Panacée pour une solitude grandissante (et autres considérations)

Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/

Cette grosse larve blanche, c’est un robot. Un robot, nommé Funktionide, qui devrait procurer « un bien être émotionnel ». Il est encore au stade de projet. Dans une vidéo, on le voit se déplacer lentement, et quand il est collé sur la personne, il se contente d’imiter les mouvements de la respiration.

Ce visionnement m’a tiré quelques larmes. Pas parce qu’il y a une petite musique douce et triste (bien que ça aide), mais bien parce que cette chose est en remplacement d’un être vivant.

Vincent Abry pose la question qu’il faut poser :

Serions-nous inconsciemment en train d’apprendre à nous passer des êtres humains et à vivre seul sans contact extérieur ?

Cela nous projette dans un futur qui n’est peut-être pas si loin. Et dans la mesure où notre planète devenue hostile nous contraindrait à rester enfermés, ce gros oreiller ondoyant deviendrait très attirant pour les gens seuls. En ouvrant les vannes de l’anticipation encore plus — et même dans le cas où la planète nous permettrait de humer l’air extérieur —, pour tout le monde, dans le fond, quand les robots seront totalement imbriqués dans notre culture. Ce qui arrivera vraisemblablement.

Je vois bien que ma tristesse est nostalgique. Mais je ne m’y appuierai pas pour critiquer le changement. Je laisse ça aux autres…

Et la blancheur de cet objet est au moins libre, elle permet la projection.

*

Petites réflexions connexes et anecdotes. (Avertissement : ce qui va suivre peut vous choquer…)

Je repense à hier au travail. Il y avait une fille dans le bar pas très avantagé par la nature. Des malformations évidentes. C’est peut-être un préjugé, mais je ne doute pas qu’elle ait de la difficulté à trouver l’amour. Elle ne doit pas souhaiter quelqu’un comme elle. Alors, sa solitude doit peser lourd.

Je repense aussi à une vieille anecdote. J’avais rencontré une fille sur un site de rencontre. Intéressante, jolie et tout. On discute et elle me demande ce que j’aime physiquement chez une femme. Je lui réponds franchement que j’aime les femmes pulpeuses, avec des formes (pas dans le sens d’obèse ni proche de l’être, on s’entend…). Ça l’a contrarié et elle m’a envoyé une photo d’elle en bikini, puisque toutes les photos d’elle que j’ai vues, et même une vidéo, ne montraient seulement que son visage.

J’en suis tombé de ma chaise… C’était visiblement une naine, même si elle n’avait pas le visage typique des nains. Et en plus, moi qui aime les grandes femmes… Je me suis senti très mal, mais j’ai coupé court à la discussion. Elle m’a envoyé un message de bêtises. Je n’ai rien répliqué, par empathie, même si je trouvais stupide sont petit jeu qui lui fait perdre du temps, et aux autres, dans une optique de site de rencontre où on « magasine », justement.

Voilà pour les anecdotes.

Pour aller dans un sens plus général, si on fait entrer là-dedans l’aspect sexuel, ça se complique encore plus. Par exemple, je sais qu’il y a des gens pour désirer sexuellement, par perversion, des obèses très morbides (et même parfois ces personnes obèses se font sacrer là par leurs amants parce qu’elles ne sont pas assez grosses…). Ça doit bien exister aussi pour les exemples que je cite plus haut.

On a beau espérer pour ces personnes un amour vrai et pur, il n’en reste pas moins que les statistiques ne vont pas dans leur sens.

C’est hautement triste, mais c’est la réalité.

Publicités

31 Responses to “Panacée pour une solitude grandissante (et autres considérations)”


  1. 1 lutopium octobre 9, 2009 à 14:32

    « …parce que cette chose est en remplacement d’un être vivant. »

    Ce n’est pas déjà un peu commencé avec la popularité grandissante des animaux de compagnie?

  2. 2 Hérétik octobre 9, 2009 à 14:38

    Le robot devrait avoir un revêtement réfléchissant, qui poduirait le reflet de celui qui s’y colle. Succès garanti… sauf pour les personnes que tu mentionnes à la fin de ton billet.

  3. 3 Jean Vitchier octobre 9, 2009 à 14:47

    Ils auraient aussi bien pu mettre comme fond musical la chanson de Kevin Parent:

    « Vous êtes le genre de chum qu’on achète au K-Mart… »

    J’ai un slogan pour vendre la chose:

    « Enfant tu avais le visage comme une pizza, adulte, tu t’amuseras avec une pâte à pizza! »

  4. 4 Rémi octobre 9, 2009 à 16:18

    Peut-être que tout ça est très sérieux, mais je ne peux pas m’empêcher de trouver le concept (et le vidéo) carrément ridicule. On dirait presque que c’est une blague, une caricature.

    Et la musique larmoyante en plus, avec la séquence où la larve monte sur le lit: voyons donc! Est-ce que c’est un sketch de Saturday Night Live?!

  5. 5 Jean Vitchier octobre 9, 2009 à 16:38

    Il y en a pour tous les goûts…

    http://students.ou.edu/R/Basil.G.Rayan-1/

    La quatrième photo (les mamelles artificielles pour homme)c’est priceless!

  6. 6 labetehumaine octobre 9, 2009 à 17:20

    Comme tu le mentionnait c’est un bon instrument pour les gens souffrant de solitude mais aussi pour les déficients mentaux. Surtout s’il est chauffant, le robot ferait des miracles en centre de santé.

  7. 7 Enkidu octobre 9, 2009 à 20:25

    Comme le dit lutopium, il y a les animaux de compagnie qui font pas mal la job.

    La larve robotique, moi je trouve que ça fait « creepy ».

    C’est vrai qu’il y en as qui seront toujours seul, ne correspondant pas du tout aux canons de la beauté, ou même de la normalité physique.

    C’est tout simplement la triste réalité.

  8. 8 Darwin octobre 9, 2009 à 20:35

    «Comme le dit lutopium, il y a les animaux de compagnie qui font pas mal la job.»

    Mais on n’a pas besoin de sac, ni de laisse quand on se promène dehors avec son Funktionide… 😉

  9. 9 un gars octobre 9, 2009 à 20:44

    Ne le prenez pas personnel mais l’humain m’étonne toujours par son anthropomorphisme.
    Un singeneau dans les bras d’une mère-poupée se porte mieux qu’un singeneau sans cette poupée, pourquoi il en serait différent pour l’humain? Cette chose qui ressemble à une larve pourrait bien faire l’affaire, le regard que l’on pose sur ce phénomène n’est que bla-bla-bla même si il est soupoudré de bons sentiments.
    Arrêtons de sacraliser les relations humaines, les morts se retrouvent dans les champs, dans des charniers, ou dans des lieux pour réfugiés ou on les affame ou les mitraille. Alors votre bidule n’est pas si mal. Mais bon peut-être que vous en quête d’un idéal humain qui malheureusement n’existe pas.

    Pour les réflexions connexes, je passe mon tour, on dirait un drunkpost.

  10. 10 un gars octobre 9, 2009 à 20:53

    L’humain m’étonne dans sa capacité de se laver les mains de ses propres atrocités et de les projeter dans un ailleurs qui ne le concerne nullement. N’est-ce pas?, qu’il est con ce con dont je me dissocie?
    Cherchez le con? il est toujours ailleurs.
    Ben, je vais vous aider, je fais parti de ces cons que vous voyez toujours ailleurs, en dehors de vous, cet autre difforme par sa forme ou par sa pensée.
    Invitez moi à un diner de cons, un bon repas ce n’est pas dédaigner.

  11. 11 Cybèle Yves octobre 10, 2009 à 6:24

    Le truc, c’est de savoir ce que l’on préfère. Être seule avec une poupée gonflable ou être avec un être humain. Moi j’aime bien mieux être en compagnie d’une naine intéressante que d’une larve en plastique.

  12. 12 Vincent Sremed octobre 10, 2009 à 6:40

    Pas facile la solitude sans amour en effet… ça m’est arrivé une fois durant un mois et demi…

    Mais jamais je n’aurais pensé à ce genre de guimauve rampante!

    Les amis, ça sert aussi à combler nos solitudes.

    Mais pour vrai, je me demande comment trouver une âme-soeur sur un site de rencontre ? Où est la magie ? Où est le hasard ? Ces deux igniteurs poétiques de l’amour…

    Quant aux belles personnes, elles doivent être très rares (et très en demande) sur ces sites de rencontre?

  13. 13 Stéphane Ranger octobre 10, 2009 à 23:03

    @ Renart, ce n’est pas une panacée, c’est une vision de la damnation. Les humains ne vont pas s’adapter aussi facilement à la froidure d’un monde sans contacts interpersonnels suffisants aussi facilement que leurs premiers ancêtres se sont adaptés aux divers climats de la planète sur des millénaires et des millénaires.

    Kurt Vonnegut est mon auteur préféré, toutes époques et langues confondues. L’homme et l’oeuvre respirent la compassion pour les Terriens (Earthlings), comme il appelait les humains – tout en étant très drôle, drôle comme ce qui fait vraiment rire, c’est à dire ce qui est vraiment tragique et en même temps désespérément comique.

    Pour la compassion, un exemple de son style – les derniers mots du dernier de ses livres publiés de son vivant:

    « When the last living thing
    has died on account of us,
    how poetical it would be
    if Earth could say,
    in a voice floating up
    perhaps
    from the floor
    of the Grand Canyon,
    « It is done. »
    People did not like it here. »

    Une des difficultés de la vie moderne contre lesquelles il réagissait le plus éloquemment dans ses essais et autres allocutions publiques, c’est la solitude.

    Un extrait de l’introduction de _God Bless You, Dr. Kevorkian_ (1999), que j’ai trouvé aujourd’hui à la bibliothèque (où Vonnegut entier est classé avec la science-fiction, ce qui est une immense méprise, lui qui est compté parmi les plus grands écrivains étasuniens tout court):
    [excusez pour l’anglais, encore]

    OK, now let’s have some fun. Let’s talk about sex. Let’s talk about women. Freud said he didn’t know what women wanted. I know what women want. Thet want a whole lot of people to talk to. What do they want to talk about? They want to talk about everything.

    What do men want? They want a lot of pals, and they wish people wouldn’t get so mad at them.

    Why are so many people getting divorced today? It’s because most of us don’t have extended families anymore. It used to be that when a man and a woman got married, the bride got a lot more people to talk to about everything. The groom got a lot more pals to tell dumb jokes to.

    A few Americans, but very few, still have extended families. The Navahos. The Kennedys.

    But most of us, if we get married nowadays, are just one more person for the other person. The groom gets one more pal, but it’s a woman. The bride gets one more person to talk to about everything, but it’s a man.

    When a couple has an argument, they may think it’s about money or power or sex, or how to raise the kids, or whatever. What they’re really saying to each other, though, without realizing it, is this:

    « You are not enough people! »

    I met a man in Nigeria one time, an Ibo who had six hundred relatives he knew quite well. His wife had just had a baby, the best possible news in any extended family.

    They were going to take it to meet all its relatives, Ibos of all ages and sizes and shapes. It would even meet other babies, cousins not much older than it was. Everybody who was big enough and steady enough was going to get to hold it, cuddle it, gurgle to it, and say how pretty it was, or handsome.

    Wouldn’t you have loved to be that baby?

    *

  14. 14 Kali octobre 11, 2009 à 8:04

    Vincent Shremed, un mois et demi? Attention! Je pense que ça concerne plus les personnes seules depuis très longtemps, plusieurs années. He oui, ça arrive et plus souvent qu’on le croit.

  15. 15 renartleveille octobre 11, 2009 à 12:46

    Lutopium,

    « Ce n’est pas déjà un peu commencé avec la popularité grandissante des animaux de compagnie? »

    Le lien n’est vraiment pas trop poussé. Mais il y a une grosse différence entre un chihuahua et cette grosse larve blanche…

    Hérétik,

    l’idée n’est pas mauvaise. Sauf qu’imagine la déformation que ça ferait…

    Jean Vitchier,

    hé hé!

    Pour ce qui est des inventions stupides, moi c’est le papier de toilette sur la tête qui me branche!

    Rémi,

    ça m’est passé par l’esprit aussi. Mais c’est foutrement sérieux.

    La bête humaine,

    bienvenue chez moi!

    comme quoi il y a vraiment moyen d’en tirer le plus positif possible.

    Ça me fait penser que Douce, quand je lui ai montré, s’est tout de suite écriée : j’en voudrais un!

    Enkidu,

    « La larve robotique, moi je trouve que ça fait “creepy”. »

    les goûts sont dans la nature! (Voir le commentaire juste avant.)

    Darwin,

    hé hé!

    Cybèle,

    oh! boy… ça fait longtemps!

    Vincent,

    « ça m’est arrivé une fois durant un mois et demi… »

    hé hé!

    « Mais pour vrai, je me demande comment trouver une âme-soeur sur un site de rencontre ? Où est la magie ? Où est le hasard ? Ces deux igniteurs poétiques de l’amour… »

    tu me surprends beaucoup de penser ainsi…

    Si tu ne le sais pas déjà, ma petite Charlie est le résultat d’une rencontre via un site de rencontre. Mon amour n’est pas moins grand pour Douce pour cette raison. Je vois Noisette Sociale parfois, on se parle au téléphone, notre amitié n’est pas moins forte parce qu’on s’est rencontré grâce au web (et Yulblog).

    Stéphane Ranger,

    tout ça me fait penser au synopsis du film Surrogates (qui est, semble-t-il, un navet), dont Steve Proulx parle dans son dernier billet ( http://www.voir.ca/blogs/steve_proulx/archive/2009/10/07/vive-la-science.aspx ) :

    « Synopsis. Dans un futur proche, les gens vivent à travers des marionnettes-robots qui travaillent pour eux, vont à l’épicerie pour eux, baisent pour eux. Une société où plus personne (en chair et en os) ne met le nez dehors, mais où tout le monde se cache derrière un humanoïde correspondant à son idéal physique. Du coup, il n’y a plus de moches, plus de gros, plus de vieillards. Un monde parfait. »

  16. 16 Cybèle Yves octobre 11, 2009 à 15:26

    « oh! boy… ça fait longtemps »

    Non Renart. Je suis en couple et cela va très bien.

    Mais si j’étais seul et que tu me donnerais seulement deux choix, une naine intéressante ou un machin en plastique alors, j’opte pour la naine.

    Je te laisse le machin en plastique, comme ça tout le monde va être content. 😉

  17. 17 renartleveille octobre 11, 2009 à 16:04

    Cybèle Yves,

    non, je voulais dire : ça fait longtemps que tu n’as pas laissé un commentaire ici!

  18. 18 Cybèle Yves octobre 11, 2009 à 19:57

    🙂

  19. 19 Cybèle Yves octobre 11, 2009 à 20:01

    Mais je te visite à tous les jours Renart. 🙂

  20. 20 Tym Machine octobre 11, 2009 à 21:27

    @Lutopium

    « “…parce que cette chose est en remplacement d’un être vivant.”

    Ce n’est pas déjà un peu commencé avec la popularité grandissante des animaux de compagnie? »

    N’oublions pas également les fameuses poupées gonflables de plus en plus réaliste (parait-il, j’en ai aucune idée).

  21. 21 Vincent Sremed octobre 11, 2009 à 21:27

    @Renart :

    je ne pense pas, je me questionne !

    J’ai seulement de la difficulté à imaginer choisir quelqu’un selon des critères pré-établis, comme dans un menu. Mais tant mieux si ça marche ! Je suis vieux jeu.

    [PS : j’ai vraiment été seul seulement un mois et demi…]

  22. 22 renartleveille octobre 12, 2009 à 3:08

    Cybèle,

    ça fait plaisir à lire! 🙂

    Vincent,

    « choisir quelqu’un selon des critères pré-établis »

    les critères, c’est pour éliminer…

    « [PS : j’ai vraiment été seul seulement un mois et demi…] »

    Pour ça, il faut que tu aies eu beaucoup de « rebound ». Pauvres filles… hé hé! 😉

  23. 23 Vincent Sremed octobre 12, 2009 à 7:12

    «Pour ça, il faut que tu aies eu beaucoup de « rebound. »

    Je ne vois pas cela comme ça… (c’est quoi la définition d’un « rebound » de toutes façons) Je dirais plutôt que j’ai eu beaucoup de hasard, de poésie, d’art, enfin ces choses qui m’embrassent l’âme en un coup… Un déclic en un seul regard entre deux êtres.

    «Pauvres filles… hé hé!»

    Pas à ce qu’il me semble du moins!

    «les critères, c’est pour éliminer… »

    Est-ce fiable ?

  24. 24 renartleveille octobre 12, 2009 à 13:46

    Vincent,

    « Je ne vois pas cela comme ça… »

    j’espère bien, parce que moi je ne vois pas ça comme toi, c’est évident. J’ai bien pris 1 an et demi à me remettre de ma première vraie peine d’amour… Et ça m’a pris 7 ans avant de retomber vraiment en amour. C’est une tout autre histoire. C’est normal, nous sommes différents.

    « Pas à ce qu’il me semble du moins! »

    J’écrivais « Pauvres filles… » dans l’optique où souvent un « rebound » donne comme résultat un amour unidirectionnel, ou une inégalité, puisqu’il y a indisponibilité émotionnelle.

    « Est-ce fiable ? »

    Quand tu sais ce que tu ne veux pas, et que les filles sont assez honnêtes dans leurs fiches, ça permet de ne pas perdre son temps.

    De toute façon, la dynamique de rencontre sur le web est à apprivoiser, comme n’importe quoi.

    Je suis en train d’écrire un billet là-dessus en ce moment.

  25. 25 Jean Vitchier octobre 12, 2009 à 16:03

    Ça veut dire que si tu places ton Funktionide dans ta valise de char, il va se lover autour du tire de rechange, all the night, sans même oser lui demander son nom… En gros, ça me dit que ça l’aime n’importe qui cette affaire-là! De l’amour sans orifices, de la tendresse sans fluide, ça ressemble un peu à la boule d’émotion dans le film Sleeper de Woody Allen…

  26. 26 Jean Vitchier octobre 12, 2009 à 16:13

    Je vois les futurs papiers pour un divorce:

    « Mon conjoint a eu une non-relation sexuelle avec une boule qui rampe et qui gigotte dans son lit, payable en three easy payments… Il ne veut plus me prendre en cuillère, asteur il s’offre à la pâte pillsbury mouvante…

    Au moins la poupée gonflable, du haut de ses trois orifices wide open, ne pouvait restée bouche bée devant de telles accusations!

  27. 27 Vincent Sremed octobre 12, 2009 à 16:22

    @Renart :

    Ça dépend peut-être d’où arrive l’autre alors…

    Dans mon cas, nous étions assez semblables dans nos sentiments, et ce qui en résulte est bidirectionnel, une fois la douleur et les blocages du début dépassés.

  28. 28 Tym Machine octobre 12, 2009 à 18:44

    @ Jean Vidchier,

    « Ça veut dire que si tu places ton Funktionide dans ta valise de char, il va se lover autour du tire de rechange, all the night, sans même oser lui demander son nom… »

    Ce n’est pas comme si le tire de spare allait lui répondre: « Bonsoir, moi c’est Gertrude la roue de secours, vous voulez danser? »

    « En gros, ça me dit que ça l’aime n’importe qui cette affaire-là! De l’amour sans orifices, de la tendresse sans fluide, ça ressemble un peu à la boule d’émotion dans le film Sleeper de Woody Allen… »

    Pour la question des orifices et des fluides, j’imagine que pour quelques dollars supplémentaires, ça peut sûrement s’arranger…

  29. 29 Darky octobre 14, 2009 à 13:37

    Toute recherche fondamentale intéressante … peut avoir des applications catastrophiques.
    Qui pourrait avoir envie d’un énorme pain pas encore passé au four?
    Et ce robot il parle???

  30. 30 Antoine octobre 15, 2009 à 22:24

    Les robots au moins seraient physique. Dans des univers de science-fiction cyberpunk (par exmeple Shadowrun) il y a des compagnes virtuelles, se sont des intelligences artificielles qui n’existe qu’en réalité virtuelle et elles ont l’air parfaitement réel grâce à des capteurs sensoriels qui sont implantés dans le cerveau des personnes. Ces capteurs envoient des influx électriques aux nerfs comme ça, c’est indissociable d’une vraie personne.

    Si des auteurs de science-fiction on pu l’imaginer je suis certain que ça pourrait faire son apparition et être populaire.
    Il y a déjà un balbutiement avec le chat avec une intelligence artificielle. http://www.titane.ca/concordia/dfar251/igod/main.html


  1. 1 Mish-Mash du dimanche un lundi qui ressemble à un dimanche « La belle et le bête Rétrolien sur octobre 12, 2009 à 19:12

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 301 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Publicités
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :