Être à la remorque de sa vie

Être à la remorque de sa vie, c’est se construire en réaction. C’est réagir en animal blessé, c’est se bâtir une armure avec nos blessures, petites ou grandes, tout en pensant utiliser du solide.

C’est regarder les événements fâcheux, qui sont souvent seulement des petites broutilles que l’on a le choix de considérer sérieusement ou non, et en faire des preuves, des arguments de notre colère dirigée.

Je ne peux pas écrire que j’en suis totalement vierge, mais je tends, ouvertement, à fuir ce réflexe. C’est un filtre sur la conscience au monde, un empêcheur de tourner autour des problématiques pour en extraire le plus large possible.

C’est le contraire d’être ouvert au point de vue des autres, même si cela ne veut pas dire d’accepter tout facilement.

Quelque chose comme tenir en équilibre.

(Photo : Boccacino)

Publicités

18 Responses to “Être à la remorque de sa vie”


  1. 1 Yano septembre 17, 2008 à 17:58

    « Quelque chose comme tenir en équilibre »

    Vrai, mais il y a des fois où le vent est fort 😉

  2. 2 Jo septembre 17, 2008 à 21:08

    Belle réflexion qui mérite grandement que je me l’approprie et en fasse une règle, d »autant qu’une situation très ambigüe au boulot a le don de me faire rager, parce que j’ai tendance à la prendre comme une attaque personnelle… Relativiser… Ouff!!!

  3. 3 Tym Machine septembre 18, 2008 à 0:06

    « j’en suis totalement vierge »

    J’étais pas au courant là là.

  4. 4 mrobert55 septembre 18, 2008 à 0:27

    Tres belle Réflexion, pas compris tout du premier coup, mais ca commence a rentré:) je venais de lire le texte de 10000 mots d’un lecteur!!! il en avait long a dire lui..lol

  5. 5 Perséphone septembre 18, 2008 à 0:59

    Il m’interpelle ce texte. J’aime bien. Mais « C’est un filtre sur la conscience au monde, un empêcheur de tourner autour des problématiques pour en extraire le plus large possible », je nage; « au monde », comme « naissant »? « …tourner autour des problématiques… », j’ai l’image de l’urubu à tête rouge mais aussi du scientifique qui observe les caractéristiques avant d’avancer une hypothèse; dans les deux cas, pourquoi l’empêcher?

  6. 6 raymondviger septembre 18, 2008 à 5:56

    La vie est une série de deuils à faire pour rester en paix avec le passé. Assumer les traumatismes, les injustices que le passé nous a fait subir évite d’en porte le fardeau, un boulet qui nous empêche de pouvoir avancer librement vers de nouvelles découvertes.

    Quand je réagis à un événement, est-ce moi qui réagit ou la personne que j’étais il y a 10 ans dans une situation similaire?

    Vivre son instant présent, c’est cet équilibre entre un passé bien assumé et la capacité de faire confiance au futur.

  7. 7 Isylee septembre 18, 2008 à 12:23

    Superbe réflexion! Je suis une personne qui naturellement passe à autre chose lors des difficultés, ce qui me tiens en équilibre. Parfois quelques remises en question pour mieux avancer, je regarde en avant et fonce 🙂

  8. 8 renartleveille septembre 18, 2008 à 12:38

    Yano,

    « le vent est fort »

    et il souffle pas mal trop à droite… et la droite la moins progressiste…

    Jo,

    je suis bien content que cette réflexion te soit fertile et que tu te l’appropries. C’était une manière de pointer le réflexe réactionnaire, mais je vois qu’elle est assez ouverte pour pointer aussi les relations humaines.

    Tym Machine,

    hé hé hé!

    mrobert55,

    super! Si je peux te donner un exemple clair :

    « Ce n’est parce que mon voisin est un assisté social qui me réveille la nuit parce qu’il parle trop fort que je vais nécessairement vouloir qu’on coupe son chèque, et à ses semblables… (C’est de la fiction, bien sûr!) »

    Penser le contraire, c’est ça être à la remorque de sa vie… Au lien de penser aux problématiques globalement, c’est se construire une pensée critique en accumulant des anecdotes personnelles négatives.

    Perséphone,

    c’est « la conscience au monde » et non : la conscience mise au monde. J’aurais pu écrire « conscience du monde », mais « au monde » me semblait plus englobant, plus chaleureux.

    Pour ce qui est de « tourner autour des problématiques », c’est bien ça, comme un « scientifique qui observe les caractéristiques avant d’avancer une hypothèse », mais c’est le filtre, le réflexe d’« Être à la remorque de sa vie » qui est « un empêcheur de tourner autour des problématiques ».

    J’espère que c’est assez clair, sinon, lire les commentaires que je laisse aux autres précédemment, ça risque d’aider. 😉

    Raymond,

    « Quand je réagis à un événement, est-ce moi qui réagit ou la personne que j’étais il y a 10 ans dans une situation similaire? »

    cette question est un condensé très juste de la réflexion en court, tout simplement. Cela dit qu’il faut fuir le déterminisme le plus possible.

    Isylee,

    on va souhaiter que ça va continuer comme ça à perpétuité!

    C’est tellement un réflexe humain que d’être aigri avec la vieillesse…

    😉

  9. 9 mandoline septembre 18, 2008 à 12:58

    Oh qu’il tombe bien ce texte cher Renart! J’aime tout autant le développement des commentaires qui le suivent… Particulièrement le passage de Raymond qui dit :  »Quand je réagis à un événement, est-ce moi qui réagit ou la personne que j’étais il y a 10 ans dans une situation similaire? »… Fichu transfert! Pas facile de s’adapter et de laisser-aller…

    Comme dit Yano :  »Il y a ds fois où le vent est fort », probablement que ces instants-là, nous sommes également plus faibles… Et là, je ne parle pas de la mort ou d’évènements particulièrement tragiques, je parle de ces petits évènements anodins que nous acculons les uns au dessus des autres pour s’accabler de l’impuissance d’agir face aux choses à changer… L’évidence d’ici n’est pas nécessairement celle d’ailleurs. Tout comme il est difficile de comparer l’abdication ou la motivation d’autrui face aux obstacles qu’il rencontre. Nous mettons parfois une paire de souliers un jour, pour la mettre au placard un tout autre jour… La vie souffle sur nous tels de vulgaires chateaux de cartes timidement à l’abri, alors puissions-nous devenir moins vulnérables, plus apte à pivoter sans faillir sous le poids de l’incertitude sous ce même ciel aussi limpide qu’une marre de boue? Je crois que non. Je crois seulement que tout ne tient qu’ à notre perception face aux-dits évènements, à notre sensibilité, au moment où nous devons y faire face. Je crois qu’il est tout aussi ardu de prévoir nos réactions qu’il ne l’est de prévoir la météo, qu’il en est de l’avenir, des échecs, des bons coups, de tous les projets que l’on entamme ou entammera avec, bien souvent et malheureusement, Damoclès siégeant sur notre devenir, tout comme l’estime de soi chambranlante et souvent atrophiée qui vient qui va, comme celle des autres qui nous entourent aussi, qui ne croient pas ou ne croient plus en ce que nous sommes, en ce que l’on fait… Nous sommes des éponges. Mais c’est bien souvent l’une des raisons qui fait que nous arrivons à éponger la vie, nos malheurs, comme les bourbes d’autrui… Bouddha a dit que le malheur faisait parti de la vie, comme un filigrane qui la ficelait, la maintenait en équilibre. Non. Pas facile d’apprendre à se relever, encore faut-il admettre être tombé…

    Pas facile l’équilibre. Je me plais souvent à dire que nous sommes des funambules… Il n’en tient qu’ à nous de ne pas tomber du fil. Quel poids tout de même. Souhaitons être suffisamment alerte, suffisamment agiles, quand celui ci s’élèvera haut dans les airs… 🙂

  10. 10 Reblochon septembre 18, 2008 à 13:03

    J’aimerai repondre à ce petit billet lourd de sens et profond comme le vide culturel d’un elu conservateur de Quebec, mais ca demanderait tellement de ligne pour reussir seulement à cerner ce que je pense de tout ca, que je n’en ai ni le courage, ni l’envie car ca ne me tente pas de vous tartiner des patés de texte aujourd’hui.

    Donc on vas dire: +1 avec toi Renart.

  11. 11 Grand Maître des Anonymes septembre 18, 2008 à 15:51

    Cher Renart,

    Vous avez sans doute raison.

    Mais il y a des blessures très profondes que l’on vit un jour et qui veulent constamment nous aspirer dans leur gouffre. Et c’est se battre contre le gouffre, même avec une petite armure, qui occupe la vie de plusieurs. Et cette armure est un peu de poids pour se tenir debout, pour maintenir l’équilibre face au vent aspirant vers le gouffre. Cette guerre en est une totale pour certains, une intermittente pour d’autres. Mais lorsqu’il y a la lutte en soi-même, les guerres des autres passent en second.

  12. 12 Safwan septembre 18, 2008 à 22:53

    Ton billet touche le thème qui chapeaute notre début d’année avec mes jeunes, doit le destin. Es-tu maître de sa vie? Jusqu’à quel point? Nous en sommes entre autres venus à la conclusion que c’est pas mal plus demandant, épeurant, de croire que l’on contrôle sa vie de a à z que de croire qu’une partie nous échappe et demeure hors de notre conrôle. Tout contrôler signifie être pleinement responsable de ses actes et ça en effraie plusieurs.

  13. 13 Perséphone septembre 18, 2008 à 23:06

    Safwan: « qu’une partie nous échappe et demeure hors de notre contrôle »; ça, c’est du « lâcher-prise », et d’y parvenir participe à l’équilibre. Intéressant cet échange.

  14. 14 louisphilippelafontaine septembre 19, 2008 à 9:57

    Pendant ce temps, Pierre Morin, troisième vice-président de l’Assemblée Nationale et militant adéquiste de la première heure, ayant déjà utilisé le pseudonyme de Élodie Gagnon-Martin pour appuyer anonymement son propre parti, vient de se lancer en campagne avec son blogue Un blogue bleu Québec

    Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me met mal à l’aise de savoir qu’une personne payée par nos impôts pour faire un travail à l’Assemblée nationale du Québec milite anonymement (du moins il a essayé, mais je l’ai immédiatement reconnu) travaille à la solde d’un parti fédéral.

    Faites passer le mot: Pierre Morin est de retour.

  15. 15 Perséphone septembre 19, 2008 à 10:45

    Oh, merci Renart pour les précisions.
    Funambule en équilibre au-dessus du gouffre, exactement (mix Mando-GMA) 😉

  16. 16 renartleveille septembre 19, 2008 à 14:15

    Mandoline,

    merci de gonfler la réflexion de ton hélium, ça vole haut!

    Reblochon,

    😉

    GMA,

    « Mais lorsqu’il y a la lutte en soi-même, les guerres des autres passent en second. »

    mon plaidoyer est bien en faveur de se mettre au diapason de nos guerres, pour peut-être aller un peu plus à la même place…

    Safwan,

    je crois que savoir, donc comprendre, qu’une partie nous échappe (car tout contrôler me semble assez utopique) est déjà un bon bout de fait. J’appelle ça être réaliste.

    Louis,

    merci pour l’info.

    Perséphone,

    😉


  1. 1 Des tests d’urine pour recevoir son chèque de B.S.? « Les 7 du Québec Rétrolien sur juillet 22, 2009 à 10:13
  2. 2 Des tests d’urine pour recevoir son chèque de B.S.? « Renart L’éveillé / Carnet résistant Rétrolien sur juillet 22, 2009 à 10:23

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : veuillez vous assurer que le compte Twitter est public.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 286 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Publicités
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :