La poussière n’est vraiment pas retombée à la suite des élections municipales…

Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/

Au sujet des dernières élections municipales, ce qui me scie le plus en deux, c’est que l’aura de corruptibilité qui s’est tissée autour de Gérald Tremblay n’a pas été un moteur assez fort pour faire se lever la quasi-totalité des électeurs de Montréal, encore moins pour gruger plus radicalement dans ses appuis du côté de ceux qui se sont levés debout.

Et quand je constate que dans mon coin la controversée mairesse de Boisbriand ne s’est pas fait battre à plate couture, je me dis que nous sommes très loin du cynisme tant relaté ou, au contraire, dans un point de non-retour : les gens semblent s’être fait greffer des bouchons antipolitiques. Ou encore pire, visiblement, une grande partie des gens qui ont coché sur des bulletins de vote étaient atteints d’Alzheimer (au propre et au figuré).

Toutes ces histoires ont été relatées aux heures de grande écoute à la télé, pas seulement sur d’obscurs blogues comme le mien. Et le monde entier se rit de nous avec des comparaisons comme celle de Palerme. Qu’est-ce que ça va prendre pour que le monde se réveille?

Est-ce que le problème de la démocratie va seulement se régler quand la technologie réussira à nous faire voter directement par la pensée?

(Image : elecnix)

Ajout :

Josée Legault : L’art de voter contre ses propres intérêts

33 Responses to “La poussière n’est vraiment pas retombée à la suite des élections municipales…”


  1. 1 Darwin novembre 3, 2009 à 23:36

    «Est-ce que le problème de la démocratie va seulement se régler quand la technologie réussira à nous faire voter directement par la pensée? »

    J’ai le goût de te répondre qu’il faudrait encore que les gens en ait une ! Ce serait une boutade, alors que le problème est, je pense, plus profond que ça. On peut aussi conclure, comme tu le proposes, que « les gens semblent s’être fait greffer des bouchons antipolitiques. ».

    Car je crois que c’est en bonne partie de cela qu’il s’agit. Doit-on en accuser les médias, qui s’attardent bien souvent plus sur l’accessoire que sur l’essentiel ? Avant la dernière élection, cette thèse était défendable. Mais, avec les enquêtes pertinentes qu’ils ont menés récemment, on doit reconsidérer cette hypothèse. Le cynisme, alors ? Oui, bien sûr. Trop de gens sont convaincus que, de toute façon, les politiciens sont tous des pourris.

    Et, il y a l’effort. C’est dur de s’informer. C’est plate. Le citoyen éprouve de plus en plus de difficulté à concilier son temps de travail avec sa vie familiale et ses loisirs. En même temps, l’offre de loisir croît sans cesse. Bref, tout contribue à éloigner le citoyen de la chose publique.

    Décourageant ? Oui et non.

    En même temps qu’on assiste à la désaffection du public pour les élections, jamais autant de décisions gouvernementales n’ont été renversées en raison de l’action citoyenne, qu’elle soit active ou passive : Mont Orford, Suroît, transformation des bourses étudiantes en prêts, etc. Il y a moins d’un mois, le gouvernement Charest a retiré son projet de loi 16 sur la diversité relieuse sans que le citoyen ait eu besoin de sortir dans la rue. Il lui a suffi de grogner.

    Même s’il n’a pas été expulsé de l’hôtel de ville, est-ce possible que Tremblay subisse le même genre de mesures à l’avenir ? C’est fort possible.

    Bref, il semble que les Québécois croient de moins en moins en leurs institutions politiques, mais aient troqué cette allégeance pour une attitude de chien de garde. Est-ce mieux ou pire ? On verra…

  2. 2 renartleveille novembre 3, 2009 à 23:43

    Donc, ceux qui ont le « loisir » de s’intéresser aux affaires de la Cité réussissent à faire passer leur message.

    Il faudrait donc peut-être que le système démocratique suive cette tangente.

  3. 3 Cybèle Yves novembre 4, 2009 à 7:09

    Je crois que c’est plus simple que cela. Je suis entouré de petites villes et villages de campagne et beaucoup de choses qui s’y passe sont ahurissante. Ce sont les amies de mes amies de mes connaissances qui règnent. Ils se disent, boff, cela ne me dérange pas, tant que cet ami me fait travailler et qu’il ramasse mes vidanges. Montréal c’est seulement un grand village, la seule différence.

    À propos du Mont Orford, le mouvement est parti du mécontentement de gens qui avaient leur résidence et chalet aux pourtour du parc, ils ne voulaient pas avoir plus de voisins et ainsi troubler leur tranquillité. Ils ont su très bien s’organiser. Donc, la contestation a pour début, non pas une visée écologique comme ils le prétentent, mais bien égoïste.

  4. 4 Cybèle Yves novembre 4, 2009 à 7:29

    Savez-vous pourquoi les gens ne se déplace pas pour les élections des commissaires de la commission des écoles catholiques de Montréal, parce que ce n’est pas important, ils pensent que cela a très peu d’impact sur leur vie.

    Hé bien, pour eux les élections municipales c’est seulement un tout petit peu plus important. C’est pour cela qu’il a un tout petit peu plus de gent qui votent au municipal.

    Tant que je ne paye pas trop de taxe et que mes vidanges sont ramassées….

  5. 5 Le Détracteur Constructif novembre 4, 2009 à 8:25

    Je n’en désenrage pas encore! Ça se dit, se désenrager?

    Comme je l’ai dit, je pense que les québécois en général (car ça vaut aussi pour ces deux référendums) ont le syndrôme de Stockholm dans le sang.

    Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, le syndrôme de Stockholm désigne la propension des otages à développer une empathie envers ceux qui les tiennent en otage, voir même à vouloir les protéger.

    Bref, les québécois (remarquez l’utilisation de la minuscule) ont une tendance naturelle à aimer et vouloir protéger ceux qui les tiennent captifs dans un système d’abrutissement, de corruption et, à la limite, d’asservissement mental.

  6. 6 Le Détracteur Constructif novembre 4, 2009 à 8:27

    Oh, et j’ajoute ce commentaire parce que j’ai comme oublié de cocher « M’aviser des nouveaux commentaires par courriel » 🙂

  7. 7 Enkidu novembre 4, 2009 à 9:13

    Je l’ai déjà dit, je vais le redire: bien des gens votent de façon stratégique. Est-ce que tant de Montréalais ont voté POUR Tremblay, ou n’ont-ils pas voté CONTRE Harel? Peut-être auraient-ils dû voter pour Bergeron, mais nombreux, comme moi, ont pensé que cela diviserait le vote en faveur d’Harel. Et pour certains, comme moi, Harel était un choix bien pire que notre maire lunatique.

    Cela ne veut pas dire que nous avons voté de gaieté de coeur pour Tremblay, ni que nous nous illusionnons à son égard.

    Depuis le temps que nous sommes confrontés à des choix merdiques lors d’élections, il me semble que quelqu’un devrait allumer que si les gens sont cyniques et calculateurs dans leur vote, c’est qu’ils n’ont pas le choix.

    Pour la suite, comme écrivait Darwin, il nous faut jouer le rôle de chien de garde…

  8. 8 Manx novembre 4, 2009 à 10:55

    Je tiens à dire que parmi les électeurs anglophones, les sondages de « The Gazette » mettaient Bergeron en tête. Ce que l’on a remarqué, c’est que l’implication citoyenne (des bénévoles) a contrecarré l’implication démocratique des gens. Dans des sondages mettant les trois candidats au coude-à-coude, on s’est aperçus que la meilleure machine électorale l’a emporté, et que la deuxième meilleure machine électorale a fini en deuxième position. L’écart de pourcentage, je le place surtout dans la capacité des partis à convaincre les foyers pour personnes âgées à voter et au nombre de mini-vans qui ont été utilisés à cet effet (je dis cela au sens figuré et non au sens propre).

    Je suis de l’avis de Darwin; la démocratie est un élément important de notre liberté, mais ce doit être une démocratie participative. 37% de taux de pariticpation à Montréal, c’est à tout le moins médiocre. Si les Montréalais avaient voulu voter et que l’on avait augmenté ce pourcentage, je suis persuadé que le conseil de ville actuel serait minoritaire.

    Ce que l’on voit maintenant est que l’activité personnelle des gens (collectif pour la rue Notre-Dame, collectif pour l’embellissement de l’échangeur Turcot, etc.) à Montréal est devenu ce qui doit devenir, pour les citoyens prêts à s’informer, l’un des principaux outils de changement. Je me rappelle qu’il y a 20 ans, ma mère et les étudiants d’architecture de l’UdM sont ceux qui ont poussé les conseillers d’arondissements de Rosemont à créer les « Choppes Angus » et d’y placer des éléments d’urbanisme majeur (normes en bâtiments supérieures, HLM dans un quartier composé de maisons unifamiliales et d’appartements, et non uniquement de condos, parcs et espaces verts, etc.).

    Les autres développements urbains de Montréal qui ont été lancés dans les 20 dernières années ont tout à envier au quartier Angus, situé juste à l’ouest du Jardin Botanique, et c’est du à l’implication de citoyens intelligents qui ont fait des pressions sur les politiciens locaux. Et je pense qu’en ce moment où la démocratie fait sacrément défaut, ce genre d’implication citoyenne peut être ce qui permettra aux gens de remarquer l’importance de l’implication, les mènerait à voter et qu’en attendant, c’est ce qui permettrait à Montréal d’avoir encore des projets qui sont plus sérieux.

    J’ajouterais un petit point: j’habite Montréal depuis 20 ans et je suis sidéré de voir à quel point les citoyens actuels se complaisent à rire de leur ville. Je pense que c’est un gros défaut et qu’il nous faut un agent aux relations publiques au plus vite… Je pense que ce sera le sujet de mon prochain billet.

  9. 9 Jean-Luc Proulx novembre 4, 2009 à 12:13

    Un Montréalais = grand blogueur, p’tit faiseur!

  10. 10 renartleveille novembre 4, 2009 à 13:55

    Cybèle,

    mais bien sûr que c’est égoïste! Faudrait juste que les gens se rendent compte que c’est plus égoïste de bouger que de rester dans son coin quand il est question de démocratie.

    Et il y a bien sûr le tourbillon de la vie qui fait souvent en sorte de distordre le discernement.

    Le Détracteur,

    « désenrager »

    ça ne se dit pas, mais c’est compréhensible, c’est ça le principal! Et je n’ai surtout rien contre les néologismes, contrairement à d’autres…

    « le syndrôme de Stockholm »

    Belle image quand même pour illustrer le problème.

    Mais bon, je vais bémoliser : s’il n’y avait plus la question nationale dans le décor, il me semble que ce serait différent, un peu.

    Enkidu,

    avec des sondages aussi serrés, ça ne rendait pas la tâche plus facile?

    Manx,

    « Je tiens à dire que parmi les électeurs anglophones, les sondages de “The Gazette” mettaient Bergeron en tête. »

    Ah! ouin… les bras m’en tombent…

    Ça devait être des sondages internes, genre des lecteurs du journal?

    Sinon, tu ne dois pas être si loin de la réalité avec l’idée de la meilleure machine électorale.

    « J’ajouterais un petit point: j’habite Montréal depuis 20 ans et je suis sidéré de voir à quel point les citoyens actuels se complaisent à rire de leur ville. Je pense que c’est un gros défaut et qu’il nous faut un agent aux relations publiques au plus vite… Je pense que ce sera le sujet de mon prochain billet. »

    J’ai hâte de lire ça!

    Jean-Luc Proulx,

    « Un Montréalais = grand blogueur, p’tit faiseur! »

    c’est plus un jeu de mots qu’une affirmation j’espère!

  11. 12 Jean-Luc Proulx novembre 4, 2009 à 14:53

    @ Renart.

    Je te signale que je lis les blogues montréalais et que j’ai vu les sondages de votre course à la mairie. Tout le monde disait que Tremblay devait partir et qu’il n’était plus l’homme de la situation. On le qualifiait même d’aveugle volontaire, et avec raison. Le dernier sondage le donnait troisième.

    À la lumière de tout ça, je m’attendais (et j’étais en droit de m’attendre) à une défaite sans équivoque pour Tremblay et à un taux de participation record à Montréal. Tout ce qu’on peut dire, c’est que la balloune s’est dégonfflée en cours de route, hein?

    Non seulement, Tremblay a été réélu avec 37% des votes sur un taux de participation de 36%, mais, en plus, vous, Montréalais francophones, avez trouvé le tour de diviser vos votes, alors que les Anglais n’ont pas été assez caves pour le faire.

    Tant que vous ne réaliserez pas que ce sont les Anglais qui auront toujours le dernier mot, parce que, eux-autres, ils votent et ils se tiennent quand ils votent, vous n’arriverez jamais à rien d’autres qu’à la déchéance que vous vivez présentement.

    Vous n’avez, donc, aucune excuse et mon affirmation est, donc, véridique et tout à fait à propos.

  12. 13 renartleveille novembre 4, 2009 à 15:10

    Jean-Luc,

    je crois que tu n’as pas lu mon billet, ou mal lu, donc je vais te pointer un bout, le début du deuxième paragraphe :

    « Et quand je constate que dans mon coin la controversée mairesse de Boisbriand ne s’est pas fait battre à plate couture, »

    Je ne suis pas de Montréal, enfin, je n’y suis plus depuis environ un an.

    Mais quand même, accuser les blogueurs montréalais comme tu le fais est franchement exagéré. Ils doivent bien constituer 0.0000 (quelque chose) % de la population…

  13. 14 Manx novembre 4, 2009 à 15:47

    @ Jean-Luc: Je vis dans un comté anglais, mais pas dans Montréal. On a eu le bon sens de défusionner, à notre grand bonheur ^^. Le West Island a des activités économiques et une cohésion sociale inégalée sur le reste de l’île. Nos petits commerces ont même leurs propres unions commerciales.

    C’est facile de blâmer les anglais, à mon avis, et de dire que l’on a divisé nos votes. La vérité est qu’on ne voulait pas de Louise Harel comme mairesse, et on l’a vu dans les bulletins et les intentions de vote. L’Équipe Tremblay a perdu beaucoup de plumes et à chaque fois, ça a été en faveur de Projet Montréal. Harel, elle, a joué le rôle du fantôme dans l’élection; elle récoltais plus ou moins 30% des votes et elle restait à 30% des votes.

    Si on regarde du côté anglo, on a assisté à un taux de participation excessivement bas! Côte-des-Neiges-N-D-G, Pierrefonds et Saint-Laurent ont un taux de participation parmi les plus faibles de la ville (avec Montréal-Nord). On ne peut pas dire que c’est à cause d’eux si Tremblay a été élu; ils n’ont pas voté. La majorité des villes anglophones de Montréal ont défusionné de toute façon, et on remarque que celles qui ont fusionné de force ne votent pas. Et vous voulez savoir pourquoi? Ils n’ont pas d’autre choix que de voter pour Tremblay selon eux (sauf les quelques gens qui ont préféré voter Projet Montréal). On les a boudés et on les boude encore plus maintenant, en leur rejetant l’ôdieux de l’élection de Gérald Tremblay.

    « Ça devait être des sondages internes, genre des lecteurs du journal? »

    Effectivement. En gros, les gens qui étaient vraiment intéressés par la campagne électorale et qui lisaient le quotidien anglo « The Gazette », ils en ont rien à battre de Gérald et ils sont très ouverts à des projets qui favoriseraient le développement de leur ville.

  14. 15 Enkidu novembre 4, 2009 à 17:09

    @ Renart

    Justement, les sondages étaient serrés, mais donnaient Harel pour gagnante. Même s’ils donnaient Bergeron pour deuxième, mis à part des résidents du plateau, je ne m’attendais pas à ce que les gens votent vraiment en masse pour Projet Montréal, une fois en situation réelle plutôt qu’en « simulation », pour ainsi dire. J’ai d’ailleurs plutôt eu raison…

    Un vote stratégique tient justement compte des attentes qu’on à l’égard du vote des autres.

    Vivement qu’on passe à un système à deux tours…

    @JLP le genre d’attaque simpliste auquel vous vous adonnez ne mérite même pas de réponse…

  15. 16 Rémi novembre 4, 2009 à 21:06

    J’ai l’impression qu’il y a deux cliques dans une société. Les conscients et les inconscients.

    Les conscients, ce sont ces gens qui ont une opinion et qui s’informe sur ce qui se passe dans l’actualité et dans le monde. Puis, les inconscients, ce sont ces gens qui font leur petit train train quotidiens sans véritablement se soucier des grands enjeux politique, environnementaux, etc. Ils font leur 40h/semaine et ne se pose pas trop de question.

    Les conscients, ce sont souvent des gens capables de débattre et de bien s’exprimer. Des blogueurs, des intellos, des journalistes, des artistes, etc… Les inconscients, c’est ceux qu’on voit dans les Vox Pop, sur la rue, et qui ne savent pas quoi répondre quand ils se font poser une question. C’est ceux qu’on garde au montage parce qu’ils patinent et ont l’air fou.

    Eh ben, des inconscients, j’ai l’impression qu’il y en a en tabarnak dans une société.

    My 2 cents…

  16. 17 renartleveille novembre 5, 2009 à 3:29

    Enkidu,

    « Vivement qu’on passe à un système à deux tours… »

    en effet!

    Rémi,

    « Eh ben, des inconscients, j’ai l’impression qu’il y en a en tabarnak dans une société. »

    et ils ont le droit de vote… et ils l’oublient… parce que ça demande un minimum d’effort…

  17. 18 Le Détracteur Constructif novembre 5, 2009 à 8:04

    Il y en a beaucoup qui disent que les francophones ont « trouvé le moyen de diviser le vote ».

    En fait, je pense que les anglos ont aussi divisé le vote, mais contre Harel. Je crois que plusieurs anglophones ont voté Tremblay et/ou Bergeron.

    Sinon, je ne crois pas que ce soit une mauvaise chose. Si les anglophones sont si « solidaires », je pense que c’est parce qu’ils n’ont pas une panoplie de choix. Peu de choix les représente bien. Beaucoup ont voté pour Bergeron parce que les deux autres choix étaient pour eux, et d’emblée, totalement exclus, surtout Louise Harel, pour les raisons qu’on connait…

    Quant aux francophones, même s’ils ne voulaient pas de Tremblay, ils leur restait encore 2 choix. C’est un peu normal que le vote se divise. Et je préfère un vote divisé par des gens qui votent vraiment avec leur coeur qu’un vote unanime avec plein de gens qui votent « pour le moins pire ».

  18. 19 Jean-Luc Proulx novembre 5, 2009 à 15:08

    @ Marx. 😀

    «La vérité est qu’on ne voulait pas de Louise Harel comme mairesse»

    Ça vous prend quoi pour que vous puissiez mettre à la porte les magouilleurs qui dirigent votre ville, christie? Ça va tu prendre une grande photo de Tremblay recevant des enveloppes brunes pleines de cash des mains de Accurso pour que vous allumiez?

    Même si Harel n’est pas ma tasse de thé, je sais reconnaître qu’elle est moins pire que Tremblay. Christie de Plateau à marde! Ça prend juste le Plateau pour voter pour des partis insignifiants et, ainsi, diviser le vote, ce qui permet de faire passer le plus croche des deux principaux candidats. Comme votre vote suicidaire (QS), il me semble que ça peut attendre APRÈS que le PQ fasse l’indépendance, viarge!

    @ Renart.

    Peut-être, mais, au moins, ta mairesse à l’éthique discutable est dehors. C’est tout ce qui compte.

  19. 20 Enkidu novembre 5, 2009 à 15:21

    @jlp

    Harel, plus éthique que Tremblay? Vous êtes un naïf, vous. Elle avait un choisi Vision Montréal, un parti qui avait été passablement éclaboussé par des affaires de financement louche, et en plus, lors des dernières élections elle supportait Bourque, un maire vraiment pas propre propre.

    Bien que je n’ai pas voté pour eux, ayant fait un vote « stratégique » (que je me prends à regretter), Projet était probablement le seul parti composé de gens intègre.

    Vous devriez conserver pour vous-mêmes vos préjugés anti-montréalais. Il n’y a pas que le plateau, vous savez…

    @ Détracteur. Voter avec son coeur. Facile à dire, quand toutes les options crédibles ne vous semblent pas fameuses. Et pourquoi voter avec son cerveau serait une mauvaise chose?

  20. 21 Jean-Luc Proulx novembre 5, 2009 à 15:39

    @ Enkidu.

    Merci de déformer mes propos, (là, je vous insulterais)!

    Je n’ai jamais dit que Harel était plus éthique que Tremblay, je dis que, entre deux maux, il faut choisir le moindre et que le moindre mal entre Tremblay et Harel était Harel. Bergeron n’était même pas une option réaliste et vivable (couvrir Décarie 😆 ,9/11, diatribes anti-automobilistes, etc.), en ce qui me concerne.

    Mais, bon, pourquoi est-ce que je m’occupe de vous, hein? Je vis dans la dictature de Québec, alors.

  21. 22 Jean-Luc Proulx novembre 5, 2009 à 15:42

    «Projet était probablement le seul parti composé de gens intègre.»

    Renseignes-toi mieux que ça! Bergeron siégeait sur le Comité des compteurs d’eau.

  22. 23 Enkidu novembre 5, 2009 à 15:47

    Voyez-vous, vote moindre mal n’était pas le mien.

    Et si Mme Harel n’était pas plus éthique que Tremblay, selon vous, pourriez-vous m’expliquer en quoi elle constituerait un moindre mal?

    S’il faut que toute personne qui a siégé sur un comité où il y avait des gens corrompus, il n’y a donc personne d’intègre. C’est ridicule ce que vous dites là.

    Qu’est-ce que vous voulez que ça me fasse que vous viviez à Québec? Pour votre information, j’en suis un natif…

  23. 24 Jean-Luc Proulx novembre 5, 2009 à 16:15

    «Et si Mme Harel n’était pas plus éthique que Tremblay, selon vous, pourriez-vous m’expliquer en quoi elle constituerait un moindre mal?»

    Je cite Bernard Descôteaux: «L’expérience est, ici, l’élément déterminant et, entre Louise Harel et Richard Bergeron, il faut, donc, choisir la première. En raison, d’abord, de la maturité politique acquise au fil de sa vie, au sein de plusieurs gouvernements, qui devrait nous garder d’aventures coûteuses. Puis, en raison de l’équipe renouvelée qui l’entoure et de la présence de Pierre Lampron comme son candidat à la présidence du Comité exécutif de la Ville. Elle traîne, bien sûr, le boulet que symbolise Vision Montréal, un nom terni par l’incident des contributions électorales d’entreprises reçues par son précédent colistier, Benoît Labonté. Mais, il s’agit d’une femme intègre et incorruptible qui aura la volonté et la capacité de remettre les choses en ordre. Elle possède le sens politique qui lui permettra de créer les nécessaires consensus, au sein du prochain Conseil municipal, dont on peut croire qu’il sera, largement, multicolore. Il ne faut, d’ailleurs, plus gérer Montréal en suivant une ligne partisane, car aucun des programmes électoraux défendus par les trois partis en lice ne représente la vie et la vérité. Dans les circonstances actuelles, porter Louise Harel à la mairie est le meilleur choix. Il s’agit d’un choix raisonnable.»

    http://www.vigile.net/Elections-Montreal-Harel-pour-la

    «C’est ridicule ce que vous dites là.»

    Non, c’est un fait. Le niez-vous?

    «Qu’est-ce que vous voulez que ça me fasse que vous viviez à Québec?»

    Rien! Je voulais juste que vous sachiez que, côté politique municipale, j’ai d’autres choses à faire de plus important, comme, par exemple, m’assurer, en tant que citoyen de Québec, que Labeaume, mon maire, n’abuse pas de sa force unanime et dictatoriale. La vôtre, je la regarde comme on regarde un film. 🙂

    Décidemment, je crois que ma prochaine lecture sera le livre de Glenn Beck : «Arguing with Idiots»!

  24. 25 Enkidu novembre 5, 2009 à 16:24

    Bon bon, on a recours aux insultes gratuites maintenant.

    J’ai déjà suffisamment expliqué pourquoi je pense qu’élire une péquiste pure et dure aurait été une très mauvaise idée à Montréal. Quant à son expérience, je ne la pense pas supérieure à celle de Tremblay, et pour son intégrité, compte tenu de ses préférences et associations passées, cela ne me semble pas plus intéressant. Si vous ne pouvez pas comprendre qu’on puisse se voir forcer de choisir le moins pire, tant pis pour vous.

    Votre choix de lecture est très révélateur. Glenn Beck qui nous dit comment argumenter avec les idiots, indeed! Il a dû l’écrire en se pratiquant devant un miroir, sans doutes.

  25. 26 Jean-Luc Proulx novembre 5, 2009 à 18:00

    «Bon bon, on a recours aux insultes gratuites maintenant.»

    Des insultes? Où ça? Tu as rêvé à ça, pendant une de tes réunions à Union Montréal, mon cher Enkidu!

    «J’ai déjà suffisamment expliqué pourquoi je pense qu’élire une péquiste pure et dure aurait été une très mauvaise idée à Montréal.»

    Parce que mettre un libéral pur et dur à la tête de votre ville, c’est mieux peut-être? Ça rend la mairie de votre ville plus «indépendante», peut-être? Crisse, aux États-Unis, les maires s’affichent comme démocrates ou républicains et ils sont membres de leur parti respectif. Je ne vois pas pourquoi ce serait un problème ici que nos maires s’affichent politiquement au niveau national (PLQ, PQ), alors que c’est le cas aux États-Unis, que ça ne dérange personne là-bas et que ça ne crée aucun problème politique.

    «Quant à son expérience, je ne la pense pas supérieure à celle de Tremblay»

    C’est Tremblay qui a piloté des dossiers chauds et qui les a défendu jusqu’au bout, quitte à se faire des ennemis partout au Québec et même dans son propre parti? Je ne crois pas.

    Va donc t’instruire: http://fr.wikipedia.org/wiki/Louise_Harel

    http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rald_Tremblay

    «et pour son intégrité, compte tenu de ses préférences et associations passées»

    Je suppose que vous parlez de Labonté. Personne ne le soupçonnait, dans l’arêne politique! Ce n’est parce que Bergeron avait averti Harel, cet été, sur Labonté que ça fait de Harel quelqu’un de moins propre pour autant, puisque Bergeron a toujours détesté Labonté, donc, ça ne comptait pas à mes yeux.

    «Il a dû l’écrire en se pratiquant devant un miroir, sans doutes.»

    Sophisme ad hominem! Comme Richard Têtu et son rack-pack de réactionnaires gau-gauchistes étatistes (je n’ai aucun respect pour ces BS-là): au lieu d’attaquer le message, vous attaquez le messager, parce que vous n’avez aucun argument qui se tienne pour réfuter ceux de Glenn Beck!

    Pathétique!

  26. 27 Darwin novembre 5, 2009 à 18:12

    «Ça prend juste le Plateau pour voter pour des partis insignifiants et, ainsi, diviser le vote »

    Merci du compliment ! Que vous trouvez insignifiant PM et QS ajoute un argument à leur pertinence…

    Le problème est que votre exemple est le pire qu’on peut imaginer. Le Plateau est une des trois seuls arrondissements où aucun candidat de l’équipe Tremblay n’a été élu. Si tout le monde avait fait comme nous, Tremblay aurait été rayé de la carte !

    Franchement, les gens de Québec peuvent bien nous regarder de haut, ayant voté à 70 % pour Labeaume (et à 8 % pour Fillion !). Comme vous le dites ailleurs, vous auriez intérêt à surveiller votre petit dictateur au lieu de déblatérer sur les gens du Plateau !

    @ Endiku

    «ayant fait un vote “stratégique” (que je me prends à regretter) »

    Je me souviens d’un échange que nous avions eu avec Reblochon. Lui votait VM stratégiquement et vous Union pour la même raison, les deux préférant le programme de PM. Vous annuliez vos votes et en enleviez deux au parti que vous appuyiez ! J’avais écrit à l’époque que le vote stratégique ne peut que nous décevoir et favorise la médiocrité, car il avantage les deuxièmes choix.

    Je suis bien content que vous remettiez en question cette supposée stratégie. Reblochon, lui, n’est pas à la veille de changer d’idée ! C’est son choix et son droit !

  27. 28 Enkidu novembre 5, 2009 à 22:04

    @ JLP

    Ah bon, vous référiez à votre propre personne lorsque vous mentionniez le livre de Beck? C’est bien d’être lucide!

    Si c’est bien de voter selon vous pour une péquiste à la mairie de Montréal, je ne vois pas pourquoi voter pour un ancien libéral (qui a quitté depuis fort longtemps son parti) serait pire.

    M. Tremblay a lui aussi une feuille de route bien remplie. N’ayez crainte, je m’instruis passablement, je n’en viens tout simplement pas au même conclusions manichéennes que vous. D’autant plus que vous n’avez toujours pas compris, simpliste que vous êtes, que je n’adulais pas du tout M. Tremblay. Je déteste tout simplement bien davantage Mme Harel.

    Vous trouvez que c’est une qualité pour une politicienne d’avoir imposé les fusions à une population qui n’en voulait pas pour la grande majorité? Pour moi, cela prouve qu’elle n’est qu’une autocrate de plus, qui n’a aucun respect pour la démocratie.

    Évidemment, vous qui dans votre « ville » appréciez les « cheufs », ça vous agace de voir que les montréalais ne font pas dans la pensée monolithique et les couronnements sans débats. Pour moi, c’est plutôt un signe de santé démocratique que les gens ne soient pas d’accord, même si ça ralentit parfois certaines choses.

    Pour Beck, vous rigolez ou quoi? Il suffit de l’écouter 10 minutes pour conclure que cet homme est soit un fieffé manipulateur, soit un homme malade: l’entendre déverser toute cette paranoïa larmoyante, toutes ces complots imaginaires basés sur des jeux de mots et le jeux des 6 degrés de séparation, tient à la limite du comique. Il n’y a aucune argumentation rationnelle dans cette salade, M. Beck est probablement la meilleure attaque ad hominem à son propre endroit, sauf bien entendu pour quelques êtres humains dont la cervelle est trop fragile.

  28. 29 Enkidu novembre 5, 2009 à 22:07

    @ Darwin

    Comme j’ai déjà écrit, je ne croyait pas que Bergeron avait une chance, et comme je redoutais la perspective de voir Mme Harel aux commandes de Montréal, j’ai fais mon choix avec une certaine amertume.

    Par contre, cette élection a montré que Projet Montréal avait du potentiel. Je ne ferai pas la même erreur deux fois. Mais quand même, il va falloir travailler fort dans mon arrondissement. On est loin du Plateau…

  29. 30 Darwin novembre 5, 2009 à 23:13

    @ Enkidu

    «Projet Montréal avait du potentiel»

    Je crois même que sans la vidéo de la fin de semaine sur les niaiseries que Bergeron a lâchées en 1999, PM avait des chances. Les journalistes ne parlaient que de ses déclarations sur le 11/9, le traitait d’hurluberlu et glissaient, parfois, que PN avait beaucoup de bonnes idées.

    Et ce sont les mêmes journalistes qui se plaignent de la langue de bois des politiciens et du fait que les politiciens s’attardent plus sur l’image que sur leurs programmes. Et eux, sur quoi s’attardent-ils ?

    Misère…

    Cela dit, on doit lever notre chapeau devant les journalistes d’enquête qui ont, cette fois-ci, accompli tout un boulot.

  30. 31 Personne novembre 6, 2009 à 0:54

    Je crois qu’on pourrait chercher longtemps les raisons de la réélection de l’inénarrable Gérald Tremblay comme maire de Montréal: division du vote d’opposition, puissances occultes à l’œuvre, vote monolithique des anglos et des allophones (comme toujours), désengagement de la population en général et voix quasi-inaudible de Louise Harel en particulier, manque de charisme de Bergeron, etc, etc… Mais en bout de compte je crois, pour notre santé mentale collective, qu’il vaut mieux en rire; alors rions :

    Pour ma job de blogueur, je suis tombé sur ce commentaire d’un internaute à propos du film « Un honnête citoyen » en épluchant le site http://www.cinemamontreal.com :

    « Action, explosion, corruption, violence, manipulation, tous les ingrédients sont là pour réussir. »

    Ouais… Je crois qu’il vaut mieux en rire.

  31. 32 Manx novembre 14, 2009 à 22:28

    Coucou Renart,
    Je suis en retard, je sais, mais voilà que je viens de faire mon article sur les besoins d’un officier en communications à la Ville de Montréal. Regarde le coup de pub que Tourisme Montréal fait avec le Quartier des Spectacles; c’est pathétique!

    http://www.tourisme-montreal.org/Quoi-Faire/Evenements/quartier-des-spectacles

    On a investi 150 millions dans le projet. Est-ce qu’on pourrait le mettre de l’avant, histoire que ça intéresse les touristes qui passeront par Montréal cette année? Ça me dérange pas si ça nous coûte un petit 5000$; ça en vaudra la peine.

  32. 33 renartleveille novembre 17, 2009 à 2:48

    C’est mince en effet…


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 347 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]

%d blogueurs aiment cette page :