Le mystère Falardeau

Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/

pierre-falardeau-fx

C’est drôle, je viens de tomber sur un billet d’un confrère Français qui est la preuve qu’on ne voit pas toujours les choses du même angle. Il parle de la sortie d’un nouveau livre de Pierre Falardeau (je viens de vérifier, et ça fait environ deux semaines qu’il est sorti), qu’il introduit par cette phrase :

C’est l’évènement au Québec actuellement.

Ah! bon…

Sans blague, je lui souhaite que la sortie de son livre brasse la cage, mais j’y étais étranger, tout comme mon cercle blogosphérique, qui compte pourtant quelques souverainistes.

En quelques clics, ça m’a donné l’occasion de découvrir aussi que le bonhomme a pignon sur web maintenant, presque malgré lui :

Je n’ai pas d’ordinateur. J’écris à la main, avec un crayon à mine ou une plume. […] Et me voilà maintenant sur Internet. Quelle contradiction ! Tout ça c’est la faute d’un jeune militant d’origine française, Christophe Waharte. Il aime mon travail, je crois et il m’a convaincu que ça valait la peine de rendre tout ça accessible. Pour lui, Internet est un outil de lutte, une façon de résister, une arme de combat. Alors, si ça peut servir…Allons-y !

Et dans la conclusion de ce billet, il y a une perle, d’un autre temps, mais qui est tellement actuelle, qu’on exprime ici et là de différentes manières dans la blogosphère, citation du cinéaste Gilles Groulx :

Si vous n’aimez pas ce que vous êtes en train de regarder, allez voir ailleurs

Autrement, je pense que cet homme-là, Falardeau, est un mystère sur patte, et l’extrait du livre qu’a choisi le blogueur Kamerun Scoop ne vient surtout pas l’éventer. En un paragraphe énonciatif, Pierre mitraille les uns et les autres, des gens de tous les horizons, entre autres : Jacques Hébert, Steven Guilbault, Hubert Reeves, Bernard Voyer, Les Cowboys Fringants, David Suzuki, Gesca, Paul Desmarais, Jacques Godbout, Boom Desjardins, Lysiane Gagnon, Patrick Lagacé, Léo-Paul Lauzon, Marie-France Bazzo, René-Homier Roy, Amir Kadhir et Françoise David. Au moins, les deux derniers sont raccords… Et le seul nom qu’il promeut positivement dans le lot, c’est Dieudonné, en le traitant d’ami. (Et c’est sans doute parce qu’il s’y trouve que le blogueur a choisi cet extrait : il est un spécialiste de Dieudonné, avec lequel je suis pas mal d’accord — c’est un artiste à mon avis, pas un simple xénophobe qui enrobe son trouble de rigoloteries…)

Parlant de spécialiste, je crois qu’il faut vraiment en être un de Falardeau pour trouver une logique là-dedans, ce que je ne suis pas, évidemment.

J’ai l’impression de me trouver devant pire qu’un diagramme touffu, vous savez les démonstrations conspirationnistes remplies de noms et de liens! Ou encore pire, un casse-tête de milles pièces, moi qui ne suis pas très porté là-dessus.

Mais le mystère, c’est une qualité ou un défaut?

Màj :

Un commentateur chez les 7 du Québec, où j’ai aussi publié ce billet, a pointé le fait que ledit paragraphe du livre de Falardeau n’en est pas un de lui. C’est un paragraphe d’une critique de Didier Fessou du journal Le Soleil où il tente de synthétiser les cibles de Falardeau.

Décidément, je devrai à l’avenir y regarder à deux fois avant de me fier à ce blogueur Français…

Ajout :

À lire :

Essais québécois – Pierre Falardeau : la liberté et rien d’autre

Publicités

134 Responses to “Le mystère Falardeau”


  1. 1 Mistral avril 14, 2009 à 2:38

    Y a pas de mystère, bro. Du point de vue de Pierrot, le mystère, c’est qu’on en cherche un en lui: il se tue à être clair!

    Ben oui, il mitraille. Robert Lévesque le faisait aussi. Mitrailler à moitié, c’est fif. On mitraille ou ben on mitraille pas, en réclamant ce qu’on exige. Pierrot, il veut ceci et pas cela. Pour lui et pour nous autres aussi. Y en a guère, de mystère, Maître Renart…

  2. 2 Vincent Sremed avril 14, 2009 à 5:55

    Phallardeau, un enfant-soldat qui s’est recruté lui-même.

  3. 3 La Belette lachinoise avril 14, 2009 à 5:57

    Je n’aime pas Falardeau!

  4. 4 Mistral avril 14, 2009 à 6:11

    Tes dents sont pas pointues, Belette. Quand t’enlèveras tes lunettes fumées pour signer, je m’en torcherai moins que t’aimes ou pas Falardeau sans expliquer pourquoi.

  5. 5 raymondviger avril 14, 2009 à 6:25

    Je travaille avec des jeunes marginalisés faisant parti de la culture Hip Hop. Que ce soit des graffiteurs, des breakdancers, rappeurs ou DJ, il font tous parti d’un « crew », un groupe d’artistes ayant les même visions.

    Un de ceux-là, toujours seul dans son coin mais très fanatique fait parti du crew « One man Army »: l’armée d’un seul homme! C’est sûrement le Pierre Falardeau du Hip Hop!

  6. 6 Mistral avril 14, 2009 à 6:27

    Ben oui, crisse! C’est lui l’artisse! La marge est pas dans le milieu!

  7. 7 Vincent Sremed avril 14, 2009 à 7:28

    Une pensée :

    A-t-il été refusé aux « Beaux-Arts » ?

  8. 8 Cybèle avril 14, 2009 à 7:48

    Je l’aime bien Farlardeau. Pourquoi s’en prendre à lui, s’il ne vous attaque pas personnellement? Comme toute personne qui prend à coeur la causse qu’il défend, il peut paraitre excessif.

    Les personnes hautes en couleur au Qc, il n’y en a pas beaucoup, alors pourquoi ne pas laisser la couleur s’éclater librement, dans ce pays si drape par moment.

  9. 9 Cybèle avril 14, 2009 à 7:59

    Houps! si drabe (beige) par moment.

  10. 10 Vincent Sremed avril 14, 2009 à 8:01

    @Cybèle : et qu’en penseraient les personnes hautes en couleur ?

    Par ailleurs — je ne parle pas de Falardeau en particulier —, défendre une cause avec « excès », est-ce que cela rend la cause plus valable ? Est-ce qu’une cause justifie les « excès » ?

    Le christianisme a défendu sa cause avec ferveur et excès spectaculaires. Et c’est grâce aux artistes que le christianisme a pu marcher sur Rome.

    Du grand Falardeau.

  11. 11 Reblochon avril 14, 2009 à 8:22

    Falardeau est un genie et comme beaucoup de genie, on le decouvrira qu’apres sa mort… et surtout quand ce petit peuple se sera acheté de couilles et aura les capacités intellectuelles pour comprendre le cheminement de cet artiste.

    C’est un patriote ecorché vif qui souffre de la betise crasse de son peuple incapable de se tenir debout. Une souffrance que je partage avec lui, ainsi que quelques milliers de Quebecois venant de tout horizon. Parce que Falardeau n’est pas xenophobe, il n’est pas raciste, il aime tout le monde, du moment que tu es de son bord.

    Je me souviens encore des reproches qu’on lui a adressé quand il a interpelé le celebre canadien Mafia Boy à TLMP. Oui il vit au Quebec, ca n’empeche que ce type est canadien pur laine et pas quebecois pour deux sous. Il ne comprend rien à la culture quebecoise, baragouine un ou deux mots de francais, ne connait pas notre histoire. Il a quoi de Quebecois ? C’etait la question de Falardeau. La reponse, on la connait : Rien ! Si ce n’est une location geographique. Faudrait un jour que les gens comprennent qu’il y a de purs etrangers qui vivent chez nous ! Et le multiculturalisme, le communautarisme, favorise cela.

    Falardeau denonce cela entre autre. Pour cela on lui colle une etiquette d’intolerant, de raciste. A preuve du contraire, ce ne sont pas les Quebecois qui rejettent ces gens-là, ces canadiens vivant au Quebec, ils s’isolent eux-memes. Ils sont etanches à nos traditions, notre langue, notre culture et ils voudraient qu’on les traite comme des Quebecois à part entiere. Et quand vient le temps de parler de notre nation, la plupart ne la reconnaissent pas ! Leur pays c’est le Canada et rien d’autre. Il n’y a pas de place pour deux nations dans leur coeur.

    Ensuite Falardeau denonce sur d’autres sujets sensibles au Quebec. Il est vrai qu’il exagere la plupart du temps. Mais l’exageration ce n’est que l’amplification d’une VERITÉ ! Et cette verité existe, qu’elle soit exagéré ou pas. Alors dire que Falardeau ne raconte que des conneries, c’est un bon moyen de se cacher ces verités qui derangent. Y a toujours une part de vraie dans la majorité de ses propos. Un etre soit-disant intelligent devrait etre capable de les distiller pour en tirer l’important au lieu de les rejeter en bloc pour ne pas se faire deranger par ce qu’il ne veut pas voir.

    *******

    Apres comme Dieudo, il se defend comme il peut et parfois en tenant des discours ridicules et en s’acoquinant avec des abrutis. Il se coince tout seul dans des impasses, se retourne et fait fasse à ses adversaires en aboyant n’importe quoi. Il est parfois naif, comme quand il prend la peine de repondre aux questions incidieuses et malhonnetes de Martineau.

    Facile de coincer quelqu’un qui a le fardeau de la preuve. Facile de chier sur la tete du type que tout le monde pointe du doigt. Facile de se comporter en colonisé.

    Quand on a assez de recul pour analyser tout ca, on se rend compte que ce type devrait etre aidé et soutenu par son peuple au lieu d’etre denigré et insulté. Mais bon, les petits colonisés preferent toujours insulter la grande gueule qui derange les maitres. On ne sait jamais, ca pourrait nous attirer des ennuis avec les Canadiens.

    Quant à la logique, elle est simple, comme ca a deja ete dit, il mitraille large, sans oublier personne. Meme ceux qui restent dans leur coin sans rien dire, tandis qu’ils devraient etre au front pour defendre leur peuple et sa liberté !

    Un pays, ca se prend, on ne va pas nous le donner !

    Reblochon, patriote quebecois.

  12. 12 Reblochon avril 14, 2009 à 8:29

    Vincent Sremed : defendre une cause avec tout son coeur, ce n’est peut-etre pas toujours la bonne facon, mais le reprocher à quelqu’un, c’est petit. Ce type là est sincere, honnete et constant. Il a un amour inconditionnel envers son peuple, sa nation et son pays. Quand tu es dans le camp des vainqueurs, on te dresse des statues pour ca, on donne ton nom à des rues, on ecrit des livres sur toi. Quand tu es dans le camp des colonisés, tu peux compter sur ton propre peuple pour te trainer dans la boue !

    Et si aujourd’hui nous ne sommes toujours pas un peuple qui s’assume, ce n’est surement pas à cause des falardeaux de ce monde. C’est vrai qu’un bouc emissaire, une excuse bidon, c’est pratique. Si nous ne sommes toujours pas un peuple libre de ses choix, c’est seulement de la faute des Quebecois et de personne d’autre !

    Maintenant on assume ! Seul !

  13. 13 Myriam avril 14, 2009 à 8:53

    Je suis peut-être une séparatiste trop biaisée, reste que j’en comprends quelque chose au discours de Falardeau. Comme tous l’ont souligné, et Roblechon d’une manière admirable. il y a du vrai dans le discours de l’homme. J’imagine qu’il est un mystère pour ceux qui n’ont pas pris le temps de lire un de ses livres et qui basent leur analyse du gars sur les films d’Elvis Gratton. J’y vois pas toujours clair, mais il y a des gros bouts déchiffrables pour moi.

    Le mystère, personnellement, je pense que c’est l’acharnement des médias (surtout) à cariacturer Falardeau et le dépeindre comme un personnage. Il disait d’ailleurs dans un de ses livres qu’il ne comprenait rien à cette histoire de « personnage ».

  14. 14 Mistral avril 14, 2009 à 8:57

    Oué, mais là, il contait des pipes.

  15. 15 Simon Dor avril 14, 2009 à 9:02

    @Reblochon « Quand on a assez de recul pour analyser tout ca, on se rend compte que ce type devrait etre aidé et soutenu par son peuple au lieu d’etre denigré et insulté. »

    C’est lui qui insulte, s’il-vous-plaît, ne le victimisez pas en plus. Suivant votre logique, si c’est un génie, attendons qu’il soit mort avant de l’acclamer aveuglément. Je préfère réfléchir avant de suivre plutôt que d’acclamer ceux que certains qualifient de génie. Comment savoir s’il en est un puisqu’il n’est pas mort?

    « Si nous ne sommes toujours pas un peuple libre de ses choix, c’est seulement de la faute des Quebecois et de personne d’autre ! »

    Veux-tu bien nous lâcher avec la liberté de choix? 60% et 50,6%, j’appelle ça un choix, que ce soit celui que vous vouliez ou non. Votre notion de liberté est bien relative, il me semble.

  16. 16 Mistral avril 14, 2009 à 9:10

    Pas mon beau Simon? Mon beau Simon Dor? Mon beau Simon Dor qui est d’avis que l’identification du génie relève de la thanatologie?

  17. 17 Simon Dor avril 14, 2009 à 9:16

    Tu vieillis Mistral. Relis comme faut mon post.

  18. 18 Mistral avril 14, 2009 à 9:19

    Simon, mon Simon. Aujourd’hui tu voudrais m’apprendre à lire, et demain quoi? A écrire?

  19. 19 Reblochon avril 14, 2009 à 9:39

    Simon Dor, si tu tiens compte du vote que des gens se considerant appartenant à la nation quebecoise, oui nous sommes une grande majorité à avoir voulu ce pays. Ensuite si tu retires toutes les magouilles du camp du NON, meme en y ajoutant celles du camp du OUI, tu arrives facilement à la conclusion qu’en 1995 ce peuple avait voté OUI.

    Nous sommes une nation OUI! Nous n’avons pas les memes droits que l’autre nation de cette confederation, OUI ! Nous avons deja mille fois fait la preuve que notre nation a maintenant assez de maturité pour avoir les memes droits que les autres nations libres de ce monde, OUI !

    Apres, si tu veux te comporter en petit colonisé, ca ne me derange pas coco, reste bien couché dans ton panier la queue en rond, tes maitres vont t’apporter ta sousoupe et tu pourras grogner et leur reprocher tous tes problemes… du moment que tu ne te responsabilises pas et que tu n’assumes pas, tu resteras le beau tanguy que tu es.

    Et les insultes de Falardeau ou des falardistes, si tu n’es pas capable de les traduire pour voir le message qui se cache en arrire, je n’y peux rien, t’es trop bete… ou tu preferes te faire croire que tu l’es. C’est sur que c’est une raison valable pour rester un bel assimilé.

    « ah non, moi je veux rester un fier canadien, parce que Falardeau est insultant ! »

    C’est quoi le rapport ? Ce sont les gros mots qui t’empeche de faire de toi un homme ?

    Quand je vois la facon dont le canada traite la nation quebecoise et qu’ensuite je compare cela avec les « insultes » de Falardeau… excuse-moi, mais entre les deux, c’est bien le canada qui est le plus insultant. Et pareil pour nos colonisés qui n’arretent pas de nous dire que sans le canada on ne serait pas capable de nous en sortir par nous memes ! Si ca ce n’est pas l’insulte supreme, je ne sais pas ce que c’est.

    Les insultes mon cher, ce ne sont pas forcement des gros mots. Un exemple ? Tu ressembles au fils de Jean Charest pour tenir un tel discours ! Tiens, dans ta gueule, c’est cadeau !

  20. 20 Zoreilles avril 14, 2009 à 9:40

    Falardeau suscite les passions, c’est le moins qu’on puisse dire!

    Et moi, je l’aime, Falardeau. Je vivrais pas avec mais je l’aime! C’est sûr qu’il contraste avec la langue de bois à laquelle nous sommes habitués, qu’il passe ses messages assez directement, merci. Et c’est en partie pour ça que je l’aime. Avec lui, on sait où on s’en va. Mais aussi, c’est un allié de Richard Desjardins, voilà deux hommes libres comme il s’en fait trop rarement chez nous.

    Je l’ai entendu à la radio, Falardeau, dans une entrevue où il devait ploguer son livre. Il parlait de tout sauf de son livre, ça m’a tellement donné le goût de le lire!

  21. 21 Simon Dor avril 14, 2009 à 9:49

    @Reblochon

    J’aurais apprécié une réflexion, mais continuez comme ça, à force d’écrire quelqu’un vous entendra peut-être. Désolé de ne pas avoir entendu le deuxième sens des insultes que vous me livrez, mais, pour faire référence à Groulx cité par Renart, je vais aller voir ailleurs, en colonisé/assimilé que je suis. Merde, je suis souverainiste mais je remets parfois en question ce que Pierre Falardeau dit, je suis sûrement quelqu’un dont la pensée est bloquée par le colonialisme inité depuis la Conquête. Car sûrement d’ailleurs que le régime français était plus libre.

  22. 22 Alexis St-Gelais avril 14, 2009 à 9:55

    Tu devrais aussi chercher ce que Falardeau a écrit sur Claude Ryan au lendemain de la mort de ce dernier, Renart (si tu ne l’as jamais lu). Pas très classe, comme éloge funèbre…

  23. 23 Cybèle avril 14, 2009 à 10:06

    @ Vincent Sremed;  » et qu’en penseraient les personnes hautes en couleur ? »

    Comme il te le dirait lui-même, rien à foutre!

    « Est-ce qu’une cause justifie les « excès » ? »

    Je te dis oui, bien entendu tous dépend des circonstances.

    Bravos Roblonchon, belle et juste intervention.

  24. 24 Myriam avril 14, 2009 à 10:07

    La mort du bonhomme carnaval, j’ai lu. J’ai même récité ce texte dans pour une présentation orale au secondaire.

    Ça, c’est un problème qu’on a je trouve. De dire que tout le monde est beau et fin une fois qu’ils sont morts. Falardeau a au moins eu le courage de ne pas tomber dans cette maladive admiration post mortem. Maintenant, si on aime Ryan, c’est sûr qu’on aime pas que Falardeau crache sur son cadavre.

  25. 25 Cybèle avril 14, 2009 à 10:19

    @Alexis St-Gelais;
    Pourquoi complimenté quelqu’un qui est mort, quand de toute sa vie on l’a pas aimer. Falardeau a été tous simplement conséquent avec lui même.

  26. 26 Mistral avril 14, 2009 à 10:22

    Ca commence à faire dur icitte! Alexis qui exhume la sainte dépouille de Ryan! Maître Renart, venez tempérer! Y pense que t’as pas lu ça, stie…

    Sors-le, ce singe laid, de la terre, que j’y crache dans le crâne moi aussi.

    Falardeau, va falloir plus que l’amour des Québécois pour Claude Ryan pour l’anéantir!

  27. 27 Reblochon avril 14, 2009 à 10:42

    Claude Ryan a été une de ces nombreuses taches sombres dans l’histoire du Quebec, ca mort ne l’a pas rendu meilleur !

    Comme pour PET, un de moins.

    Est-ce que les federalistes vont pleurer falardeau le jour de sa mort ? Est-ce qu’ils n’auront pas quelques pensées minables eux aussi ?

    La mort qui efface tout, la mort qui empeche de rappeler ce que des types ont fait pendant leur vie, de bien beau principe chretien que je n’ai pas. Un pourri reste un pourri.

    Quand PET est mort, la seule chose que je me suis dit : « ouf, c’est de vieillesse, y a pas un debile qui l’a tiré, ce qui aurait fait de cette ordure un heros. Et bon debarras ! » Si tu savais le nombre de telephone que j’ai recu ce jour-ci de gens pourtant bien ordinaire qui me disait leurs joies au telephone !

    Ouais Falardeau a posé une petite crotte sur la tete de Ryan apres sa mort, et j’ai beau la relire, je ne vois pas ce qui choque…

    http://www.pierrefalardeau.com/content/view/21/2/

  28. 28 Reblochon avril 14, 2009 à 11:04

    Simon Dor. etre souverainiste ne protege pas d’avoir un comportement de colonisé. Que tu n’appuies pas Falardeau c’est ton droit, que tu nies la pertinence du discours qui se cache en arriere de ses « insultes », c’est autre chose.

    Le probleme n’est pas de remettre en question ce que dit Falardeau, c’est de voir des souverainistes passer plus de temps à denigrer les porteurs de message de son camp tandis qu’il y a assez à faire avec nos adversaires !

    Je ne le victimise pas, il est deja la victime des medias federalistes et de la population ignarde. Je ne l’acclame pas aveuglement, deja parce que je n’acclame personne en ce monde, meme pas des gens comme Parizeau ou Bourgault, vivant ou mort ! Ce sont des soldats, ils font leur boulot. Je peux par contre en etre fier.

    Et ce n’est pas parce que la plupart des gens devront attendre sa mort pour savoir que c’est un genie, que ca empeche ceux qui sont capables de prendre du recul et de voir en arriere des insultes et des coups de gueule.

    Bordel, un souverainiste pas capable de voir qu’en 95 on s’est fait voler un pays, que la democratie a ete violé… c’est de l’aveuglement volontaire, de l’auto-flagellation !

    Ouais, si nous ne sommes toujours pas un pays libre, c’est bien au Quebecois qu’on doit s’en prendre. Et surtout aux souverainistes defaitistes qui plombent radicalement toute envie de la populasse à conquerir sa liberté.

    Les federalistes ne se remettent pas en cause eux, ils foncent, ils gagnent, ils ne se prennent pas les pieds dans les fleurs du tapis… meme quand un de leurs militants, politiciens, homme public, insulte le peuple quebecois ! Ils sont soudés, une famille.

    Prends en de la graine au lieu de chercher à critiquer Falardeau sur le style plutot que le fond de ses messages.

  29. 29 Vincent Sremed avril 14, 2009 à 11:08

    @Reblochon :

    La constance, une idée de granit.

    Je préfère la légèreté, l’idée qui ne se fixe pas sur des socles. Mais c’est mon opium à moi. Je laisse au peuple son propre opium.

  30. 30 Vincent Sremed avril 14, 2009 à 11:15

    «Comme il te le dirait lui-même, rien à foutre!»

    Et c’est avec ces idées grises que certains veulent bâtir un pays… Un pays qui n’en a rien à foutre. Je préfère encore les détruire, abolir les pays. Plus constructif.

    La fin justifie donc pour vous les moyens. L’éthique de la téléologie. Hmmm…

  31. 31 Daniel Labonté avril 14, 2009 à 11:43

    Renart, j’ai un point de vue un peu différent du tien là-dessus, en ce sens que j’ai un parti pris pour le cinéma québécois, que je suis nationaliste, et que j’admire son courage.

    C’est comme Christian Mistral, il peut envoyer chier la terre entière, je vais l’admirer pareil.

    Les écrivains qui ont des couilles me nourrissent. Les cinéastes aussi. Je lisais Pierre Bourgault récemment et je il ne se gênait pas pour envoyer promener un et l’autre, quoique dans le cas de Lysiane Gagnon, c’était plutôt drôle. Il faut croire dans ses idées.

    Je regrette Renart, mais ton ami Lagacé, il est bien sympathique, mais c’est un fouille-merde et il est payé pour le faire, et Falardeau ne fait que nous le rappeler.

    Son film, 15 février 1839 aurait pu être un grand film, s’il avait les moyens pour le faire, et c’est pas moi qui le dit mais le cinéaste Michel Brault. Mais au Québec, pour faire un film, il faut demander la permission.

    Je lisais Micheline Lanctôt tenir sensiblement le même discours, et Claude Fournier aussi, lui qui vient de publier un livre.

  32. 32 Daniel Labonté avril 14, 2009 à 11:54

    Moi Vincent, je pense que ce sont les extrémistes qui font avancer les causes.

    Quand j’étais étudiant, j’avais lu une thèse qui prouvait que la crise d’octobre 1970 avait été amplifié volontairement par le journal La Presse.

  33. 33 Daniel Labonté avril 14, 2009 à 12:01

    Et moi je me souviendrai toujours que mon prof d’histoire m’avait dit que les lois des mesures de guerre donnait le droit aux policiers d’arrêter des gens qui avait chez eux le livre Nègres blancs d’Amérique. C’était subversif !??

    Je trouve cela inconcevable dans un pays qui se veut un exemple dans le monde entier pour le respect des droits et libertés, «le plusse meilleur pays au monde» comme le disait Jean Chrétien.

  34. 34 Vincent Sremed avril 14, 2009 à 12:07

    Mais exactement, Daniel, exactement.

    Les invalides avancent à grands coups de marchettes.

  35. 35 Frankie avril 14, 2009 à 12:21

    «Leur pays c’est le Canada et rien d’autre. Il n’y a pas de place pour deux nations dans leur coeur.»

    Et il n’y a pas de place pour eux dans un Québec sain qui ne veut pas accommoder tout le monde et veut avancer sa situation à bon rendement. N’oubliez jamais la cause première de la dite «défaite» de 1995. N’oubliez jamais !

    D’ailleurs, j’aime toujours lire les messages des fiers ptits colonisés canadians, du genre :

    « si un souverainiste dit des «insultes», alors je veux être un fédéraliste à tout prix».

    Ou bien

    « Aaaah tel patriote a été dur envers Claude Ryan …».

    Aahahahahah ! Regardez les enfants, réunissez-vous une belle journée d’été, organisez des transports de groupe en autobus (l’allée seulement), postez-vous devant le parlement à Ottawa, et d’une façon très synchronisée, faites le salut ultime, tête en bas vis-à-vis le parlement, montrant votre soumission suprême au gouvernement canadian et au peuple qu’il représente. Vu que vous n’avez planifié que l’allée, dans ce cas, restez donc à Ottawa, bâtard !

  36. 36 renartleveille avril 14, 2009 à 12:49

    Je ne me doutais pas avoir planté une bombe ici…

    Mistral,

    le mystère, c’est ma propre incompréhension…

    Et le problème n’est pas pour moi qu’il tire, mais bien qu’il tire aussi vite. C’est qu’il faudrait que je fouille, par exemple, pour savoir pourquoi Les Cowboys Fringants sont dans sa liste de tir, bien qu’ils soient souverainistes, et bien d’autres dans le lot. C’est loin de la clarté pour moi. Mais je viens d’aller lire le texte sur Claude Ryan, que je n’avais jamais encore lu, mea culpa, et là, c’est un tir de roquette bien ficelé comme je l’aime!

    Vincent,

    « Phallardeau, un enfant-soldat qui s’est recruté lui-même. »

    hé hé!

    C’est voulu l’orthographe phallique?

    Raymond,

    qu’est-ce qu’il fait le One Man Army?

    Cybèle,

    moi, je ne critique pas le fait qu’il soit haut en couleur, au contraire, mais parfois trop de couleur en même temps ça finit par faire du gris, du drabe, mélangé ensemble…

    Reblochon,

    « Quant à la logique, elle est simple, comme ca a deja ete dit, il mitraille large, sans oublier personne. Meme ceux qui restent dans leur coin sans rien dire, tandis qu’ils devraient etre au front pour defendre leur peuple et sa liberté ! »

    c’est une bonne explication. C’est donc un exigeant extrémiste!

    Myriam,

    « J’imagine qu’il est un mystère pour ceux qui n’ont pas pris le temps de lire un de ses livres et qui basent leur analyse du gars sur les films d’Elvis Gratton. »

    j’essaye de faire ressortir, justement, qu’il doit composer avec son mystère, faire, et là je risque de me faire lyncher, oeuvre de marketing. Si la cause est plus importante que lui, il devrait la dégager pour qu’elle puisse rejoindre directement les gens, sans que personne puisse l’enfermer derrière un personnage. Mais bon, je reste dans l’hypothétique.

    Mais, si on parle de lui autant, c’est bien parce qu’il est ce qu’il est, j’en conviens. Je suis un nobody, mais s’il me demandait mon avis, je lui dirais d’insérer un peu plus de ruse dans sa démarche.

    Zoreilles,

    moi aussi je l’aime, mais publier un billet pour le glorifier, pas vraiment…

    Alexis,

    je viens d’aller lire le texte. Falardeau n’est pas un politicien, il n’a pas besoin d’être hypocrite…

    Daniel,

    je répète, mais j’admire Falardeau. Ce que j’essaye de faire ressortir, c’est que par sa manière de faire, il ne vise juste que pour les convaincus et encore… Et quand on semble essayer de me faire croire que quelqu’un est intouchable, même si je l’apprécie, ça me donne juste le goût de faire ressortir ses lacunes.

    « Je regrette Renart, mais ton ami Lagacé, il est bien sympathique, »

    « Ami » est un grand mot! Tu te reprends bien avec « sympathique »! 😉

    « mais c’est un fouille-merde et il est payé pour le faire, et Falardeau ne fait que nous le rappeler. »

    Il trouve parfois de la merde qui sent bon, c’est bien assez pour que je garde son blogue dans mon agrégateur!

  37. 37 Daniel Labonté avril 14, 2009 à 13:02

    Héhé ! L’ami Lagacé, j’aurais dû mettre des guillemets.

    En passant, est-ce que tu as retouché l’image de Falardeau ? Si c’est le cas, c’est bien.

  38. 38 renartleveille avril 14, 2009 à 13:19

    Oui, pour la photo, je me suis amusé un peu.

  39. 39 Reblochon avril 14, 2009 à 13:36

    « C’est donc un exigeant extrémiste ! »

    Exigeance pardonnable vu qu’il est encore plus exigeant envers lui-meme que les autres. Extremiste… il aime son peuple de tout son coeur. Ouais, tu peux appeler ca un extremiste. Je suis dans le lot alors.

  40. 40 Vincent Sremed avril 14, 2009 à 15:41

    Bien dur que l’orthographe phallique est désirée.

    Avec toute son impuissance, ça le rend frustré.

  41. 41 Cybèle avril 14, 2009 à 17:33

    @Reblochon; « Je suis dans le lot alors. »

    Ça je le savais et tu fais partie de mes extrémistes préférés

  42. 42 lutopium avril 14, 2009 à 18:36

    Je préfère le lire. Lorsqu’il parle, il dit souvent des conneries. L’approche pamphlétaire est souvent mieux sur papier. Lorsque je l’ai vu « cracher » sur Françoise David, il m’a fait chier. Mais j’ai continué à l’aimer. Pour son amour passionné du Québec. Pour le rejet de l’aristocratie hypocrite. Pour ses idéaux.

    Vive Falardeau, même dans l’excès.

  43. 43 Enkidu avril 14, 2009 à 21:49

    Falardeau, je l’ai parfois aimé pour sa franchise et le caractère direct de ses interventions. Je me souviens encore du plaisir que j’ai éprouvé à le voir écorcher les riches de ce monde dans « Le temps des bouffons ». Mais comme pour bien d’autres faiseurs d’opinion, il manifeste un esprit qui manque de nuances, on est avec lui ou contre lui, un point c’est tout. Et moi, cette façon de voir les choses en noir et blanc me lasse.

    Et comme moi, la grande majorité du Québec se fout de lui. À mon humble avis, il nuit plus à la cause indépendantiste que bien des fédéralistes. Il aime le Québec? Oui, et non. Parce que lorsqu’on n’est pas d’accord avec lui, on n’est que de la m… dans sa vision manichéenne des choses…

  44. 44 Vincent Sremed avril 14, 2009 à 22:08

    En effet, vision très religieuse du monde que la vision phallardienne, soit dure, soit molle, jamais entre les deux. Surtout, jamais assez longue, assez puissante, assez virile. Une pensée de castrat, à laquelle il manque l’hormone de la maturité intellectuelle. Mais il n’y a aucune originalité, aucun talent, aucun génie dans sa pensée éjaculée sur les riches (et autres différents), ce qu’un enfantillon pré-intelligent peut faire avec plus de vocabulaire que ce tribun de la plèbe, que ce pétrifiant Saturninus.

  45. 45 Enkidu avril 14, 2009 à 22:14

    Tu es en forme ce soir, Vincent!

    En effet, on ne pas dire de Falardeau qu’il a une pensée pénétrante (pour continuer la métaphore sexuelle)…

    ;-D

  46. 46 Vincent Sremed avril 14, 2009 à 22:21

    Il faut «exercer sa main», Enkidu.

  47. 47 renartleveille avril 14, 2009 à 23:10

    « Bien dur que l’orthographe phallique est désirée. »

    Le « dur » aussi?

  48. 48 renartleveille avril 14, 2009 à 23:11

    « Extrémiste » est le qualificatif d’« exigeant », voilà tout!

  49. 49 renartleveille avril 14, 2009 à 23:15

    Lutopium,

    c’est impressionnant de voir quelqu’un d’aussi conséquent avec ses, ou plutôt son idéal.

    Enkidu,

    « À mon humble avis, il nuit plus à la cause indépendantiste que bien des fédéralistes. »

    c’est de ce dont j’ai peur aussi…

    Vincent,

    tu es généreux de ta personne mon cher, merci!

  50. 50 raymondviger avril 15, 2009 à 5:39

    @ Renart.

    Le « One man army » est un crew de breakdance. Mais le danseur est seul dans son crew! C’est une sorte de philosophie pour dire que nous sommes tous des soldats avec une vision à défendre mais que personne ne peut avoir de visions communes.

  51. 51 Reblochon avril 15, 2009 à 8:13

    Mon dieu, on n’aura jamais notre pays à cause de Falardeau ! Vite, eliminons-le !

    Tssss !

    Que sa vision soit manichéenne, c’est tout à fait normal. C’est le personnage qu’il joue. Il ne peut pas s’appeler Falardeau et dire : « en fin de compte, dans le canada, y a des bonnes choses pour le Quebec. » Rhaaaaa ! Qui a cassé mon Falardeau ?! Ca fait partie de la game, en face ils font pareil. Ca ne veut pas dire que le debat ne peut pas evoluer, ca ne veut pas dire que le personnage ne changera jamais, mais au moment où il ouvre sa trappe, il faut qu’il defonce, derange, remue la merde, choque ! C’est ca un pamphletaire, pas un type qui cherche les nuances de gris. Faut vous acheter un cerveau.

    Faut vraiment rien comprendre à rien, pour ne pas reussir à capter le message de Falardeau. Faut bien etre un souverainiste mou ecrasé par son complexe d’inferiorité envers le canada pour presque s’excuser d’avoir nous aussi notre amuseur public, comme le ROC a son Don Cherry. La difference ? Les canadiens n’ont pas ce petit complexe de colonisé, d’etre inferieur, de sous-nation à genoux, qui espere toujours voir une main tendue de la part de ses maitres, et ils ne se font que peu d’histoire des imbecilités que leur Don peut bien sortir ! Meme qu’ils l’aiment bien, ca les amuse.

    Comment on peut mieux comprendre cela ? Peut-etre en etant originaire d’un vrai pays independant, qui a aussi ses clowns, ses amuseurs publiques. Est-ce que Coluche a presenté des excuses publiques au peuple belge comme l’avait demandé leur roi ? JAMAIS ! Au contraire, il en a rajouté une couche. Detestait-il les belges ? Pas du tout, ca faisait partie de la game.

    On vit vraiment dans une société detraquée, demandant des excuses pour chaque parole derangeante. A vous ecouter il serait mieux que des gens comme lui n’existe pas… mon dieu que je n’aimerai pas vivre dans votre monde de reve. Un cauchemard pas loin de la dictature des bien-pensants, de l’hypocrisie et de la demagogie du politiquement correct.

    Le petit peuple commencera à mieux comprendre quand il arrivera à rire des sorties de Falardeau et arretera de prendre cela comme argent comptant. Falardeau n’empechera rien du tout, Falardeau ne changera rien du tout. C’est juste une sorte de conscience vulgaire qui nous rappelerait parfois qu’on vit dans un plusss beau pays qui se fout de nous et nous humilie à chaque jour en nous infantilisant ! Apres, c’est à nous de bouger, Falardeau ne le fera pas à notre place. Grandissons, evoluons, battons-nous et surtout assumons !

    ***************

    Ils ont beau se dire qu’ils ont compris, qu’ils sont differents des autres, qu’il n’y a pas que le noir et le blanc, on voit tres bien les symptomes laissés par les sequelles de 300 ans de colonisation chez certains quebecois, qu’ils se disent souverainistes ou pas !

    HEY LES GARS, il serait peut-etre temps d’arreter de vous excuser ou d’avoir honte de quelques mots insignifiants lancés par un personnage clownesque encore plus insignifiant dans l’histoire de ce pays occupé ! Falardeau, faut l’apprecier pour ce qu’il est au lieu de le denoncer pour ce qu’il n’est pas ! C’est un amuseur pamphletaire qui derange les quelques nationalistes fanatiques canadiens et les souverainistes mous du derriere, et amuse quelques souverainistes sans complexe ne sentant nullement le besoin de s’excuser directement ou indirectement pour les agissements de ce personnage. La grande majorité de la population ignore complement ce personnage ! Falardeau ne changera pas l’histoire du Quebec, ni en bien, ni en mal. Faut en revenir !

    Si c’etait aussi simple, ca fait longtemps que je serais devenu un pamphletaire federaliste pour nuire au federalisme canadien ! Ah merde, ils en ont deja des dizaines ! Ah mais alors ca ne change rien… le petit peuple n’a toujours pas assez de couille pour devenir quelque chose comme un grand peuple ! Ah ben on peut continuer alors… et surtout denoncons bien haut nos comnpatriotes qui denoncent le federalisme et le canada, dès fois qu’on se ferait taper sur les doigts ou qu’on aurait quelque chose de moins que le peuple de la nation canadienne !

    Soumis sans le savoir ! Je me demande si ce n’est pas encore plus pathetique !

  52. 52 Enkidu avril 15, 2009 à 8:40

    Bon bon, Reblochon pogne les nerfs parce que certains d’entre nous n’aiment pas Falardeau ! Bouhouhou!

    En passant, il est un génie ou un clown, faudrait se décider!

    La comparaison avec Coluche ne me semble pas adéquate. Coluche était un clown, c’était clair qu’il fallait le prendre au second degré. Falardeau, étant donné sa franchise légendaire, ça m’étonnerait beaucoup qu’il veuille dire autre chose lorsqu’il s’exprime.

    En passant, je conviens qu’il y a aussi des gens sans nuances du côté anglo, mais il y en a comme moi de ce côté-là pour protester quand certains dépassent les bornes.

    Pour le reste, je te l’ai déjà dit : les québécois-es sont des gens pragmatiques. Tenter de les ramener dans votre église en les insultant de ne plus y être, ce n’est pas une stratégie très efficace.

    C’est dommage, parce que comme je te l’ai déjà dit, je suis plutôt pour l’indépendance. Mais cela ne veut pas dire que je considère tous les porte-paroles indépendantistes comme des intouchables qui ont toujours raison. Pense ce que tu veux, mais moi j’ai un sens critique, et je ne le réserve pas qu’à mes adversaires politiques.

  53. 53 Julien avril 15, 2009 à 10:05

    Moi je crois simplement que M. Falardeau s’evertu à faire pousser des couilles aux Québécois, peut-être va-t-il trop loin desfois parce que nos couilles sont trop cri****ent longue à sortir!!!

  54. 54 Daniel Labonté avril 15, 2009 à 10:09

    Vous êtes trop drôle. Faudrait que Falardeau vous lise…

  55. 55 Reblochon avril 15, 2009 à 10:44

    Pas du tout Endiku, je ne pogne surement pas les nerfs, je ne fais que dire ce que j’en pense. Si tu penses que je vais m’enerver pour deux trois types qui representent pafaitement 80% de la population.

    Pour coluche, tu ne le connais pas pour dire de pareil betises, ses sketchs etaient tres politisés et souvent tres serieux.

    Tiens, un qui est toujours d’actualité et correspond bien à l’attitude de la majorité des occidentaux devant leur télé :

    Rien de plus serieux, comme 90% de ce qu’il a pu dire ou ecrire. C’est du premier degré ! Les gens sont cons !

    Excuse-moi de te faire remarquer que les anglos qui s’offusquent sont quand meme moins legions que les petits quebecois qui prennent un malin plaisir à rabaisser toutes les grandes gueules, tous ceux qui sortent du troupeau, tous ceux qui pourraient reussir. Comment en suis-je si certain. Simplement parce qu’il n’y a rien d’execptionnel. Tu peux retrouver cet attitude dans l’histoire de tous les pays colonisés. Relis tes cours d’histoire et de sociologie, tu verras ce n’est pas sale, c’est naturel qu’un peuple soumis se sente obliger de taper sur ceux qui pourraient facher les maitres. On n’est pas mieux, pas pire que les autres, ni differents.

    Donc oui il y a quelques rares anglos qui s’offusquent, comme il y a quelques rares allemands qui le font chez eux, des francais, des portugais, des italiens… mais JAMAIS avec autant de virulence et avec tant d’ampleur. Le cas Falardeau, le cas Parizeau, et de nombreux autres quebecois y ont gouté. Oh mon dieu, ne pas sortir du discours politiquement correct sinon on peut compter sur son propre peuple pour se faire trainer dans la boue ! Un moyen de le voir, la reaction des intellectuels, des politiciens et des medias. Ils sont le reflet d’une société.

    Tu penses que ton peuple est different des autres ? Non ! Il se comporte de la meme facon, c’est humain, tu n’as juste pas assez de recul pour le voir, tu es noyé dedans, tu agis de la meme facon !

    Si tu analysais les discours de Falardeau, tu verrais qu’il n’y a pas de quoi dechirer sa chemise. Qu’on soit d’accord ou non avec ses propos. Tu peux meme relever un nombre incalculable de conneries. L’attaquer là-dessus pas de probleme, attaquer le personnage en tant que tel, releve de la betise crasse !

    Reves-tu reellement d’une société sans des Victor-Lévy Beaulieu ou des Falardeau ? Te rends-tu compte contre quoi tu te bats ?

    Ton sens critique est biaisé, tu ne critiques que ce qui derange sans meme etre capable de voir le cheminement en arriere. Tu ne toleres que ce qui est respectueux, que ce qui est consensuel, et tu penses que ton jugement est bon ? Je suis capable d’ecouter un message quelque soit le ton qu’on lui donne, c’est une force que tu n’as pas pour analyser pleinement un discours. Tu es limité.

    Et oui je sais que les Quebecois sont pragmatiques dans leur ensemble. Je sais comment les manipuler si j’en ai envie, je sais ce qu’il faut dire ou ne pas dire… mais en ai-je envie ? Est-ce que j’essaye de les amener dans mon eglise ? Surement pas. Je veux un Quebec independant fait par des Quebecois independants. Je ne veux pas d’un pays rempli de moutons et d’imbeciles, de petites gens influencable et se faisant dessus dès qu’on eleve la voix.

    Ca prendra le temps qu’il faudra et ce n’est ni Falardeau, ni moi qui changerons le cours de l’histoire, ce coin du monde deviendra un pays quand les Quebecois seront prets, pas avant.

    En attendant, laisse moi le plaisir de me moquer de ces assimilé, souverainistes ou pas, qui agitent les bras dans leur poulailler, parce qu’un coq chante trop fort à leur gout !

    Je resume :

    – un clown peut etre un genie, un clown genial.

    – tu te trompes sur coluche

    – tu te trompes en pensant que les anglos reagissent comme les quebecois, pas la meme nation, pas la meme histoire, pas la meme facon de voir et de reagir. Eux sont les maitres, nous la sous-nation toujours dominée en 2009 ! (apres tu peux me sortir l’exception qui confirme la regle)

    – On ne veut pas forcement tenter de ramener des gens dans notre eglise quand on tient un discours enflammé, on veut peut-etre juste s’exprimer (en a-t-on encore le droit ?), voire les reveiller. Apres ils iront bien où ils veulent ces gens pragmatiques dormant au gaz.

    – Tu te re-re-re-trompes. Non les portes paroles de l’independance ne sont pas des intouchables, la bisbille dans les rangs independantistes en est la preuve. Les intouchables sont les federalistes devant leurs leaders ou gros canon, jamais ils n’elevent la voix contre l’un des leurs. Jamais ! Non, ils prennent des vacances au Mexique ou retourne dans le privé, mais jamais ils ne lancent de couteau en public ! On ne fait rien pour destabiliser la cohesion canadienne ! Rien pour risquer de casser cette federation bidon, jamais on ne dira que l’independance pourrait etre une solution envisageable, jamais on n’admettra un autre dogme que le federalisme actuel, jamais on reclamera de vrai pouvoir pour la nation distincte !

    Si tu avais un minimum d’honneteté, tu verrais que je m’engueule plus souvent avec des souverainistes que des federalistes. Si tu n’etais pas de mauvaise foi, tu te souviendrais que j’ai deja dit que le federalisme pouvait etre une solution SI enfin nous avions une vraie confederation, une union de nation souveraine au sein d’un regroupement comme avec la federation europeenne. NON, ce ne sont pas les souverainistes, meme parmis les purs et durs qui sont les plus fanatiques. Ils le sont devenus par force car en face nous avons un mur qui ne bougera jamais ! Et tant que la majorité des Quebecois, toi y compris, ne l’aura toujours pas compris… rien ne changera !

    L’histoire a raison, l’histoire se repete, l’histoire se repetera ici aussi, on va l’avoir notre pays. Dommage que ca ne se fasse pas dans d’autres conditions, dommage que le ROC, les canadiens vivant au Quebec et les canadiens francais ne comprennent pas cela et ne travaillent pas dans le bon sens pour que tout se fasse d’une facon agreable et amicale.

    Allume… ou pas, je m’en fous. C’est à toi de faire le cheminement. Si tu veux rester un doux reveur qui pense que le federalisme canadien peut evoluer, que les gens du ROC vont un jour nous donner la moindre chose comptant reellement, le moindre droit important ou pouvoir serieux… ha ha ha ! Je ne peux rien pour toi.

    Relis les infos, c’est le contraire qui est entrain de se produire, on va bientot perdre notre 25% de representation à la chambre des communes ! Mon dieu, ca doit etre cela le federalisme renouvelé !

  56. 56 Reblochon avril 15, 2009 à 10:51

    Bon je l’avais loupé plut tot, je vais la refaire :

    Les souverainistes ont le falardeau de la preuve. On vit avec !

  57. 57 Enkidu avril 15, 2009 à 11:00

    @ Reblochon

    Encore une diarrhée verbale…

    « Tu te re-re-re-trompes. Non les portes paroles de l’independance ne sont pas des intouchables »

    Ta réponse prouve le contraire.

    Pour le reste, tes accusations habituelles à mon égard, et tes exagérations sur-simplistes, j’en ai ab-so-lu-ment rien à foutre. Plus je te lis, moins je te trouve pertinent.

  58. 58 Vincent Sremed avril 15, 2009 à 11:03

    Je ne serais pour lui qu’une ordure de plus, comme il aime les collectionner dans son dépotoir de dégoût du prochain.

  59. 59 Reblochon avril 15, 2009 à 12:09

    Non, tu ne sais pas lire. Falardeau je l’attaque quand tu veux, mais je n’irais pas lui donner des pouvoirs qu’il n’a pas et je n’irais pas m’offusquer de ces propos qui sont somme toute completement banals au Quebec. Ca ne me choque pas plus qu’un Cherry qui dit que les francophones sont des peureux ! C’est du meme niveau, il agite un chiffon rouge pour voir quel abruti va foncer dedans. Plus ca marche, plus il est content, plus il recommence. C’est lui qui gagne. Si tu avais un peu moins de mauvaise foi, tu pourrais lire plus haut que j’ai ecris des propos qui ne sont pas toujours elogieux à son endroit. Mais bon, tu lis bien que ce qui t’interesse aussi. Pourtant les ecrits restent… regarde !

    Ses discours independantistes, y a quoi dedans ? Tu les as bien lu ? Il ne fait que dire bien fort avec un langage choquant, ce que des dizaines de souverainistes ont deja dit avant lui. Il n’a rien inventé, ni une nouvelle religion, ni une nouvelle philosophie, ni un nouveau courant politique. Bourgault a ete mille fois plus acide et incisif que lui. Bien plus fanatique meme. C’etait pleinement reflechi, pas des mots lancés en l’air pour faire hurler du monde bien pensant.

    Et apres il faut relativiser. Tu fous le meme mec en France, meme pas il fait sourire tellement que ca reste politiquement correct ! Tu devrais voir ce qui se fait ailleurs pour te rendre compte du ridicule des gens qui attaquent Falardeau sur son style ! Il est doux, pacifiste, il agite les bras, mais n’a jamais posé de vraies actions d’eclats. Meme pas il a brulé un livre comme Baulieu !

    Falardeau, je le repete, est un ecorché qui souffre et hurle sa douleur. C’est un type que des rigolos essayent de coincer pour recuperer un peu de sa notoriété et ca fait qu’il se retourne en aboyant des conneries. Quand on lui laisse le temps de reflechir et d’ecrire, c’est deja un peu plus posé et travaillé. Quand il tourne un film, ca devient tout simplement interessant. Meme derriere les Gratons, y a un coté completement verifiable de notre société et il a su les caricaturer avec Genie. Bon comme la plupart des films, le deuxieme est souvent moins bon et le troisieme de trop.

    Quant aux attaques à ton egard, rassure-moi, je ne me trompe pas quand je dis que tu es le genre de Quebecois qui reve encore à une main tendue de la part du ROC ? C’est bien ce que tu disais non ? Esperer que le federalisme change et que le Quebec puisse s’epanouir dans le canada ? Est-ce reellement une attaque ? Tu n’assumes pas ta position de pelleteur de nuages ? Je te parle de fait verifiables dans les journaux, dans les programmes des partis politiques, de paroles de nos politiciens federalistes. Ton canada au federalisme renouvelé, il ne se fera que lorsqu’un Quebec independant le forcera, jamais d’une main tendue du ROC, ils font partie de la nation dominante, il n’a jamais ete question qu’ils acceptent de partager ce pouvoir. J’ai plus de 60 ans d’histoire pour te prouver que j’ai raison et toi… à part des reves, tu amenes quoi sur le tapis ?!

    Je n’exagere rien, je ne simplifie rien. Enfin, juste un peu de carricature, de vulgarisation pour que ca ne soit pas trop compliqué à comprendre pour certain et un resumé parce que je ne vais pas ecrire un livre sur ce sujet sur le blog de renart !

    Mais point par point, aussi precis que tu le voudras, je te demonte tes visions federalistes quand tu veux, simplement parce que ce n’est pas dans l’interet du Quebec et que le federalisme dont tu nous parles n’existe simplement pas et qu’aucun parti actuel (federal ou provincial) ne milite en ce sens. Alors on a le temps de voir venir ton option hein ! Maintenant, tu peux rallier ceux qui ont un projet reel et faisable. Quand les Quebecois auront enfin compris, on l’aura notre pays… et pourquoi pas notre confederation canadienne, mais la vraie !

    En attendant, nage dans ton statu quo etouffant, si ca peut te rassurer et te permettre de vivre mieux, je serais le dernier à te demander de le quitter, mais pitié, arrete d’agiter les bras, fait comme à ton habitude, reve dans ton coin.

    Le pays Quebec se fera, la question est de savoir si ca sera avec ou sans toi. Et ca commence aujourd’hui !

    2012 c’est demain en politique. Maintenant assume et arrete de rejeter la faute sur Falardeau ou sur moi, nous ne sommes que des données insignifiantes de ce probleme. On n’existe meme pas !

  60. 60 Enkidu avril 15, 2009 à 12:23

    Falardeau tu l’attaques quand tu veux, mais quand moi et d’autres mentionnent que nous n’apprécions pas sa « prose », tu viens nous faire la morale…

    Je ne suis même pas un fédéraliste fanatique et tu me traite comme tel. Je ne suis pas plus un indépendantiste fanatique. Je suis un pragmatique, comme la plupart des québécois-es. Ça t’emmerde? Je m’en fous.

    En termes de pelleteur de nuage, tu es pas mal aussi, toi et tes pareils. Vous n’avez jamais avalé la défaite de 1995 et vous vous imaginez que la démographie est de votre bord. Vous ne gagnerez jamais, en tout cas pas avec vos arguments à la négative. Tout ce que vous savez dire, c’est que les anglais nous ont colonisé, et que l’on étouffe au Canada. En ce qui me concerne, vous contribuez pas mal à l’atmosphère étouffante, avec vos verbiages rances.

    C’est assez pathétique de voir comment les arguments du PQ ont « évolué » : en 1980, on proposait un pays de façon positive, pendant que Trudeau agitait des épouvantails (avec succès malheureusement; en 1995, voilà qu’on essaie de nous vendre une indépendance sans risques, avec une question qui frisait le comique tant elle était compliquée; et maintenant, comme les fédéralistes en 1980, vous jouez sur la peur, la haine, vous moussez tout ce que vous pouvez trouver de rejet du côté du ROC. Rien de positif à vendre, vous n’avez plus de projet social, sauf cette indépendance-panacée qui solutionnerait tout.

  61. 61 Daniel Labonté avril 15, 2009 à 12:55

    Peut-être, je peux pas répondre pour lui. Je disais cela surtout parce que j’aimais vos répliques pleines d’humour et d’esprit.

  62. 62 renartleveille avril 15, 2009 à 13:20

    Raymond,

    « C’est une sorte de philosophie pour dire que nous sommes tous des soldats avec une vision à défendre mais que personne ne peut avoir de visions communes. »

    c’est original dans le cadre du breakdance, mais philosophiquement un peu déprimant…

    Julien,

    « Moi je crois simplement que M. Falardeau s’evertu à faire pousser des couilles aux Québécois, peut-être va-t-il trop loin desfois parce que nos couilles sont trop cri****ent longue à sortir!!! »

    Ha ha ha!

  63. 63 Reblochon avril 15, 2009 à 13:23

    Je te fais la morale, parce que tu bèles comme la masse ignorante fasse à type qui te derange.

    Et je ne t’ai pas traité de federaliste fanatique, mais comme un pseudo-souverainiste qui s’ignore et espere encore voir la main tendue de la part de ses maitres. Et non ca m’emmerde pas, je suis tres patient et capable d’attendre que tu changes, comme le reste du petit peuple soumis et ignorant.

    En 95 ce n’etait pas une defaite mais un vol. Apres tu peux te faire croire ce que tu veux. On ne tiendra meme pas compte de tous ces canadiens vivant au Quebec et qui ont le droit de vote. Et je ne veux pas leur enlever, ca fait partie du boulet qu’on traine ici. Je l’accepte aussi. Mais ca ne m’empeche pas de le voir.

    Et on gagnera, tout simplement parce que dans l’histoire toute nation mature a fini par atteindre son independance ! Apres nos arguments, faudrait que tu en reviennes, ils sont insignifiants. On ne fera pas du Quebec un pays parce qu’on a des arguments, surtout que les assimilés ne veulent surtout pas les entendre, mais quand ce petit peuple sera pret à s’assumer. Et ca, ce n’est ni Falardeau, ni moi qui y changerons quelque chose, ca nous permet quand meme de denoncer le miserabilisme et le complexe d’inferiorité de certains !

    Que le Canada nous etouffe, c’est un fait. Le Quebec ne peut pas s’epanouir internationalement, on est invisible au reste du monde, on ne peut meme pas agiter nos drapeaux pendant les evenements internationaux et nous sommes assignés à residence. Si tu quittes le Quebec, tu deviens un simple canadien et cela tant que notre nation distincte n’aura pas une citoyenneté distincte. Ce sont des faits aussi. Apres que tu ne veuilles pas les reconnaitre, pas mon probleme, tu peux rester aveugle et pratiquer le deni comme à ton habitude. On ne peut progresser dans le canada tant qu’on sera une sous-nation, ce que nous sommes en 2009 !

    Tu etais trop bete en 1995 pour comprendre le message. Il n’a jamais ete question d’une independance sans risque… sinon Parizeau n’aurait jamais appelé ca « le beau risque » ! Beuh !

    Et non nous n’avons pas construit notre combat sur un message de haine… enfin si, mais pas le notre. Ce message de haine venait du Canada ! Un de plus !

    Et je ne vois pas ce que viens faire le PQ dans cette histoire ? Ce parti n’a rien à avoir avec l’independance qui appartient uniquement au peuple quebecois ! Ce parti n’est qu’un outil pour l’atteindre, vu que c’est le seul qui à l’heure actuelle est en position de prendre le pouvoir. Il ne sert à rien d’autre. Apres, tu peux toujours militer seul dans ton salon ou pour un autre parti, tu n’auras pas l’independance avec eux. Donc desolé de voir qu’il y a en 2009 que le PQ qui peut pretendre prendre le pouvoir en 2012 !

    Ensuite la question etait tordue parce qu’on avait le fardeau de la preuve et qu’on devait repondre aux attaques des federalistes qui annoncaient qu’on voulait l’independance pour couper tous les liens avec les mechants canadiens. On a donc ete obligé d’expliquer dans la question qu’on voulait bien negocier avec le ROC ! Aujourd’hui tu as 43% de souverainiste d’apres les sondages qui repondent à la question : « voulez-vous que le Quebec devienne independant ? », soit bien plus qu’en 95 avant le debut du referendum et en plus à une question claire. Y a bien que les leaders federalistes pour voir que l’option souverainiste a grandement evoluée et que l’independance est à portée de main. Un jour, si j’ai du temps à perdre, je t’apprendrai à analyser les evenements politiques et sociaux et à en tirer les bonnes conclusions. Ca t’evitera de raconter n’importe quoi. L’option independantiste est loin d’etre dans les nuages.

    D’ailleurs d’apres toi, apres trois gouvernement liberal, qui risque de prendre le pouvoir en 2012 ? Meme si j’hurle sur tous les toits qu’on va faire l’independance pour chasser tous les immigrés et les maudits anglais ?

    Allume, y a pas un discours qui peut arreter la marche d’un peuple. Il serait temps que tu ranges ton gros complexe d’inferiorité et que tu te rendes compte que tu fais partie de quelque chose comme un grand peuple !

    Maintenant, tu geres hein. Je ne vais pas aller chez toi te chercher, tu sors comme un grand et tu te bas pour ce tu es soit-disant fier.

    Un pays ca se prend, ils ne vont pas te le donner. Et non, le ROC ne donnera pas de pouvoir important au Quebec, deja parce qu’il n’en voit pas l’interet, parce que ce n’est pas dans sa mentalité de dominateur qui ne peut pas concevoir que le Quebec puisse quitter le canada et parce que JAMAIS, au grand jamais, l’ouest canadien n’accepterait cela !

    Tu peux te reveiller ou revenir sur terre. Tu es bien au Québéc en 2009, apres 60 ans de tentative de renouveler ce federalisme et la mentalit6 du ROC, on n’a toujours pas trouvé de solution plus simple que l’independance !

    Et ca ne veut pas dire qu’apres une entente est impossible hein. On n’est pas des fanatiques. Quand tu veux je rejoins la federation canadienne une fois independant. Ca dependra uniquement du ROC (qui sera alors simplement le canada) et ce qu’ils seront capable de nous laisser comme place en tant que nation distincte. Ils seront devant le fait accompli et m’est d’avis qu’ils n’auront pas bien le choix de negocier sinon ils vont se tirer dans le pied. Economiquement, nous couler, ca serait les couler aussi. On est sur le meme bout de carte !

    Apres, tu peux continuer à avoir peur, peur des risques, peur de la turbulence, peur de ce qui pourrait nous arriver. C’est vrai que depuis 60 ans, plus de 30 pays sont devenus independants souvent pour le meilleur, mais pas nous, on n’est pas capable hein !

    L’independance ne nous rendra pas plus riche, pas plus heureux, pas plus beau, ni plus fort. Mais l’independance nous rendra plus mature, plus responsable, plus autonome, plus libre de nos choix, qu’ils soient bon ou mauvais. Et ca tu ne peux le nier.

    Ca se compare totalement avec un jeune adulte qui quitte la maison. Il ne le fait pas parce qu’il deteste ses parents, pas pour vivre plus riche (sinon il resterait chez papa), pas pour etre plus heureux, mais pour etre l’egal des autres adultes, pouvoir s’epanouir, etre maitre de son destin, choisir avec qui il veut vivre, comment il veut vivre, … T’es encore chez tes parents toi ?

    Bon alors, tu choisis qui au federal ? Le bon Jack ? Ignatieff ? Harper ? le Bloc ?

    Et au provincial ? L’ADQ ? le PLQ ? ou un de ces partis souverainistes ?

    Bon choix ! Et bienvenu au Quebec !

  64. 64 Enkidu avril 15, 2009 à 13:48

    Je ne vois pas le ROC comme mes « maîtres » mais
    bien comme des gens ordinaires. Nos maîtres, ce sont les politiciens, tous partis confondus et derrière eux, les corporations et les grands capitalistes. Ces derniers rigolent bien de nous voir nous exciter pour des questions de frontières nationales. Et comme dirait l’autre, « ils sont grands parce que nous sommes à genoux ».

    Et en passant, je n’ai AUCUN complexe d’infériorité face au anglos et au ROC. Ça c’est dans TA tête, pas dans la mienne. En fait, parce que je ne les vois pas comme des êtres nécessairement arrogants qui se prétendraient supérieurs, je suis capable de leur parler sans complexes, et d’envoyer ch… ceux qui le méritent.

    Le Canada nous étouffe? Non, les politiciens nous étouffent, ces coquerelles profiteuses qui nous montent les uns contre les autres. Et les médias, qui préfèrent jeter de l’huile sur le feu, nous étouffent au lieu de nous informer.

    « Tu etais trop bete en 1995 pour comprendre le message. Il n’a jamais ete question d’une independance sans risque… sinon Parizeau n’aurait jamais appelé ca « le beau risque » ! Beuh ! »

    HA HA HA HA HA HA HA HA ! Le beau risque, cher savant-auto-proclamé-des-choses-québécoises, c’est RENÉ LÉVESQUE qui avait trouvé cette expression pour décrire sa tentative de jouer le jeu du Canada suite à la défaite de ’80!

    « Ensuite la question etait tordue parce qu’on avait le fardeau de la preuve et qu’on devait repondre aux attaques des federalistes qui annoncaient qu’on voulait l’independance pour couper tous les liens avec les mechants canadiens. »

    Si vous aviez eu les couilles que vous prétendez avoir, vous auriez posé une question claire, un point c’est tout. Mettre ça sur le dos des fédéralistes? Pathétique…

    « Aujourd’hui tu as 43% de souverainiste d’apres les sondages qui repondent à la question : « voulez-vous que le Quebec devienne independant ? », soit bien plus qu’en 95 avant le debut du referendum et en plus à une question claire. »

    Dans un sondage, c’est une chose, derrière l’isoloir, c’en est une autre…

    « Ca se compare totalement avec un jeune adulte qui quitte la maison. Il ne le fait pas parce qu’il deteste ses parents, pas pour vivre plus riche (sinon il resterait chez papa), pas pour etre plus heureux, mais pour etre l’egal des autres adultes, pouvoir s’epanouir, etre maitre de son destin, choisir avec qui il veut vivre, comment il veut vivre, … T’es encore chez tes parents toi ? »

    Métaphore abusive. Elle présume que le Canada nous fait vivre, ce qui est faux et dégradant. C’est comme ça que tu vois le Québec, tu as le même préjugé que certains anglos!

    Pour le reste, je te l’ai déjà dit: je vote PQ au provincial et BQ au fédéral, parce que cela me semble la seule alternative valide en ce moment. Comme je sais bien que les choses risquent fort de stagner au Canada, il y a de très fortes chance que je vote oui à un prochain référendum. Je n’ai pas plus peur que toi de l’indépendance du Québec. Quoiqu’il arrive, il faudra qu’on se relève les manches pour créer le pays que nous souhaitons, que ce soit avec ou sans le ROC. Mais je ne me fait AUCUNE illusion concernant nos blattes politiciennes.

  65. 65 Vincent Sremed avril 15, 2009 à 15:11

    Si. Le « désirée » aussi.

  66. 66 Frankie avril 15, 2009 à 18:07

    «J’ai plus de 60 ans d’histoire»

    Dis donc, tu es un vieux papy, Reblochon ! J’en apprends une bonne !

    @ Enkidu

    Tu as dit : «il y a de très fortes chance que je vote oui à un prochain référendum.»

    Écoute, tu es peut-être souverainiste, tu es peut-être sincère, tu es peut-être si et peut-être ça, mais avec des citations comme celle-là, il est certain que tu es une molle.

  67. 67 Enkidu avril 15, 2009 à 18:14

    @ Frankie

    Je l’ai dis, je suis quelqu’un de pragmatique, pas idéologique.

    Cela veut dire que je réfléchis avant de voter d’un bord pour ou de l’autre. J’utilise mon cerveau. La politique, pour moi, ce n’est pas une affaire d’appartenance de club qui me dicte quoi penser et comment voter.

    Je ne vois pas en quoi le fait de réfléchir serait constituerait de la mollesse.

    Être mou, c’est croire en une chose, et agir autrement, par peur de s’affirmer.

    Ce qui n’est vraiment pas mon cas, si tu prends la peine de me lire.

    Cordialement

  68. 68 Cybèle avril 15, 2009 à 19:08

    Hé bien, Chèr Renart, déjà 69 commentaires sur ton billet de Farlardeau. C’est quoi ton record de commentaire pour un billet et aussi quel billet?

    La photo de Falardeau on dirait une peinture, si tu as transformé une photo en peinture hé bien c’est réussi.

    Moi j’adore c’est joute verbale. 🙂

  69. 69 Frankie avril 15, 2009 à 19:18

    Tu écris :
    «Être mou, c’est croire en une chose, et agir autrement, par peur de s’affirmer.»

    Et je répète ce que tu as écrit précédemment :
    «il y a de très fortes chance que je vote oui à un prochain référendum»

    Dans il y a de «très fortes chances », il y a toujours la possibilité que tu votes NON. Donc, dans l’éventualité où tu votes NON et qu’au niveau de tes allégeances naturelles, tu sois souverainiste, cette attitude ne s’explique pas par justement une peur d’exprimer ce que tu es vraiment ??? Quand tu dis que tu réfléchis, il est important de réfléchir avec la tête … parce que c’est le cerveau qui te permet de réfléchir, pas Radio-Canada …

  70. 70 renartleveille avril 15, 2009 à 19:23

    Je ne sais pas si c’est mon record (ça doit…), mais il y en a un qui a 90 commentaires, un billet du 2 mars 2009 :

    https://renartleveille.wordpress.com/2009/03/02/athee-autobus-ne-croyant-science/

    Et oui, j’ai trafiqué une photo de Falardeau.

  71. 71 Vincent Sremed avril 15, 2009 à 19:30

    Je ne connais pas Enkidu, mais j’aime son pragmatisme.

    La plus grande liberté n’est pas de faire l’indépendance, c’est de garder son indépendance.

  72. 72 Enkidu avril 15, 2009 à 19:31

    @ Frankie

    « Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre »…

    Je n’ai pas « d’allégeance naturelle », Comme je l’ai dit plus, ma façon de voter et d’agir en société ne sont pas déterminées par mon appartenance à un parti ou à quelque club que ce soit. Elles le sont par ma réflexion, sur la base des faits que j’observe, des arguments entendus, etc.

    Si je votais non à un référendum, ce serait parce que je considérerais, au meilleur de ma connaissance, que le Québec aurait plus de chance de se développer dans le Canada, un Canada dont je serais fier. Comme cela s’enligne, cela ne se produira pas, et j’en conclurai donc que le oui sera préférable.

    Radio-Canada? Euh? Tu sors ça d’où? Tu penses que je ne me base que sur eux pour mon information? T’es fou ou quoi?

  73. 73 Cybèle avril 15, 2009 à 20:09

    @Renart; Là je m’en souviens, de ce billet du deux mars, que de bon souvenir, de bons plaisirs. 😉

  74. 74 Frankie avril 15, 2009 à 20:48

    Enkidu

    «Si je votais non à un référendum, ce serait parce que je considérerais, au meilleur de ma connaissance, que le Québec aurait plus de chance de se développer dans le Canada, un Canada dont je serais fier.»

    Avec cette citation, tu nous assures que tu es susceptible à être colonisé par le pays étranger qu’on appelle le «Canada». Cela confirme mon point que tu es constitutionnellement parlant, une molle.

    Un patriote : tu l’es ou tu ne l’es pas. C’est quelque chose qui vient des trippes, du coeur, de l’âme, et non une stratégie basée sur l’avenir de tes REER (entre autres).

  75. 75 Enkidu avril 15, 2009 à 20:55

    @Frankie

    Toi tu me confirmes que tu es un autre « penseur » binaire. En plus, tu n’as pas l’air de savoir lire, vu que j’ai bien dit que je voterais non si je concluais que le Québec serait plus en mesure de se développer dans le Canada, ça n’a rien à voir avec mes Reer, pauvre con, si tu savais comment je me fous de ma sécurité financière…

  76. 76 Enkidu avril 15, 2009 à 21:03

    @ Frankie

    En plus mon cher, je sais que vous « patriotes » valorisez l’utilisation de vos tripes en lieu et place de votre cerveau, mais bon moi, ça me dégoûte cette espèce de tribalisme primaire… Je tiens à ce que ma culture et ma langue se perpétuent, mais contrairement à certains, cela ne m’empêche pas de me servir de mon intelligence.

  77. 77 Vincent Sremed avril 15, 2009 à 21:39

    « Patriote ». Un bushisme.

    On voit où ça mène.

  78. 78 Daniel Labonté avril 16, 2009 à 1:20

    Bushisme, Bushé (Bouché) ! Tiens, je tiens le jeu de mots du jour. (clin d’oeil)

  79. 80 renartleveille avril 16, 2009 à 3:02

    Enkidu et Frankie,

    je suis bien content de lire votre prose de combat, mais quand je lis « molle » et « con », je ne peux pas m’empêcher de lever les yeux au ciel en espérant ne pas avoir à jouer à la police à la suite d’une escalade…

    Accordez-vous donc, c’est si beau l’accordéon! 😉

  80. 81 renartleveille avril 16, 2009 à 3:05

    J’ai fait une mise à jour de ce billet, je l’ajoute ici pour ceux qui suivent la discussion via courriel :

    Un commentateur chez les 7 du Québec, où j’ai aussi publié ce billet, a pointé le fait que ledit paragraphe du livre de Falardeau n’en est pas un de lui. C’est un paragraphe d’une critique de Didier Fessou du journal Le Soleil où il tente de synthétiser les cibles de Falardeau.

    Décidément, je devrai à l’avenir y regarder à deux fois avant de me fier à ce blogueur Français…

  81. 82 François M. avril 16, 2009 à 3:54

    Amplifiée par les services secrets et la GRC qui se sont fait prendre d’ailleurs.

  82. 83 Enkidu avril 16, 2009 à 8:27

    Toutes mes excuses Renart, mais à me faire accuser de mettre mon confort matériel avant mon pays, ça m’échauffe l’esprit quelque peu.

  83. 84 Frankie avril 16, 2009 à 8:54

    C’est bien que tu t’excuses, Enkidu.

    Je répète en toute diplomatie que si aujourd’hui, en 2009, nous n’avons pas encore NOTRE pays, c’est à cause des gars comme toi et des gars qui sont allergiques, entre autres, au mot «patriote». D’ailleurs, bon nombre de gens qui n’aiment pas nous entendre parler de patriotisme sont des gens qui n’ont pas ou peu de racines ici. Alors, vous voyez que tout s’imbrique : antipatriotisme, personne n’étant pas/peu enracinée ici (généalogiquement parlant), votes ethniques, NON systématique au référendum, etc. Et il y a l’autre type, comme le tien Enkidu, qui est susceptible d’être colonisé après quelques heures de masturbation intellectuelle sur des futilités pro-canachiennes.

    Regardez, continuez dans vos «ptites vérités», mais en ce qui me concerne, ça fait déjà plus de 17 ans que j’ai choisi mon côté, depuis ce temps je préviens et combats les hypocrisies venant du Cadenas, je valorise les Québécois et leur travail, et je dénonce les colonisés canadians.

  84. 85 Enkidu avril 16, 2009 à 9:09

    @Frankie

    Ce n’est pas à toi que je faisais mes excuses, mais bien à Renart.

    Toi, tu as raté une belle occasion de te taire, avec tes préjugés stupides et ta vision ultra-simpliste des choses. Quand tu cessera de prendre le fanatisme pour du courage, tu auras évolué.

  85. 86 renartleveille avril 16, 2009 à 11:50

    Enkidu (et Frankie),

    je te pardonne bien sûr et même te comprends, puisque je vois les choses pas mal comme toi, enfin presque. Mais quand il ne restera plus rien d’autre que des attaques personnelles dans les échanges, qu’est-ce que ça donnera?

    Et Frankie, de ton côté, hors des attaques personnelles, il ne reste déjà plus grand-chose… C’est dommage. Parce que si tu réussis à rebuter quelqu’un de quand même pas mal souverainiste, je ne vois pas comment tu pourrais convaincre un fédéraliste.

    Et c’est bien là tout le sens du questionnement ici : est-ce que Falardeau a des chances de convaincre un seul fédéraliste?

    Moi je ne crois pas.

    L’humain est ce qu’il est, il faut le flatter dans le sens du poil pour qu’il ouvre grande ses oreilles.

  86. 87 Enkidu avril 16, 2009 à 12:08

    Pas besoin de me flatter dans le sens du poil, il faut simplement argumenter sérieusement avec moi et éviter les insultes gratuites.

    Même Reblochon, avec qui j’ai mes différences d’opinion et qui parfois m’énerve, apporte bien davantage d’arguments pour défendre son point de vue, que ce que vient de faire Frankie. Pour cette raison, je respecte ses positions, même si parfois je me laisse aller à une argumentation plus musclée…

  87. 88 Frankie avril 16, 2009 à 14:37

    Enkidu, tu as écrit :

    «Toi, tu as raté une belle occasion de te taire, avec tes préjugés stupides et ta vision ultra-simpliste des choses. Quand tu cessera de prendre le fanatisme pour du courage, tu auras évolué.»

    Ça, ça sort tout droit des cours de philo du cégep, essaye de trouver mieux la prochaine fois ! Tu me fais rire en jugeant les soi-disant arguments … Heille ! Je n’étalais quelconque argument ici, je constatais les faits et analysais tes écritures. Je crois avoir le droit de penser et d’écrire que tu es une personne constitutionnellement pas très solide. Et tu as le droit de ne pas aimer ça.

    @ Renart

    Merci d’avoir pris le temps de m’écrire ce beau mot. Je sais que toi et moi sommes spirituellement et moralement (peut-être même idéologiquement ?) à des années-lumière un de l’autre. C’est également le cas avec le blogueur nommé Lutopium. Mais en bout de ligne, lorsqu’on en revient à LA Cause nationale, que ce soit avec lui ou toi Renart, je me dis à moi-même que vous êtes des Alliés naturels dans ce combat pour LA Cause. Et nous, adultes responsables formant le noyau patriotique québécois, il est à mon avis important de mettre certaines cartes sur table pour que l’on voit… que l’on VOIT … et qu’ILS voient vers où on se dirige.

  88. 89 Enkidu avril 16, 2009 à 14:47

    « Ça, ça sort tout droit des cours de philo du cégep, essaye de trouver mieux la prochaine fois ! »

    Quel est le rapport avec le CEGEP? Tu en sors? Pas moi. Et c’est pas parce que tes professeurs t’ont parlé de certaines choses au CEGEP que c’est nécessairement non valide.

    « Tu me fais rire en jugeant les soi-disant arguments … Heille ! Je n’étalais quelconque argument ici, je constatais les faits et analysais tes écritures. »

    Je le sais que tu n’argumente pas, machin, tu ne fais qu’étaler tes préjugés depuis hier!

    « Je crois avoir le droit de penser et d’écrire que tu es une personne constitutionnellement pas très solide. Et tu as le droit de ne pas aimer ça. »

    Et moi j’ai le droit de dire

  89. 90 Enkidu avril 16, 2009 à 14:52

    « Ça, ça sort tout droit des cours de philo du cégep, essaye de trouver mieux la prochaine fois ! »

    Quel est le rapport avec le CEGEP? Tu en sors? Pas moi. Et c’est pas parce que tes professeurs t’ont parlé de certaines choses au CEGEP que c’est nécessairement non valide.

    « Tu me fais rire en jugeant les soi-disant arguments … Heille ! Je n’étalais quelconque argument ici, je constatais les faits et analysais tes écritures. »

    Je le sais que tu n’argumente pas, machin, tu ne fais qu’étaler tes préjugés depuis hier!

    « Je crois avoir le droit de penser et d’écrire que tu es une personne constitutionnellement pas très solide. Et tu as le droit de ne pas aimer ça. »

    Et moi j’ai le droit de dire que tu as une façon grossière, sans nuances, de voir les choses. T’es même pas capable d’argumenter pour ton option, tout ce que tu es foutu de faire depuis hier, c’est de me dire que je ne suis pas un vrai patriote parce que je me sers de ma tête quand je vote, au lieu de mes « tripes ». Tu fais vraiment preuve d’aveuglement stupide, parce que comme le savent Reblochon et Renart, les chances que je vote comme toi sont près du 100%, même si tes interventions bigotes me font ch…

  90. 91 Reblochon avril 16, 2009 à 14:58

    C’est con, je l’ai molle ce matin ! (a y est ? je suis censuré ?)

  91. 93 Cybèle avril 16, 2009 à 19:41

    Hé bien Renart, malgré que la qualité n’était pas au rendez-vous vers la fin, tu as quand même battu ton record. 🙂

  92. 94 Frankie avril 16, 2009 à 20:30

    Pourquoi argumenter sur un cas désespéré et pathétique d’un masturbateur intellectuel comme toi ? Dans tes oscillations de la pensée, tu trouveras toujours le moyen de dire le contraire de ce que les VRAIS patriotes crient haut et fort, juste pour attirer l’attention sur toi. Mais j’ai des ptites nouvelles pour toi : TU ES LE SEUL QUI CROIT EN TOI-MÊME ET TES CONNERIES ! Capiche ?

    Si les Patriotes d’hier et ceux d’aujourd’hui avaient suivi ton école de pensée, ça ferait longtemps que le peuple québécois serait devenu folklore et de l’histoire ancienne. Heureusement, NOUS avons de la vision, nous en aurons toujours, et peu importe les «branleux» de ton espèce, nous allons toujours être là pour amener le vrai peuple dans le droit chemin. À lire ce que tu écris, je dois te dire qu’en bout de ligne, toi et ton espèce frôlez le titre de plaie sociale.

  93. 95 Mistral avril 16, 2009 à 20:35

    Bon, les ti-gars, vous commencez à faire chier en hostie. Passons à autre chose.

  94. 96 Enkidu avril 16, 2009 à 21:05

    @ Frankie

    Toujours aussi dénué de nuances. T’es même pas capable d’argumenter, juste d’insulter et de monter sur tes grands chevaux. Ô môssieur est un vrai patriote? Je ne fais pas partie de votre « nous »? « Vous » avez de la vision « pour amener le vrai peuple dans le droit chemin »? Tu te prends pour qui, pour un prophète? Fais-toi soigner, l’illuminé.

    Ce qui me fait le plus rire, dans votre discours, c’est qu’il ne tient absolument pas compte de la réalité culturelle des québécois de souche. Depuis la fin de la Nouvelle-France, nous avons été pragmatique et avons composé avec les nouvelles élites, contrairement aux acadiens qui ont résisté (et se sont fait salement maltraiter). Nous sommes reconnus pour ne pas être du genre à se battre pour des idées. Alors si tu penses que vous êtes la majorité…

    Remarque, je ne dis pas que nous devrions absolument faire partie du Canada, je pense qu’il est fort probablement préférable que nous nous séparions, vu nos différences de vision politique avec le ROC. Mais toi, dans ta vision binaire des choses, tu n’es pas capable d’accepter que je ne sois pas idéologiquement pur. Je l’ai déjà dit, je le redirais longtemps, VOUS NUISEZ À VOTRE CAUSE! Même Reblochon, avec qui j’ai des prises de bec, argumente, lui, au moins il apporte des arguments valides. Toi tu n’apporte absolument rien d’autre à la discussion que ta bigoterie et tes déchirures de chemise théâââtrales.

    PS Désolé de te chauffer les roustons, Mistral. Ai-je l’honneur de parler à Christian?

  95. 97 Enkidu avril 16, 2009 à 21:08

    Note pour Reblochon (et les autres)

    Quand je dis que nous avons composé avec les élites anglaises, je mentionne un fait historique, cela ne veut pas dire que j’approuve une position de soumission au colonialisme.

    Je dis ça au cas où il y en a qui voudraient s’exciter sur ce que je viens d’écrire…

    😉

  96. 98 Mistral avril 16, 2009 à 21:16

    Non, dude: c’est Gilgamesh qui se prend pour Mistral, héhé…

    Come on, go easy on me: I’m an old man.

  97. 99 Enkidu avril 16, 2009 à 21:19

    C’est vrai que j’étais à un clic de vérifier que c’était bien toi…

    Si je comprends bien, tu serais mon alter ego civilisé…

    Salutations

  98. 100 Mistral avril 16, 2009 à 21:22

    Je ne suis en aucun cas ton alter ego. Je suis Christian Mistral. Who the fuck are you, Enkidu?

  99. 101 Enkidu avril 16, 2009 à 21:30

    Whoa, on s’énerve pas! Je faisais référence à l’épopée de Gilgamesh, vu que tu semblais l’évoquer, un point c’est tout… On est chatouilleux!

  100. 102 Mistral avril 16, 2009 à 21:31

    On est chatouilleux, ki dit?

    Tu vas faire ton smatte anonymement longtemps?

  101. 103 Enkidu avril 16, 2009 à 21:37

    Coudonc, je ne voulais pas t’insulter! 😦

    J’inclus le lien sur mon maigre blogue si tu veux savoir qui je suis. Mais je ne donne pas mon nom. Je mène une carrière scientifique et comme mon nom finit sur des rapports de recherche, je préfère utiliser un pseudonyme pour cette partie de moi qui s’exprime un peu plus librement.

    Désolé si j’ai dit quelque chose qui t’a froissé!

  102. 104 Mistral avril 16, 2009 à 21:39

    C’est l’anonymat, qui me froisse. Toi, t’as l’air d’être du bon monde.

  103. 105 Frankie avril 16, 2009 à 21:41

    Mistral a dit :

    «Bon, les ti-gars, vous commencez à faire chier en hostie.»

    Alors, n’oublie pas le papier à torcher.

    @ Enkidu

    Pas capable d’argumenter ? Le seul argument que tu dois savoir est celui qu’avec ton école de pensée généralisée, la société québécoise ne serait plus qu’une pierre tombale avec une information historique inscrite dessus, du genre «Je me souviens». Si tu ne le comprends pas cet argument, là, ce n’est plus de mon ressort.

  104. 106 Mistral avril 16, 2009 à 21:45

    Ca va faire, boys. Vous savez que Pascal est full occupé, entre autres avec sa nouvelle gamine. Arrêtons de nous chamailler puisqu’on a oublié Falardeau. OK?

  105. 107 Enkidu avril 16, 2009 à 21:46

    Le problème, mon cher, c’est que tu n’as rien compris à ma pensée. Tu me penses défaitiste, simplement parce que j’ai dit qu’il y avait de fortes chances que je vote oui à un prochain référendum, plutôt que de dire que c’était une certitude. Plus borné que toi, j’ai jamais vu ça…

    Prends des leçons de Reblochon, il peut être radical parfois, mais au moins il a quelque chose à dire d’autres que tes incitations vides au patriotisme.

  106. 110 renartleveille avril 16, 2009 à 22:33

    Enkidu,

    Par « flatter dans le sens du poil pour qu’il ouvre grande ses oreilles », j’entends surtout de ne pas insulter la personne devant soi, être maximalement agréable dans sa manière d’exprimer son désaccord. Quand il y a un climat de confiance et de respect, il y a possibilité de brassage d’idées. Si quelqu’un m’envoie chier, j’aurais tendance à rejeter ses idées, et c’est pas mal la même chose pour tout le monde, non?

    Frankie,

    c’est clair qu’on ne se rejoint qu’à cet endroit…

    Pour le reste, la discussion entre toi et Enkidu est déjà depuis longtemps dans un cul-de-sac…

    Reblochon,

    « C’est con, je l’ai molle ce matin ! (a y est ? je suis censuré ?) »

    Hé hé!

    Cybèle,

    « Hé bien Renart, malgré que la qualité n’était pas au rendez-vous vers la fin, tu as quand même battu ton record. :-)»

    je n’ouvrirai pas de bouteille de champagne! 😉

    ……….

    Merci Mistral de tenter d’installer une conclusion, un beau gros point bien foncé. On passe à un autre appel!

  107. 111 Mistral avril 16, 2009 à 22:44

    Va bercer Charlie.

    Tu sais, patriotes ou pas, tous ces enfoirés y compris ME t’aiment gros, et on va pas intervenir dans le sommeil de ta petite.

  108. 112 Frankie avril 17, 2009 à 8:37

    Il est vrai Renart que la conversation s’est stérilisée avec le temps. Mais bon, dis-toi que ça aura permis d’incrémenter ton compteur à 100 et +. Comme dirait certains groupes souverainistes après la défaite de 95 ; «On peut quand même y voir une victoire morale».

    @ Enkidu

    «Prends des leçons de Reblochon »

    Huh, t’es mongol ???
    Fallait vraiment être borné pour écrire une niaiserie de même !

  109. 113 Enkidu avril 17, 2009 à 9:06

    @ Frankie

    Et en quoi c’est une niaiserie de te suggérer de suivre l’exemple d’un patriote (selon ta définition) qui a le mérite de présenter des arguments, ce qui n’est pas du tout ton cas?

    La conversation est devenue stérile quand tu y es entré, mon cher.

  110. 114 Frankie avril 17, 2009 à 9:25

    Cher pseudo-patriote,

    il y a une différence entre reconnaître que quelqu’un est un patriote et suivre cette personne comme modèle. Désolé de te l’apprendre.

    D’ailleurs, j’ai relu nos premiers échanges sur ce billet, et quand on analyse bien, c’est toi le ptit braillard qui n’accepte pas de se faire dire la vérité en pleine face … et cette vérité n’a pas besoin d’être accompagnée d’un roman d’explications.

    Je répète pour la dernière fois qu’être un patriote, c’est comme un menu de restaurant : au resto, quand tu veux un steak,tu niaises pas une heure avant de te le faire commander. C’est la même chose avec le patriotisme, tu le choisis ou tu le rejètes, pas de zone grise dans ce domaine.

  111. 115 Enkidu avril 17, 2009 à 9:29

    Ce que je n’accepte pas, c’est cette grossière vision du monde binaire qui est la tienne, selon laquelle je n’ai même pas le droit de réfléchir avant de poser un geste. On est dans un camp ou dans l’autre un point c’est tout, hein?

    Alors quand tu vas au resto, tu ne réfléchis pas avant de choisir ce que tu veux manger? Tu manges toujours la même chose, au resto? Wow, tu as une vie simple, mon cher, tu n’as donc jamais à réfléchir! Heureux les simples d’esprit…

  112. 116 Julie avril 17, 2009 à 11:43

    Encore une fois des nationalistes québécois séparatistes définissent leur intolérance comme de l’intégrité.

  113. 117 Vincent Sremed avril 17, 2009 à 13:26

    C’est un trait de tout nationalisme en effet. L’amour de sa patrie est le plus risible des amours. Et j’inclus ici l’amour du Canada.

    Faisons plutôt un gros feu de drapeaux.

  114. 118 Frankie avril 17, 2009 à 14:02

    «Heureux les simples d’esprit…»

    Hahaha ! Hmm, tu me dis ça à moi ? Premièrement, tu ne me connais pas, deuxièmement, tu ne sais pas c’est quoi ma carrière, et troisièmement, je serais surpris de comparer nos intelligences et facultés intellectuelles.

    Bien sûr que j’y pense à ce que je veux quand je vais au resto, mais, J’Y PENSE UNE SEULE FOIS, PENDANT UNE MINUTE … et non pendant une heure comme tu dois le faire. Je te le dis : les citoyens branleux ralentissent l’évolution d’une société.

    Il est certain que, par exemple, pour concevoir une manette de Nintendo Wii, on doit y penser à deux, trois, voire dix fois à chaque détail que l’on avance, mais le patriotisme, c’est accessible à tout le monde, c’est donc une question de choix pour chacun et chacune. Tu l’es ou tu ne l’es pas.

  115. 119 Enkidu avril 17, 2009 à 14:12

    Toi non plus tu ne me connais pas, et je n’ai aucune crainte quant à une comparaison de nos facultés intellectuelles respectives.

    Faire un choix politique, ce n’est justement pas un choix anodin comme sélectionner son repas au restaurant. Pour moi, ça demande de la réflexion. Même ton exemple de design électronique est peu pertinent : oui il y a de la complexité dans ce genre de travail, mais il y a peu de dilemmes là-dedans, alors que dans le cas des choix politiques, on est souvent pris entre des impératifs contradictoires difficiles à conjuguer.

    Mais bien sûr, dans ton univers ultra-simplifié, tu ne peux pas comprendre ça. Tu ne peux tout simplement pas comprendre que bien des gens détestent se faire dire quoi penser et se réservent le droit de réfléchir avant d’adhérer à une cause, si noble soit-elle. Cela fait partie de tes limites.

  116. 120 Enkidu avril 17, 2009 à 14:24

    Et en passant, au resto, je fais comme tout le monde, je sélectionne rapidement ce que je veux… Que réfléchir me semble important (ce qui n’est pas ton cas, apparemment) ne me rend pas incapable de prendre des décisions rapidement. Ça, c’est une autre de tes exagérations grossières, signe d’un esprit incapable de nuances (du moins présentement).

  117. 121 Cybèle avril 17, 2009 à 14:42

    Hé bien, Enkidu et Frankie lâcher surtout pas, vous allez vous rendre à au moins 500 billets comme ça ! Le plus drôle c’est que malgré cela, vous allez vous retrouver au point de départ. Au moins ça défoule.

  118. 122 Enkidu avril 17, 2009 à 14:58

    @Cybèle

    Non ça ne nous avance pas, parce que c’est n’est pas un débat rationnel. Frankie pense qu’il peut juger et insulter les gens qui ne pensent pas comme lui, et moi, j’ai tendance à répondre quand on me jette des insultes. Et comme je lui renvoie sa turpitude en pleine face, il se défend en en rajoutant… Et on continue!

    Comme chantait la môme :

    « Tu me fais tourner la tête
    Mon manege a moi, c’est toi… »

    Évidemment, j’en détourne vachement le sens… 😉

  119. 123 Frankie avril 17, 2009 à 19:01

    De la façon que tu écris, c’est qu’on peut être patriote une fois de temps en temps, cela irait en fonction de ce qu’on pense un jour, ou d’un autre jour, si on s’est réveillé du pied gauche un tel matin, les influences médiatiques, familiales et intimes, lorsque tu es dans tes menstruations, etc.

    Le citoyen est amené à faire un choix ; oui il doit réfléchir à ce choix, et bien y réfléchir, mais un coup que c’est choisi, s’il change de chapeau à tous les mois ou à chaque fois qu’il y a un nouveau contexte, alors ça j’appelle ça une bascule, un branleux en bon québécois. Ta façon de penser valorise ce genre de comportements qui amènent à confondre le citoyen à long terme. Ce mode de pensée bâti des citoyens n’ayant pas la couenne dure, facilement influençables et où il devient difficile de développer une vision nationale commune. C’est un peu le syndrome du «tout le monde a sa ptite vérité».

    D’ici l’indépendance, le Peuple se soit d’être tissé serré. Après, ce sera autre chose ; comme le débat sur les différents patriotismes …

  120. 124 Enkidu avril 17, 2009 à 19:41

    Tout dépend de ce qu’on veut dire par patriote.

    Si tu l’entends dans le sens que l’on veut absolument un pays pour son groupe culturel, alors là, je suis d’accord avec toi, je ne suis pas un patriote comme tel, vu que je ne suis pas absolument certain que c’est ce que je veux, peu importe le contexte.

    Si tu l’entends comme voulant dire que l’on désire que sa culture continue d’exister d’une façon pleine et prometteuse d’avenir, moi je considère être un « patriote » en ce sens-là. Personnellement, j’aime mieux dire nationaliste, parce qu’il me semble que patriote renvoie vraiment plus à l’idée d’indépendance.

    Comme tu vois, nous ne nous entendons pas nécessairement sur les moyens.

    En plus, et je sais que certains me traiterons de colonisé, mais il se trouve que je suis à cheval entre le monde francophone et le monde anglophone (ma blonde ayant des origines anglophone); à cause de cela, j’ai appris à aussi reconnaître que nous avons des points communs avec les anglo-canadiens. J’ai donc tendance à moins les démoniser qu’auparavant, même si je sais qu’ils se dit beaucoup de bêtises à notre sujet de leur côté, et que nos chances de bien se développer dans le Canada ne sont pas des meilleures. Il reste que j’en suis moins fermé à l’idée d’un Canada uni, quoique comme je l’ai déjà exprimé, je sois convaincu que l’indépendance demeure actuellement la meilleure solution.

    Maintenant, compte tenu de tes positions très tranchées, je comprends que tu considères ce genre de position comme étant celle de « l’ennemi ». Qu’il en soit ainsi, d’accord, même si c’est dommage.

    Mais vois-tu, ce qui m’horripile le plus de notre époque, c’est qu’on érige maintenant l’impulsivité et l’émotion au-dessus de tout, alors qu’à mon avis, il est urgent pour nous de retourner à une vision rationnelle des choses, à davantage de réflexion et de délibération dans nos actions. Voilà pourquoi je n’apprécie particulièrement pas de me faire reprocher de réfléchir avant de faire un choix aussi important.

    Cela dit, j’ai trouvé ta dernière réponse plus mesurée, ce que j’apprécie grandement. Cela nous a permis de clarifier certaines choses, dont, fort probablement, nos différences de définition quant à l’idée de patriotisme/nationalisme.

  121. 125 Reblochon avril 17, 2009 à 20:33

    Et les faibles se definisent comme des pragmatiques !

    On peut jouer à ce jeu à deux.

    Et on ne parle pas de l’amour d’un pays mon cher vincent, mais de l’amour d’un peuple et de sa liberation. Ouais, je sais, on va me dire qu’on est libre et qu’on peut tres bien s’epanouir dans le canada. C’est trop vrai, ca se voit si bien !

  122. 126 Frankie avril 17, 2009 à 22:39

    «mais il se trouve que je suis à cheval entre le monde francophone et le monde anglophone (ma blonde ayant des origines anglophone)»

    Ok, ceci explique beaucoup de choses, spécialement ce qui a entre la parenthèse. Je suppose qu’un de ces jours tu seras confronté à d’importants dilemmes, spécialement si elle est réfractaire à toutes formes de patriotismes et/ou la séparation du Québec.

    Ça me rappelle une fille avec qui j’avais tissé des liens assez solides. Puis un soir, elle m’a affirmé toute excitée qu’elle était une fière libérale. Morale de l’histoire : je n’ai pas resté longtemps avec … si ça peut t’inspirer …

  123. 127 Enkidu avril 17, 2009 à 22:49

    « Je suppose qu’un de ces jours tu seras confronté à d’importants dilemmes, spécialement si elle est réfractaire à toutes formes de patriotismes et/ou la séparation du Québec. »

    Il se trouve qu’elle réfléchit autant que moi et qu’elle n’est pas plus contre l’indépendance que moi je ne suis contre le fédéralisme.

    De toutes façons, je ne lui dit pas comment voter, et elle non plus réciproquement.

    J’avoue que si ma blonde m’avait dit être une fière libérale convaincue de la « qualité » de son parti, ça aurait plutôt été un « turn-off » pour moi, pour utiliser un anglicisme.

    N’empêche que je ne me mêlerais certainement pas de dire à quelqu’un avec qui sortir. Mêle-toi dont de tes affaires, ciboire.

  124. 128 Frankie avril 17, 2009 à 23:29

    «Mêle-toi dont de tes affaires, ciboire.»

    Bon, y’a encore de la pé-peine, haaaaaan ??

    Sors avec qui tu veux, je m’en fous. Quand j’ai dit que ça pouvait t’inspirer, c’est à prendre comme une suggestion. C’était pour te faire comprendre que mon pays passe bien avant une union (ou mariage) où les individus sont politiquement incompatibles.

    Hé qu’il a la couenne fragile ce ptit gars …

  125. 129 Enkidu avril 17, 2009 à 23:37

    Couenne fragile? Non. Mais quand un petit curé vient me dire que je devrais faire mes choix conjugaux sur des bases idéologiques, je me permets de lui rappeler que cela ne le regarde pas.

    C’est carrément ridicule ton truc. Tu choisis aussi en fonction de la religion, tant qu’à y être? Pourquoi pas de la race, hein, faut s’assurer de faire des petits bébés blancs pure laine, hein, pour qu’y votent du bon bord!

  126. 130 Frankie avril 18, 2009 à 9:02

    «Tu choisis aussi en fonction de la religion, tant qu’à y être? Pourquoi pas de la race»

    Bon, ici on entre dans un tout autre débat qui est loin du patriotisme et de Falardeau, mais c’est plutôt un débat sur les fondements d’un peuple d’accueil (et sa continuité). Pour ne pas m’éterniser sur le sujet, je te dirai ceci à propos du commentaire cité :

    i-) Qui se ressemblent s’assemblent (ça élimine de grosses tensions primaires dues à des incompatibilités entre l’homme et la femme du couple).

    ii-) Si j’ai à avoir un enfant plus tard, il est clair que mon désir numéro un est que cet enfant me ressemble physiquement.

  127. 131 Enkidu avril 18, 2009 à 9:20

    Nous sommes totalement différents, toi et moi (même si je suis un « pure-laine » et que je devine que tu en es un) : pour moi, ma « race » n’a aucune importance, seules ma culture et ma langue m’importent. Et fréquenter une femme d’une autre culture, cela n’a jamais été un problème pour moi, au contraire ça ouvre la porte à des découvertes et des apprentissages, de part et d’autres.

    Des incompatibilités, il y en a quand une des parties est bornée, un point c’est tout.

    Franchement, je ne pensais pas que tu me répondrais de la sorte. Ça me donne l’impression de parler à quelqu’un venant des années ’50.

  128. 132 Enkidu avril 18, 2009 à 9:23

    C’est sûr, en tout cas, que pour toi, je suis un traître : oser procréer en dehors de la race canadienne-française, saint-nom-de-jesus!


  1. 1 En rafales du 15 avril « Renart L’éveillé / Carnet résistant Rétrolien sur avril 15, 2009 à 1:48
  2. 2 Rallier le Québec à tout prix | Réflexions et recherches de Simon Dor Rétrolien sur juin 3, 2009 à 17:18

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : veuillez vous assurer que le compte Twitter est public.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 301 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Publicités
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :