Un Anglo pour l’indépendance du Québec (à ses conditions)

Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/

Mes yeux se sont tellement écarquillés quand je suis tombé, la semaine dernière, sur le billet, « Why Canada must End: Pourquoi le Canada doit cesser d’exister », paru sur Amériquébec. C’est au sujet d’un livre de Tony Kondacks, « un Québécois anglophone d’origine montréalaise », dont le titre est bien sûr « Why Canada must End », avec en sous-titre : « How to Achieve Quebec Independence ».

Ce qui est le plus surprenant, c’est que l’auteur de ce livre, disponible gratuitement sur son site, « qualifie la Loi 101 de ségrégationniste ». Donc, en gros, son argumentaire tourne autour de l’idée de donner aux anglophones la région du Québec où ils sont majoritaires, qui deviendrait Québec West — et où on « abandonnerait l’usage de la Loi 101 ou de quelconque législation en faveur d’une langue » —, en échange d’un Oui à un référendum sur la souveraineté.

Cette idée a le mérite d’être pragmatique. Entre convaincre les anglophones d’embarquer dans le projet indépendantiste comme on le fait en ce moment et ce que Tony Kondacks propose, il est clair que la balance persuasive penche de ce dernier côté. Voilà la preuve que la majorité des Anglos ne lâcheront jamais le morceau… linguistique! Alors, si placarder du français partout ne réussit pas à leur faire comprendre que la province du Québec est française, globalement, qu’est-ce qui réussira à leur faire comprendre? (L’histoire autour du Theatre Ste. Catherine est un des forts symptômes.)

Donc, personnellement, j’en suis à me dire que nous aurions tout à gagner à ce que la communauté anglophone suive cette voie. Déjà, cela commencerait à démontrer que l’appartenance au Canada ne tient pas à grand-chose, finalement. Combien de francophones fédéralistes continueront de s’accrocher à cette chimère si leurs compatriotes anglophones tournent les talons?

Publicités

34 Responses to “Un Anglo pour l’indépendance du Québec (à ses conditions)”


  1. 1 Drew juillet 21, 2009 à 11:00

    Je suggère plutôt North Quebec… Non mais ça serait le fun de les envoyer à Kuujjuuaq

  2. 2 Reblochon juillet 21, 2009 à 11:00

    Abandonner la loi 101 dans le west-island et certains quartier de Montreal en echange d’un OUI ? Mais qu’il vote OUI tout de suite alors, parce que c’est deja le cas ! Donc je n’est rien contre son idée, faudrait juste qu’il se rende compte de l’inefficacité de la loi 101 dans certains coin du Quebec avant de proposer comme monnaie d’echange quelque chose qu’il possede deja ! Doh !

  3. 3 Reblochon juillet 21, 2009 à 11:10

    Ah, et pour l’idee qu’apres l’independance du Quebec, le canada soit digéré par les USA, je n’en doute pas deux secondes. Malgré les debilités etalées par la propagande federaliste, ce n’est pas le Quebec qui a besoin du Canada, mais le Canada qui a besoin du Quebec pour sa survie ! Le canada sans son coté francophone, ce n’est rien qu’une serie de futurs etats americains… et pour ce qu’ils protegent les francophones dans le ROC !

  4. 4 un gars juillet 21, 2009 à 11:20

    Ces débats tournent en rond. Pourquoi les anglais lâcheraient le morceau? Dans les faits, le québécois francophone n’est qu’un groupe ethnique comme les sont les amérindiens, les italiens, etc.
    Il est certains qu’ils veulent diviser pour mieux vaincre.
    Ils sont disposés à reconnaître les droits des autres cultures pour mieux servir leurs intérêts. Pour nous diluer ainsi.
    Tu n’enlèves pas un os à un chien sans risquer de te faire mordre.

  5. 5 Reblochon juillet 21, 2009 à 11:46

    Ils ne veulent pas lacher le morceau parce qu’ils sont sur qu’ils ont tout à perdre (ce qui est faux je pense) et parce qu’aucune nation dominante ne partage avec des sous-nations sous son controle, c’est humain.

    Je doute que les Quebeois independants acceptent un jour de partager avec les amerindiens… ce qui serait pourtant logique si ces derniers arrivent à une maturité sociale, economique et politique leur permettant d’etre maitre chez eux. En tout cas, je souhaite de tout coeur qu’il y arrive et j’aimerai meme aider pour que cela se fasse. C’est dans le respect que le monde peut evoluer.

    Les anglos du Quebec qui se sentent quebecois, sont des quebecois. Pas besoin d’avoir une province autonome pour eux. Ceux qui se sentent canadiens, sont canadiens et ils ont deja une nation, qu’ils nous sacrent patience !

    Je ne pense pas que ca soit dans l’interet de quiconque de creer des zones d’exclusion. Imaginons qu’on leur laisse une portion anglophone où le francais ne serait pas protégé, ca veut-tu dire que dans le reste du Quebec (le RoQ 🙂 ) on ne devra plus proteger les interets de la minorité anglophone ? Ca serait vraiment une mauvaise affaire pour eux autant que pour nous.

    La loi 101 n’est pas segregationniste, tous les pays en ont des equivalentes, sauf que personne ne les remets en cause. Le canada a des lois sur les langues, la France, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, etc… pourquoi le QUebec ne pourrait en avoir une ? Tous ces pays ont des exigences avant d’accorder leur citoyenneté, pourquoi ne pourrions nous en avoir aussi ?

    Y a bien que les anglos et les canayens-francais colonisés, pour essayer de nous culpabiliser et de nous faire passer pour des monstres d’Intolerance ! Ce que l’on demande est justifié et juste. Tous les pays le font, tous les peuples libres le font, ca permet la survie des diversités qui sont la richesse de ce monde.

    Un jour les canadiens allumeront et nos colonisés arreteront d’avoir peur et de croire qu’ils sont nés pour un petit pain. Il ne restera qu’à nous occuper de nos traites et on pourra enfin passer à autre chose.

  6. 6 Léonard Langlois juillet 21, 2009 à 12:19

    C’est pragmatique. Mais je doute que ça marche parce qu’il y a encore trop d’indépendantistes qui veulent encadrer la majorité francophone avec une législation protégeant le français dans un Québec indépendant. Et la sous-entité de Québec-ouest, je la réduirais à l’archipel de Montréal et Laval, question de tuer dans l’oeuf toute velléité de partition. Mais au moins, ça a le mérite de recadrer le problème d’une autre façon, d’un autre point de vue.

  7. 7 Reblochon juillet 21, 2009 à 12:59

    Dans un Quebec independant, il n’y aura plus d’independantiste ! Et il n’y aura plus que des Quebecois. Nous serons enfin uni et nous pourrons aller de l’avant, laissant derriere nous ces chicanes constitutionnelles et communautaristes steriles.

    Les independantistes vont faire l’independance et rien d’autre, ce qui se passera apres ca ne sera pas le fruit des independantistes mais de la société quebecoise au complet. Arretons avec ce mensonge d’un Quebec libre construit par les seuls souverainistes (voire les sociaux-democrates). Non, ca ne sera pas une dictature. Oui le peuple et tous ses representants deciderons de notre avenir. L’independance n’est qu’un passage normal pour tout peuple devenu mature.

  8. 8 Patate juillet 21, 2009 à 13:06

    Moi qui pensais qu’on allait enfin mettre l’accent sur le fait que le Canada est ingouvernable, entre autres à cause du Québec qui est distinct, mais aussi à cause des ÉNORMES différences idéologiques de certaines régions…

  9. 9 Reblochon juillet 21, 2009 à 14:38

    Patate, le jour où les gens comprendront ca, c’est le ROC qui mettra un coup de pied au Quebec, on n’aura meme pas besoin de faire un referendum.

  10. 10 Frankie juillet 21, 2009 à 19:03

    «Arretons avec ce mensonge d’un Quebec libre construit par les seuls souverainistes (voire les sociaux-democrates). »

    Bien, tu diras ça aux tenants de la péquisterie qui refusent de plus en plus d’entendre la voix des souverainistes de droite. Le PQ aujourd’hui est devenu plus un parti de gauche qu’un parti souverainiste. C’est plate à dire, mais c’est ça …

    «ca permet la survie des diversités qui sont la richesse de ce monde.»

    LoL. Ah ouin ? Tu diras ça aux peuples africains du Sud, aux différents peuples que composent la Russie (et l’URSS autrefois), tu diras ça aux Tibétains qui ont une immigration chinoise exagérée, aux Irlandais du Nord, aux Basques d’Espagne et à tout peuple de souche qui voit jour après jour sa démographie basculer en faveur des minorités et qui voit le visage de sa nation être changé radicalement. Non, mais sans blague, arrête de nous faire chi** avec cette propagande multiculturelle qui ne fera que nous noyer et nous folkloriser. Il n’y a aucune richesse là-dans !

