Pochitude

Vraiment, des fois je trouve qu’il y a des blogueurs poches (si le chapeau vous fait, portez-le fièrement!)… Des blogueurs qui ne profitent pas des opportunités de se faire de nouvelles relations, qui ne prennent pas la peine de gaspiller quelques secondes pour saluer les nouveaux arrivants qui commentent sur leurs blogues (ça arrive très souvent ça : il y a même une blogueuse qui ne m’a jamais écrit un traître mot sur son propre blogue en retour d’un de mes commentaires, et ça fait des mois que je commente de temps en temps… et au contraire, il y a la blogueuse archiconnue de Chroniques Blondes qui discute allègrement avec son lectorat : elle a répondu à mon premier commentaire chez elle après seulement quelques minutes; justement, il y a une discussion très intéressante en ce moment au sujet des blogueurs versus les journalistes : cliquez sur le lien plus haut).

Donc, tout cela pour introduire le fait que j’ai découvert un nouveau blogue que je trouvais intéressant voilà quelque temps. Je laisse un commentaire à la suite d’un billet vierge de commentaires et il n’apparaît pas : modération! J’en laisse un deuxième parce que j’avais oublié de spécifier quelque chose. Ils n’apparaissent pas tandis que d’autres commentaires d’autres blogueurs apparaissent. Interrogations…

Un autre billet est publié un peu plus tard, j’écris un autre commentaire, en spécifiant le fait que mes autres commentaires ne sont pas apparus auparavant et celui-là non plus n’apparaît jamais. Sur le coup, j’ai même envoyé un courriel personnel au blogueur pour lui faire part du problème, encore et toujours sans réponse… Tantôt, je remarque qu’un autre commentaire est apparu à la suite du deuxième billet susmentionné. Il va sans dire que le rouge m’est monté à la figure!

Petite vengeance : je viens d’éliminer dans mon fureteur l’onglet avec son blogue et surtout son blogue de mon agrégateur (je garde dedans même des blogues que j’exècre alors…). Et vous remarquerez que je n’indique pas le blogue en question et c’est bien voulu : je ne fais pas de pub gratuite pour ce genre de personne… Depuis que je blogue, c’est la première fois que ça m’arrive. J’essaye encore d’entrevoir la possibilité d’un problème technique, mais ça ne colle pas. Alors, je me dis que le gars me connaît de réputation (je suis dans la même catégorie que lui sur le site TLMEB) ou qu’il me lit parfois, ne m’aime pas du tout, considère un commentaire de ma part sur son blogue comme de la lèpre, et considère que c’est une immense perte de temps que de me répondre pour me donner l’heure juste.

Il me semble que de décider d’avoir un blogue public (au contraire d’un blogue privé) est synonyme d’ouverture sur les autres, au moins un minimum. Quand quelqu’un te salue, il est normal de lui retourner la salutation, même si cette personne te semble antipathique au premier abord. Il semble qu’il y en a qui n’ont pas compris ça dans la blogosphère… et surtout le concept des six degrés de séparation

Certains trouveront tout cela futile, mais je crois que dans la vraie vie et dans la blogosphère il y a de bonnes attitudes et des attitudes de merde. Les humains dans les deux mondes me déçoivent tout autant. On n’est pas des bêtes! Mais bon, je sais qu’il faut focaliser sur la majorité des gens, vous tous mes amis, qui avez de la classe!

(Photo : dyne45 – modifiée par mes soins)

Publicités

52 Responses to “Pochitude”


  1. 1 Noisette Sociale avril 2, 2008 à 11:30

    HA HA HA

    Moi aussi, je garde dans mon Google Reader des blogues que j’exècre… ou plutôt des blogues de personnes que j’exècre, car parfois, je connais ces personnes personnellement 😉

    Je ne sais pas pourquoi, je ne peux pas m’en empêcher.

    Curiosité malsaine?

    En tout cas.

    Pour revenir à ton billet, je suis entièrement d’accord avec ton propos. Ce n’est pas une question de prendre les blogues trop au sérieux ou de pas avoir de vie (car je vois déjà venir les commentaires possibles de certains), c’est simplement une question de civisme.

    Moi aussi, je trouve ça dommage quand je laisse des commentaires à quelque part et qu’on ne prend jamais la peine de me répondre. Qu’on ne vienne pas me visiter, c’est correct, je ne peux pas plaire à tous… mais je ne sais pas…

    La blogosphère est à l’image de la société. C’est très très très varié. Puis y’a de ses membres qui manquent un peu beaucoup de civisme élémentaire parfois. 😉

  2. 2 MFL avril 2, 2008 à 11:44

    Le propos est tellement juste, il est vrai que parfois c’est quasiment insultant de laisser ses mots s’exprimer dans le vide, comme s’ils se perdaient dans le néant ou dans le champs de l’indifférence!

    C’est peut-être une facilité que permet une certaine forme d’anonymat cybernétique. C’est toujours plus difficile d’agir ainsi en présence de la personne, mais là sans nom et sans visage c’est tellement facile d’être lâche.

    Mais bon l’univers des blogues est une société en soi, résultat on trouve de tout, et ici aussi la connerie est très équitablement distribuée!

    (J’attends une réponse ;)… je plaisante)

  3. 3 CarolineG avril 2, 2008 à 12:01

    Très cher Renart, tu tombes dans le très vrai encore aujourd’hui. Et si tu me le permets, je me permettrai à mon tour de copier-coller un texte que j’ai publié chez moi l’an dernier, qui traite du même thème, et qui ma foi résume clairement tout ce que j’aurais voulu écrire ici aujourd’hui…

    Il en va du blogue comme de la vie : on a beau s’imaginer protégé par la barrière de l’écran, par l’illusion de la virtualité, chaque blogueur n’est rien d’autre que lui-même. Une personne qui tente de vivre en respect de ses principes et ses valeurs risque de reproduire les mêmes règles (entre autres de civilité) qu’elle respecte dans le «réel». Inversement, un être irrespectueux dans la vie a bien peu de chances de devenir le roi de la politesse sur le net. Si un effronté méprise en général l’étiquette et les conventions de la vie sociale, n’allez pas vous imaginer qu’il en sera autrement sur son blogue (et celui des autres). La blogtiquette est un concept dont certains n’ont jamais entendu parler, et en entendraient-ils parler qu’ils s’en crisseraient éperdument. Inutile de vous préciser que je ne lis pas ces gens. Et parlant de blogtiquette : quand je prends le temps de laisser un commentaire chez quelqu’un, je m’attends à un minimum de politesse, comme quand je souris à quelqu’un dans la rue ou que je retiens une porte pour éviter que le nez de la personne qui me suit ne s’y fracasse. Un p’tit bonjour, un p’tit sourire, une quelconque réaction qui m’indique que ma visite n’est pas passée dans l’beurre. J’espère aussi, souvent en vain, une visite de courtoisie chez moi, ou un commentaire de politesse, appelez ça comme vous voulez. Bref, un minimum de savoir-vivre, tsé ? Parce que moi, les commentaires des gens qui me lisent m’importent énormément, quels qu’ils soient. Le feed-back me semble essentiel si on cherche vraiment à communiquer avec autrui. Je ris au nez de blogueurs qui me diront le contraire : ils seraient les premiers à se taper une crise d’angoisse aigüe si les commentaires cessaient chez eux du jour au lendemain. Mais bon… j’imagine que ces blogueurs préfèrent le monologue à l’échange réel. Grand bien leur en fasse, mais je ne serai pas au nombre de leurs lecteurs béats. Ces considérations excluent bien entendu les blogueurs-vedettes, qui eux, on s’en doute, n’ont que peu de temps et/ou d’intérêt pour répondre (encore moins visiter) la plèbe qui afflue sur leur blogue. Je lis quelques-unes de ces stars du net (il y en a même une qui figure sur mon blogroll), mais en général ces vedettes m’ennuient profondément. Comme les vedettes dans la «vraie vie», d’ailleurs.

  4. 4 renartleveille avril 2, 2008 à 12:14

    Les filles (ha ha! c’est rare que je peux écrire ça!),

    ce sujet est inépuisable et essentiel à répéter ad vitam aeternam pour espérer qu’il soit un jour enfin compris.

    J’espère que les blogueurs en question vont se reconnaître ici ou ailleurs et qu’ils vont comprendre le message…

    Le pire, c’est que je pardonne plus facilement le silence à des blogueurs qui discutent de sujets hyper sérieux, mais quand le ton est moindrement personnel, c’est discutable!

    Merci d’être passé et d’avoir partagé votre point de vue avec moi et les autres!

  5. 5 Stephane avril 2, 2008 à 12:16

    Sans être vulgaire, ça suce comme situation.

    Le problème que je rencontre parfois sur les commentaires de mon blog, c’est que ce sont des ‘commentaires fermés’ et bien souvent, c’est complexe d’ajouté à un commentaire du genre sans tomber dans l’impertinent.

    Et de dire ‘merci du commentaire’ à tout bout de champs, ça sonne faux quand vient le temps de vraiment encensé le brillo d’une intervention.

    Drôle de petit monde que cette blogo, et il faut apprendre à tâton.

  6. 6 lafelee avril 2, 2008 à 12:42

    Ton dernier point, « je crois que dans la vraie vie et dans la blogosphère il y a de bonnes attitudes et des attitudes de merde », c’est tellement ça. Puis c’est inquiétant de voir comment certains blogueurs sélectionnent…c’est à se demander comment ils sélectionnent dans la vraie vie. Le genre à sélectionner les amis en fonction de leurs avoirs, de leurs contatcs, de leur position, du gain qu’ils peuvent en obtenir éventuellement… je sais pas, ça fait partie des choses que je n’ai pas besoin de comprendre.

    Je me fais un devoir de saluer les nouveaux venus sur mon blogue, et j’essaye fort fort de répondre à tous individuellement, mais c’est pas toujours possible, faute de temps ou de trucs intelligent à ajouter.

    Un truc pas éthique qui m’est arrivé sur un blogue. Modération des commentaires, alors le mien n’est pas publié, mais une réponse, me nommant et reprenant mes arguments en partie seulement est publiée. Suis presque tombée en bas de ma chaise.

  7. 7 gaétan avril 2, 2008 à 12:58

    Rien de plus rajouter à ce qui a été dit dans les commentaires puisque je suis d’accord. Une petite question par contre c’est quoi un blog privé et un blog public? Ceux enregistrés à tlmeb?

  8. 8 renartleveille avril 2, 2008 à 13:13

    Stéphane,

    je comprends tout à fait ce que tu veux dire par « commentaires fermés », mais dans ce cas, j’en profite souvent pour y aller dans le sens de l’humour et de faire de l’esprit, en fait, comme dans les discussions de vive voix dans la vraie vie!

    « Et de dire ‘merci du commentaire’ à tout bout de champs, ça sonne faux quand vient le temps de vraiment encensé le brillo d’une intervention. »

    C’est bien là où le bât blesse : personne n’écrit quelque chose sur un blogue pour ne rien dire, et si briser le silence veut dire pour toi que cette personne a écrit une intervention avec brio, le silence veut alors dire, au pire, le contraire… Il est alors normal pour n’importe qui d’interpréter de la pire manière. Et je comprends que tu trouves que ça « suce »…

    Mais ce qu’il faut retenir c’est que la blogosphère est un grand dialogue. Il est plutôt rare qu’un commentaire sur mon blogue ne m’apprenne rien, ne clarifie rien, ou ne me lance pas vers quelque chose d’autre : n’est-ce pas assez pour prendre quelques secondes pour rétorquer un petit quelque chose à quelqu’un?

    La fêlée,

    ayayaye! Ton dernier paragraphe m’a donné la chair de poule…

    « Je me fais un devoir de saluer les nouveaux venus sur mon blogue, et j’essaye fort fort de répondre à tous individuellement, mais c’est pas toujours possible, faute de temps ou de trucs intelligent à ajouter. »

    Mais t’inquiètes, mon texte ne visait pas à ce que tu te sentes coupable, loin de là! Tout le monde comprend que ça prend beaucoup de temps un blogue dans une vie déjà bien remplie, c’est juste que, comme dans la vie, les débuts de relation sont plus marquants pour la suite…

    Gaétan,

    un blogue privé, c’est un blogue où il faut avoir l’assentiment du blogueur pour le consulter. C’est certain qu’il n’y a pas de blogues privés sur le site TLMEB… Et ce n’est pas la totalité des blogues qui sont inscrits sur TLMEB, c’est le deuxième plus populaire en plus, mais je ne me souviens plus lequel est le plus populaire, TOP Blogue?

  9. 9 Stephane avril 2, 2008 à 13:45

    Renart,

    Tu as bien raison, la blogo c’est un grand dialogue. Je l’observe depuis +ou- 6 mois et elle me surprend encore de par sa pluralité.

    Et j’avoue que de se faire ‘bouder’ par un bloggeur peut blesser celui qui laisse un commentaire.

    Faudrait savoir les motivations, essentiellement, et à savoir si elles sont justifiés ou non.

    Mais effectivement, ça vaut toujours la peine de prendre le petit 2 minutes pour répondre sur nos propres blog, même si parfois le ‘p’tit 2’ vient en décalage.

  10. 10 Mandoline avril 2, 2008 à 14:15

    ( En accord avec la fêlée, parfois y’a pas grand chose de significatif à rajouter, comme dans mon cas… = TMLEB..top blogue??…’ti qqn qui peut m’aider?? 😀 )

  11. 11 renartleveille avril 2, 2008 à 15:09

    Stéphane,

    « Faudrait savoir les motivations, essentiellement, et à savoir si elles sont justifiés ou non. »

    Un peu de clarification là-dessus s.v.p.!

    Mandoline,

    bon, les palmarès-blogues : Tout Le Monde En Blogue et TOP blogue! Va cliquer dans ma colonne à droite sur le logo TLMEB et inscrit-toi, tout comme sur TOP Blogue, ça te donnera un peu de visibilité et, pour TLMEB, la possibilité d’avoir accès à des statistiques facilement. Pour TLMEB, il faut attendre que le site t’accepte et ensuite il faut que tu inscrives un code sur ton blogue pour que le logo apparaisse avec ton rang (un code à ajouter aussi sur tous les autres palmarès).

  12. 12 Stephane avril 2, 2008 à 15:20

    Hum, clarification …

    On peut comprendre la déception, mais sans savoir les motifs d’une ‘censure’ ou d’une ’boutade’, on ne peut pas vraiment la décrier non plus. De là l’intérêt, par curiosité et souci de rigueur, de chercher à comprendre les motivations du blogger/euse qui vous a énervé.

    C’est ce que je ferais du moins.

    Suis-je plus clair?

  13. 13 renartleveille avril 2, 2008 à 15:30

    Oui, merci Stéphane, c’est plus clair!

    J’hésitais entre ça et un questionnement sur les motivations des blogueurs en général alors…

    Dans le cas qui nous concerne, le blogueur m’énerve parce qu’il me censure totalement, en plus de m’ignorer! Si je passe un peu de temps à écrire un commentaire, j’aime bien au moins qu’il soit publié, même si c’est pour me faire envoyer promener après! Au moins, il y a une discussion et on comprend ce qui se passe…

  14. 14 Safwan avril 2, 2008 à 16:25

    La netétiquette s’applique lorsqu’on blogue. Ce que tu décris n’est que le reflet dans le monde virtuel de ce qui se passe dans le monde réel. Le manque de savoir-vivre y est fréquent. Encore vendredi dernier, je me suis fait casser les oreilles au théâtre par des baby-boomers hystériques qui riaient et commentaient sans cesse la pièce. L’homme dont tu parles mériterait des cours avec madame Louise Masson ;o)

  15. 15 renartleveille avril 2, 2008 à 17:44

    Safwan,

    Louise Masson?

    Eh! oui, la nétiquette est parallèle au civisme et, dans les deux cas, il y a un grand manque à gagner…

  16. 16 Eric Bondo avril 2, 2008 à 17:53

    Je comprends ce que bon nombre d’entre vous pensez à propos des échanges qui se produisent sur un blog(ue). Or, et je crois que certains l’ont déjà mentionné ailleurs, il n’y a pas de règles pour bloguer. Certains utilisent ça comme une soupape, pas comme un moyen de se faire des amis, voire des admirateurs. D’autres arrivent à entretenir un genre de club social à travers les discussions, et bien à eux. Certains oscillent entre les deux. J’en suis.

    Parfois, je n’écris pas un billet pour stimuler la discussion, simplement la réflexion. Je n’ai pas non plus envie de passer mes journées à modérer; je ne suis pas administrateur d’un forum public. Je n’ai pas besoin de fans, ni d’un réseau de « bridget jones ». Je trouve que parfois la blogosphère ressemble à un gros party de calins pour écrivains de la génération passe-partout en crise d’insécurité. Je ne dis pas que c’est mal, mais ce n’est pas ÇA la blogosphère.

    Toutes les raisons sont bonnes de tenir un blogue. Les façons de l’entretenir sont aussi à la discrétion du blogueur. Et bon, si pour certains un échange surpasse une lecture éclairante ou personne n’est là pour répondre, eh bien tant mieux. De là à se poser mille et une questions parce qu’un blogueur ne répond pas à nos commentaires ou ne les publie pas, ou insinuer des choses. Peut-être que c’est askimet qui l’a bloqué et que le blogueur ne se casse pas la tête à vérifier.

    Anyways…

  17. 17 gaétan avril 2, 2008 à 19:49

    Une chose est sûre c’est que les blogueurs (et je m’inclus), en général, quand il est question de son nombril (le blog) ça suscite toujours beaucoup de commentaires 😉

  18. 18 Guy avril 2, 2008 à 20:04

    Honnêtement pourquoi tu t’en cr.. pas?

    Sinon, tant qu’à en parler en mal, dis-nous donc c’est qui pour qu’on sache qui honnir? (Si possible agrémenté d’un fait, voire d’une fausse rumeur dégradante pour cette personne ou son blog.)

  19. 19 Guy avril 2, 2008 à 20:06

    Chose certaine les gens agissent jamais sans raison.

  20. 20 Ce Bref Réveil avril 2, 2008 à 20:20

    Vous n’y êtes pas du tout. Vous n’existez pas. Vous n’êtes que des électrons qui viennent percuter un écran cathodique ou changer la polarisation d’un cristal liquide.

    Je ne vois vraiment pas pourquoi un sujet en thérapie qui utilise un blogue pour se prouver qu’il existe perdrait son temps à reconnaître l’existence si intangible des autres en répondant à des commentaires.

    (Par ailleurs je crois bien savoir de qui vous parlez ;))

  21. 21 renartleveille avril 2, 2008 à 21:06

    Eric.

    bon, bon, je savais bien qu’il fallait que tu viennes faire l’avocat du diable…

    Mais t’inquiètes, j’ai assez d’expérience pour voir qu’il y a anguille sous roche. Ça m’est déjà arrivé ce genre de situation, un ou une série de commentaires qui n’ont pas passé, et à chaque fois un échange de courriel est venu clarifier les choses. Et le blogueur en question blogue depuis un bon bout et son adresse de courriel est facile à trouver, donc utile.

    Pour ce qui est des règles pour bloguer, il n’y en a bien sûr pas dans le contenu, mais quand même un peu pour ce qui est des échanges, et tu es un bon exemple de personne qui fait bien ça : tu traites les gens avec respect et tu ne laisses pas en plan les nouveaux visiteurs et commentateurs. À moins que tu caches des choses, que tu bloques plein de commentaires?

    Tout ce qu’on dit, enfin tous ceux qui aiment interagir dans la blogosphère assez régulièrement (au contraire de toi qui y va assez sporadiquement, et tu as tout à fait le droit!), c’est qu’il y a certaines règles de base à respecter, comme dans la vraie vie : de la même façon qu’il y a des gens qui font suer, qui sont chiants, asociaux, etc. dans la rue et dans les endroits publics, il y a des gens sur le web qui font des trucs discutables.

    Et je sais bien que ce petit monde des blogues peut te paraître assez futile, mais tel milieu ou tel autre peut toujours paraître futile pour un autre… Nous avions une activité commune sur le web qui m’apparaît aujourd’hui très futile alors… Je te pensais plus amant que ça de la relativité (dans le sens de non absolu)!

    Si quelqu’un ouvre un blogue et laisse la possibilité d’écrire des commentaires aux internautes, il s’expose, comme quelqu’un dans la rue peut se faire accoster, à en recevoir. Rendu là, il serait normal pour cette personne de se comporter d’une façon courtoise, au moins un minimum. Et ce minimum passe par la publication des commentaires, surtout s’ils sont respectueux.

    Tu as nommé les forums dans ton commentaire et c’est drôle, mais il y a beaucoup de similarité entre les forums et les blogues. Et la modération est impossible à contourner si tu veux un peu de cohésion quand ton blogue te sert parfois de « club social »… Les trolls font fuir les gens intéressants. Et si tu retires la possibilité de laisser des commentaires, aussi bien te partir un site statique : beaucoup de gens aiment les blogues parce qu’il y a des commentaires. On n’en sort pas…

  22. 22 Mandoline avril 2, 2008 à 21:22

    C’est une belle note finale je crois!

    merci encore une fois patient informateur!

    Que les commentaires soient songés et agréables à lire! Amen! 🙂

  23. 23 renartleveille avril 2, 2008 à 21:30

    Gaétan,

    la blogosphère est bien sûr un sujet chaud pour beaucoup de nous tous et j’aime bien en parler de temps en temps. C’est plus facile à décortiquer que le monde non virtuel en tout cas…

    Guy,

    honnêtement, écrire là-dessus m’a fait du bien sur le coup, ça été ma petite vengeance pour m’être fait censurer sans raison, voilà tout!

    Et non, je tiens à ne pas le nommer. Si on considère la maxime, « parlez de moi en bien ou en mal, mais parlez de moi », rien de ce qui se dit ici ne va lui profiter et c’est bien fait pour lui!

    Ce bref réveil,

    je suis complètement mystifié…

    Encore Eric,

    après avoir fait quelques vérifications, je suis tout à fait certain qu’il a déjà vu mon pseudonyme quelque part (et en plus quand j’envoie des courriels c’est Renart L’éveillé qui apparait et non mon vrai nom), puisque nous avons interagi à la suite d’un même billet d’un blogueur très connu qui m’a en plus dans sa blogoliste. Et le blogueur en question, pas le très connu, a le blogueur très connu dans sa très courte blogoliste de trois blogues…

  24. 24 renartleveille avril 2, 2008 à 21:31

    Au plaisir Mandoline!

  25. 25 Mandoline avril 2, 2008 à 21:49

    Moi j’aime ca faire simple de même.. Non-conventionnel…

    Donc le problème étant le suivant 😀 -Votre compte a été créé.

    Veuillez placer ce code dans les pages de votre blogue: 1234567*

    DANS LES PAGES??? J’ai beau vouloir coller ca n’importe où…

    L’option coller est comme pas  »disponible » 😛 (Y devrait y’avoir

    une tite madame virtuelle comme celle qui ouvre les comptes MSN! 🙂

    Merci… Je vais finir par me débrouiller…Z’allez voir m’sieur! 😀

  26. 26 Doparano avril 2, 2008 à 21:58

    Pour ma part je crois que si nous bloggons plutôt que d’écrire dans des cahiers que personne ne verra jamais, peu importe le sujet du blogue, personnel ou social, c’est que l’on souhaite des commentaires. À moins de les fermer et encore, je ne comprends pas pouquoi rendre la chose publique si c’est pour modérer ce que le lecteur en pense.

    La moindre des chose est de réagir au commentaires de nos lecteurs. d’accord ou pas, complaisants ou pas.

  27. 27 folly avril 2, 2008 à 22:40

    C’est un moment de détente, lire ton blogue, alors je vais ajouter mon grain de sel.

    Ça m’arrive parfois d’être censuré ou qu’un blogueur ne réponde jamais à mes commentaires. Qu’est que je fais? Dans le premier cas, je n’y retourne plus et dans l’autre, je ne commente plus. Pour moi, c’est important le dialogue et l’échange car très souvent c’est dans les échanges que l’intérêt se retrouve et non uniquement dans le billet.

    Par contre, il m’arrive d’observer dans les statistiques que certaines personnes, mais vraiment pas bcp de personnes, laissent un message avec un gros 10 ou 20 secondes de visite, alors que la lecture du texte demande en moyenne 1 ou 3 minutes… Les commentaires sont alors pour la visibilité et ou bien pour l’échange? Parfois j’ai des doutes…

    Aussi, le temps, je crois qu’il vient jouer et il ne faut pas négliger que parfois les personnes n’ont rien à ajouter aux commentaires. Enfin, je l’espère.

  28. 28 Eric Bondo avril 3, 2008 à 0:03

    Renart, ça fait depuis 1992 que je surfe sur le net tel qu’on le connaît. J’ai vu naître les forums de discussion sur BBS dans les années ’80, et j’ai eu mon premier blog sur http://www.livejournal.com en 2001 ou 2002. La plus belle qualité d’internet, depuis toujours, c’est la liberté : celle d’écrire, de lire ou de faire ce qu’on veut, dans les limites des lois imposés par nos pays respectifs. La notion de communauté de blogues est assez récente, puisque, jusqu’à il y a à peu près deux-trois ans, le blogue était une façon assez courageuse ou exhibitionniste de mettre des états d’âme individuels sur le net.

    Le problème que j’ai avec la discussion du jour, c’est de voir qu’on impose à mots couverts des standards du blogue. Pas que je sente ma façon de bloguer comme étant méprisée. Je viens de me taper le lien wiki sur le blogue, et à ce que j’en lis (tel que je le pensais), de plus en plus de blogues se transforment en forums de discussion, ce qui veut dire, en d’autres mots, que ce format n’est pas l’Étalon du blogging, mais bien un format de plus en plus populaire. Probablement parce que c’est plus beau à lire sur une page comme celle-ci que sur un forum standard.

    Bref, à mon avis, il n’y a pas de bonne manière de bloguer, certains dans le monologue, certains dans le questionnement, certains dans le débat public. Et, contrairement à ce qu’on semble penser ici, la blogosphère n’est pas un petit monde, c’est comme la terre : un grand monde avec plein de petites cliques. La gang à Renart aime ça placoter? Good, qu’ils placotent! C’est pas partout comme ça, tout le monde ne fait pas partie d’une gang et ça n’oblige personne à respecter les « normes de TLMEB ou autres ». Voilà le fond de mon argument, même si j’aime moi-aussi placoter ou débattre ici en groupe à l’occasion.

    D’ailleurs, selon Wiki, et d’après les informations que révèlent les plateformes de blogue (wordpress, blogger, etc.), la majeure partie des blogues sont des blogues privés. Et les blogueurs payés, quant à eux, aiment laisser leurs lecteurs discuter entre eux, ce qui n’enlève rien à leur niveau de lectorat, dont on ne peut imaginer s’approcher comme petit blogueur bénévole.

    Et moi, eh bien parfois je réponds aux commentaires, parfois je ne réponds rien (eh oui!). Après tout, je blogue en solo, n’ai que 3 blogues dans ma blogoliste et aucune intention de me faire de nouveaux amis virtuels; World of Warcraft me suffit pour ça.

  29. 29 Eric Bondo avril 3, 2008 à 0:04

    Tout ça pour dire que j’aimerais bien savoir quel est ce méchant blogueur q

  30. 30 Eric Bondo avril 3, 2008 à 0:05

    qui écrit bien mais se contrefout de mon ami Renart?

  31. 31 renartleveille avril 3, 2008 à 0:35

    Doparano,

    tout à fait d’accord, la modération ne sert qu’à couper court l’enflure verbale des indésirables.

    Folly,

    ma philosophie c’est : fais aux autres ce que tu aimerais que l’on te fasse (dans la mesure du bon entendement…) et ne fait pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse!

    Alors, parfois je vais lire un excellent texte très long que j’aurai trouvé captivant et je n’écrirai pas de commentaire tandis que pour un autre texte, dont le sujet m’attirera moins, une simple phrase m’accrochera — sur laquelle je serai tombé par hasard —, et fera en sorte que j’écrirai quelque chose rapidement en commentaire, puisque je sais que les blogueurs aiment majoritairement en avoir. Voilà un exemple qui pourrait servir d’explication à ton questionnement par rapport à ton anecdote.

    Pour ma part, je ne regarde plus les statistiques à ce point…

    Eric,

    je considère le blogue comme étant (possiblement, pour ceux qui attirent cela ou le provoquent) une forme plus dynamique du concept de forum de discussion (avec en plus une ligne éditoriale — le billet — et non seulement un topique), mais où est le problème?

    Ne me dis pas que tu fermerais ton blogue si tes billets provoquaient trop de discussions, je ne te croirais pas!

    Il n’y a pas d’imposition à mots couverts de standards de blogue, il n’y a que l’idée sous-jacente du Web 2.0 : l’interactivité. Alors, si l’interactivité (et tout ce que ça comporte) n’intéresse pas quelqu’un qui s’ouvre un blogue, il ferait mieux d’empêcher les commentaires, de le fermer au public et de laisser seulement sa blonde, sa famille et ses amis le lire. Pour ceux qui s’en foutent et qui laissent ça aller, ça revient au même : une poignée de personne va les lire.

    Quand tu parles des blogueurs payés, tu tombes pas mal dans mes cordes, et celles de beaucoup de blogueurs qui trouvent que l’appropriation du terme « blogue » par les médias est une supercherie, puisqu’il s’agit seulement de la récupération d’une mode et d’un style d’écriture, les blogueurs dans ce cas-là étant seulement des chroniqueurs déguisés en blogueurs… Ça sera d’ailleurs le thème d’un prochain texte.

    Et c’est bien que tu parles de WoW, parce que je me souviens que tu n’étais pas le gars le plus stoïque quand il s’agissait de réagir aux agissements des autres utilisateurs… Alors, en regard de cela, je ne crois pas que ma réaction face aux agissements des blogueurs soit si exagérée!

  32. 32 alcolo avril 3, 2008 à 1:24

    Cher Renart, dans votre cas du moins, le blogue est presque une vocation. Je m’explique. Dans ce que je respecte de la façon de tenir un blogue, de respecter son lectorat, de susciter la réflexion, de la réanimer dans les commentaires, votre tâche est titanesque. Vous profitez j’aime à le croire, d’une inspiration assez rapide pour le faire, sinon, alors, il me faudrait croire que vous y passez tout ce temps que je n’arrive à me trouver, malheureusement. Ceci dit, je crois qu’il y a lentement une forme de « concentration » ou de « redéfinition » de la façon de gérer son temps « blogue », et ce billet n’a pas été sans m’amener à y réfléchir. Merci!

  33. 33 lutopium avril 3, 2008 à 4:16

    Je crois que tout a été dit… Je tenais tout de même à laisser ma trace… Je vais pas mal dans le même sens qu’Éric. Je crois que ton blogue en est un qui suscite des réactions, des commentaires et même des confidences. Et c’est bien comme ça. Et ton site est populaire, alors…

    Mon blogue ne fonctionne pas de la même façon. Mes billets sont en très grande majorité axés vers le monde politique. Lutopium a une mission: dénoncer la droite politique. Je crois que ça commence à prendre forme. Mais ça ne déclenche pas autant de réactions de la part des gens qui viennent faire un tour. J’espère simplement qu’ils apprendront quelque chose, que ça ébranlera leurs opinions, leurs convictions. Et puis, il faut équilibrer le monde des blogues politiques: la droite y prend énormément de place. Il faut réagir à certaines conneries qui y sont publiées.

    Moi, ça me fait du bien de venir te visiter sur ton blogue. Les articles sont souvent intéressants, tu écris bien (et vite il me semble, ce que je ne suis pas capable de faire!) et les échanges sont stimulants. Il existe ici une forme de camaraderie virtuelle.

    Longue vie à Maître Renart 😉

  34. 34 chroniques blondes avril 3, 2008 à 5:51

    Bon, j’arrive en fin de liste et trois heures plus tard dans les maritimes, grippe oblige. Des fois, on a rien d’intelligent à rajouter dans les commentaires, alors on se tait. Ça n’empêche pas le plaisir de lire ceux des autres.

    Pour ce qui est de répondre aux commentaires des gens, c’est un des plaisirs de la journée, un élan de curiosité, un main qu’on serre, un bonjour en passant. Ce n’est pas toujours élaboré mais c’est un civisme tout à fait agréable et convivial.

  35. 35 Sylvain avril 3, 2008 à 6:57

    Ben d’accord avec vous M.Renart!

  36. 36 Patrick Dion avril 3, 2008 à 7:28

    Il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas de règle écrite sur ce que devrait être un blogue. Il n’y a aucune étiquette à respecter.

    De mon côté, j’aime bien recevoir des commentaires et échanger avec les lecteurs même si il n’y a parfois rien à ajouter. À l’opposé, certains autres blogueurs détestent ça. Y en a même qui ferment complètement les commentaires.

    Y a de tout pour tous les goûts sur les blogues. Et on doit dealer avec ça, comme certaines attitudes dans la vie qui puent au nez.

  37. 37 Le JP d'Amérique avril 3, 2008 à 8:57

    Après tout, c’est peut-être un problème social qui s’étend au-delà de la blogosphère. Car dans la rue, c’est un peu le même constat. Saluer quelqu’un est devenu une exception, il me semble, et lorsqu’on le fait, on cause souvent la surprise. Les gens ont peur, s’individualisent, si bien qu’on se retrouve seul avec soi-même. Évidemment, je ne veux pas généraliser… mais c’est un peu ce que je constate. Il m’arrive souvent de saluer quelqu’un et de n’avoir ni même un regard en guise de réponse. Comme si on me prenait pour un fou de saluer n’importe qui!

    En tant que blogueur, je considère avoir certaines responsabilités en rapport à «mon espace virtuel». D’abord, de l’ouvrir aux autres-qui veut avoir un blogue et y être seul!- et d’y être courtois, comme on l’a déjà dit dans les derniers commentaires. C’est la mondre des choses…

  38. 38 Le Détracteur Constructif avril 3, 2008 à 9:14

    Ouf! Je n’ai pas lus tous les commentaires (je suis au boulot), mais en effet il me semble que c’est la moindre des choses de souhaiter la bienvenue et/ou de remercier la personne de son commentaire. Et même d’aller voir son blogue, il me semble!

    J’ai fait de belles découvertes par des gens qui m’ont écrit un seul commentaire et qui se sont finalement retrouvés dans mon blogroll.

    Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est un « comportement de petit blogueur », car mon blogue à moi est petit et n’attire pas des foules considérables. Un blogueur qui recevrait 3000 visites par jour aurait peut-être moins de temps à consacrer aux « bonjour » et tout… mais quand même. Fallait y penser avant de bloguer 😉

  39. 39 tetoine avril 3, 2008 à 10:04

    Le plus grand dilemme dans tout ça : Le temps !

    Il fut un temps où les commentaires abondaient sur mon blogue (avouons que c’est là un élément très motivateur) et entretenir la conversation avec ceux qui passaient « chez nous » me prenait presque autant de temps que la rédaction des billets eux-mêmes.

    Je suis entièrement d’accord avec toi Renard et ce que tu décris, c’est ce qu’on aimerait tous pouvoir avoir le temps de faire…

    Pour le reste, quand je commente sur un blogue et que je n’ai pas d’interaction, après quelques essais, je cesse ma contribution. Tout simplement.

  40. 40 Eric Bondo avril 3, 2008 à 10:30

    Euh, Renart, si tu tiens à voir des différences entre ta façon de bloguer et le forum de discussion, libre à toi. Mais elle est où la différence?

    Le modérateur du forum publie un texte, les gens discutent du texte.

    Je ne vois pas la différence au niveau du dynamisme. Même ce dernier billet n’arrive pas à susciter autant de discussion que ce qu’on peut retrouver sur des forums au format inesthétique, malgré son total fort louable pour un blogue.

    La différence, comme je le disais, est esthétique. Une page de blogue est plus belle que le format des forums. Mais fondamentalement, c’est exactement la même chose qui s’y passe, à part la liste de liens qu’on peut y ajouter.

    Je le redis, je comprends ton objectif et ton irritation, mais à mon avis, sur la blogosphère, un bon texte mérite d’être publicisé, même si son auteur ne joue pas la game.

    D’ailleurs, parlant de ne pas jouer de game, toi-même tu réalises ce que c’est que de ne pas vouloir, alors que tu pourrais faire le choix de te coller à une gang (et les tèter) qui sont payés pour faire un truc pour lequel tu voudrais être payé ou reconnu, au lieu de tenter de te faire connaître de gens qui ne peuvent aucunement te servir de levier. Ah, c’est très possible d’y arriver, mais la tâche, tu le sais, est considérable.

    À partir de là, je ne sais plus si l’insuccès des gens talentueux n’est pas dû à leur incapacité de piler sur leur orgueil ou à une intégrité sans borne, mais on peut constater que les tèteux réussissent mieux, à condition de téter le bon monde.

    Parlant de téter le bon monde, je m’y mets dès aujourd’hui, j’en ai marre des « vacances ».

  41. 41 renartleveille avril 3, 2008 à 12:12

    Alcolo,

    je suis bien content de vous avoir un peu influencé, et c’est bien là l’utilité de la blogosphère!

    Lutopium,

    et tu serais bien mal venu de laisser en plan les commentateurs étant donné que tu as un blogue exclusivement politique, propice aux débats…

    Merci pour les voeux!

    Chronique Blondes,

    merci pour le commentaire et bienvenue ici pour une première fois!

    Le dernier paragraphe décrit bien comment je vois tout ça.

    Sylvain,

    😉

    Patrick Dion,

    personnellement, ça ne m’intéresse pas de m’intéresser aux blogueurs qui laissent les commentaires fermés, ni non plus à ceux qui n’interagissent pas. J’en ai quelques-uns (les deuxièmes, pas les premiers) dans mon agrégateur et j’attrape au vol quelques billets parfois, quand le sujet m’intéresse beaucoup. Et c’est certain que j’ai un préjugé favorable envers les gens avec qui je peux échanger.

    Peut-être que je suis dans le champ, mais je trouve que ça dénote…

    JP,

    je dirais même qu’en s’inscrivant dans la blogosphère avec un blogue c’est comme avoir un macaron qui indique que nous sommes célibataires (ouvert aux rencontres) dans une soirée thématique dans un bar.

    Le Détracteur Constructif,

    je n’ai pas besoin de m’épancher trop longtemps pour te dire que je suis d’accord…

    Tiens, je pense à Patrick Lagacé, ça ne dérange personne (enfin presque) qu’il réagisse rarement dans son blogue (?), mais c’est une classe à part. Dominic Arpin, par exemple, qui est maintenant indépendant des médias corporatistes, participe comme la plupart dans sa section commentaire.

    Tetoine,

    exact, le nombre de billets est exactement proportionnel aux discussions en cours.

    Et je suis bien chanceux, j’en ai du temps!

    Eric,

    je ne connais pas trop les forums, mais il me semble que ce soit plus des topiques que des textes, je vais voir drette là! (Et je ne pense pas avoir indiqué de valeur quantitative dans mes commentaires précédents : quelle mouche t’a piqué?)

    Recherche : « forum de discussion », pages : Canada; premier choix sur Google : Forum Tchat Québec (http://www.levetoiquebecois.com). Le plus actif : 26 commentaires; sujet : « j’ai tué des personnes et j’ai aimé ça ». Pas de texte, seulement un topique. J’ai fait le tour un peu et, effectivement, il y a aussi des textes dans quelques sections, mais qui sont très faiblement commentés.

    « La différence, comme je le disais, est esthétique. Une page de blogue est plus belle que le format des forums. Mais fondamentalement, c’est exactement la même chose qui s’y passe, à part la liste de liens qu’on peut y ajouter. »

    Donc, en plus de ça, la grosse différence entre les blogues et les forums, c’est que les blogues empruntent, par l’idée de la publication, de la mise à jour rapide à la une des derniers billets écrits, à la façon de faire des sites d’information. Alors, le blogue semble plus axé sur l’actualité (dans un sens large — par exemple l’actualité d’un dernier poème d’un blogue de poésie) d’un premier coup d’oeil, tandis que pour les forums il faut un peu de recherche pour y arriver. Un forum met l’emphase sur ses archives a priori tandis qu’un blogue les relègue à une petite section, c’est énorme comme impact sur le lectorat (et le commentariat par la même occasion). L’organisation de la page joue beaucoup plus qu’au niveau esthétique…

    « Je le redis, je comprends ton objectif et ton irritation, mais à mon avis, sur la blogosphère, un bon texte mérite d’être publicisé, même si son auteur ne joue pas la game. »

    Je suis d’accord, mais qui, à part toi (et peut-être moi) va publiciser tes (bons) textes?

    À part faire ton autopromotion et espérer que plein de gens te citent, je ne vois pas qu’est-ce que le verbe mériter vient faire là-dedans.

    Bon têtage! 😉

  42. 42 Intellex avril 3, 2008 à 13:21

    C’était quoi, la question, déjà ?
    😉
    Moi, j’adhère à un truc qui s’appelle la « nétiquette ». Je suis pourrie pour ajouter des liens dans les billets, alors tu pourras aller voir dans ma barre de présentation… Bref, j’adhère à la nétiquette autant que j’adhère au savoir-vivre, dans la « vraie vie ». Ce qui fait que si quelqu’un d’adresse à moi, dans la rue ou au boulot, j’aurai au minimum la présence d’esprit de lui montrer que je l’ai entendu. Un sourire, une poignée de main, une présentation, peu importe. Mais au moins, un contact.
    Même chose sur mon blogue, qui est un peu le prolongement de ma vie sociale, avec beaucoup de texte ! Je promène le même sourire, les mêmes bienvenues, la même communication. Même quand c’est désagréable. SAUF QUE. Il y a un « mais ». Parfois, je réponds aux commentaires très brièvement. Parfois pas, cela dépend de l’humeur mais surtout du sujet concerné. Et parfois, c’est juste une question de manque de temps. Il m’est aussi arrivé de modérer les commentaires, une fois. Parce que ça dérapait et que ça pouvait blesser une personne de mon entourage. Mais pas systématiquement modérer « un commentateur » ! C’est choquant, ça.
    Cela dit, j’enrage, moi, quand les commentaires sont modérés ou fermés. Modérés, ça peut toujours aller, surtout avec les trolls qui règnent partout. Mais fermés, ça m’enlève le choix. Le choix de commenter. Ce qui me fait donc dire que c’pas un blogue, c’t’une page web, et que si je veux lire sans avoir le choix d’ajouter quelques mots ou de donner mon avis, je vais fouiller les pages web ou m’acheter un bouquin. Les livres sont fait pour lire. Les blogues, pour échanger. Autrement, qui c’est qui bloguerait dans le vide pendant longtemps ? Je n’en connais pas. Il doit y en avoir, mais je ne les connais pas. Si tu veux écrire sans recevoir les gens, mets pas ça sur le net en disant « c’est un blogue » et en laissant ton adresse dans des moteurs de recherche, cibole.
    Je crois qu’il existe quelque part une définition de « blogue/blog » et qu’il est explicitement écrit qu’il doit y avoir un échange possible pour en faire parti. J’sais plus où.

    En résumé, donc (coudonc, quand je viens ici, je manque toujours de salive tellement je parle longtemps !), le manque d’interaction, personnellement, ça ne m’intéresse pas plus qu’il faut. Un blogueur n’est pas dans l’obligation de répondre à tous les commentaires, mais de temps à autre, un petit retour sur ce qui vient de se dire dans « ton salon », c’est juste du savoir-vivre. M’semble. Dans la vraie vie, tu passes pas ton temps aux toilettes quand tu invites des gens chez toi !

  43. 43 Moonlady avril 3, 2008 à 14:42

    J’essaie toujours de répondre aux commentaires que j’ai, et moi aussi j’ai la modération de mes commentaires, parce que j’avais des commentaires déplacés d’un p’tit finfinot qui se pensait donc drôle. Je l’avais enlevée, mais il en a profité pour revenir en force dont je l’ai remise.

    Mais pour ton truc, comme je dis, pour ma part, je réponds dans 95% du temps aux commentaires que j’ai. Si je ne le fais pas, c’est pas par méchanceté, sinon j’le bloquerais dans mes commentaires, mais par manque de temps, ou manque de quoi à répondre.

    Répondre juste un « 🙂 » des fois je trouve ça poche. Mais c’est que mon opinion 😉

  44. 44 renartleveille avril 3, 2008 à 17:08

    Intellex,

    « Dans la vraie vie, tu passes pas ton temps aux toilettes quand tu invites des gens chez toi ! »

    quel punch!!! J’ai lu ta phrase à Douce, elle l’a trouvé bonne et très représentative!

    Moonlady,

    de toute façon, quand on se « connaît », on se comprend…

  45. 45 Steve Proulx avril 4, 2008 à 12:32

    Salut Renart. Bon, on est dans la même catégorie dans TLMEB. Je ne sais pas si c’est de moi que tu voulais parler!!

    1) Sur mon blogue perso les commentaires son modérés pour la simple et bonne raison que je reçois beaucoup de SPAM. Mais les critiques. Pas de problème. Il y en a plein de toute façon!

    2) J’ai renoncé au courriel pour un bout de temps (une longue histoire). Mais autrement je t’aurais répondu!

  46. 46 renartleveille avril 4, 2008 à 12:44

    Steve Proulx,

    non, t’inquiètes, c’est pas toi. Et je spécifie bien dans mon texte que je venais de découvrir le blogueur, ce qui n’est bien sûr pas ton cas!

  47. 47 Mrs S avril 4, 2008 à 14:41

    Il y a deux ans, avec mon tout premier blog, j’aurais été totalement d’accord avec vous. Pour moi c’était une marque de respect avant tout de répondre à chacun des commentaires qu’on me laissait. Et lorsque je commentais des blogs dont l’auteur ne prenait jamais la peine de répondre, je pestais et le trouvais mal élevé.

    Mais finalement je crois vraiment que le propre du blog ça n’est pas l’ouverture aux autres mais la liberté et le respect. Certains font un blog juste pour le plaisir d’écrire et ne sont pas là « pour se faire des amis ». Il faut savoir l’accepter. On peut juste aimer écrire publiquement sans pour autant ni attendre un retour ni y répondre.

    Chacun a ses raisons pour blogger… c’est cela la liberté il me semble, non ? Personne n’est forcé de commenter, personne n’est tenu de répondre… Après tout lorsqu’on s’arrête sur un blog c’est surtout pour lire des choses qui nous touchent, qui nous font rire.. etc. Le but « ici » ça n’est pas forcément de lier connaissance avec tous mais de partager et chacun partage ce qu’il veut.

  48. 48 renartleveille avril 4, 2008 à 15:34

    Mrs S,

    je ne crois pas que le but c’est d’avoir raison ou tort. Simplement de comprendre que le web n’est pas un monde d’impunité. Si tu t’exposes sur un blogue, il y a un risque que les gens qui te visitent te jugent par rapport à tes actions ou tes inactions.

  49. 49 Mrs S avril 5, 2008 à 3:38

    Justement… Vous parlez d’avoir (ou non) une « bonne » attitude sur la bloggosphère. Je tentais simplement d’expliquer que le respect passait aussi par la compréhension de ce que vous semblez déplorer. Ni plus ni moins. Maintenant, et pour être plus personnelle, cela ne m’empêche pas de continuer à répondre à tous les commentaires sur mes blogs par respect.
    Par contre, que l’on soit « ici » ou dans nos vies, j’ai toujours eu du mal à accepter le jugement d’autrui sur des choses qui lui échappent…

  50. 50 Safwan avril 5, 2008 à 7:35

    Louise Masson, c’est LA référence en savoir-vivre et en étiquette au Québec. Elle a publié plein de livres là-dessus, elle est souvent l’invitée de référence dans les médias lorsque l’on aborde le sujet.

  51. 51 renartleveille avril 5, 2008 à 12:10

    Mrs S,

    tenez, en parlant de choses qui nous échappent, justement, j’ai beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi vous parlez de votre blogue tandis que vous venez ici me parler en anonyme sans ajouter de lien vers celui-ci… Je peux vous avouer que cela fait en sorte que je juge que vous manquez amplement de courage! Et j’ai toujours eu une dent contre les anonymes, tenez-vous-le pour dit!

    Alors oui, le pourquoi de votre décision de vous cacher m’échappe, je l’avoue. Ce n’est pas jouer franc-jeu et je suis certain que vous faites ça pour ne pas que j’aille vous lire sur votre blogue avec un jugement défavorable; ou mieux, vous êtes une blogueuse (ou un blogueur) que je connais de réputation, ou que je lis déjà, mais sans assez de colonne… Pourtant, vos propos ici sont loin du trollisme. J’ai des prises de bec autrement plus musclées avec mes amis (virtuels et réels) et qui ne changent pas mon regard sur eux a posteriori.

    Alors, pour en rajouter une couche, laissez-moi vous dire que je vous classe dans les personnes qui ont des mauvaises attitudes, mais vous êtes intouchable, vous êtes un fantôme, voilà le problème que je vous exposais précédemment avec le terme « impunité ». En façade, sur votre blogue et quand vous allez ailleurs en toute transparence, vous devez être la personne la plus consensuelle qui soit, c’est ça le pire. Mais, très méchamment, et je m’assume (contrairement à vous), j’espère réussir à vous faire sentir un peu « cheap ».

    Bon, j’ai mieux à faire… (Et s’il y a une réponse de votre part, il n’y aura pas un mot en retour ici dans cette section commentaire…)

    Safwan,

    ah! ok, merci!

  52. 52 Mrs S avril 5, 2008 à 13:06

    Sourire.. ouh là je ne pensais pas que votre raisonnement pouvait aller aussi loin. Je ne pensais pas non plus avoir tenu des propos qui méritent une telle réponse de votre part.

    Vous voyez, le souci « ici » c’est qu’on a tendance à tirer des conclusions très très hâtives sur des faits qui nous échappent.

    Je vais donc vous répondre, et par la même occasion me justifier, chose que je n’aime pas vraiment…

    J’ai un blog sur WordPress depuis peu et je découvre totalement cette plate-forme. Donc… lorsque je suis connectée sur WordPress et que je vais lire des blogs je suis déjà identifiée en tant que Mrs S et le lien vers mon blog n’apparaît pas, je n’y peux rien. Et je n’ai pas pensé une seule seconde à me déconnectée pour voir. Vous voyez la réponse était très simple finalement et assez loin de vos affirmations/suppositions.

    Je ne suis ni du genre à ne pas assumer ce que je dis, ni du genre à me cacher. Mais je tiens à vous dire tout de même que les personnes qui ont un blog et qui ne le mettent pas en lien volontairement ont elles aussi leurs raisons ! Et cela encore une fois vous semblez l’oublier tellement préoccupé que vous êtes par votre personne. Les actes de chacun ne sont pas tous reliés à vous (je vous précise que je ne vous connaissais pas avant mon arrivée hier soir…).

    J’ai vraiment du mal à saisir qu’on puisse en arriver là, d’autant plus que les quelques commentaires que je vous ai laissé n’étaient pas agressifs. Enfin peu importe… J’ai donné un avis, ce qui est aussi l’une des libertés sur les blogs qu’on lit…

    C’est dommage de psychotter à ce point, mais c’est fréquent dans la bloggosphère.

    Bonne soirée.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : veuillez vous assurer que le compte Twitter est public.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 301 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Publicités
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :