François Legault, et la précaution

Tandis que le député péquiste François Legault tente de mettre sous cryogénisation le mouvement souverainiste en pointant le cynisme ambiant, je spécule sur le fait que l’argument de précaution — qui dit qu’un Québec souverain sera le socle pour maintenir la langue française et la culture québécoise dans la pérennité — est dans de sales draps…

Suivez-moi bien : si on argue que le français est en perte de vitesse pour toutes les raisons maintes fois évoquées, on répond de l’autre côté qu’il n’y a pas de problème, ou que le problème n’est pas assez urgent, et donc que la souveraineté n’est pas nécessaire : et l’adverbe « encore » est en option… Alors, logiquement, ces gens devraient changer d’avis et appuyer un projet de Québec souverain dans le cas où ils auraient assez à coeur la préservation des acquis culturels et du caractère distinct de notre société, quand la situation leur semblera assez critique. Mais je conviens que nous sommes dans la subjectivité par-dessus la tête!

Je pense beaucoup ici à nos concitoyens anglophones qui devraient bien voir cette richesse locale, la nôtre, qui les inclus bien sûr, s’ils ne sont pas trop pris dans la mondialisation qui leur donne un sentiment de puissance inégalé : encore plus que d’être des Canadiens anglophones, l’occident leur est culturellement donné et anglophile, et l’orient n’est pas très loin de l’être. Qui d’entre nos concitoyens québécois anglophones se proclament francophiles?

Est-ce que nous devrons attendre de voir le caractère francophone du Québec au bord du gouffre anglophone pour vérifier si nous comptons amplement pour nous-mêmes — je pense ici à nos concitoyens francophones allergiques à toute idée de souveraineté — et pour notre communauté anglophone en nous dotant collectivement d’un pays en guise de sécurité culturelle? Gageons que devant l’hécatombe future — à court ou à long terme — les premiers se changeront en autruches et les deuxièmes seront bien contents de pouvoir enfin donner le coup de grâce à ce qui restera de la loi 101, derniers vestiges d’une fierté quelconque… Alors, devant ce constat, il ne sera donc jamais question de précaution, mais toujours de combat, et c’est bien dommage.

Je vous semblerai catastrophique, mais cela n’est que la démonstration simple d’une scission plus profonde qu’on ne le croit. Quand on en vient, comme le fait François Legault, à jeter sciemment de l’eau publiquement sur la flamme, le signal est clair : c’est un renoncement de nous-mêmes comme entité possible dans l’urgence, ce qui était la dernière carte que nous avions pour faire grandir la sympathie à notre cause, même si c’est une carte très accessoire, on le voit bien.

Et baisser les bras, ça ne veut pas dire autre chose que de baisser les bras, jusqu’à ce qu’on les relève. Pendant le temps qu’ils seront baissés, pour les indécis cela sera un moins dans le calcul que nos adversaires verront comme un plus.

(Photo : hergophoto)

29 Responses to “François Legault, et la précaution”


  1. 1 Martin Beaudin-Lecours août 21, 2008 à 0:07

    Wow! Beau texte!

    Legault, ce n’est pas la première fois qu’il fait ce genre de déclaration controversée. Je soupçonne même qu’on attend de lui, dans les instances même du parti, qu’il lance ce genre de ballons. Bien sûr, l’idée de lancer un ballon n’est guère plus réjouissante pour les souverainistes, car ça peut impliquer qu’on envisagerait pour vrai au PQ la mise sur la glace de l’option. Mais ça peut vouloir dire qu’on teste le terrain, qu’on compte les alliés encore debouts, qu’on veut faire sortir les arguments qui restent valides. Ou encore qu’on veut bien faire paraître la chef, qui elle, a été très claire, il me semble, en réaffirmant que son parti est souverainiste depuis 40 ans, qu’il le demeurera, qu’elle espère que la souveraineté sera faite en moins de temps et que quand à elle, le plus tôt sera le mieux.

    Ce que dit Legault, sur le cynisme ambiant, sur la méfiance envers les politiciens, sur le scepticisme envers les grands projets de société, est malheureusement vrai. Il a raison sur la confiance à rebâtir. Mais je ne l’ai pas entendu renier sa foi souverainiste. Je vois un gars lucide qui pense stratégie.

    Patience. Je crois que c’est quand on a touché le fond du baril qu’on peut mieux remonter à la surface. Comme dit Harel, il y a 40% de nos concitoyens qui se disent encore et malgré tout en faveur de la souveraineté. C’est quand même pas mal comme fond de baril! Faudra juste que les souverainistes demeurent vigilants et continuent à se tenir debouts, comme tu dis Renart, car c’est évident que les sarcasmes des cyniques vont encore pleuvoir. Et ça amène la question de la stratégie médiatique, car c’est un fait que les médias ont fait la vie dure aux péquistes et aux souverainistes depuis plusieurs années. Je ne parle pas de persécution ou de mouvement concerté, mais plutôt d’un vacuum qui a été comblé par les discours populistes. Faut-il répondre au populisme par le populisme? Je ne crois pas. Mais il faut y répondre.

    On l’a vu ces dernières années, la politique peut nous réserver de grandes surprises en l’espace de quelques mois seulement. Et, veut, veut pas, je crois que les gens sont prêts pour du changement et ne demandent qu’à être convaincus par un projet rassembleur. Sinon comment expliquer la montée et la chute de l’ADQ? L’ADQ a connu ses succès en promettant de changer les choses et a chuté dans les sondages quand les gens ont constaté que ce parti ne changeait, au fond, pas grand chose, ou qu’il n’avait pas l’équipe pour ce faire. Bien sûr, pendant ce temps-là, le PLQ rigole, mais ne pourra demeurer infiniment au pouvoir…

  2. 2 Martin Beaudin-Lecours août 21, 2008 à 0:35

    Shit! Parlant de grandes gueules populistes à combattre: Arthur aura sa tribune à TQS. Lui, il en a fait du dommage dans la région de Québec! Les souverainistes auront encore plus de pain sur la planche!

  3. 3 Grand Maître des Anonymes août 21, 2008 à 0:38

    Ce qui est intéressant dans le commentaire de F. Legault, c’est la raison donnée pour mettre son projet et celui du PQ (et non de tous les souverainistes) en phase télogène : le cynisme ambiant de la population envers les politiciens.

    J’en verse presque une larme. Les souverainistes, par cynisme envers des politiciens, voteraient non à un référendum…

    Faites un référendum demain matin et je vous assure que le cynisme se volatilisera, que les guerres d’opinions reprendront avec tambours et trompettes !

    Le problème est le suivant : c’est le PQ (ajoutons aussi QS) qui suscite le cynisme. Faites une élection demain et le PQ sera bon dernier, même chez les souverainistes.

  4. 4 Alex août 21, 2008 à 2:01

    Je ne crois pas que je peux aller aussi loin que toi, Renart, dans l’analyse de la déclaration de Legault (hélas 😦 ), mais est-ce moi (et là, je le demande en tant que gars qui n’est pas membre du PQ et qui ne connaît pas les trucs internes du parti, donc comme simple observateur-citoyen) ou Legault aime se mettre sur la sellette ? À l’époque, il avait sorti une autre déclaration choc disant que le PQ avait des « mea culpa » à faire sur des décisions dans le domaine de la santé et de l’éducation… Il s’était fait rentrer dedans comme jamais j’ai vu un député se faire rentrer dedans par son parti.

    Alors, qu’est-ce qu’il cherche à faire ? Se faire mettre à la porte du PQ ? Avoir à nouveau l’éclairage sur lui ? Quant à sa critique du cynisme ambiant face à la politique, qu’il regarde l’actualité politique de la dernière décennie (tous partis confondus) et il va comprendre… Mais j’avoue que je trouve ça curieux cette déclaration ultra défaitiste, d’ailleurs, elle fait grincer des dents bien des péquistes (dont Marois). Pour moi, François Legault est en fin de parcours.

  5. 5 Reblochon août 21, 2008 à 2:02

    Ce qui m’agace dans le discours de Legault, c’est cette eternelle preuve que l’on doit faire par la gouvernance. Mais on s’en fout-tu pas à peu pres ?!

    Deja, sans tous les outils, je me demande comment il fera mieux que le PLQ ? C’est ca l’idee de faire un pays, le fameux coffre à outils qui n’appartient qu’aux nations souveraines et avec lequels on peut batir certaines choses qui ne sont pas possible (ou enormement plus difficile) en tant que province soumise à des restrictions imposées par une autre nation qui parle pour nous lors du concert des nations.

    Bon imaginons qu’ils gouvernement bien, ca n’empechera que ca ne sera pas du gout des gens de droite (comme moi) et qu’on chialera pareil que c’est de la bonne merde ce qu’ils ont fait. Alors comme technique pour avoir la sympathie des electeurs … je me demande ce que ca vaut.

    Il faudrait prevenir ce monsieur qu’il y a des gens de droite souverainiste et au PQ (re comme moi). Il me perd direct si il commence à me parler de social-democratie et de gouvernance. Je ne veux pas gouverner une province guignol, je veux batir un pays !

    Geler le referendum, je n’ai rien contre. Deja parce que j’estime qu’on n’a meme pas besoin de cela pour faire notre pays (mais ca c’est une autre histoire) et qu’il y a des methodes etapistes (et non la methode ridicule proné par Legault) qui pourraient nous faire realiser de grands bons quant à la construction de notre futur pays et dans la solidarité nationale face à notre projet.

    Un exemple parmis tant d’autres: la citoyenneté. Pas comme le proposait de facon ridicule Marois en se basant sur la langue comme critere, mais avec une allegeance à notre nation, ca permet en plus d’ouvrir le mouvement, un NOUS inclusif et pluraliste, tout le monde peut participer à ce grand et beau projet et se sentir appartenant à la nation quebecoise. Ca permet aussi de s’en dissocier et d’assumer ses convictions si on ne s’identifie pas à elle. Y a un paquet d’anglos et de canadiens-francais qui la refuseraient. On pourrait enfin se passer du vote d’un bon nombre de nationalistes canadiens purs et durs vivant au Quebec, dussent-ils s’appeler Tremblay, habiter à chicoutimi depuis 300. Un canadien, c’est un canadien, ca n’a rien à faire dans les choix de notre pays ! Est-ce que je vais voter chez eux moi ?

    Une fois ce volet acquis, on pourrait enfin demander le controle de 100% de notre immigration. Je veux dire par là de la demande à l’accueil. Parce que ce faire accueillir par des nationalistes canadiens, comme cette bitch de lucienne robillard (vous l’auriez connue comme ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, vous employerez le meme gros mot que moi), c’est un coup à graver au fer rouge les deux solitudes dans le coeur des nouveaux arrivants. Quel discours de propagande elle servait aux nouveaux quebecois ! Pas un mot sur le QUebec ou la nation quebecoise. Pas un mot sur le caractere disctinct ou sur l’avertissement que plus de la moitié de la population quebecoise (ouais j’enleve les nationalistes canadiens qui refusent de reconnaitre notre nation, ils en font surement pas partie alors !) est favorable à une separation du ROC !

    Si on accueillait les immigrants au Quebec, en quebecois, avec la fierté de notre nation. Si ils remplissaient des feuilles d’immigration avec marqué en gras QUEBEC et avec le fleur de lysé. Si il n’y avait pas de multiculturalisme, il y en aurait pas autant de problemes d’accomodements raisonnables et d’integrations ! Le canada nous divise pour mieux reigner comme le faisait dans le temps les troupes d’occupations britanniques:

    « De la conquête de l’indépendance reste la mémoire d’une transition pacifique suffisamment rare dans l’histoire coloniale du monde pour avoir marqué les esprits. Pourtant, l’Inde se heurte aux séquelles de l’occupation britannique : partition du sous-continent sur des bases religieuses entre l’Inde et le Pakistan ; ORGANISATION des OPPOSITIONS ENTRE LES COMMUNAUTÉS (hindous contre musulmans, sikhs contre hindous, etc.) ; […]

    Conscients des défis à relever, les dirigeants d’alors, singulièrement Mohandas Karamchand Gandhi et Jawaharlal Nehru, cherchent à pacifier les rapports sociaux, sans toucher aux structures fondamentales de la société » (Martine Bulard)

    L’archevêque de la ville d’York, en Angleterre, dit : « Le multiculturalisme autorise les autres cultures à s’exprimer, mais il empêche la culture de la majorité d’exprimer ses victoires, ses combats, ses joies, ses souffrances. »

    Comment sans souveraineté et dans ce climat, ce type pretend reussir à faire de la bonne gouvernance ?!

    Je pense qu’il est temps de prendre harper au mot et de sortir le bon vieux texte d’yvon deschamps. Faisons la souveraineté du quebec au sein d’un canada uni en redefinissant la confederation canadienne pour lui donner le statut qu’elle aurait toujours du avoir. Faisons un pays dans le pays, ne parlons plus de separation… elle viendra toute seule par la suite, quand les gens comprendront que faire un pays, ca ne detruit rien et que c’est totalement realisable. On ne peut pas etre la seule nation mature à ne pas etre capable de diriger sa propre destiné ?! Meme les slovenes et les slovaques y arrivent bordel ?!

    Tout ca pour dire à Legaut: il est bien beau ton discours creux. Ca ne suffira pas pour attenuer le desir de bon nombre de Quebecois de vouloir etre souverain le plus rapidement possible (que de temps avons-nous deja perdu dans cette chicane eternelle et ce statu quo etouffant) et se ficher eperdument de la bonne gouvernance… comme si ca existait de part le monde. On ne veut pas un pays pour etre plus riche, plus heureux ou plus beau… juste pour faire nos choix et devoir les assumer à la face du monde, d’egal à egal avec les autres nations.

    « Dans toutes les nations il y a des minorités, à l’instar des autres la notre aura ses problemes, mais se seront enfin les notres, pas les votres ! « Gandhi

    Comment peut-on refuser de gerer nos problemes et compter sur une nation etrangere pour nous dicter comment on devrait s’occuper de ceux-ci ? Ca me sidere !

    « Je vous prie de comprendre qu’il n’y ai pas un peuple sur cette terre qui ne prefere son mauvais gouvernement à celui, meme bon, d’une puissance etrangere implantée. » Gandhi

    Et bien si, il y a le peuple quebecois ! Penser autrement releve soit de la paresse, del’indifference crasse ou de la lacheté de la part d’un peuple !

    Je ne serais jamais canadien, mes enfants ne le sont pas plus, je pense qu’on en a encore pour des annees de franche rigolade avec les deux solitudes. Alors Legault, il peut le remballer son discours. Il n’arrivera jamais à faire de la bonne gouvernance avec un parti ayant des membres representants tout le spectre politique et n’etant ensemble que pour UNE SEULE RAISON, la souveraineté du Quebec.

    Les deux seuls moyens de mettre un terme à ce conflit, c’est soit de gagner cette bataille (et l’histoire nous prouve qu’aucun pays ne fait ensuite marche arriere et/ou le regrette), soit d’eliminer tous les quebecois ne se sentant pas canadien, car jamais ils ne pourront appartenir à la nation canadienne. Le seul compromis possible serait à la rigueur que le canada redeviennent une confederation (et donc que ca ne soit plus une nation) comprenant une nation anglophone (faudra lui trouver un nouveau nom) et la nation quebecoise. Mais ca, jamais les gens du ROC et les canadiens-francais colonisés l’accepterons. Normal, c’est inconcevable chez eux que les quebecois aient les memes droits que les canadiens. Ils ne veulent meme pas qu’on ait notre equipe olympique, alors imaginez notre nation souveraine ! Meme en enlevant la separation du decors, ces gens là feront preuve de toute la malhonneteté du monde pour nous empecher de nous epanouir au point de mettre en peril la superiorié de la nation canadienne sur la notre.

    (pas le temps de me relire, 2h du mat, desolé)

  6. 6 lutopium août 21, 2008 à 5:59

    Bon billet Renart. Peut-être Martin a-t-il raison et qu’il s’agit là d’une tactique pour attirer l’attention des journalistes et réanimer le débat. Par contre, ce clin d’oeil envers le cynisme de la population ne devrait pas être pris à la légère par les politiciens. Par dessus tout, notre démocratie (pour ce qu’elle vaut) est malade. Si le PQ veut vraiment reprndre sa place sur l’échiquier politique, il devra renouer les liens entre le projet de souveraineté et la justice sociale, la lutte contre la pauvreté et la protection du bien commun. Est-il trop tard pour que le PQ revienne un peu plus à gauche?

    Je ne comprend pas pourquoi le Grand Maître des Anonymes associe ici ce cynisme à Qs… comment les électeurs peuvent-ils être cyniques envers un parti qui ne cherche qu’à court-circuiter les débats stériles et qui représente, la pluaprt du temps, l’intérêt des travaileurs et des démunis de la société?

  7. 7 Grand Maître des Anonymes août 21, 2008 à 8:06

    « représente, la pluaprt (sic) du temps, l’intérêt des travaileurs (sic) et des démunis de la société? »

    Voilà pourquoi.

  8. 8 Sir Seb août 21, 2008 à 8:36

    J’ajouterai au commentaire de Lutopium et d’Alex que la sortie de Legault n’est que le reflet de ce qu’a été le PQ depuis 25ans (les 15 premières années se déroulant dans le consensus presque total). Après le premier référendum, les jeux de pouvoir, le grenouillage des purs-zé-durs et la dissension ont eu raison de ce parti il y a bien longtemps, même aux derniers temps de ti-poil. Le cynisme que décrit Legault est en fait un cynisme envers le parti Québécois lui-même mais il n’ose le dire. J’ai déjà dit que le problème est un manque de leadership au sein de ce parti à cause du besoin constant de plaire à toutes les ramifications qui englobe le projet souverain. On m’a déjà répondu que ce n’est pas d’un héros dont nous avons besoin. Je ne suis pas d’accord. En ce moment, il n’y a que des opinions sur des blogues, des éditoriaux et des conférences de presse sans grands impacts. Nous avons souvent tendance à attendre la vague avant d’agir. La comparaison est un peu forte mais chaque armée conquérante avait un leader charismatique et inspirant. Ce statut fait grandement défaut dans le clan souverainiste. Nous avons l’air de poule pas de tête pendant que les Libéraux et leur gouvernance tranquille (pour ne pas dire somnifère) endors le peuple et le rassure de petites ritournelles gentille (sinon le distrait avec ses anciens ministres cachotiers…)

    La position de Legault est maladroite et ne lui fera que du tord à court terme. Au contraire de Renart, je ne crois pas que son intervention est destinée à scinder encore plus les partisans, mais à les fouetter. À ce que je vois dans ce blogue ci, l’option n’est pas morte, bien au contraire. Par contre, je tends à croire madame Marois lorsqu’elle nous propose de renforcir nos positions en essayant d’unir les forces souverainistes qui sont partagées en au moins deux autres parti officiels et quelques groupuscules autonomes. Sans un leadership fort, nous nous embourbons, comme présentement dans cette discussion, dans des argumentations sans fins et improductives. Il faut l’admettre, l’option souveraine n’est pas populaire et fait encore peur. Je crois que tous grands combattants doivent reculer un peu, parfois, afin de revenir plus fort. C’est ce que nous propose et Legault et Marois mais dans deux langages différents ; Ces guéguerres intestines nous font paraître très mal… Quelle tristesse.

  9. 9 Reblochon août 21, 2008 à 8:47

    Le mouvement souverainiste est loin d’etre mort. Suffit de voir l’energie que mettent les leaders federalistes pour le combattre, ainsi que des roi-negres comme Dion, Coderre, Charest ou des larbins comme Pratte ou Dubuc pour se rendre compte que c’est loin d’etre le cas.

    Dans l’histoire il y a toujours des haut et des bas. Là on est dans le bas avec 35 à 40% de souverainistes, je n’aimerai pas etre dans le camp federal quand la vague remontera !

    Et pourquoi critiquer que les « purs et durs » tandis que les « mous du derriere » nous ont ete tout aussi dommageable dans notre quete legitime de souveraineté ? COmment voulez-vous que la population fasse confiance à des gens qui passent leur temps à s’excuser de vouloir etre libre et qui regarde leurs chaussures honteusement dès que le federal hausse le ton !

    Regardez n’importe quel leader ou parti qui a mené son pays à l’independance dans le monde, ca toujours ete des purs et durs ! Il faut vraiment etre né pour un petit pain et avoir encore des sequelles de colonisés pour s’excuser d’etre un pur et dur ! Pas etonnant que les nouveaux arrivants preferent se retourner vers les vrais purs et durs du Quebec, soit l’aile federaliste !

    En fin de compte, vous obtenez les resultats que vous meritez à renvoyer une image aussi molle et pathetique que cela. Je comprends les nouveaux arrivants qui me demandent si les quebecois y tiennent reellement d’avoir un pays… parce que ca n’a pas vraiment l’air !

    Allez, retournons faire de la petite politique gauche/droite pendant 10 ans, de la petite gouvernance, c’est sur que ca va faire avancer la cause !

    Un pays c’est simple, deux voix ! Une au PQ et une le jour du referendum. Si ca ne marche pas, c’est simplement parce que les gens n’ont pas de couilles et preferent le confort de leur salon et du statu quo. Tant pis pour eux, le reveil sera dur dans quelques annees. Ce qui nous manque, c’est quelque chose comme un grand peuple !

  10. 10 Martin Beaudin-Lecours août 21, 2008 à 10:24

    @lutopium

    Ouf! Le PQ devrait revenir plus à gauche pour espérer progresser dans les intentions de vote? Ça serait le contraire, je crois bien.

    @Reblochon

    Les « purs et durs » ne le sont pas seulement pour leur nationalisme, mais aussi pour leur idéal socialisant. C’est ça le problème.

    En fait, le vote péquiste est pas mal solidifié car plus les gens vieillissent, moins ils changent d’allégeance. Le PQ demeurera le parti des babyboomers. Surtout avec l’ADQ dans le décor, qui continue à diviser le vote francophone en représentant plutôt les X. Les adéquistes se sont tellement habitués à haïr les péquistes et, par extension, les souverainistes, qu’ils leur préfèrent maintenant les Libéraux de Charest! Le PQ peut se consoler ou rationaliser pour éviter de paniquer: ils représentent la génération avec le plus de poids démographique.

  11. 11 Reblochon août 21, 2008 à 10:39

    Si on se tenait et si on etait fier, les jeunes seraient plus enclin à rejoindre notre mouvement. Au lieu de cela, ils voient des mononcles et des matantes se disputer et les autres avoir peur de perdre quelque chose en faisant d’eux une vraie nation à l’egal des autres.

    Il ne faut pas s’etonner que ca ne les emballe pas. La generation X c’est deja hasbeen. Ce sont les nouveaux babyboomers-style de 2008 !

  12. 12 Sir Seb août 21, 2008 à 10:48

    @Martin: Selon vous, le PQ n’en a que pour 20 ans encore avant de devenir sénile. A voir votre nom composé, j’en déduis que vous faites probablement parti des X (ou des Y). Où vous situez-vous donc? Je suis moi-même un X (pas ceux de la radio, Dieu merci) mais je ne ressent pas du tout ce que vous affirmez et l’ADQ me pue au nez. J’ai plutôt tendance à croire que les babyboomers (de part leur fatigue et leurs inquiétudes de bébé gâtés) se tourne tranquilement vers des idée plus conservatrices, d’où la recrudescence des conservateurs et des libéraux dans des régions que nous n’aurions jamais pensé (comme au Saguenay par exemple, fief des babyboomers…).

    @Reblochon: bien dit! Qu’attendons nous pour sortir des conventions jeunesse du parti et s’impliquer dans le PQ pour vrai (localement ou non)?

  13. 13 Martin Beaudin-Lecours août 21, 2008 à 11:10

    @Sir Seb

    Je suis un X souverainiste, venant de Québec, vivant à Montréal, qui a déjà voté PQ et Conservateur dans le temps de Mulroney, puis qui a appuyé l’ADQ dès 1994, été candidat adéquiste en 1998, mais a voté pour le PQ de Boisclair aux dernières provinciales et qui ne sait foutrement pas ce qu’il fera aux prochaines. Pour ce qui du fédéral, ce n’est pas compliqué: tant qu’il y aura un Bloc, je voterai pour, parce qu’au delà des idéologies, c’est le parti qui me représente le mieux, point. Ça répond à votre question? 😛

    Oui, je sais que le PQ ne compte pas que des babyboomers et que l’ADQ ne plait pas à tous les X, ni ne compte que des X. Oui, les gens deviennent conservateur en vieillissant. Mais le truc c’est qu’au Québec, c’est le progressisme de la gauche qui est devenu un genre de conservatisme! Et il y a toujours eu un bon fond conservateur, au vrai sens du terme, autant à Québec qu’au Saguenay. Faut se souvenir de l’époque Mulroney. Sans compter qu’on pourrait dire qu’à la base, le projet souverainiste est conservateur dans le sens qu’il cherche avant tout à conserver notre patrimoine.

    Je vous garanti que la montée des Libéraux dans la région de Québec est directement proportionnelle à la baisse des adéquistes. Pour le Saguenay, je ne sais pas. Mais il y a aussi tout le phénomène de la migration des jeunes des régions vers les centres urbains. Peut-être que dans le cas du Saguenay, les éléments plus jeunes et progressistes ont quitté.

  14. 14 Martin Beaudin-Lecours août 21, 2008 à 11:18

    Pour être encore plus précis dans ma réponse à Sir Seb: mes votes depuis 1988, année où j’ai eu 18 ans.

  15. 15 Reblochon août 21, 2008 à 11:19

    Le Bloc, je sais que c’est dur de voter pour autre chose quand on est souverainiste, mais c’est bien la plus belle merde qu’on ai pu inventer pour empecher les quebecois de se donner l’envie d’avoir un pays.

    – Tiens un referendum sur la souveraineté de mon pays… ah bah je vais voter NON, de toute facon le bloc est là pour me defendre !

    En 1995 le Bloc aurait du demissioner avant les elections et annoncer à la population que c’etait l’heure des choix et le moment de prendre ses responsabilité et de s’assumer.

    Les 0.60% qui nous manquait aurait ete largement depassé et on aurait gagné ce referendum malgré la triche que tout le monde connait aujourd’hui (soit l’argent et la manipulation du vote ethnique et les naturalisations abusives voire illegales).

    Comme quoi, si nous avions joué les purs et durs, nous serions certainement aujourd’hui un pays et les 7 ans de turbulences promises seraient bien loin derriere nous… 13 ans de perdu ! On va le payer un jour ou l’autre ce retard par rapport aux autres nations emmergeantes !

    Petit peuple, petit defit, petit projet, petit avenir. Ca ne s’invente pas.

  16. 16 Martin Beaudin-Lecours août 21, 2008 à 11:40

    – Tiens un referendum sur la souveraineté de mon pays… ah bah je vais voter NON, de toute facon le bloc est là pour me defendre

    Évidemment, je ne crois pas du tout à cela. C’est le genre de trucs qui sont colportés avec insistance dans la région de Québec, mais je crois qu’il n’y a pas eu même vingt personnes qui se soient dit cela dans la Province!

    Et je répète qu’au PQ, « purs et durs » ne fait pas seulement référence à l’attitude nationaliste.

  17. 17 Reblochon août 21, 2008 à 12:23

    Je pense que tu sous-estimes la lacheté et le loseurisme du petit peuple… et cela partout dans le monde hein. On n’est pas des exceptions. Toutes les grandes revolutions, tous les grands changements rapides dans les societés du monde ont toujours ete menée par quelques hommes et non par un peuple qui lui se contentait de suivre sans meme forcement comprendre ce qui se passait.

    Et il y a surement plus de 20 personnes dans la province, parce que j’en connais au moins 20 personnellement qui me disent que tout va bien tant que le Bloc est à Ottawa, qu’il n’y a pas d’urgence à s’assumer. Meme les deputés du bloc tiennent en quelque sorte ce discours en nous disant comme ils sont trop bons et toute l’influence qu’ils ont à ottawa… alors pourquoi se separer hein ?!

    En realité, le Bloc a comme seul et unique avantage de donner moins de force localement aux federalistes:
    -1- en ramenant le pognon et le personnel qui va avec leur poste de deputé dans le conté (choses qui aident souvent le PQ d’ailleurs lors des elections)
    -2- envoyer un message aux federalistes que nous refusont de considerer le canada comme notre pays (bien que quelques federalistes votent quand meme pour le bloc… allez comprendre le ridicule de ces gens) et que ce conté est plutot souverainiste. Ce qui n’est pas forcement vrai car en prenant exemple sur maria mourani, sans le vote des libanais de l’acadie, elle ne serait surement pas là ! Et ils ne sont pourtant pas tous souverainistes, loin de là quand on compare ensuite les resultats du PQ au meme endroit !

    Comme quoi la politique au Quebec, tant qu’on aura pas reglé la question nationale, c’est bien de la bonne merde et il est strictement impossible de faire de la bonne gouvernance. Au mieux un statu quo pour plaire à tout le monde, donc du surplace ce qui est nefaste pour le pays.

    Alors il reste deux solutions: eliminer physiquement les souverainistes qui ne lacheront jamais le morceau car ils ne seront jamais des canadiens, ou faire de nous un pays. Et si certains pensent qu’ensuite il pourrait y avoir des referendums pour retourner dans le canada, revez en couleur, ca ne s’est jamais vu dans l’histoire du monde.
    1- ce n’est pas sur que le canada revoudrait de nous
    2- l’appui federaliste fonderait comme neige au soleil; entre les purs et durs canadiens qui partiraient et les petits federalistes qui se ralieraient à la nation (ce qui disent coderre, frulla, …) et les quebecois enfin fier de leur nation qui ne voudront pas revenir en arriere.
    3- le canada aurait bien plus de mal cette fois-ci pour tricher et nous imposer des electeurs qui ne devrait pas avoir le droit de vote chez nous.
    4- les nouveaux arrivants se sentiraient enfin quebecois et non canadien et il y a de grande chance qu’apres avoir choisi reellement le quebec comme pays d’accueil, ils n’aient pas envie de le voir se faire avaler par une nation etrangere ! Sinon pourquoi ne pas devenir un etat americain tant qu’à faire. Allons avec les numbers one au lieu des seconds violon.

    Moi je vous le dis, sur du long terme, les federalistes ne peuvent pas gagner. Et si par malheur je me trompais, ca voudrait seulement dire qu’il n’y aurait plus de quebecois au Quebec. Dur pour la diversité du monde.

    La souveraineté, on a tous à y gagner, autant le quebec que le canada.

  18. 18 renartleveille août 21, 2008 à 13:21

    Groupe (hé hé!),

    je ne repasserai pas tous les points apportés ici, j’en aurais pour l’après-midi au complet…

    Mais j’aimerais prendre une citation de Sir Seb pour clarifier ce que je pense de la sortie de François Legault :

    « Au contraire de Renart, je ne crois pas que son intervention est destinée à scinder encore plus les partisans, mais à les fouetter. »

    Il y a ce qui se passe à l’interne et ce qui sort au grand jour. Si en effet le but de François Legault est de fouetter les partisans (du PQ), peut-être que cela fonctionnera, mais je crois que cela refroidira encore plus le reste de la population, comme je le dis en conclusion : « Pendant le temps qu’ils seront baissés, pour les indécis cela sera un moins dans le calcul que nos adversaires verront comme un plus. »

    Je crois à l’importance du message, et c’est souvent sous cette lorgnette que j’analyse les choses. Au-delà de l’avis plus pointu que nous avons, comment le plus grand nombre percevra cette sortie?

    Mais une question que je me pose, mis à part le sujet de François Legault, est-ce que mon propos par rapport à l’argument de précaution a du sens?

  19. 19 Sir Seb août 21, 2008 à 13:33

    @Renart: Si le principe de précaution est une des première règle en science environnementale et dans tout autre science, je ne vois pas pourquoi cela ne pourrait être appliqué à la politique. Par contre, le paradoxe du terme peut s’employer autant pour ce que Legault veux faire que ce que les purs et durs veulent. C’est pourquoi je considère cet argument comme peu efficace en politique (maudite langue de bois… )

  20. 20 Drew août 21, 2008 à 16:34

    Le M’sieur Legault s’est fait museler… ou fouetter, ou torturer. Mais bon, il est reviendu dans le droit chemin 😆

    Osties de girouettes… C’est encore pire que les niaiseries qu’il a pu déclarer! Tout de même, beau billet! Qui sait, peut-être toi qui a fait s’allumer une switch quelque part 😎

  21. 21 Reblochon août 21, 2008 à 17:05

    Si il etait possible de repousser la souveraineté et de museler les souverainistes un temps, ca ferait longtemps que les federalistes auraient reussi avec tout ce qu’ils ont essayé de faire.

    Deja si j’etais eux, je balancerais la monarchie à la poubelle. Un paquet de souverainiste se sentirait plus d’attachement au canada avec un chef autre que babeth ! Ensuite je donnerai un vrai statut à la nation quebecoise et là pouf, on ne les entendrait presque plus… sauf que le ROC n’acceptera jamais qu’on ait autant de pouvoir et que si nous les avions, ca ne prendrait pas de temps pour que le peuple quebecois comme à son habitude demande encore plus… et plus que des pouvoirs d’une nation au sein d’un canada, c’est une nation en dehors du canada.

    je vous le repete, les federalistes font dans leurs frocs et marchent sur des eux (regardez combien ca leur a pris de temps de reconnaitre le kosovo ; avec des souverainistes moribonds ils n’auraient pas eu tant peur !), ce n’est pas pour rien. D’ailleurs les journalistes nous disent que le prochain cheval de bataille des conservateurs, ca va etre l’unité nationale… ca veut dire quoi d’apres vous 🙂 !

  22. 22 Martin Beaudin-Lecours août 21, 2008 à 17:29

    Dans l’indifférence la plus totale, il y a quelques semaines, Dumont disait vouloir des changements constitutionnels.

    Vous aviez remarqué? Vous vous en souvenez?

    C’est bien ce que je pensais.

    C’est ici.

  23. 23 Reblochon août 22, 2008 à 9:50

    « Est-ce que, à ce moment-ci, il y a quelqu’un au Québec ou au Canada, quelqu’un de sérieux, qui propose une réouverture des négociations constitutionnelles? La réponse, c’est non », a déclaré Jean Charest, lors d’une conférence de presse.

    Tu vois Charest à repondu. Dumont n’est pas serieux. Marois n’est pas serieuse. Y a que lui qui l’est avec tous ses amis du ROC.

    Sans rire, depuos quand doit-on donner du credit aux declarations populistes et electoralistes de Dumont ?

  24. 24 Martin Beaudin-Lecours août 22, 2008 à 10:09

    J’aimerais que Dumont ouvre la boîte de Pandore.

  25. 25 internationaliste août 22, 2008 à 16:09

    J’ai l’impression que les dirigeants du PQ veulent tellement remonter la popularité de leur parti qu’ils sont prêts à sacrifier l’option souverainiste pour y arriver et si ça peut leur donner plus de votes. Par contre ils risquent d’en perdre beaucoup s’ils laissent de côté la lutte pour l’indépendance du Québec. Ils sont un peu mal pris à mon avis.

  26. 26 Humeur Mtl août 22, 2008 à 21:08

    Quand François Legault, le businessman du parti, veut mettre de côté l’option souverainistes, c’est que le désir d’arriver à un pays est bien bas, et que le sentiment de confort (et d’indifférence est solidement installé).

    Les politiques de non-action du gouvernement fédéral ont finalement porté fruit. En ne donnant rien que le Québec ne réclame pas, en laissant tomber le détail de la non-signature de la Constitution par le Québec, les fédéralistes ont réussi.

    On se contente d’un trou dans la loi fondamentale d’un pays, et on vit avec. On vit comme si le Québec n’était pas menacé dans son identité…

    En tout cas, je susi franchement déconcerté par ce baissage de bras du PQ. À quand un chef charismatique?

  27. 27 Reblochon août 22, 2008 à 21:58

    euh ! faut pas mettre tout le PQ dans le meme sac hein. On est un bon paquet entrain de reconstruire la plus belle cage à homards qui n’a jamais ete faite au Quebec. Z’allez voir quand on va la mettre à l’eau. C’est juste triste qu’il faille en passer par là pour liberer ce peuple de moutons.

  28. 28 renartleveille août 23, 2008 à 13:34

    Humeurs MTL,

    « À quand un chef charismatique? »

    Et qui fait consensus, même seulement au PQ…

    Reblochon,

    « On est un bon paquet entrain de reconstruire la plus belle cage à homards qui n’a jamais ete faite au Quebec. »

    J’ai bien hâte de la voir!


  1. 1 Le sport comme métaphore (et autres nouvelles) « Le Satellite Voyageur Rétrolien sur août 22, 2008 à 8:08

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : veuillez vous assurer que le compte Twitter est public.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 364 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]

%d blogueurs aiment cette page :