il faut faire un exemple des riches en commençant tout d’abord à réduire notre utilisation d’énergie. C’est ça, cette distribution plus juste, qui peut réduire cette consommation, ou la croissance de consommation.

    « Pourquoi les “sociétés futures” souffriraient-elles de la pénurie de pétrole ? Souffraient-elles avant le pétrole ? »

    Elles n’avaient pas de médicaments pharmaceutiques, notre flotte commerciale et nos automobiles, en tout cas. Je me vois difficilement importer mes bananes des caraïbes en bateaux à voile. La souffrance, dans ce cas, est la privation de biens que nous avons actuellement et qui ne pourront plus être fournis de la même façon. Ce qui est inquiétant, c’est que l’on ne sait pas encore de quelles façons on pourra vraiment rencontrer ces besoins avec la même qualité qu’en utilisant le pétrole (sans quoi, on ne serait pas inquiet de ce problème). Le pétrole est une bonne chose pour l’humain au niveau des biens matériels, mais on n’est pas prêt pour le moment où l’on en aura moins.

  16. 16 Myriam juin 8, 2009 à 18:44

    @JF l’internaute : Le MIT a fait des études à ce sujet.

  17. 17 onewaythinking juin 9, 2009 à 4:45

    BONJOUR,

    LA SEULE RAISON SOUSJACENTE DE CE FILM:

    IL Y A TROP D’HOMMES SUR TERRE…

    POUR LA SUITE:

    http://www.penseeunique.fr

    CHERCHEZ L’AUTRE VERITE

  18. 18 Reblochon juin 9, 2009 à 8:29

    onewaythinking : Voila la vraie solution ecologique… il faut reduire la surpopulation humaine ! On le ferait pour n’importe quelle espece qui prendrait trop de place et detruirait son envionnement. Vu que la violence ne peut etre une voie envisageable… reste la sterilisation d’une partie de l’humanité, ou on milite pour developper l’homosexualité ou la pratique de la sodomie !

    Je viens de finir un bouquin sur Darwin et le neo-darwinisme ; ne nous faisons pas de soucis, la nature s’occupera de nous si nous nous occupons pas d’elle.

  19. 19 Nicole juin 9, 2009 à 8:55

    Reblochon,
    le développement de l’homosexualité ne changerait en rien sur la diminution de la population. Je ne suis pas tout a fait d’accord avec ce comportement, mais de toute évidence il existe, les homosexuels sont les premiers à vouloir aller à l’encontre de la nature elle-même!

    Il veulent avoir des enfants peu importe la manière de les avoir! (mère porteuse, insémination, etc.) Les meilleurs clients des centres de fertilité sont les lesbiennes entre autres. Taux de réussite élevé puisqu’elles n’ont pas de problème de fertilité mais plutôt des problèmes de reproduction, il leur manque un «membre», si vous voyez ce que je veux dire. Bref… *soupir*

    Et oui, je suis aussi d’avis, que la nature finira tôt ou tard par s’occuper de nous puisqu’on s’occupe mal d’elle. On se croit super important, on se croit la cause de tout et on croit être ceux qui trouverons la solution à tout, parce qu’on a la prétention d’être intelligents et surtout supérieurs à tout ce qui nous entoure.

    Mais la Terre existe depuis bien plus longtemps que nous… et moi, je me méfie de tout ce qui vie plus longuement que notre soit-disant «intelligence». La nature a déjà usé de ses capacités, je suis certaine qu’elle a plus d’un tour dans son sac!

    Moi, parfois je me surprends à croire que la Terre est une entité… bien plus intelligente que nous! Après tout on mesure l’intelligence, avec les limites de nos pauvres connaissances.

  20. 20 Gébé Tremblay juin 9, 2009 à 9:06

    « La croissance démographique. Quelle est la capacité de la planète? Combien de bouche peut-elle nourrir avant d’arriver à la limite de ce qu’elle peut offrir sans se “dénaturer”? Et je ne compte ici que la nourriture, pas tous les biens de consommations de la vie courante. »(JF Internaute)

    Les spéculations nous mèneront nulle part, car il y a trop de facteurs imprévisibles. De plus, nous sommes ignorants et les informations communiquées sont sous l’influence de puissants intérêts politico-financiers. Les médias de la planète sont entre les mains de ces puissants. HOME est un parfait exemple. Il serait biensûr insensé de faire l’expérience concrète de conduire le monde vers la limite de la capacité de la planète dans le but de l’éviter.

    « Est-ce qu’on veut aller vers une société technologiquement avancée ou une société en harmonie avec son environnement? La différence est à mon avis importante puisque dans le premier cas, la croissance de la population ne peut que prendre encore plus d’espace “naturel”. Devra-t-on un jour songer à un contrôle des naissances? »(JF Internaute)

    Voilà le réel message de HOME ; Qu’est-ce qu’on veut ?. C’est la base de la publicité. En réalité, est-ce que l’humanité a ce trait d’entreprendre une direction par le pouvoir d’une volonté collective ? Les fourmis, qui ont ce trait, sont’elles plus en « harmonie » pour autant ? Elles ravagent des kilomètres de forêts en un « coup de tête ». Les reptiles ont dominés pendant 500 millions d’années. Les hommes avont une conscience individuelle, mais pas collective. Voulons-nous vraiment la dictature d’un pouvoir mondial qui contrôlera l’utérus des femmes et notre vue du monde ?

    C’est l’idée de contrôle qui est derrière HOME. C’est le message que le « savoir » est entre les mains de ceux qui demandent le pouvoir absolu de contrôler les hommes afin de « sauver la nature ». C’est cette idée que la nature aurait produit l’homme intelligent dont elle dépendra ensuite de la protection contre ses propres menaces. Un mafieux.

    Cette séparation de la technologie et la nature, de l’homme et la nature, est typiquement judéo-chrétienne. En fait, l’homme est un produit de la nature et ses actions ne peuvent suivrent que ce que la nature en conçu en lui. Il n’y a pas de contradiction entre la technologie de l’homme et c’elle de la nature. C’est la même. L’homme n’invente et ne contrôle rien. Il découvre.

  21. 21 Gébé Tremblay juin 9, 2009 à 10:00

    « Mais je suis d’accord avec toi pour Haïti; l’absence de campagnes d’informations sur la gestion forestière dans les communautés rurales (et surtout, d’alternatives raisonnables) et les innombrables guerres civiles ont laissé le pays avec des miettes de terre qui s’innondent facilement. »(Manx)

    Ça n’a rien à voir avec des campagnes d’information sur la gestion forestière. Les Haitiens avaient faim et avait besoin du bois pour faire la cuisine. C’est aussi simple que çà. C’est la gestion de la canne à sucre qu’ils n’avaient pas. Cette gestion était dans les mains de multinationales (comme PPR) qui biensûr n’ont pas intérêt à informer les haitiens sur ce sujet-là. Haiti ne vend pas du bois mais du sucre. Si les profits du sucre vont au multinationales, les haitiens doivent alors se chauffer au bois. On leur dit alors que c’est leur ignorance écologique et qu’ils doivent donc alors laisser le contrôle à d’autres.

    « Tu viens justement d’expliquer pourquoi il faut faire ces campagnes. Pour sensibiliser les gens à réduire leur consommation pour une ressource qui s’épuise. »(Manx)

    La vérité est si simple qu’on ne la voit pas. Réfléchissez. Si la ressource s’épuise, vous n’avez pas à sensibiliser les gens à réduire leur consommation, puisque la ressource se fait plus rare et donc moins disponnible ! Elle sera alors plus chère.

    « Il faut s’entendre qu’au moment où on a atteint notre pic pétrolier, on a aussi sorti le H1 (Hummer) et qui fut achetée en quantités en Amérique… C’est un peu paradoxal de dire que le monde allait prendre de bonnes décisions en regardant l’avenir. »(Manx)

    Les « consommateurs » n’ont pas eu besoin de campagnes écologiques pour changer leur comportement et achetter des voitures moins gourmandes. Le prix du pétrole élevé pendant le pic a suffit. Les gens ont pris les bonnes décisions aussi naturellement qu’elles vont le faire jusqu’à l’épuisement du pétrole, le réchauffement climatique et autres changements. Les mauvaises décisions ont été prises par les multinationales (ceux qui font les campagnes écologiques). GM est banqueroute.

    Mais ça ne change strictement rien pour ces multinationales, car l’État les renflous avec les trilliards de dollards que ces consommateurs avaient sauvés grâce à leur choix plus écologique. Leur choix écologique ne change rien du tout. Il ne fait que ralentir l’épuisement du pétrole. Les milliers de voitures énergivores construites pendant ce temps du pic vont prendre la route des dépotoirs et la dépense énorme d’énergie utilisée pour les produire gaspillée. L’industrie automobile va continuer à produire des dixaines de marques de voitures comme des bonbons et PPR continura de les distribuer en Afrique où les multinationales creusent la terre pour les matières de base pour les produire.

    Les diamants dont PPR a besoin pour enjoliver ses produits innutiles de luxe proviennent des géantes excavations des mines en Afrique du Sud et d’Amérique du Sud. Des kilomètres de forêts, terres et écosystèmes ravagés. Là aussi les populations doivent se chauffer au bois car l’industrie ne leur appartient pas mais est sous « contrôle » de ces « savants ». Pourtant, le diamant synthétique est produit depuis les années 50. La fraude de l’industrie du diamant, voilà de quoi PPR et son guru écologique ne vous informera pas.

    C’est pourquoi HOME parle de « distribution de la richesse » et non de distribution du contrôle des richesses.

    L’important pour eux est de garder le contrôle par la propagande qu’eux seuls ont le savoir et donc la légitimité de ce contrôle.

  22. 22 Frankie juin 10, 2009 à 0:32

    «parce qu’on a la prétention d’être intelligents et surtout supérieurs à tout ce qui nous entoure.»

    Nous avons bien une intelligence, Nic, contrairement aux bestioles et aux animaux ; par exemple, notre supposé ancêtre qui mange ses poux et se liche le cul à journée longue. Ahhh l’évolutionnisme ! C’est incroyable combien ça en a confus plusieurs et combien ces théories de merde ont fait perdre le rôle et la mission essentielles (dont protéger son propre environnement, entre autres) de l’Homme. Il ne faut pas se leurrer : les gens qui ont détruit la moitié notre planète sont des gens qui ne croient en rien, n’ont aucune spiritualité, aucune morale, avides de richesses et qui aiment se fier à des bêtises comme la «science» du macaque à Darwin. Selon cette théorie, nous ne sommes rien d’autres que de la matière qui pourrira un jour, alors pourquoi pas en profiter et risquer de tout foutre en l’air pour combler ses p’tits caprices, han ?

    «Moi, parfois je me surprends à croire que la Terre est une entité… bien plus intelligente que nous!»

    Ahahahahahah ! Ouais, ouais… elle s’appelle Gaïa, elle a son cycle de menstruations à tous les 400 ans et aiment bien discuter le soir avec sa collègue Vénus. Non mais bâââtard ! Moi j’habite dans une maison qui est très solide et comble mes besoins primaires, cela veut-il dire qu’elle est vivante ? Ne confondons pas la matière inerte (sol, roches, lave, métaux) aux êtres vivants, peu importe leur catégorie.

  23. 23 Nicole juin 10, 2009 à 6:40

    Frankie,

    donc tout ce qui est inerte c’est-à-dire qui n’est pas chimiquement actif, forcément n’est pas «vivant». Vivant signifiant dans notre langage un être organique ayant une capacité de duplication et d’évolution.

    Je crois que la vie c’est bien plus que cela, une roche est constituée de molécule en mouvement et c’est la vitesse de leur activité qui crée sa dureté. Toute matière est physiquement en mouvement, je considère le mouvement comme étant un acte évolutif puisque tout change.

    Jusqu’à maintenant notre intelligence à été la cause de bien plus de problème que celles des animaux et des bestioles comme tu l’écris. Y’a pas de quoi être fier d’être intelligent! Par moment, ça en est presque une tare!!!

    Et puis concernant la spiritualité, ce n’est pas cela qui fera en sorte que les gens vont prendre conscience de pollué moins la planète puisque dans ce domaine, l’esprit occupe bien plus qu’uniquement cette Terre et chaque espace dans l’univers est un lieu d’apprentissage. Alors l’état où se trouve et se trouvera la Terre aura toujours sa raison d’être pour faire évoluer un esprit qui a besoin de vivre une certaines expérience. Mais cela suppose aussi que l’on croit à la réincarnation… on s’en va ailleurs avec ce genre de discussion.

    Avec tout ça, je trouve que ta position n’est pas tout a fait claire!

  24. 24 Reblochon juin 10, 2009 à 12:28

    La pire pollution et destruction de la planete s’est faite lors de la revolution industrielle … quand la grande majorité des gens, et surtout des dirigeants/hommes d’affaires qui ont causé ce massacre, etaient croyants !

    Les gens les plus actifs dans la defense de la planete ne sont pas les gros industriels liberalistes de droite (bien souvent croyants comme la bande à Cheney, Desmarais, Harper, Charest, Iggy, Sarko, berlu et les autres pourris …), mais des gauchistes ecolos souvent athées ; les memes que Frankie detestent !

    Qu’il fasse une virée dans le monde defendant l’environnement et le respectant plus que tout avant de raconter n’importe quoi !

    Donc les arguments de Frankie ne tiennent pas une fois de plus.

    CQFD !

  25. 25 Frankie juin 10, 2009 à 12:34

    «une roche est constituée de molécule en mouvement et c’est la vitesse de leur activité qui crée sa dureté»

    Leur dureté est plutôt due à la proximité spatiale des molécules.

    «Toute matière est physiquement en mouvement, je considère le mouvement comme étant un acte évolutif puisque tout change.»

    Réponse à ta confusion : la relativité, la pluralité des référentiels. Le fait d’être en mouvement par rapport à un autre corps. Mais lorsque tu isoles le corps étudié des autres corps, tu verrais entre autres que la roche ne bouge pas, ne parle pas et n’émet rien d’intelligible.

    «Y’a pas de quoi être fier d’être intelligent! Par moment, ça en est presque une tare!!!»

    C’est toujours une question de bonne utilisation et de bonnes intentions. Mais l’important pour Nous, c’est de comprendre notre rôle dominant : vivre en harmonie avec ce qui nous entoure et l’utiliser judicieusement, sans excès. Les bêtes sont innocentes, donc, pas dotées d’intelligence, et on doit le savoir, et les respecter. Les chasser : pour se nourrir, mais toujours sans excès.

    Aux dernières nouvelles, l’Homme est toujours au centre de l’univers physique. Cela implique des privilèges, mais beaucoup de responsabilités. C’est là que la notion d’HÉRITAGE s’applique, pour qu’on puisse léguer aux générations suivantes un environnement viable et où à leur tour, appliquerons leur rôle de bons patrons de la Nature.

  26. 26 renartleveille juin 10, 2009 à 12:48

    « l’Homme est toujours au centre de l’univers physique. »

    Ha ha ha!

    Pousse mais pousse égal!

  27. 27 Frankie juin 10, 2009 à 15:45

    «Pousse mais pousse égal!»

    Prouve-moi le contraire

  28. 28 renartleveille juin 10, 2009 à 18:34

    Faudrait que tu commences par me prouver sans nul doute que « l’Homme est toujours au centre de l’univers physique. » Mais tu n’y arriveras pas, puisque le concept « centre » est une invention humaine. L’univers physique existait bien avant même la possibilité de l’homme de toute façon. Mais ça, c’est sûr que c’est bien absurde pour tout croyant.

    On va passer à un autre sujet…

  29. 29 Frankie juin 10, 2009 à 23:16

    Non non Pascal ! Ne capitule pas trop vite, c’est important de comprendre ces choses-là.

    Je reviens avec l’exemple de la maison. Initialement, quelqu’un d’inconnu bâtit une maison. Une maison qui est devenu centenaire. Après avoir passé toute sa vie dedans, le bâtisseur décide de la mettre en vente, et toi, tu l’achètes. Tu prends possession de la maison et tu deviens maître chez toi, même si la maison à trois fois ton âge !

    C’est ça, la capacité qu’a l’Homme de un, s’adapter à son environnement, et 2, en prendre les commandes. Comme je l’ai dit à Nic précédemment, tout se joue dans l’intention de l’exercice du pouvoir qu’applique l’Homme sur ce qui l’entoure.

  30. 30 renartleveille juin 10, 2009 à 23:23

    Oups! je croyais qu’on était dans quelque chose comme la métaphysique…

  31. 31 Frankie juin 10, 2009 à 23:33

    Reblochon,

    Ne confonds pas « chrétiens » et « Maçonniques ». La gang de la révolution industrielle étaient des maçonniques appliquant des doctrines pas très saintes. C’est facile de dire à la presse que tu es chrétien et tu lis ton p’tit catéchisme à tous les jours. Il reste que les choses étaient pas mal différentes dans la réalité pour les industriels de l’époque et d’aujourd’hui.

    Pour la liste de noms que tu as mentionnée, tu n’as jamais entendu parler de la Loge des 300, du Builderberger Group, Skull & Bones, la franc-maçonnerie, le CFR, etc. Renseigne-toi sur ces groupes dont les gens que tu as mentionné ont fait partie, et tu verras qu’avec eux, on est loin de Jésus et de Sa Parole ! D’ailleurs, ces groupes sont officiellement reconnus comme sataniques.

    «Qu’il fasse une virée dans le monde defendant l’environnement»

    Avoir l’opportunité, je le ferais avec plaisir et avec altruisme. Et là tu verrais qu’on peut à la fois se battre pour garder un environnement sain et être un chrétien fondamentaliste comme je le suis. Il n’y a aucune contradiction entre les deux.

  32. 32 Reblochon juin 11, 2009 à 8:12

    Je n’ai jamais dit qu’un chrétien fondamentaliste ne pouvait etre environnementaliste, juste que la plupart des gens qui defendent la nature ne sont pas de fervent croyant, pour ne pas dire des gens completement athées. Donc ton raisonement avec la foi qui sauvera le monde, c’est du grand n’importe quoi.

  33. 33 Gébé Tremblay juin 11, 2009 à 12:38

    « Faudrait que tu commences par me prouver sans nul doute que « l’Homme est toujours au centre de l’univers physique. » Mais tu n’y arriveras pas, puisque le concept « centre » est une invention humaine. L’univers physique existait bien avant même la possibilité de l’homme de toute façon. »(RenartLeveillé)

    Comment l’univers pourrait-il « exister » sans la conscience de l’homme ?

    Cet univers d’avant l’homme ne peut exister que dans la conscience de l’homme présent.

    Ce qui fait que l’univers est en l’homme et non pas extérieur à lui.

    Nous percevons l’univers physique par nos sens (vue ouïe toucher, etc..) et donc ce n’est que l’interpretation de ces signaux qui forment ce concept de l’univers en nous.

    Les particules élémentaires qui composent cet univers se comportent comme des ondes non solides. Ce ne sont que des signaux. Ce « solide » n’est qu’une information des fréquences à notre conscience.

    C’est pourquoi ces particules sont liées et réagissent instantanément entre elles malgré notre perception intérieur qu’elles sont séparées de 15 milliards d’années lumière d’un bout à l’autre de cet univers « extérieur ».

    Tout se passe en nous.

    Mais il y a bien « quelque chose » qui émet ces fréquences.

  34. 34 Nicole juin 11, 2009 à 14:34

    Gébé,

    je ne comprends pas tout à fait, tu es en train de dire que l’univers existe parce que nous avons les moyens de le sentir, voir et toucher? Tu crois que tout ce qui nous entoure n’existerait pas en soi si nous n’étions pas en train de l’observer ou d’interagir avec? Ai-je bien compris ou tout de travers?

    Moi, je crois que tout existe et «tout» inclus de nombreux choses voire concepts dont nous ignorons l’existence. Et qu’en réalité nos sens nous limitent dans notre conceptualisation et perception de l’univers. Je trouve l’Homme vraiment particulier de croire être l’être à l’origine de toutes ses idées, ses concepts et ses constats.

    Enfin, j’aimerais juste comprendre d’où tiens-tu ce genre d’information, une théorie? Un livre? je suis curieuse de savoir.

  35. 35 Gébé Tremblay juin 12, 2009 à 9:34

    Nicole,

    non, vous n’avez pas mal compris. C’est exactement ce que j’affirme.

    Ce n’est pas une théorie mais une observation par des expériences concluantes en mécanique quantique.

    Sans les sens de l’homme (et ceux des animaux) pour en faire du « sens », l’univers n’est qu’un signal de fréquences.

    Par analogie, ce serait comme le signal d’une émisson télé sans la télé (décodeur) et sans observateur (notre conscience). Le signal contient tout un monde si seulement le récepteur peut le décoder pour l’observateur.

    Toutes les couleurs, les sons, les objets, l’espace, les distances, les forces, la matière solide, nos corps, etc… ne prennent « formes » que par le « récepteur » (notre cerveau qui aussi fait partie du signal) qui les décode et en donne un « sens » (brut) au récepteur (notre conscience).

    Voici une video qui explique très bien de manière simple et accessible à tous cette réalité en mécanique quantique:

  36. 36 Nicole juin 12, 2009 à 10:42

    Merci Gébé pour le vidéo… j’avais déjà entendu parlé du fait que notre seule présence face à un phénomène peut faire en sorte que ce phénomène ne se déroule pas de la même façon que sans notre présence. Ce qui signifie que ce qui nous entoure réagit avec nos interventions.

    Mais cela ne signifie pas que les choses n’existe pas parce que nous ne sommes pas présent pour les observer, non?

    Tout n’existe pas uniquement parce qu’on peut établir la présence par nos sens…

  37. 37 Gébé Tremblay juin 12, 2009 à 13:53

    « Mais cela ne signifie pas que les choses n’existe pas parce que nous ne sommes pas présent pour les observer, non? »(Nicole)

    Il n’y a que notre conscience qui peut donner un sens de « choses » à cette mer de fréquences. Sans ce « décodage », il n’y a qu’une mer de « vagues » aux fréquences multiples du spectre énergétique.

    L’univers tel qu’on le perçoit n’existerait pas.

    « Ce qui signifie que ce qui nous entoure réagit avec nos interventions. »(Nicole)

    Oui. Nous sommes des récepteurs-émetteurs. Nous produisons des fréquences qui influencent sur la mer de fréquences. Il ne pourrait en être autrement puisque notre véhicule (corps-cerveau-récepteur) fait partie de cette mer de fréquences.

    L’univers existe par nous et vice versa. Nous sommes l’un et l’autre. Il ne peut y avoir l’un sans l’autre.

    Le « centre de l’univers » n’est pas une invention de l’homme. Nous sommes bien au centre du spectre énergétique qui se « matérialise » dans la fréquence du spectre lumineux entre l’utraviolet et l’infrarouge. En plein centre.

    Ainsi on ne peut calculeer l’énergie d’une « masse » qu’en utilisant la vitesse de la lumière.

    Notre champ de perception limité, nous ne pouvons concevoir l’univers au delà de la limite de la vitesse de la lumière que nous percevons (C).

    Or, pour arriver à l’énergie nécessaire à la création de cette masse, nous devons mettre cette vitesse au carré (C multiplié par lui-même). E=MC2. Chose pourtant interdite.

    Donc, nous somme au centre d’un univers de par notre limite de perception de celui-ci.

    Ce qui émet ces fréquences ne connaît pas de limites.

  38. 38 Nicole juin 12, 2009 à 14:10

    Merci pour ces éclaircissements, même si j’avoue que je suis un peu confuse. On ne sait pas ce que sont ces fréquences et d’où elles proviennent. On les perçoit tous de la même manière. J’ai de nombreuses questions qui me chiquottent, mais je vais faire des recherches, ça m’intrigue trop cette théorie des fréquences qui prennent un sens (pour nous) d’une certaine manière par notre perception. C’est un peu comme dans la Matrice… le monde qui leur paraît réel n’est en fait qu’un interprétation des choses imposée par un programme.

    Bref, super intéressant et fascinant!

  39. 39 Gébé Tremblay juin 12, 2009 à 15:11

    « On les perçoit tous de la même manière. »(Nicole)

    Pas exactement.

    En fait, la perception passe premièrement par le « récepteur » qui est le cerveau. Celui-ci a développé, par évolution, les sens que l’on partage tous. Sauf biensûr ceux dont le cerveau s’est développé différemment ou par accident ou maladies. Ces derniers ne percoivent pas le monde comme la majorité. Notre première perception dépend de la structure de notre cerveau. Ce récepteur est ce qu’on appele le « subconscient ». Celui-ci passe ensuite sa perception et les sens qu’il en fait à la conscience (le moi).

    La conscience doit alors faire du sens des sens que le subconscient lui fournit. Ces sens, le subconscient les fournit par le seul language qu’il connaît; les symboles (liés aux émotions).

    C’est alors qu’un échange se produit entre le conscient et l’inconscient afin de trouver l’harmonie avec les différentes perceptions des autres consciences humaines sur cet univers. C’est ainsi que l’on influence l’univers en influant sur les perceptions. Car il ne s’agit que de cela.

    C’est un peu comme dans la Matrice… le monde qui leur paraît réel n’est en fait qu’un interprétation des choses imposée par un programme.(Nicole)

    Oui. Sauf que l’univers qui nous entoure nous est pas « imposé » comme il l’est dans The Matrix. Notre univers est le résultat évolutif (toujours en évolution) de création de concepts par l’inconscient. Ces concepts ne sont pas nécessairement la « réalité » mais sont acceptés si l’inconscient en trouve un sens qui est profitable à l’individu et la collectivité. C’est l’héritage d’une culture collective humaine. C’est un long processus.

    Ce qui s’apparente d’avantage à The Matrix, c’est l’univers que nous créons consciemment et distinct de l’univers que nous rend l’inconscient. La publicité, la propagande utilitaire, le conditionnement des valeurs, etc… Le lavage de cerveau de la télévision et des institutions politiques. Ici, il y a en effet manipulation en coupant le contact entre le conscient et l’inconscient. La perception du monde est alors perçue uniquement par des médias dont les émetteurs contrôlent le sens dans leur propre profit.

    Nous sommes alors dans « leur » monde et dans « leur » sens. Ils ont alors contrôle sur nous.

  40. 40 JF Internaute juin 13, 2009 à 14:49

    Wow minute! Cette théorique ne tient que dans l’infiniment petit, au niveau électronique. Si reprend le canon à bille et qu’on le positionne de l’autre côté des fentes, le résultat ne changera pas; il y aura deux lignes distinctes sur le mur du fond.

    L’influence de l’Homme sur ses observations de l’Univers n’a aucun impact sur sa présence ou non. Quant serait-il alors des (potentielles) autres civilisations? Elle existeraient à travers nous?

  41. 41 Frankie juin 13, 2009 à 15:58

    «Quant serait-il alors des (potentielles) autres civilisations?»

    Réponse : elles n’existent pas. Cette fiction entre dans la même liste que celle des vampires, loups-garous, l’australopithèque et les dinosaures.

    Désolé, je sais que c’est dur parfois …

  42. 42 JF Internaute juin 13, 2009 à 16:25

    Je pense que ce serait très exagérer de penser qu’on est seul dans l’univers. La physique est la même ici ou 2 millions d’années lumières plus loin. Des milliards de milliards d’étoiles et une seule habiterait la vie? Franchement! Mieux encore, l’univers a quelque 15 milliards d’années, la terre 4.5… et le seul endroit où la vie intelligente aurait émergé serait ici? Voyons…

  43. 43 Nicole juin 13, 2009 à 17:06

    Je suis d’accord qu’il est un peu prétentieux de dire être les seuls dans l’univers, d’autant plus que nous n’avons aucune capacité de valider l’inexistence d’autres êtres vivants ailleurs. Pour moi, la possibilité demeure, jusqu’à preuve du contraire. On demande au gens de démontrer l’existence de certaines choses, moi je leur demande de prouver le contraire aussi. C’est tout aussi valable.

    Le fait que l’Homme ne s’intéresse pas à explorer un univers, cela ne signifie pas que celui-ci n’est pas. Et cela même si dans le cas où Gébé explique que tout existe que parce que nous sommes capable de le percevoir. Nos perceptions ne peuvent-elles pas être limitées? On est quand même pas parfait!

  44. 44 Frankie juin 13, 2009 à 17:39

    Écoutez, même le plus mongol des évolutionnistes vous dira que l’univers a 15G d’années, que celui-ci est FINI et que ça a pris le dernier tiers de cet intervalle de temps pour que la Terre se bâtisse comme nous la connaissons aujourd’hui. Il ajoutera que tout cela a pu être possible grâce à des conditions climatiques, spatiales et météorologiques plus qu’idéales. Des conditions parfaites, extrêmement synchronisées qui auraient subitement données la vie aux premiers microorganismes. Il imbriquera dans son explication la thèse des probabilités, où ce qui s’est fait pendant tout ce temps est mathématiquement impossible à répéter, compte-tenu de ces soi-disant «conditions parfaites» et de sa longueur en années.

    D’un point de vue plus personnel, j’arrive à la conclusion semblable où IL N’Y A PAS DE VIE AILLEURS. Par contre, mon argumentation pour arriver à cette conclusion est pas mal différente. J’ai mentionné, dans mon message précédent, une liste des grands canulars des Hommes (vampires, hommes-singes, dinos) … rappelez-vous Roswell 1947, c’était tout un spectacle !

  45. 45 JF Internaute juin 13, 2009 à 20:57

    Y’a rien comme quelqu’un qui utilise des termes comme mongol pour me convaincre qu’il a raison. Comme quoi tous ceux qui pensent autrement sont encore moins que des mongols. De tels arguments sont si solide que je ne puis que m’incliner bien bas et rendre les armes… Ben voyons!

    @Nicole
    Tu as raison de dire que rien ne prouve que la vie ailleurs que sur Terre soit inexistante. D’ailleurs les scientifiques se rendent de plus en plus compte que la vie prend forme même dans les environnements les plus hostiles comme près de sources géothermiques sous-marines. Tellement que certains se demandent si ça ne serait pas possible qu’il y ait de la vie sur Europa, une lune de Jupiter. Malgré la couverture glacée de plusieurs kilomètres, on spécule depuis longtemps sur la possibilité d’océans sous cette surface et maintenant sur la possibilité de vie microscopique dans ces eaux. Selon cette théorie, la vie serait un phénomène normal.

    Le gros problème est de calculé les probabilités de vie ailleurs que sur Terre. Il y a entre 200 et 400 milliards d’étoiles dans notre galaxie et il y a probablement autant de galaxies dans l’univers. S’il y avait ne serait-ce qu’une planète supportant la vie dans chaque galaxie, on pourrait dire que nous sommes très nombreux à se poser la même question : « sommes nous seuls? » Personnellement, je crois que non.

    Si on retire Dieu de toute forme de création et qu’on ne parle que de la nature ou des propriétés normales de l’univers, alors la question devient très intéressante. À voir la vie microscopique surgir dans les conditions les plus extrêmes comme les confins des océans ou même près de sources géothermiques, on peut sérieusement croire en la possibilité de vie ailleurs. Dans quel pourcentage? Impossible à préciser mais l’équation de Drake permet de croire en la possibilité que nous ne sommes pas seuls. Pour moi ça serait tout à fait logique.

    De ne pas croire que le E.T. soient venus nous visiter, je n’ai aucun problème avec ça. C’est bien de croire en la vie ailleurs qu’ici mais de croire que l’on peu franchir les barrières du temps (puisqu’un tel voyage prendrait des milliers d’années) je ne suis pas prêt d’y croire.

    Mais de refuser de croire que la vie (au minimum) ne soit pas présente ailleurs, il faut être particulièrement borné scientifiquement. D’ailleurs tout esprit scientifique qui se respecte n’admetra rien pour vrai tant et aussi longtemps que la preuve ne sera pas faite. J’espère voir de mon vivant une sonde qui réussira à percer les glace d’Europa pour y trouver une vie ne serait-ce que microscopique. Dans de telles conditions, tout sera remis en question. Je me plais à croire que nos enfants ou les enfants de nos enfants trouveront les premiers signes de technologie extra-terrestre… tout ça pour prouver que nous devons repenser notre égocentrisme, tout comme il a fallu que certains érudits acceptent un jour que la Terre n’était pas le centre de l’univers et plus encore que cette dernière n’était pas plate.

  46. 46 Gébé Tremblay juin 14, 2009 à 8:00

    Malheureusement, c’est ce qu’on enseigne dans nos écoles actuellement; que l’homme est un animal comme les autres. Une bête.

    Que l’univers soit rempli de bêtes sur d’autres planètes ne change rien au fait que c’est la conscience qui fait l’existence de cette univers.

    Cette conscience est unique.

    Nous n’avons pas à chercher la vie sur d’autre planète pour le comprendre, car sur la Terre qui bouillonne de cette vie, qui en est un cas unique dans ce système solaire, cette Terre qui depuis 4 milliards d’années a produit des milliards d’espèces vivantes et en produit toujours, sur toutes c’elles-ci seulement l’homme possède la conscience.

    Si la conscience était un « but » ou produit de « l’évolution » comme des pattes, des bras, des poumons, alors il y aurait plein d’espèces vivantes sur Terre avec une conscience. Plein de branches d’espèces auraient développé une conscience.

    De la vie sur d’autres planètes ? Certainement. Il doit y en avoir beaucoup, même. Autant que sur Terre.

    Lorsque nous avons pointé nos nouveaux téléscopes puissants dans le ciel au début du 19e siècle, l’univers s’est transformé en nous. Les ondes qu’ont capté ces téléscoppes nous ont montré l’histoire d’un univers composé d’amas de galaxies qui nous ont fait se concevoir un nouvel univers. Ces nouvelles « lunettes » nous ont fait même percevoir les ondes primales originelles dont nous avons interprété en concept du Big Bang (nouvelle interprétation).

    Encore des ondes. Des galaxies dont nous savons n’existent plus dans cet état. Le « film » d’un univers passé.

    Or, si d’un seul regard dans cette lunette nous avons perçu toutes ces ondes de l’histoire de notre univers, ce fut le silence complèt et astronomique du moindre signal d’une conscience comme la nôtre. Silence total.

  47. 47 Nicole juin 14, 2009 à 8:26

    Mais pourquoi d’autres être vivants ne pourraient avoir cette soi-disant conscience. Uniquement sous le prétexte qu’elles ne peuvent communiquer avec nous on suppose qu’elle n’ont pas de conscience. Parce qu’elle ne communique pas dans notre langage (aussi évolué croyons-nous qu’il soit) on suppose qu’ils ne peuvent réfléchir et raisonner. J’ai dû mal avec ça, je trouve l’Homme vraiment prétentieux de dire que parce que les autres êtres vivants ne répondent pas à sa façon de faire et sa façon de l’évaluer, forcément ces créatures sont inférieures à tout point de vue. Mais n »est-ce pas une force pour le poisson de vivre dans l’eau et pour l’oiseau de voler? Oui nous avons créer des outils pour le faire, mais si ceux-ci ne fonctionnent pas bien on se plante.

    Enfin, je trouve ça étrange de tout juger par les limites de nos connaissances. On tente d’expliquer ce qui ne peut nous être expliqué, mais avons-nous vraiment raison de croire ce que nous croyons pour toutes les choses que nous décrivons…

    Et puis, l’imagination de l’Homme provient d’où? Ne provient-elle pas de toutes ces ondes? Si l’Homme s’imagine et est capable de créer des explications logiques à des phénomènes qui n’Existent soi-disant pas encore… qu’en est-il de la provenance des ces pensées??? Pourquoi parle-t-on de choses qui n’existe pas et en quoi ces choses peuvent nous être utiles dans nos réflexions si aucune onde n’est supposée nous transmettre ses pensées!

    Bref, si tel que certains prétendent que même nos pensées sont des fréquences alors et que nous recevons des fréquences en tant que récepteur… je me demande bien d’où proviennent toutes ces images et idées particulières. Dire que c’est juste le cerveau qui les créent c’est un peu simple après une théorie comme celle des fréquences non? Notre cerveau n’existerait pas si on ne peut l’observer et l’étudier.

  48. 48 Gébé Tremblay juin 14, 2009 à 10:18

    « Mais pourquoi d’autres être vivants ne pourraient avoir cette soi-disant conscience. »(Nicole)

    Il n’y a aucune raison. Ils pourraîent l’avoir développé aussi. Ce n’est pas le cas.

    « Uniquement sous le prétexte qu’elles ne peuvent communiquer avec nous on suppose qu’elle n’ont pas de conscience. »(Nicole)

    Si elles avaient une conscience d’elles-mêmes, alors elles communiqueraient avec nous sans problème. Nous possédons nous-mêmes ce cerveau primitif qu’elles possèdent (hypothalamus). Nous sommes de la même nature. Les grands singes ont une certaine conscience d’eux-mêmes, mais sont dominés par leurs instincts (inconscient collectif). Ils ont la conscience de l’humain de 2 ans (cerveau non formé)qui ne dit pas « je veux » mais « bébé veux ». Ce qui l’anime n’est pas de lui, mais de l’information qui lui est fourni par l’inconscient.

    « Et puis, l’imagination de l’Homme provient d’où? Ne provient-elle pas de toutes ces ondes? »(Nicole)

    Elle provient de l’inconscient qui interprette ces ondes. Leur donne un sens. Ce sens qu’il leur donne est strictement en fonction des avantages ou désavantages des besoins de l’individu. C’est l’instinct. C’est le créateur des images à partir des ondes qu’il perçoit. C’est lui qui nous donne en image et émotions les fréquences qui le font vibrer (qu’il capte). Ce n’est pas « nous » qui imaginons.

    « Si l’Homme s’imagine et est capable de créer des explications logiques à des phénomènes qui n’Existent soi-disant pas encore… qu’en est-il de la provenance des ces pensées??? »(Nicole)

    Ce n’est pas l’homme qui s’imagine. Son image lui est fournie par l’inconscient. L’homme raisonne ces images avec sa conscience. Il cherche le sens de ces images. Elles existent du moment que sa conscience les perçoit.

    Il faut 500 milisecondes à l’inconscient de fournir ces images au conscient. Les expériences actuelles démontrent clairement que le corps réagit émotionellement aux signaux de l’inconscient lorsqu’on expose le sujet à des images extérieurs d’une durée de 30 msec. C’est à dire pas assez longtemps pour que celui-ci les convertisse en images de sens et atteignent les lobes frontaux nécessaires à la conscience.

    Le sujet n’a aucune conscience ou connaissance que ces images lui ont été montrées, mais le corps a réagit émotionellement et physiquement (instinct) comme l’inconscient lui a dicté.

    Ce ne sont donc pas des « pensées ».

    Ce « moi » humain qui perçoit sa propre conscience ainsi que ce dialogue avec son inconscient est ce qu’on dit la pensée et l’existence. « Je pense, donc je suis ».

    Il n’obéit à aucun critère d’avantage-désavantage ou compétition de survie. Il est entièrement libre.

    S’il n’était qu’une onde dans la mer des ondes émisent, il n’aurait pas cette conscience de la mer.

    Ce qui est émit, l’est donc pour lui. Le seul qui peut en être pleinement conscient.

  49. 49 Gébé Tremblay juin 24, 2009 à 10:16

    HOME:

    Fascisme financier & croissance verte [VIDEO]
    14 juin 2009

    http://www.solidariteetprogres.org/article5519.html


  1. 1 Le film “Home”, gratuitement le 5 juin « Renart L’éveillé / Carnet résistant Rétrolien sur juin 6, 2009 à 16:34

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : veuillez vous assurer que le compte Twitter est public.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 301 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Publicités
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :