Posts Tagged 'BS'

Pierre Arcand est un saint!

Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/

Pierre Arcand, ex-président de Corrus, qui n’a sûrement pas délaissé tous ses investissements dans ce média pour se lancer en politique, qui influe sur les règles d’éthique du gouvernement… Et le bénéfice du doute?

Mais pourquoi Monsieur Arcand s’est-il lancé en politique au juste? Pour défendre la veuve et l’orphelin?

Comme on sait que pour les gros bonnets des affaires comme lui un salaire de ministre c’est équivalent à un chèque de B.S. (à son niveau à lui), qu’est-ce qui peut bien pousser à tant d’abnégation? Je le répète, cet homme est un saint!

Noyer les jeunes délinquants

Chez Richard3, à la suite de son billet où il décortique assez négativement la lettre ouverte de Richard Desjardins, nous avons une bonne discussion sur le sujet de la responsabilisation (bien sûr en lien avec la promesse de Stephen Harper de serrer la vis aux jeunes délinquants) et j’aimerais exposer ici mon dernier commentaire, puisqu’il représente bien mon avis sur ce genre de politique (la première citation est de l’autre blogueur) :

« la responsabilité personnelle de l’individu face à sa situation demeure une valeur à prioriser, dans notre société. »

Je suis d’accord, mais pas au point de laisser tomber ceux qui n’en sont tout simplement pas capables…

Je pense aux gens qui sont sur le BS parce qu’ils ne sont pas capables de fonctionner sur le marché du travail et qui se font pointer du doigt comme étant seulement des paresseux. (Je suis certain que les réels paresseux et les fraudeurs sont seulement une infime minorité.) Pourtant, il y en a d’autres qui sont « officiellement » inaptes au travail pour des causes physiques ou mentales et tout le monde lève le pouce… La différence entre les deux? La perception que la société en a.

Aussi, quand je pense à l’importance du déterminisme, du contexte, de l’environnement dans lequel chaque individu évolue, la notion du libre arbitre (notion héritée de la religion) me semble noyée dans un fouillis inextricable. Alors, vouloir juger un jeune de 14 ans de la même manière qu’un adulte en regard de son libre arbitre (en grand déficit) me semble seulement une manière de contenter le désir de vengeance des victimes directes et indirectes.

Je rajouterais même qu’il s’agit seulement de certaines victimes qui sont incapables, au-delà de la rage-peine-deuil initiale, de se détacher et de globaliser.

C’est à eux (et sûrement aussi beaucoup à lui-même) que Stephen Harper pense en proposant cette aberration.

Tout sauf Harper.

(Photo : Rémi Vannier)

Ce qui suit ne concerne pas vraiment Jean Charest…

Cette déformation de Jean Charest, que j’ai exécutée en environ une minute, représente bien pour moi une certaine facilité que l’on retrouve un peu partout, particulièrement dans la blogosphère.

C’est facile enlaidir n’importe quoi. Quand j’ai vu cette photo sur le blogue de Sir Sébastien, tout de suite j’ai augmenté en pensée le double menton à la Jabba le Hutt

Pour vous mettre en contexte, à la base, je crois que j’aurais toutes les raisons d’être un gars très à droite, anti-BS, adéquiste primaire, etc., car je l’ai eu assez dure dans la vie : je viens d’un milieu très très modeste, ma vie familiale était loin d’être harmonieuse; après que je sois parti de la maison, j’ai déjà été contraint de jouer du tam-tam dans la rue pour manger, à un moment j’ai dû chercher de la bouffe chez Sun-Youth, j’ai fait des boulots plus poches les uns que les autres. Est-ce que vous me suivez?

Je n’ai pourtant jamais eu recours à l’assistance sociale, je m’en suis sorti sans aide de personne, ni même mes parents, et aujourd’hui je me trouve très bien, dans un sens j’ai réussi où d’autres échouent, encore et encore. J’aurais donc toutes les raisons du monde de me foutre de la gueule de ceux qui s’acclimatent dans la dèche parce qu’ils n’ont pas les moyens de faire mieux, en me basant sur ma propre expérience. Je pourrais tellement me péter les bretelles! Non, non et non! Pourtant, beaucoup de monde pense comme ça…

Imaginez ceux qui l’ont eue facile…

Aussi, de la même manière, dans la blogosphère, il est tellement plus facile de s’asseoir sur du négatif par rapport à ce que les autres nous donnent. Parlez-en à Noisette chez qui un commentateur a profité d’une de ses propres confidences sur son poids pour revirer ça d’une manière ambigüe en insulte. Parlez-moi plutôt de La Fêlée qui prône une blogosphère toute en respect, là où le positif n’est pas non plus synonyme de consensus mou.

Les autres qui se chaussent de piédestaux? Restez dans le flou de vos nuages!

De la vigueur et de la rigueur

J’ai écrit plus tôt chez Francis Tremblay que je n’écrirai pas sur les Lavigueur avant la fin de la série, mais, après avoir lu le texte « Les Lavigueur: le narratif », du blogue Après tout…, je change mon fusil d’épaule et je retourne ma chemise!

Comme introduction, le blogueur inscrit la définition de ce « qu’est le narratif d’un sujet traité par les médias » :

Pour les médias, le narratif est la cohérence et/ou l’arrangement que l’on confère à une série de faits. L’esprit humain a besoin de narratif pour comprendre le sens des choses. Nous faisons des liens entre les événements et nous construisons des interprétations en fonction de ces liens. En toutes choses, nous recherchons un commencement, un milieu et une fin. Nous comprenons et nous établissons le sens des choses en nous servant des notre expérience de la réalité et des textes précédents. Chaque texte devient à son tour un des textes précédents et le suivant le sera aussi en autant qu’il sera familier au public.

Pour la suite, je pourrais résumer ça comme suit : le narratif médiatique de l’histoire des Lavigueur se base sur la généralité que les pauvres sont des idiots et qu’il ne faut pas affirmer le contraire. Encore, grâce aux bons soins de Pierre Foglia, ils sont des menteurs, comme le démontre bien Yves Lavigueur, l’auteur du livre sur lequel se base en grande partie la série. Et ça continue comme ça, encore et encore, un défilé de journalistes qui prouveront hors de tout doute que le narratif médiatique est vrai, que les pauvres sont vraiment des épais.

Vous ne trouvez pas ça triste? Vraiment plus que l’émission de ce soir qui l’était beaucoup. Presque trop.

Il y un passage de son texte qui me hante :

Marie-France Bazzo qui n’aime pas les séries de «corde à linge» déclara que Les Lavigueur, la vraie histoire était la première production télé de l’ère adéquiste. Autrement dit, les pauvres, c’est quétaine.

Je ne peux pas m’empêcher de penser que justement, si je ne me trompe pas (j’étais quand même assez jeune en 1986), l’histoire des Lavigueur a sonné le glas du dénigrement des pauvres qui s’est cristalisé sous la fameuse appellation « BS », qui a mené, comme on le sait, à son mouvement antinomique, et j’ai nommé le mariodumontisme… Et à son paroxysme, l’explosion, le Bye Bye! du temps : quand l’humour sert à graver le conscient collectif.

Mais je me relis, et je me dis : aurais-je donc trouvé le chaînon manquant de la genèse de l’« ère adéquiste »? Hé hé!

Mais c’est surtout la démonstration claire de cette fausse représentation dans le premier épisode, de cette légende urbaine au sujet de la famille sur l’assistance sociale, qui est venu encore clouer au pilori les médias et leur objectivité. C’était assez jouissif, je l’avoue. (Surtout pour un blogueur comme moi qui a mal à sa blogosphère.)

Alors, c’est tout à fait normal de voir ensuite les journalistes, sans doute chatouillés de tous bords tous côtés, surtout au niveau de la bourse… essayer de dénigrer la série pour reprendre les points perdus. Comme quoi quand quelqu’un, qui n’est pas dans la famille, tente de s’emmitoufler de l’objectivité, so-so-so solidarité revient à la mode…

Malgré tout ce que je viens d’écrire, je trouvais Les Lavigueur, la vraie histoire meilleur au début. Presque sans blague.

Repeating the message.

Repeating the message.

J’l’avais-tu déjà écrit? :

Repeating the message.

(Photo : zakathy)

Le libre-marché, ce Saint-Graal actuel!

Après 23 commentaires, il est temps de changer de billet. La discussion avait commencé à la suite du billet « Super! » et s’est poursuivie à la suite du billet « La charité n’est pas topique ».

De la charité, nous en sommes maintenant à la pauvreté.

Philippe David m’a exposé son point de vue :

Il n’y a pas que les gens de gauche qui sont concernés par la pauvreté. Ceux de droite aussi, nous voyons tout simplement le problème et les solutions sous des angles différents. Favoriser le libre-marché ne semble pas à première vue comme une mesure anti-pauvreté jusqu’à ce qu’on comprenne que le libre-marché est créateur d’emplois.

Il m’a toujours apparu évident aussi que pour remettre les assistés sociaux au travail, il faut leur donner des qualifications recherchées par le marché du travail. Par exemple, il existe des pénuries dans certains corps de métiers, comme électriciens, plombiers, etc. Ça ne prend pas de longues études pour apprendre un tel métier et ils ont des salaires très supérieurs au salaire minimum. Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’assistés sociaux réentrainés de cette façon? S’attent-on à ce qu’ils décrochent un emploi sans formation? Avec tout les débats qu’il y a eu sur la question, il me semble qu’on aurait dû y penser déjà…

Et je lui réponds :

Philippe,« Il n’y a pas que les gens de gauche qui sont concernés par la pauvreté. Ceux de droite aussi, nous voyons tout simplement le problème et les solutions sous des angles différents. »

Je commence à m’en rendre compte, surtout à la lecture de ton troisième paragraphe, heureusement, parce que votre discours est enseveli sous un amas de conneries du style « FUCK LES BS », « Les BS sont toutes des crosseurs » et la pire, « Quatre ans d’aide sociale, pas plus! », dixit les jeunes génies mariodumontistes. Mais là où le bât blesse, c’est quand simplement tu m’annonces que « le libre-marché est créateur d’emplois ».

Mais qu’est-ce que le libre-marché, si ce n’est que de vouloir créer des tonnes d’emplois sous-payés alors qu’on aura débarrassé les entreprises des syndicats (même si je suis d’accord pour dire que le syndicalisme n’est pas parfait)? Mais qu’est-ce que le libre-marché sinon de vouloir faire passer les profits des compagnies avant le bien-être de la population? Mais qu’est-ce que le libre-marché sinon des pertes d’emploi ici que comblent à rabais des employés à la limite de l’esclavagisme dans d’autres pays? Mais qu’est-ce que libre-marché sinon de justifier que des gens travaillant 40 heures (et plus) semaines aient de la difficulté à payer pour toutes leurs dépenses? Mais qu’est-ce que le libre-marché sinon d’appauvrir la population et de clamer ensuite le libre-marché comme solution pour enrichir la population? Mais qu’est-ce que le libre-marché? Une sorte de Saint-Graal?

Et je ne parlerai pas du fantasme de la privatisation…

Ni du désir fougueux de vivre dans une société aux revenus globalement non imposables…

Mais en même temps, je te suis à cent milles à l’heure quand tu parles de réinsertion des assistés sociaux au travail, puisque je sais que tu sais qu’il faudra investir et qu’il n’y aura qu’une partie de nos impôts à tous pour pouvoir payer ça…

Encore Mailloux! (bis)

Il n’y a que Patrick Lagacé pour pouvoir m’intéresser à cet énergumène de Mailloux! Pour ceux qui ne me suivent pas depuis le début, j’ai pété quelques coches à son sujet, ici et . Pat nous parle d’une nouvelle concernant le crétin en question et du fait que cette nouvelle a été une des plus lues de la journée… Je ne l’ai pas lu mais j’ai lu les commentaires de son blogue, celui-là m’a frappé :

jean-lucproulx

Le Lundi 27 Août 2007

Le Doc Mailloux est vrai, parle au nom du peuple et dénonce la pensée unique au Québec.

De plus, il a révolutionné le monde de la psychiatrie et est l’un des rares psychiatre d’aujourd’hui à s’appuyer sur Freud.

La chasse aux sorcières dont il est victime n’est que la meilleure façon que le très gauchiste Collège des médecins a trouvé pour lui fermer la trappe, parce qu’il est contre l’idéologie gau-gauchiste prônée par le Collège des médecins.

Tout ça à cause de ses propos à Tout le monde en parle.

Regardez l’entrevue!

Ils ne le laissaient même pas parler, il a été crucifié sur la place publique devant le tribunal populaire présidé par Guy A. Lecave, son bouffon de service Danny Turcotte et leur chum du Plateau Dan Bigras.

hyperlien

C’est une humiliation totale pour un génie de son acabit.

Ma réponse va comme suit :

Le Doc Mailloux, ce Q-tip pas propre, qui se vante gros comme le bras de nous fourrer avec son fromage (remarquez l’image pour contrer la censure…), serait un génie! Einstein doit se retourner dans sa tombe…  Pour répondre à Jean-Luc Proulx encore plus, je l’ai vu l’entrevue et je n’y ai vu et surtout entendu qu’un paquet de raisonnement à cinq cennes, qui masquait le peu de bon sens qu’il lui reste derrière sa mégalomanie, puisque je crois que tout le monde en a quand même un peu… de bon sens on s’entend! La simple évocation de sa pseudo étude sur l’infériorité des noirs lui mériterait une disparition des ondes et du web pour qu’il puisse clopiner en paix avec ses moutons, ou mieux ses chèvres, question de rehausser positivement le standard des réflexions populaires. Malheureusement, la connerie marche trop bien dans ce Québec vitaminé au conformisme et à la chasse au BS. J’ai ma petite théorie sur lui : il aurait été un bon psychiatre sans sa notoriété médiatique. Son sentiment de supériorité a augmenté exponentiellement avec le nombre de ses patients « virtuel ». Il me semble normal que sa compassion et son empathie aient foutu le camp par la même occasion.

Et en plus, j’ai écrit ça après avoir lu son commentaire en diagonale, et donc surtout accroché sur la génialité et sur la question de l’entrevue. J’ai noté après coup le passage où il clame l’originalité du psychiatre à grosse tête à s’appuyer sur Freud… Si je ne m’abuse, Freud n’est pas Dieu, d’où ça sort ça? Encore du raisonnement à cinq cennes… deux même…Petit questionnaire amusant : vous avez sûrement remarqué que cette photo regroupe mes deux préférés, lequel d’après vous est le plus mieux pour moi?

Ajout (28 août) :

Tel que lu sur cyberpresse :

Lorsque le Dr Pierre Mailloux a tenu des propos jugés racistes sur les Noirs à l’émission Tout le monde en parle, ce n’était pas le psychiatre qui parlait mais plutôt l’artiste. 

Mailloux un artiste! Que toute la communauté artistique de la tivi s’affuble de ce sobriquet peut-être, mais lui!J’aurai l’air snob et je m’en fous, mais il me semble que rendu là, mon diplôme d’artiste ne vaut plus grand-chose…À la base, un artiste est quelqu’un qui crée des oeuvres artistiques (donc on enlève 95% des faces qu’on voit dans les médias – et 95% c’est généreux!) et qui est reconnu par ses pairs. Tiens, je pense que je viens de donner des cristi de bons arguments au Collège des Médecins!Mais je sais bien que pour tout le monde, quand tu es dans l’Union des Artistes, t’es censé être un artiste… ça le dit! C’est quand même bizarre qu’avec mon diplôme, je ne sois pas automatiquement dans cette union… vous trouvez pas?En tout cas, je ne sais pas qui, de l’avocat ou de Mailloux, a eu cette brillante idée… Que ce soit un ou l’autre c’est loin d’être génial!Et celle-là est trop bonne :

Il soutient même que son client a été victime de moqueries de la part de l’équipe de Guy A. Lepage, notamment en qualifiant ses arguments de «boîteux», et qu’il y a eu hostilité envers lui. 

Je pense qu’il a pris le terme « boiteux » un peu trop personnel…

Tout faire pour ne rien valoir

Je me suis remis à la peinture (virtuelle) et, comble de malheur, d’après Gilles Brown, propriétaire-fondateur de la galerie Clarence-Gagnon à Outremont, vice-président de l’Association des galeries d’art professionnelles du Québec : «Un peintre vivant qui peint des carrioles ne vaut rien»

Pauvre de moi… et surtout pauvre Jocelyn Bolduc, j’espère qu’il ne tombera pas sur cet article… Quoiqu’il doit bien vendre plus que les artistes représentés par cette galerie-là.

Non, mais sans blague, la situation des artistes est assez problématique au Québec. La preuve, je préfère bloguer que de peindre, même si je me suis endetté pour l’apprendre (mais surtout pour aller plus loin que la peinture). Je trouve les artistes qui s’acharnent très courageux : tout est plus payant qu’être artiste en art visuel… Et dire qu’une partie de la droite prône à tour de bras de couper toutes les subventions, autant ceux qui ne font que survivre (les B.S.), que ceux qui se battent pour faire avancer la culture avec un grand C.

Il faudrait que les amants du « gros bon sens » primaire se rendent compte que tout ce que les artistes créent se retrouvera plus tard sous une forme ou une autre dans des oeuvres commerciales ou pire, de la pub, et tout le monde criera au génie. Souvent, les vrais génies ont des petites jobines…


Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : veuillez vous assurer que le compte Twitter est public.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 347 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]