    Sérieusement, mettons cartes sur table : croyez-vous sincèrement qu’une majorité d’immigrés seront prêts à nous suivre dans notre combat pour l’indépendance ? Bien voyons donc, la réponse est NON, bien sûr. De un, ils n’ont aucune racine ici (alors notre histoire et notre héritage, ils s’en balancent), de deux, leur but de leur arrivée ici était de quitter leurs pays de misère pour s’installer dans une nation plus stable. Quand ils ont choisi l’endroit, ils ont choisi le Cadenas ! Un pays où il fait bon parler anglais et leur langue maternelle. En voulez-vous une meilleure, c’est gens-là, dans leur mentalité de nouveaux canadians, se disent qu’à quelque part, ils en doivent une à Immigration Cadenas.

    Vouloir les rallier à la Cause = Énergie & Temps perdus.

  11. 11 Reblochon juillet 21, 2009 à 19:27

    Frankie, laisse certains pequistes rever en couleur. Une fois que le Quebec sera pays, le PQ va mourir de sa belle mort et un vrai parti de gauche naitra. Il n’y a pas de place pour 3 (TROIS !) partis de centre au Quebec. Pour moment ils survivent grace à la cause souverainiste/autonomiste. Je suis au PQ et en contact avec beaucoup de gens influants, je milite au PQ, je ne suis pourtant pas un gauchiste, pas plus qu’un sociaux-democrate … et je ne suis pas le seul. Une fois l’independance faite, je me casse et je m’essuie tout ce qu’on peut s’essuyer avec la carte du parti.

    LE PQ EST UN OUTIL ET RIEN D’AUTRE ! Ceux qui pensent le contraire sont soit des paranos anti-pequistes (pour quelque raison que ce soit), soit des magelos du PQ pensant faire un pays à eux tout seul.

    Ensuite quand je parle de diversité, il y a un malentendu. Je parle de proteger les basques, les tibetains, les irlandais, les palestiniens, les kurdes, les ce que tu veux justement en leur permettant de se proteger, de preserver leur culture. Je ne parle pas de faire rentrer des gens du monde entier et de leur permettre de creer leur communauté pour mieux vivre isolé et nous hair, nous empecher d’avoir nos victoires. Tu vois je ne suis pas un pure laine, mais comme beaucoup je ne represente pas un danger pour le Quebec vu que je suis plus quebecois que beaucoup de pure laine ! Je vis en quebecois, pense en quebecois, respire en quebecois. J’ai amené quelques richesses de mon pays, je ne les impose pas, certains Quebecois pures-laines les ont adoptées. Je suis un fervent ennemi du multiculturalisme, cette arme coloniale servant à assimiler un peuple en le noyant dans la diversité. Par contre, je ne rentrerais pas dans ton crenaux xenophobe exagéré et NON, la religion ne fait pas partie de ce qu’on devrait proteger pour sauver la culture, seul la culture judeo-chretienne-quebecoise suffira !

    Quant aux ex-immigrés, qui sont aujourd’hui Quebecois les autres ne nous interessent pas, ils n’ont pas encore le droit de vote, il y en a plus que tu penses qui defendent le Quebec et son caractere distinct. Des gens qui aiment ce pays, le respect et vive comme des Quebecois.

    Pour les autres, quand nous controlerons 100% de notre immigration, c’est à dire de la demande à l’accueil, quand nous auront une citoyenneté, ils feront comme la majorité des nouveaux arrivants dans un pays, ils se mettront avec les plus nombreux, c’est à dire les citoyens quebecois. Pour le moment, les plus nombreux sont dans leur tete les canadiens.

    Et quand le Quebec deviendra un pays, ils deviendront quebecois et je te paris que tres peu quitterons le pays, parce que dans les faits, dans la vie de tous les jours, pour monsieur tout le monde, tant qu’il reste chez lui, ca ne change pas grand chose de ne plus etre canadien, c’est plus subtile, c’est un epanouissement international dont on prendra l’ampleur sur du moyen terme et apres la turbulence.

    Mais bon, expliquer ce que plus d’une trentaine de pays on fait en 60 ans, ca me semble tellement con. Qu’est-ce qu’il faut aux gens pour comprendre qu’on est pas pire que les autres et que si eux y sont arrivé, on y arrivera aussi. Il n’y aura pas de guerre civile, pas d’emmigration massive, pas de fin du monde, pas de ruine, pas de guerre. Ce n’est pas dans l’interet du Canada de nous planter, il se tirerait dans le pied. Leurs menances sont de grosses balounes vides, faut etre le dernier des colonisés pour y croire !

  12. 12 Frankie juillet 21, 2009 à 23:53

    Reblochon,

    Concernant le Parti Québécois, malgré mes critiques concernant de mettre plus en valeur leur côté gauchiste que souverainiste, il reste que d’ici notre indépendance ou d’ici la mort de l’entité politique, ils auront toujours mon vote. C’est l’unique parti majeur qui peut nous amener à notre rêve politique, et cela même si je critique le moyen d’y parvenir (référendum)… mais ça, c’est une autre paire de manches ! Sur le PQ, je crois qu’on est sur la même longueur d’onde.

    Mais concernant l’autre sous-sujet, depuis que le peuple québécois a ouvert ses portes, et ici je parle toujours en fonction de notre projet politique, je n’y ai vu que de l’hostilité et/ou de l’indifférence fâcheuse de la part des nouveaux arrivants. Puis, disons que les statistiques depuis les TRENTE dernières années sont pas mal sur mon bord ! Je suis très sceptique sur une conversion «miracle» de leurs allégeances, et comme j’en ai discuté sur un autre blogue souverainiste, « on est jamais mieux servi que par soi-même», l’indépendance se fera essentiellement par les de souche conscients. Tu es une exception mon cher, ne l’oublie jamais !

    ps : concernant l’idée du bloake en question, dans l’fond, il pourrait bien avoir «leur Québec». Le seul problème, c’est que leur 200 km² sera rapidement saturé au niveau spatial. Puis, comme la loi l’oblige, un état doit garder ses ordures, ses vidanges à l’intérieur de ses frontières. Les odeurs, la vermine … ça ne sera pas beau tantôt dans le West Quebec !

    pss : pour ce qui est de l’américanisation politique du ROC, au stade où je suis rendu, je me dis que l’acquisition de neufs provinces et de trois immenses territoires sera un bon p’tit souper pour nos potes Americans. Alors, nous boirons à leur santé !

  13. 13 renartleveille juillet 22, 2009 à 7:52

    Drew,

    eh! que t’es michant!

    Un gars,

    « Dans les faits, le québécois francophone n’est qu’un groupe ethnique comme les sont les amérindiens, les italiens, etc. »

    dans la vision canadienne, bien sûr!

    Léonard Langlois,

    « Et la sous-entité de Québec-ouest, je la réduirais à l’archipel de Montréal et Laval, question de tuer dans l’oeuf toute velléité de partition. »

    dans sa logique, ça doit ressembler plus à : de la rue St-Laurent à la frontière de l’Ontario!

  14. 14 Manx juillet 22, 2009 à 8:48

    Je trouve cette proposition assez marrante. Tony Kondacks doit être un peu vieux, parce qu’en pratique, les jeunes Québécois du West Island se foutent de la Loi 101 et ce n’est pas comme cela que les souverainistes « achèteront » leur vote. Ils veulent des cours de français et n’ont rien contre l’affichage.

    Et il faut aussi comprendre que de dire le chiffre 101 en politique, c’est comme ouvrir une boîte de Pandore. Ça ne plaît à aucun politicien parce que c’est chiant d’ouvrir un débat sur la Loi 101 et que ça ne mène à rien. La SSJQ et le parti Égalité se la ferment tant qu’on ne leur donne pas une tribune et c’est mieux ainsi, dans la majorité des cas.

  15. 15 renartleveille juillet 22, 2009 à 10:51

    Manx,

    « Ils veulent des cours de français et n’ont rien contre l’affichage. »

    j’espère vraiment que les jeunes sont vraiment comme ça! Parce qu’ils ont été élevés par les vieux…

  16. 16 Reblochon juillet 22, 2009 à 11:01

    Tu serais surpris comment les jeunes peuvent etre different des vieux. Enfin non, pas forcement puisque ca a toujours ete comme ca. Il reste quand meme des points forts qui ne changeront pas, comme l’appartenance, ses origines.

    Beaucoup de jeunes anglos que je connais vivent tres bien avec la loi 101, meme si elle avait plus de mordant, ils s’en contre-saint-ciboirisent. Mais par contre, ils ne digerent toujours pas le statu distinct du Quebec et prennent toujours ce bout du monde pour une province appartenant au Canada. Ils ne peuvent admettre qu’un jour nous devenions un pays. Ils ont peur de perdre leur statu de canadien, meme quand tu leur repetes que la double-nationalité ca existe et bon nombre de gens l’ont sur la planete, dont moi !

  17. 17 Jeanne du Lys juillet 22, 2009 à 13:50

    Vous avez dit :  »Donc, en gros, son argumentaire tourne autour de l’idée de donner aux anglophones la région du Québec où ils sont majoritaires, qui deviendrait Québec West — et où on « abandonnerait l’usage de la Loi 101 ou de quelconque législation en faveur d’une langue » —, en échange d’un Oui à un référendum sur la souveraineté. »

    Non mais il est malade !!! Qu’il aille se faire foutre !

    De toute manière, il est trop tard pour les négociations et on n’a plus aucune confiance en leurs promesses. Notre patience a une limitte.

    Maintenant il n’y en n’a plus de négociations il est temps de passer à l’action et faire l’indépendance et on y arrivera avec ou sans leur aide.

    Fini les niaisages et les référendums, c’est un vote référendaire à l’Assemblée nationale qu’il faudrait faire.

    Ils n’ont pas fait de référendum pour décider de former une confédération en 1867 alors je ne vois pas pourquoi pour la défaire on aurait besoin d’un référendum ???

    Le PQ ou une autre formation politique, peuvent être clair pendant la campagne et informer les citoyens que s’ils prennent le pouvoir ils voteront pour proclamer l’indépendance du Québec, s’ils sont majoritaires à l’Assemblée ils proclament ‘indépendance tel que promis.

    C’est que Jacques Parizeau voulait faire, un vote référendaire.

    Si jamais faire ou défaire une condédération demandait un référendum ça veut dire automatiquement que la constitution de 1867 serait invalide, on serait libre. Si c’était légal pour faire la constitution ça l’est pour la défaire…

    Ça ne peut pas être légal pour les fédéraux mais pas pour nous ??? C’est légal ou ça ne l’est pas pour tous le monde.

    À mon avis,

  18. 18 Clement Sauriol juillet 23, 2009 à 11:15

    Jeudi le 23 juillet 2009

    Alors là les amis qui se parlent sur ce blogue, je vous trouve dans l’ensemble pas mal rafraichissants. Il y a des avis, du bon sens, des écarts de langage, mais tout ça reste bien vivant et atteste de l’intérêt pour la Chose Indépendantiste. Je vous suggère d’aller jeter un coup d’œil sur le site de Julien Maréchal qui a publié quelques extraits de son livre sur l’indépendance du Québec  »Québec Troisième Round » lui aussi est pas mal drôle et pas mal rafraichissant.
    D’autant plus qu’il dit que son livre il le réécrit à tous les six mois. J,ai bien hâte qu’il puisse nous en livrer une version même incomplète sur un support papier qu’on pourra acheter en librairie. Et ses autres textes publiés aussi partiellement, valent le détour. Ouvrez Google et tapez, Julien Maréchal dit, c’est le premier en haut de la page. On s’en reparlera ensuite.

    Bye bye !

  19. 19 Mrobert55 juillet 23, 2009 à 14:24

    Moi j’ai toujours voulu me séparé du Canada pour une raison d’argent, la langue je m’en fou un peu car on y parviendrais jamais et ca donnerais quoi! On parle toujours a 90% anglais dans les compagnies et les courriels ce font aussi a 90% en anglais.
    Donc si on peut avoir les anglais de notre bord bien tant mieux.
    Es-ce qu’on peux fonctionner seulmeent en anglais au Québec…oui, donc on ce bat pourquoi au juste!
    L’indépendance ne fonctionneras jamais a cause des unilingue francophone qui on peur que demain matin il devrons apprendre une autre langue. On a besoin des anglais et les anglais on besoin de nous…
    Je suis juste tanné que nos taxes aille dans un pays qui ne vivent pas comme nous avec les meme pensé et idéaux.
    Il a une diffèrence entre un anglais de l’ontario et un anglais d’ici selon moi, regadé seulement du coté de la culture…Un sourd et muet ce situe ou lui la dedans, faudrait lui demandé il est pas mal plus neutre que nous tous!

  20. 20 David Gendron juillet 23, 2009 à 15:42

    « Ce qui est le plus surprenant, c’est que l’auteur de ce livre, disponible gratuitement sur son site, « qualifie la Loi 101 de ségrégationniste ». Donc, en gros, son argumentaire tourne autour de l’idée de donner aux anglophones la région du Québec où ils sont majoritaires, qui deviendrait Québec West — et où on « abandonnerait l’usage de la Loi 101 ou de quelconque législation en faveur d’une langue » —, en échange d’un Oui à un référendum sur la souveraineté. »

    Malgré le racisme patent de Kondacks, je suis d’accord avec lui, mais à la condition de ne financer que les écoles publiques francophones en dehors du Quebec West. L’idée de « Quebec » ressemble beaucoup à l’archipel suédophone de Aland en Finlande.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%85land

    Quoique tant qu’à moi, il n’y aurait pas d’école étatique ni obligatoire du tout, ce qui réglerait le problème une fois pour toutes.

    Ce n’est pas avec la promotion d’une violence étatique plus accrue à la sauce PCul-Solidaire que le projet séparatiste pourra être un succès!

    Vive le Québec libre…pour de vrai!

  21. 21 David Gendron juillet 23, 2009 à 15:43

    L’idée de “Quebec West”

  22. 22 David Gendron juillet 23, 2009 à 15:47

    @Jeanne du Lys

    À moins d’une majorité claire des voix lors de l’élection, le concept d’élection référendaire est anti-démocratique.

  23. 23 David Gendron juillet 23, 2009 à 15:48

    Évidemment, la séparation du Québec est la seule chose valable d’un point de vue médiocratique!

  24. 24 Tym Machine juillet 23, 2009 à 23:19

    Quelle est cette histoire d’obliger un pays à garder ses vidanges, rien de plus ridicule. On dompe des millions de tonnes de déchets par année dans les pays en voie de développement et pas plus loin qu’à 20 km de chez nous (du moins présentement), des camions américains font la file chaque jour pour venir remplir NOS dépotoirs.

    Alors trouvez-moi ce texte de loi à la con puisque dans la pratique personne ne semble jamais avoir respecté cette loi-là.

  25. 25 Léonard Langlois juillet 23, 2009 à 23:35

    @ David Gendron

     » Ce n’est pas avec la promotion d’une violence étatique plus accrue à la sauce PCul-Solidaire que le projet séparatiste pourra être un succès!  »

    C’est ce qui rebute bien des Québécois d’embarquer là-dedans. Moi le premier. L’idée de l’indépendance ne devrait pas être le monopole d’un parti politique quelconque. J’étais trop jeune mais je pense que si Bourassa avait eu les couilles, le Québec aurait été un État souverain dans une Union canadienne. Eh non! Pourtant, le libellé de la question de 1995 était à peu de chose près la même chose que Bourassa avait proposé. Voyez le problème…

     » Alors qu’avec la séparation du Québec, les moyens financiers de l’État Québécois, privé des transferts fédéraux, seront plus limités, à tout le moins dans les premières années de son indépendance (ben oui, ce ne sera pas facile au début, la séparation c’est difficile!), ce qui sera une occasion en or pour les zélateurs de la véritable réduction de la taille de l’État, puisqu’il en résultera la coupure de dépenses tant espérée et à long terme l’écrasement de l’étatisme québécois sous son propre poids. » Je te cite de ton propre blogue. Mais pourquoi ne pas s’habituer tout de suite à ne plus quémander de l’État fédéral (via le système de péréquations, qui nous fait passer pour des quêteux au reste du Canada), quitte à amortir le choc quand on aura les reins assez solides financièrement – et la satisfaction morale de ne plus dépendre du fédéral?

    Et qu’on n’aime ou pas l’idée de Québec-Ouest, il risquerait de s’imposer de lui-même dans un Québec séparé. Pensez-vous vraiment que ça va avoir du bon sens de défendre de la violence étatique d’une telle loi comme la loi 101 dans le contexte d’un État souverain?! Bien sûr que non, cette loi est là seulement parce que les francophones se perçoivent comme vulnérables et qu’ils n’assument pas leur responsabilité individuelle d’utiliser le français. L’État non souverain actuel a fait ce qu’il a pu, mais on voit qu’il y a des limites (toute charte de droit bien écrite détruira une telle loi qui limite la liberté de choix) et que seuls les francophones peuvent encore faire la différence, et ce sans se faire supporter par la loi!

  26. 26 Frankie juillet 24, 2009 à 0:54

    «À moins d’une majorité claire des voix lors de l’élection, le concept d’élection référendaire est anti-démocratique.»

    Mais l’anarchie n’a pas besoin de la démocratie pour exister et s’étendre …

    Si tu m’obstines sur ça, tu nous prouveras encore une fois que tu n’as rien d’un vrai anarchiste !

  27. 27 renartleveille juillet 24, 2009 à 1:54

    Tym Machine,

    t’es-tu trompé de billet?

  28. 28 Celui qui blogue juillet 24, 2009 à 13:19

    L’une des bonnes raisons de faire l’indépendance, c’est de protéger la langue française. C’est la meilleure raison en fait. Quand on dit que le français ne survivra pas encore longtemps, ce n’est pas un mythe, c’est un fait statistiquement calculé.

    L’indépendance conditionnelle à des barrières linguistiques ne fait aucun sens. Tant qu’à ça, j’aimerais mieux qu’on reste avec le Canada mais en continuant de faire des lois pour protéger le français.

    Non mais quand même!

  29. 29 Tym Machine juillet 24, 2009 à 16:11

    @Renart,

    Non pas du tout, je faisais référence au commentaire suivant de Frankie:

    « ps : concernant l’idée du bloake en question, dans l’fond, il pourrait bien avoir «leur Québec». Le seul problème, c’est que leur 200 km² sera rapidement saturé au niveau spatial. Puis, comme la loi l’oblige, un état doit garder ses ordures, ses vidanges à l’intérieur de ses frontières. Les odeurs, la vermine … ça ne sera pas beau tantôt dans le West Quebec ! »

    Off the record, ce n’est pas en traitant les autres de bloake et qu’eux nous traite de frog qu’on va régler quoi que ce soit. Mais bon, si le criage de noms amusent certains, go for it.

  30. 30 Frankie juillet 24, 2009 à 19:20

    Tym Machine (ce nom me dit quelque chose …),

    De un : l’expression «bloake», ou «bloke», veut dire en langue française «un type». Comme certains vont dire : «Ah ! il est marrant ce type». Il n’y a donc rien d’insultant à traiter quelqu’un de bloake (bloke), qui signifie souvent dans le lexique d’un Québécois pure-laine qu’il parle d’une personne différente de lui ; pouvant être un immigré ou un descendant d’anglo. D’ailleurs, ce qui est insultant c’est lorsque ces mêmes types nous comparent, nous, êtres humains avant tout, à des grenouilles. Il y a même eu une époque ou certains disaient qu’on ne parlait pas français, mais on parlait plutôt le «cheval». Alors, pour ce qui est des leçons à recevoir, on repassera, hein ?!

    De deux : concernant le commentaire cité (post-scriptum #1), surtout la deuxième phrase, fallait voir ça à un second degré. Oui il y a le premier degré pour les déchets qu’on met au coin (service public), mais je faisais aussi implicitement référence que c’est à cet endroit du Québec où le taux de criminalité est le plus élevé (gangs de rue, mafias internationales, les putes, les dealers), et que dans un éventuel «double Québec», il ne serait pas question que leurs déchets (ordures, vermine) de société sautent la clôture et viennent foutre le bordel dans «Québec Est».

  31. 31 Tym Machine juillet 24, 2009 à 22:02

    @frankie,

    Merci de ces sympathiques précisions.

    Pour ce qui est des « déchets humains » auxquels vous semblez faire référence, je m’interroge à savoir si vraiment Westmount a un plus gros taux de criminalité que St-Michel, St-Henri, Hochelaga Maisonneuve ou encore Montréal Nord.

    En ce qui a trait à l’immigration, ce n’est pas parce qu’elle parle français qu’elle est nécessairement meilleure. Beaucoup de pays francophones de l’Afrique ou des Antilles sont sous-développés et sont dirigés par les pires despotes au monde et d’autres ne se servent que de leur soi-disant fait français pour venir établir leur culture dans cette terre francophone d’Amérique qu’est le Québec.

    Bref, veut-on vraiment reproduire ce qui se passe en France, s’il n’est pas trop tard pour y remédier?

  32. 32 Frankie juillet 24, 2009 à 23:31

    «Beaucoup de pays francophones de l’Afrique ou des Antilles sont sous-développés et sont dirigés par les pires despotes au monde et d’autres ne se servent que de leur soi-disant fait français pour venir établir leur culture dans cette terre francophone d’Amérique qu’est le Québec.»

    Ça fait longtemps que j’en suis conscient. Ce n’est pas pour rien que «je me bats» pour qu’on arrête d’accueillir des immigrants sur une période continue d’au moins dix ans. Tant qu’à accueillir des gens qui ne s’intègrent pas et qui nous mettent des bâtons dans les roues lorsqu’on veut accéder à notre indépendance, on est aussi bien de ne pas en prendre, de solidifier la base à l’interne, faire un pays, et après décider qui entre et qui n’entre pas.

    Dans le scénario fictif du billet, j’imagine qu’une bonne partie de l’île de Mourrial serait dans le «Québec-ouest», mis-à-part les 7 ou 8 comtés traditionnellement péquistes (et majoritairement de souche). Toujours dans ce scénario, c’est ici qu’il serait intéressant de comparer les taux de criminalité per capita. Je prédis un taux entre 5 et 10 fois supérieur pour le Québec-ouest sur le Québec-Est … cela même si nous sommes (à l’est) 2 ou 3 fois plus qu’eux ! Rappelle-toi ce que ti-Gilles disait en campagne électorale sur la Ville de Québec en 2007 : pas un meurtre ! Ça donne un bon indice … Où il y’a du bloke, il y’a un potentiel de violence, de gangs, de mafias, de proxénètes, donc, du crime en masse. C’est sociologique : l’excès de clivages, de différences, d’absence de liens tissés serrés par affinités naturelles, crées un environnement déshumanisé où le crime y est grandement cultivé.

    Mais bon, la partition, pour l’instant, c’est du rêve, malgré que ça a certains avantages (faire chambre à part). Je sais qu’à l’époque, quand je le visitais, tu en parlais sur ton blogue. Mais de la façon que c’est forgé dans la tête des gens, c’est soit que tout passe ou tout casse.

  33. 33 Tym Machine juillet 25, 2009 à 14:30

    « Mais bon, la partition, pour l’instant, c’est du rêve, malgré que ça a certains avantages (faire chambre à part). Je sais qu’à l’époque, quand je le visitais, tu en parlais sur ton blogue. Mais de la façon que c’est forgé dans la tête des gens, c’est soit que tout passe ou tout casse. »

    Et ça, c’est pour cela que ça n’a pas marché et que ça ne marchera pas plus la prochaine fois. Il faut à tout prix exclure les régions qui vont voter non à 60% et plus et qui éliminent toute chance du Québec à l’indépendance. C’est cela d’ailleurs qui cause la majorité des frictions, l’animosité voire la haine et qui polarisent faussement les débats vers le oui ou le non.

    Quant à moi, le Québec sera toujours divisé 50-50 alors pourquoi penser partir avec 100% du gâteau alors que cela ne correspond pas à la réalité.

    Je proposais ce genre de truc de partition à l’époque et je souscris toujours à cette idée qui fait encore son chemin mais qui devra un jour percer celui des carriéristes au PQ et au Bloc qui continuent de polariser le débat comme ils le font toujours car dans le fin fond, ils ont besoin de rester dans le Canada et ils ont besoin de cette masse de gens qui votent non pour garantir que leur projet n’aboutira jamais de sorte qu’ils encaisseront leur pension fédérale et auront surfé sur un mythe pendant toutes ces années.

    L’histoire est simple, comme vous dites ça passe ou ça casse. Je ne crois pas plus à la proposition du PI qui propose l’indépendance par scrutin populaire, un genre de truc où l’indépendance pourrait être 100% gagné avec moins de 40% des voteurs pas plus que je ne crois à la souveraineté à la pièce par référendum sectoriel tel que proposé par le PQ puisque de toute façon, c’est grosso modo la position constitutionnelle adéquiste tout en gardant les utopies de gauche et en se disant qu’encore une fois le ROC payera la facture pour les folies syndicaleuses du PQ découlant du pacte à la vie à la mort signé en 1995 avec le SPQ libre et les autres syndicats supra-nationaux (CSN, FTQ, CSQ).

    Ce que je propose, c’est oui un référendum mais un référendum qui irait comme suit: C’est sûr qu’il y aura un pays Québec mais taillé à la pièce comté par comté et mettons la barre à 55% pour éviter toute ambiguité (les autres de toute façon jouant trop serrés seraient resoumis à un recomptage juridique).

    Bref peut-être un peu trop simpliste mais c’est mon opinion exposé pour la n ième fois, c’était celle là il y a un an et demi et ça n’a pas changé depuis.

  34. 34 bancroche février 2, 2011 à 12:21

    bonjour,
    j’ai lu vos différents propos. Je fais partie de ces quelques français qui s’intéressent à la Francophonie, notoirement au Québec, nous sommes ici trop peux nombreux qui ayont ce goût. Ici les gens sont inconscient de l’importance de la culture, de la langue, de l’histoire. La France s’est américanisée, s’est vulgarisée, abêtie. Ici, avec l’emprise de l’arme culturelle et linguistique anglo-saxonne, nos valeurs, nos traditions disparaissent rapidement: les dirigeants, les artistes introduisent sans arrêt, des mots, des attitudes, de la bouffe merdeuse des rosbifs. Qui rigolent de voir les français plonger vers l’anglais, le libéralisme, leur musique, leur société mondialisée consommatrice dont ils sont les créateurs. J’avais tellement souhaité en 1995 que vous soyez indépendants, seule possibilité pour mâitriser vos vies… Enfin… Je connais bien l’esprit et la perfidie des anglais que nous avons

    contribué à creer depuis les temps anciens comme nous sommes à l’origine de l’indépendance des états-unis sans contrepartie,
    sans demander la restitution aux anglais du Canada. Je souhaite que votre pays existe … Le petit espoir, c’est la crise de l’économie et des valeurs actuelles; un autre monde semble lentement se découvrir, qui va évidemment contre le fric, l’anéantissement des cultures et des langues,pour l’Histoire et le partage. Alors votre pays sera une nation comme tous ces petits territoires en Europe devenues des pays libres et reconnus.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 175 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Publicités
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :