257 717$ seulement pour Jean Charest…

Au sujet de la prime de 75 000$ que reçoit Jean Charest de la part de son parti, le PLQ, un article de la Presse Canadienne, paru entre autres sur le site de l’hebdo Le Messager Lachine Dorval (!!!), conclut comme suit :

Appelé à commenter, le président sortant du PLQ, Marc-André Blanchard, a pour sa part argué que le versement de tels montants constituent la meilleure façon de protéger le chef et de le mettre à l’abri de toute pression ou tentative de corruption.

182 717$ (salaire de base de Premier ministre) plus 75 000$ ça donne quand même 257 717$. Alors, c’est dans ces eaux-là que la morale commencerait à prendre le dessus sur l’appât du gain! C’est bon à savoir.

J’espère que ce seuil ne concernera jamais l’entièreté de la population parce qu’avec un salaire moyen qui tourne au alentour de 35 000$ par année (7 fois moins que le PM), la tentation d’outrepasser la loi pour faire plus d’argent sera toujours justifiée…

Mais on oublie qu’au-dessus du salaire des politiciens, surtout des chefs de parti (Mario Dumont n’est surtout pas dans la rue avec ses 208 095$… et on ne parle même pas de Pauline Marois!), il y a entre autres les joueurs de hockey et les hommes (et les femmes) d’affaires qui les font se sentir pauvres, car c’est toujours plus facile de regarder en haut! Désir en haut, dédain en bas.

Je me souviens justement d’un sketch de Jacques Chevalier Longueuil, des Bleus Poudres, qui personnifiait un sondeur à perruque, et qui interviewait Jean Charest au sujet des salaires des joueurs de hockey : la jalousie lui sortait de chacune des pores de la peau!

En tout cas, l’expression « deux poids deux mesures » ne m’a jamais paru aussi claire. Mais elle me semble encore incomplète, je vais donc en composer une absolument en phase avec notre époque égoïste : à chacun ses perspectives.

(Photo : Maxime Rousseau)

Ajout :

À lire absolument, là-dessus, le billet de l’ami Antipollution.

Encore un ajout :

Pour un regard plus « explicite » de cette histoire, il y a un billet de l’ami L’équilibriste.

Votez pour ce texte sur Cent Papiers! 

55 Responses to “257 717$ seulement pour Jean Charest…”


  1. 1 AntiPollution mars 11, 2008 à 12:27

    Merci Renart, votre billet vaut autant que le mien.
    En faisant le tour, La blogueuse de PQ a aussi écrit sur le sujet et Patrick Bourgeois du journal Le Québécois qui est à l’origine comme d’autres de nombreuses questions sur les sources du financement de Jean Charest ou de son parti.

  2. 2 Davidg mars 11, 2008 à 12:49

    Boiclair recevait aussi 120 000$ dollars de son parti, mais au moins le montant était déclaré publiquement.

  3. 3 Davidg mars 11, 2008 à 12:49

    BoiSclair

  4. 4 lewannabe mars 11, 2008 à 12:53

    Pour être franc, je vois pas trop matière a scandale la dedans. Par contre, je trouve ça étrange que c’était pas connu et plus beaucoup plus tôt.

    Les partis peuvent bien dépenser leur argent comme bon leur semble.

    Juste une petite précision par contre, à quel hauteur les partis sont-ils subventionnés? Leur financement provient-il à 100% des dons?

  5. 5 Davidg mars 11, 2008 à 13:01

    Raison de plus pour affirmer que les politiciens qui prétendent faire carrière en politique par sens du devoir sont de fieffés menteurs.

    @le wannabe

    Mon problème concerne surtout la non-déclaration de ce montant par le passé. Rappelez-vous aussi que le financement des partis provient en partie des CONtribuables en raison des crédits d’impôts et des primes au vote.

  6. 6 AntiPollution mars 11, 2008 à 13:29

    Dis moi qui te finance et je te dirais qui tu es….

  7. 7 ebondo mars 11, 2008 à 13:29

    Je vois qu’on est tous sur le même sujet. J’ai publié un billet sur le sujet.

    Là où je vois un problème, c’est qu’en étant payé par le PLQ, il se trouve à être l’employé des contribuables ET de son parti, alors qu’à partir du moment où il est élu, il devrait-n’être, et ce jusqu’à la fin de son mandat, que redevable aux Québécois, non à un organisme quelconque aux intérêts qui ne reflètent en rien la volonté populaire.

    Mais bon, on sait bien comment ça marche. À la base, NOUS, avec nos fesses écartées, et eux, poing prêt à nous défoncer.

    Bleh.

  8. 8 renartleveille mars 11, 2008 à 17:17

    Merci DavidG pour la réponse à lewannabe! Il faut bien que je ne fasse pas juste des remontrances… 😉

    ebondo,

    gardez vos cochoncetés pour votre blogue s.v.p.! Hé hé!

  9. 9 lutopium mars 11, 2008 à 18:38

    Tes recommandations m’ont amené à laisser quelques commentaires sur les sites Bon Blogue Bad Blog et L’Équilibriste. Je suis allé rendre visite à un des rares blogues libéraux (http://amonhumbleavis.blogspot.com/) et j’y ai laissé ma trace.

    C’est innacceptable. Toutes les raisons énoncées sont bonnes. Que les citoyens continuent à ronfler en espérant que le Canadien fasse les séries est une chose. Que les membres et militants du PLQ acceptent une telle chose en est une autre. Personnellement, je déchirerais ma carte de membre. Si Charest était sans le siège, je pourrais comprendre. Mais il est très bien payé pour faire son job. F… le bonus.

  10. 10 renartleveille mars 11, 2008 à 20:35

    Lutopium,

    personnellement, que Charest fasse plein d’argent pour son travail ne me dérange pas tellement. C’est vraiment le fait qu’on le paye par précaution qui me fait tiquer. C’est le message qui est derrière ça qui me tue.

    Je pense à Boisclair qui s’est tourné vers le lobbyisme et je me dis qu’il nous manque vraiment de politiciens qui sont là pour les bonnes raisons. Mais je ne dis pas non plus qu’ils doivent faire voeux de pauvreté pour autant… Mais nous sommes quand même majoritairement pauvres comparés à eux.

  11. 11 Tym Machine mars 11, 2008 à 20:39

    Le personnage incarné par Jacques Chevalier s’appelait Ginet Robidoux.

    Je m’ennuie également beaucoup de Rrrrraymond Beaudoin, c’était le bon temps des satyres télévisuelles.

  12. 12 folly mars 11, 2008 à 20:42

    Il y a eu récemment un dossier sur le revenu des employés mucipaux. La majorité était mieux payée que les politiciens provinciaux.

    C’est tout dire comment on finance (engraisse) avec nos taxes municipales, provinciales, fédérales les élus. D’un autre côté, je ne changerais même pas de job avec eux, même avec ce salaire.

  13. 13 lutopium mars 12, 2008 à 3:43

    J’ai personnellement un malaise avec cette situation. Bien des gens vont investir leur confiance dans les politiciens et spécialement dans le cheuf. À leur yeux, il (elle) deviendra premier ministre et défendra leurs intérêts. Sois certain que je me ferai un plaisir de rappeler aux libéraux et aux adéquistes que leur chef est un individu qui ne peut se contenter d’un excellent salaire, encore faut-il qu’il se prenne quelques miliiers supplémentaires.

    Comprends moi bien, je ne suis pas en désaccord avec la rénumération des élus, quoique disproportionnée par rapport au salaire moyen des travailleurs. Je suis totalement contre les bonus cachés. Quels qu’ils soient.

  14. 14 raymondviger mars 12, 2008 à 6:02

    Merci à tous de souligner l’importance de cette nouvelle. Je m’en vais de ce pas faire un billet sur le sujet. Pas que je veux faire comme tout le monde, mais c’est le genre de scandale qui mérite d’être su, dit et répété pour que tous citoyens le sachent et s’en souviennent.

    Nos blogues permettront de garder une mémoire collective de cet affreux scandale.

  15. 15 AntiPollution mars 12, 2008 à 8:43

    Pourquoi les trois partis politiques ne s’entendraient-ils pas sur un montant de 260,000$ par année, pour le PM, mais sans compte de dépenses payés par l’État.
    Si, le PM fait des représentations pour son parti, qu’on le comptabilise avec chaque pièces justificatives à portée de main.
    Exemple. Jean de la Charest, Date, Garage X, facture #, achat d’essence 32.46$.

  16. 16 ebondo mars 12, 2008 à 9:50

    Pourquoi est-ce que ceux qui trouvent que ce n’est pas assez ne font-ils pas autre chose dans la vie?

  17. 17 Davidg mars 12, 2008 à 10:42

    Une façon de régler le problème presque définitivement est la divulgation publique de la déclaration de revenus par les élus (sauf bien sûr que cela ne fera pas état des enveloppes brunes en dessous de la table).

    Le problème, c’est la culture du secret de la charogne libérale et non pas le fait qu’un chef reçoive une prime de son parti et connue publiquement. Pourquoi cacher quand cela est normal?

    Ne me dites pas que vous êtes surpris. Pensez-vous que c’est une problématique nouvelle?

  18. 18 Davidg mars 12, 2008 à 10:44

    Renart, tu peux me faire des remontrances quand ça te tente!

  19. 19 Bruno Tremblay mars 12, 2008 à 11:51

    Je trouve que cette histoire, le traitement qu’elle a eu et les commentaires qu’on en lit ont tendance à oublier une question importante. Certes l’enjeu n’est pas tant de « combien le PM gagne » que la raison mentionnée pour justifier ce bonus.

    Il s’agissait d’une formulation maladroite qui a pour conséquence de mettre de côté certaines questions à mon sens plus essentielles. Savoir à partir de combien l’attrait de la corruption commence à s’estomper, c’est une question assez difficile à répondre et, surtout, plutôt insignifiante.

    La raison pour laquelle un politicien et, plus particulièrement, un PM gagne un salaire plus élevé que la moyenne des singes, c’est une raison sans doute millénaire : il faut éloigner toute personne s’occupant du bien public de ses intérêts privés.

    L’idée est de fournir à cette personne suffisamment d’argent pour que celle-ci n’ait aucune inquiétude matérielle qui pourrait lui faire détourner son pouvoir pour ses propres besoins.

    Toutefois, comme cette question est millénaire, il faut aussi l’adapter à notre époque. Le PM est sans doute la personne qui a le plus de responsabilités et dont la tâche est sans doute la plus ardue parmi les emplois de responsabilités que nous trouvons sur le marché.

    C’est une fonction qui exige de la compétence, en plus d’un sens moral quasi irréprochable. On peut imaginer que cette fonction publique comporte un attrait en elle-même, pour le bien public, etc,. mais nous vivons dans le vrai monde et dans ce monde, on a besoin d’argent et on aime être rémunéré à notre juste valeur.

    Et, dans notre monde, les salaires sont quasiment choses publics pour la plupart des plus grand dirigeant d’entreprise. Comment un PM se sent à côté du PDG de Bombardier avec ses petits 270 000$ alors qu’il sait très bien qu’il a plus de responsabilités que lui et qu’il pourrait lui-même, dans le privé, faire beaucoup plus ?

    N’est-ce pas légitime, même si illégal, de penser qu’un cadeau par-ci par-là vient compenser se manque ? De plus, étant donné le niveau de responsabilité et de compétences que doit avoir un PM, n’est-ce pas dangereux de se ramasser avec les deuxièmes de classe, voire les troisième ou quatrième, dans les fonctions publiques alors que les premiers de classe vont au privé pour jouir de meilleures conditions, ne serait-ce que salariales ?

    De plus, n’est-ce pas mieux que le Parti dont il est issu paye cette prime plutôt qu’un gentil investisseur privé ? Nous pourrions aussi nous demander si l’État n’aurait pas avantage à hausser elle-même le salaire du PM et interdire ces bonus offerts par les partis, J’irais même jusqu’à proposer un salaire compétitif par rapport à ce qui se fait dans le privé afin de s’assurer que la personne qui nous dirige soit ce qu’il y a de mieux.

    Je ne dis pas que la meilleure personne est la personne qui aurait, dans le privé le meilleur salaire. Sans doute que certaines personnes gagnant des salaires plus modeste et ne visant pas à avoir une rémunération dans la haute sphère des 6 chiffres serait tout à fait apte à diriger l’État. Mais, pourquoi prendre le risque de ne pas attirer les meilleurs pour nous représenter ?

    Bref, tout ce que je voulais dire, c’est qu’il ne faut pas prendre tout cela isolément. Il faut mettre le tout en contexte et chercher à mieux comprendre les faits au lieu de les simplifier de la sorte en disant : une prime pour empêcher la corruption, c’est mal.

  20. 20 Davidg mars 12, 2008 à 12:24

    Pourquoi les riches seraient de meilleurs politiciens?

  21. 21 Bruno Tremblay mars 12, 2008 à 12:48

    La question n’est pas : pourquoi les riches seraient de meilleurs politiciens ? La question est : pourquoi les meilleures candidats viendraient en politique, si pour de meilleures conditions salariales et sans toute cette pression qu’exige une vie publique, ils peuvent aller dans le privé ?

    Cette question est totalement différente. Je suis d’accord une chose que sous-tend votre commentaire : dans un monde idéal, il ne faudrait pas que le salaire soit ce qui attire les gens en politique. Je suis aussi d’accord avec l’idée selon laquelle le niveau d’intelligence, de compétence et de sens moral n’est pas nécessairement lié au niveau de richesse.

    Toutefois, lors du passage du monde idéal au monde réel, ces questions deviennent importantes puisqu’elles ont une incidence sur la décision des personnes d’occuper ou non un poste dans une fonction publique, que ce soit comme simple député ou comme chef de parti et éventuellement comme PM.

    Et, parmi les gens ayant développé des aptitudes suffisantes pour occuper adéquatement ce type de fonction, les offres dans le privé sont beaucoup plus alléchantes que celles offerte par la vie politique, d’autant plus qu’elles entraînent des modifications importantes dans le rythme de vie.

    Les politiciens, peu importe ce que nous pouvons en dire, sont des personnes qui travaillent sans relâche et en plus sont constamment exposé dans leur travail. On les épie, on les critique, en plus de constamment les dénigrer dans ce qu’ils font. Humainement, c’est un choix très difficile à faire et une décision lourde de conséquences sur sa propre vie et celle de sa famille.

    D’où ma question : pourquoi les meilleures candidats viendraient en politique, si pour de meilleures conditions salariales et sans toute cette pression qu’exige une vie publique, ils peuvent aller dans le privé ? Voilà.

  22. 22 Davidg mars 12, 2008 à 12:59

    Pourquoi les meilleurs candidats seraient des riches?

  23. 23 Davidg mars 12, 2008 à 13:11

    Extraits de Wikipédia

    Jean Charest:

    Il obtint son diplôme en droit de l’Université de Sherbrooke et fut admis au Barreau du Québec en 1981. Ayant épousé Michèle Dionne, il est le père de trois enfants. Il exerce son métier d’avocat jusqu’à ce qu’il soit élu député progressiste-conservateur à la Chambre des communes du Canada dans la circonscription de Sherbrooke à l’élection fédérale canadienne de 1984.

    Mario Dumont:

    Mario Dumont obtient un baccalauréat en économie de l’Université Concordia, à Montréal, en 1993. Il est élu député à l’Assemblée nationale sous la bannière adéquiste dans la circonscription de Rivière-du-Loup aux élections de 1994, de 1998 et de 2003 et celle de 2007.

    Il a été président de la Commission-jeunesse du Parti libéral du Québec, jusqu’à ce qu’il quitte le parti suite au rejet du Rapport Allaire. Il joue un rôle central, avec le président de la Commission juridique du Parti libéral du Québec Jean Allaire, dans la fondation et le développement de l’Action démocratique du Québec après l’élection de 1989. Il succède à Allaire en tant que chef du parti après la démission de celui-ci pour des raisons de santé.

    Question complémentaire: N’y a-t-il pas des politiciens qui s’enrichissent GRÂCE À LA POLITIQUE?

  24. 24 Davidg mars 12, 2008 à 13:18

    Un autre exemple, André Boisclair:

    A étudié au collège Jean-de-Brébeuf de 1983 à 1986 et en sciences économiques à l’Université de Montréal de 1986 à 1988.

    Élu député du Parti québécois dans Gouin en 1989

    Il en aurait sniffé pas mal moins s’il n’était pas allé en politique!

  25. 25 Bruno Tremblay mars 12, 2008 à 13:40

    @Davidg

    Nous semblons avoir de la difficulté à se comprendre. Une autre chose que je n’ai pas dite, mais qu’on peut aisément déduire de ce que j’ai déjà dit. Oui, certains politiciens s’enrichissent en politique ou, du moins, font un plus gros salaire en politique qu’il ne le ferait sans doute en faisant autre chose.

    Pourquoi ? Je crois que cela à quelque chose à voir avec l’image que l’on a de la politique et, oui, du salaire que nous offrons pour ces postes d’importance.

    Dans ce que j’ai dit, peut-être qu’il n’était pas suffisamment clair que je pensais que nous souffrons de nos jours d’un manque de qualité au sein de la classe politique. Je respecte leur travail et le rôle qu’ils ont à jouer, mais je ne respecte pas tous ces hommes et femmes qui justement ne sont pas nécessairement les meilleurs que nous pourrions trouver.

    Pourquoi ? Parce que le salaire, vu les sacrifice, n’intéresse probablement pas les meilleurs et, pour d’autres, l’image de la politique ne les incite pas à y entrer, parce qu’il iront dans une arène ou très peu de gens les apprécie et les respecte. Ils s’agit de deux fronts distincts sur lesquels il devient primordial de se pencher.

    Le salaire n’est pas le principal de l’enjeu. L’image, le statut et l’intérêt du peuple envers la chose publique rehausserait la qualité des candidats. Il y aurait sans doute plus de candidats et donc une meilleure sélection. Mais, l’aspect salarial a aussi son importance dans le contexte actuel et permettrait sans doute d’amener certaines grosses pointures à faire le saut.

    Je ne dis pas que c’est le cas de tout le monde et que tous les riches feraient de bons politiciens, mais il faut aussi être honnête avec soi-même et reconnaître que certains riches le sont devenus par le mérite et le travail. Les aptitudes, les connaissances et les compétences acquises durant leur passage dans l’entreprise privée peuvent être utiles pour d’autres types de responsabilité, dont celles de PM.

    L’idée, c’est justement d’éviter que des deuxième, troisième ou quatrième de classe profitent de la politique pour s’enrichir. Il faut que ce soit les premiers de classe qui prennent ce genre de poste et si le prix à payer est un meilleur salaire, je pense que c’est un bon investissement.

    On me dira que cela crée une concentration de la richesse dans les mains des gens déjà en moyen, c’est effectivement un problème. Toutefois, ce n’est pas un problème insoluble que ce soit par des mesures fiscales ou par une limitation du nombre de mandats. Et, l’objectif étant d’être représenté par les plus compétents, je pense que nous pouvons vivre avec cela.

    Enfin…

  26. 26 Davidg mars 12, 2008 à 13:59

    À choisir entre Paul Desmardais et Renart, je vote Renart!

    Dites-moi en quoi Renart est moins compétent POLITIQUEMENT que Desmardais.

    J’ai trouvé: Desmardais est bien meilleur dans la corruption et le lobbying!

  27. 27 Davidg mars 12, 2008 à 14:05

    J’espère que Mathieu Bock-Côté (même si côté réactionnaire m’énerve un peu) est plus compétent en politique que Jean Coûteux!

    « Dans ce que j’ai dit, peut-être qu’il n’était pas suffisamment clair que je pensais que nous souffrons de nos jours d’un manque de qualité au sein de la classe politique. Je respecte leur travail et le rôle qu’ils ont à jouer, mais je ne respecte pas tous ces hommes et femmes qui justement ne sont pas nécessairement les meilleurs que nous pourrions trouver. »

    Manque de qualité causé par le choix populiste délibéré des partis politiques. Peu de choses à voir avec le salaire.

  28. 28 Davidg mars 12, 2008 à 14:10

    Le fait d’être riche ne fait pas nécessairement d’un individu un bon politicien.

    Le fait d’être pauvre ne fait pas nécessairement d’un individu un mauvais politicien.

  29. 29 Davidg mars 12, 2008 à 14:11

    « L’idée, c’est justement d’éviter que des deuxième, troisième ou quatrième de classe profitent de la politique pour s’enrichir. »

    Et les premiers de classe moins riches?

  30. 30 Davidg mars 12, 2008 à 14:15

    Dois-je vous expliquer les conflits d’intérêts entre Dick Cheney et Halliburton et entre Paul Martin et ses entreprises navales?

  31. 31 Bruno Tremblay mars 12, 2008 à 14:41

    @Davidg

    Définitivement, on ne se comprend pas. Peut-être que je ne suis pas clair ou peut-être que vous lisez par mots clefs. Vous trouverez réponse à chacun de vos commentaires et vous verrez sans doute que je ne suis pas en accord avec vous sur certains points.

    On peut faire du « bashing » contre les politiciens, surtout du côté de nos voisins du sud, car c’est à la mode et souvent très simpliste. En passant, comparer les systèmes politiques québécois et étasuniens c’est très hasardeux, ne serait-ce que par les lois sur le financement des partis politiques et les règles d’éthiques qui sont plus fortes ici.

    Ceci dit, il est un peu naïf de croire que le salaire n’a aucune incidence sur la décision d’une personne, quelle qu’elle soit, d’entrée ou non en politique. D’autant plus que les sacrifices financiers, personnels et sur la réputation sont très élevés ou peuvent franchement l’être.

    À aucun moment je n’ai défendu l’idée selon laquelle le niveau de richesse était garant de l’intelligence. Ce que j’ai simplement dit, c’est que lorsque nous ne sombrons pas dans la plus totale mauvaise foi, il faut reconnaître que certaines personnes qui ont, par leur expérience en entreprise privée comme PDG,fondateur ou autres, développé des aptitudes, connaissances et compétences qui peuvent franchement aidé pour tenir les commandes de postes de responsabilité, cette fois du côté public.

    Et, quel est le problème à offrir un salaire à la hauteur des responsabilités et des fonctions occupés par un PM ? Ne voulons-nous pas que celui-ci soit capable de se tenir debout devant l’entreprise privée ? Ne voulons-nous pas que sa carrière post-politique ne soit pas l’objectif final et qu’il puisse dire directement dans les yeux d’un PDG d’une grosse compagnie qui pourrait lui offrir un emploi après son séjour en politique :  » Non, nous ne ferons pas ce que vous souhaitez », sans craindre pour ses vieux jours ?

    Bref, ce n’est pas un question de savoir si les plus riches sont plus intelligents, si les plus pauvres n’ont pas ce qu’il faut, il s’agit de se demander comment faire en sorte que nos dirigeant soient triés parmi les meilleurs et non pas parmi les quelques « freak » prêt à faire n’importe quoi parce qu’ils ne pourraient faire mieux dans le privé.

    Il ne m’apparait donc pas nécessaire de fournir des réponses à vos questions concernant Renart ou Mathieu Bock-Côté, car ce que j’ai dit ne les touche pas en ce sens que le niveau de richesse n’a rien à voir avec leur qualification. Mon questionnement est plutôt envers ceux qui feraient de bons candidats mais qui font le choix du privé parce que les conditions sont meilleures.

    Je répète aussi que redonner à la politique ses lettres de noblesse et lui redonner une image plus positive aurait sans doute un effet positif sur la qualité des candidats. Cela relèguerait, sans l’annuler, le problème du salaire au deuxième plan. Mais, il s’agit selon moi de deux choses sur lesquelles s’attarder si l’on veut que la politique s’occupe des problèmes les plus graves de notre société.

    Plus il y a d’incompétents, moins il y a de décisions. Il faut donc trouver une solution à ce problème, qui n’a rien à voir avec une causalité entre le niveau de richesse et le niveau de compétences. Il faut seulement contextualiser le questionnement et en ce sens la question salariale est à considérer. Tant qu’il y aura des hommes, il y aura de l’hommerie. Par contre nous pouvons chercher à la diminuer cette hommerie.

  32. 32 Davidg mars 12, 2008 à 15:37

    Et si un premier ministre ne serait plus jamais éligible à se présenter comme candidat au poste de député après son premier mandat?

    Et si tous les députés ayant exercé leur fonction durant au moins un mandat dans le parti ministériel n’étaient plus jamais éligibles comme candidat (sauf pour devenir chef d’un parti)?

  33. 33 Davidg mars 12, 2008 à 15:40

    Et si un premier ministre n’ÉTAIT plus jamais éligible…

    D’OH!

  34. 34 Davidg mars 12, 2008 à 15:42

    Connaissez-vous le système de pensions des politiciens?

  35. 35 Davidg mars 12, 2008 à 15:51

    « Ce que j’ai simplement dit, c’est que lorsque nous ne sombrons pas dans la plus totale mauvaise foi, il faut reconnaître que certaines personnes qui ont, par leur expérience en entreprise privée comme PDG,fondateur ou autres, développé des aptitudes, connaissances et compétences qui peuvent franchement aidé pour tenir les commandes de postes de responsabilité, cette fois du côté public. »

    Monsieur Tremblay, voilà ce qui m’agace, vous ne parlez que des compétences affairistes. N’y a-t-il d’autres choses qui peuvent définir la compétence d’un politicien sans pour autant nier que certains entrepreneurs puissent faire d’excellents politiciens?

    Je ne dis pas que l’attrait salarial n’est pas un bon incitatif pour les riches qui voudraient faire carrière en politique. Mais en quoi est-ce si important, a fortiori quand on sait maintenant que les partis versent des primes? Faudrait quand même pas que l’exercice politique soit réservé aux riches! Déjà que c’est très difficile pour un non-bourgeois de se présenter en politique, il ne faudrait pas aggraver le problème encore plus.

  36. 36 Bruno Tremblay mars 12, 2008 à 15:59

    @Davidg

    Non pas que cette discussion n’est pas intéressante, mais elle tourne quelque peu en rond. Il est difficile d’aller plus avant si vous ne donnez pas vous mêmes de substance et si vous ne tentez pas de comprendre le message de fond. Je crois sincèrement que vous devriez opter pour un type de lecture qui n’est pas par mot-clef, car vous semblez passer à côté de l’essentiel.

    Vous semblez en fait seulement vouloir insérer des choses que vous tenez à « plugger » plutôt que d’entrer dans une discussion basée sur des arguments et une intercompréhension. Peut-être vous ai-je moi-même mal compris ? Je ne poursuivrai pas plus avant cette discussion, à moins que vous décidiez ou que quelqu’un d’autre décide d’y aller avec des arguments et une volonté d’approfondissement de l’enjeu, car ce serait trop de temps perdu.

  37. 37 Bruno Tremblay mars 12, 2008 à 16:11

    @Davidg

    Votre dernier commentaire me démontre que je me suis peut-être trompé dans mon commentaire précédent. Je l’espérais et je m’en excuse.

    En fait, je ne voulais pas seulement parler seulement des compétences « affairistes », voilà peut-être l’objet de notre mésentente. Je crois que les compétences développer au niveau de la gestion d’une entreprise dépasse quelque peu le champs des affaires : cela demande créativité, vision, vision stratégique, réflexion sur les moyens à prendre, en plus de compétences en communication et une certaine compréhension des relations entre individus.

    Tout cela peut être acquis ailleurs qu’en entreprise, mais les gestionnaires d’entreprise ont aussi un vécu de la pression, ce qui n’est pas à négliger. Ceci étant dit, je ne fais pas la séparation que vous me faites dire. Je ne dis pas que les PDG ou les riches se qualifient mieux que d’autre personnes d’autres milieu plus modeste pourraient le faire. Je dis seulement qu’il faudrait essayer des les attirer, eux aussi.

    Enfin, personnellement, je préfèrerais que ce soit l’État qui verse les primes ou un meilleur salaire, parce qu’avant tout le PM n’est pas le chef de son Parti, mais le chef de tous les Québécois. En ce sens, il ne devrait pas pouvoir recevoir une prime de son parti afin de s’assurer qu’il travaille pour tous les Québécois. La dynamique des partis est déjà trop présente dans notre démocratie. Si cela peut l’atténuer que d’interdire ce genre de versation et augmenter le salaire du PM, j’embarque.

  38. 38 Davidg mars 12, 2008 à 16:26

    Le fond, je l’ai très bien compris, vous voulez augmenter le salaire des politiciens pour attirer les meilleurs candidats riches possibles.

    Et je ne vous contredis pas sur ce point, c’est vrai que de meilleurs salaires vont attirer les meilleurs candidats riches mais est-ce vraiment cela qui est important?

    Il me semble que les conditions actuelles sont très attirantes pour un premier de classe diplomé d’une maîtrise universitaire gagnant 40 000$ par année qui aurait dans bien des cas des compétences politiques supérieures et une compréhension plus exhaustive des problèmes que la population en général vit, en comparaison à un affairiste millionnaire qui risque de n’être là que pour être encore plus millionnaire après sa carrière politique.

    Dans les conditions actuelles (il faut ajouter les pensions), la quasi-totalité des politiciens (sauf peut-être des rares députés d’arrière-banc dans l’opposition qui n’ont duré qu’un seul mandat, et encore là qui me dit qu’il ne se replacent pas aéquatiement) ne sombrent pas dans la pauvreté après leur séjour en politique? Où est le problème?

  39. 39 Davidg mars 12, 2008 à 16:30

    « Si cela peut l’atténuer que d’interdire ce genre de versation et augmenter le salaire du PM, j’embarque. »

    Je reconnais que cela a de l’allure comme proposition.

  40. 40 Davidg mars 12, 2008 à 16:31

    Mais ça n’empêchera pas les enveloppes brunes…

  41. 41 raymondviger mars 12, 2008 à 16:32

    Question de mettre un peu d’huile sur le feu.

    Le débat dérappe quand on se questionne si un Premier ministre ou un député gagne suffisamment ou non.

    La réalité, il entre en politique, il connaît le salaire et décide d’y aller. Qu’il accepte les règles du jeu et les assument. Le sujet du scandale est de prétendre que pour éviter la corruption, il est normal et acceptable de lui donner un bonus qui représente 50% de son salaire.

    Si un premier ministre a besoin d’un bonus pour éviter la corruption, on arrête à quel montant. Même à 287 000$, un premier ministre est encore loin de ce que gagnent plusieurs personnes du privé. L’honnêteté n’a pas de prix. Je suis honnête que je sois sur l’aide sociale ou millionnaire. Et si je suis malhonnête, je le suis que je sois pauvre ou riche. Les vertus ne nous tombent pas dessus quand on devient riche.

    Si on veut débattre du salaire, certains députés sont trop bien payés et d’autres pas assez. Quand il y a eu la vague bleue qui a transporté Mulroney au pouvoir, certains députés qui n’ont que fraudés pendant leurs mandats ont été porté au pouvoir. Pas parce qu’ils étaient bon. Parce qu’ils étaient bleu. Un point c’est tout.

  42. 42 Davidg mars 12, 2008 à 16:33

    adéquatement

  43. 43 Bruno Tremblay mars 12, 2008 à 16:46

    @Davidg

    En fait, je suis assez d’accord avec vous sur le fait que pour de nombreuses personnes, il s’agit de conditions très intéressantes, surtout en considérant la pension qui vient après.

    La plupart des diplômés du secteur des sciences humaines doivent se contenter de beaucoup moins, même s’ils ont probablement une meilleure vision et une meilleure compréhension des enjeux sociaux.

    Mais, je crois tout de même que cette question mérite d’être approfondie pour deux raisons. Cela permettrait peut-être d’amener en politique les meilleurs, quelque soit le milieu socioéconomique de provenance.

    La deuxième raison, cela démontrerait l’importance que nous attachons à la fonction et à la politique. Pourquoi nous trouvons normal qu’un PDG d’une banque gagne quelques millions, alors que celui qui est en charge de l’État doit accepter un salaire beaucoup moindre.

    Peut-être que nous devrions revoir à la baisse les salaires des PDG des grandes entreprises, mais c’est très improbable. Ce que nous avons un peu plus de contrôle, c’est ce que nous trouvons acceptable de payer au chef de l’État.

    Pour moi, le chef de l’État vaut beaucoup plus qu’un gérant de banque. Faut-il aller jusqu’à payer l’équivalent. Sûrement pas, puisqu’il faut aussi considérer ce salaire comme un choix de société et, selon moi, nous ne devrions pas accepter que des gens gagnent autant que les plus riches de notre société gagnent en ce moment.

    Ainsi, si on augmente le salaire du PM à un certain niveau, qui tient compte à la fois des responsabilités et du choix de société, nous y gagnerons. Il est certain que je partage tout comme vous la crainte de voir des gens qui se présentent pour l’argent et les projecteurs.

    Toutefois, en travaillant sur l’autre plan que j’ai évoqué, à mon sens plus important, c’est-à-dire la revalorisation « qualitative » des fonctions politiques, j’ose espérer qu’avec plus d’intérêt viendra plus de question et plus de sélections.

    Bref, ce que je souhaite c’est de mettre en place les éléments qui feront en sorte d’attirer les meilleurs en politique pour nous représenter. Cela passe évidemment par d’autres points, tel que l’éducation à la citoyenneté, l’éducation à l’éthique, etc. Mais je crois que l’on doit aussi s’intéresser au facteur financier et au facteur valorisant la fonction politique.

  44. 44 Bruno Tremblay mars 12, 2008 à 16:57

    @Raymond Viger

    « La réalité, il entre en politique, il connaît le salaire et décide d’y aller. Qu’il accepte les règles du jeu et les assument. Le sujet du scandale est de prétendre que pour éviter la corruption, il est normal et acceptable de lui donner un bonus qui représente 50% de son salaire. »

    Personnellement, je ne crois pas qu’il s’agit là d’un scandale. Comme je l’ai déjà dit dans un autre commentaire, il s’agit là sûrement d’une phrase maladroite, mais qui exprime un principe politique qui remonte à très loin.

    Ce principe est la raison pour laquelle les députés n’ont pas seulement une « bourse de libération » qui compenserait seulement pour les frais encourus par celui-ci durant l’exercice de son mandat. Les députés ont un salaire parce que ça les place dans une situation où ils n’ont pas à se préoccuper de leurs intérêts privés.

    De plus, psychologiquement, si nous savons que nous méritons un meilleur sort que celui que l’on a, cela représente peut-être un facteur qui nous fait tendre l’oreille à des propositions « d’enveloppes ». Qui ne s’est jamais senti sous-payé ou non reconnu pour toute sa valeur et qui n’a jamais songé se payer soi-même en se donnant des petits privilèges, si petits soient-ils ?

    Bref, c’est pourquoi la question a bifurqué sur le salaire du PM, d’autant plus que si le salaire du PM était suffisant, il n’y aurait pas nécessité pour le Parti libéral de donner la prime et jamais cette histoire n’aurait sorti au grand jour.

    Dans les textes politiques plus anciens où on s’interrogeait sur ce genre de choses, devenues évidentes aujourd’hui, on parlait des compensations à donner aux politiciens afin que ceux-ci puissent réellement s’attarder au bien commun et se détourner de leurs intérêts privés. Pourquoi en serait-il différent aujourd’hui ?

  45. 45 raymondviger mars 12, 2008 à 17:08

    Si le premier ministre est pas assez payé, qu’on fasse un débat sur ce point, qu’on passe au vote et qu’on paye.

    Mais si on a voté que le salaire est de 187 000$ on n’a pas à se faire justice soi-même.

    Peu importe le salaire qu’on va donner au premier ministre, il va toujours « en théorie » valoir plus cher qu’il va gagner.

    Si on suit ce principe est-ce à dire que tous ceux qui, comme moi, travaillent dans le communautaire ont le droit de voler la société parce qu’ils sont sous payé.

    Je viens du privé et je gagne 20% de ce que je gagnais dans mon ancienne vie. C’est par choix et je l’assume. Ça ne me donne pas plus le droit d’être incompétent ou de me laisser corrompre.

  46. 46 Bruno Tremblay mars 12, 2008 à 17:23

    @Raymond Viger

    « Si on suit ce principe est-ce à dire que tous ceux qui, comme moi, travaillent dans le communautaire ont le droit de voler la société parce qu’ils sont sous payé. »

    Cela ne donne aucun droit, sauf que ça peut donner la tentation et en plus ils ont les pouvoirs pour le faire, principalement le PM. Cela ne se passe pas nécessairement par une enveloppe, mais ça peut se faire en favorisant certains allègements fiscaux dont ils pourront profité une fois qu’ils auront quitté leur fonction. C’est de cela dont je veux parlé par se détourner de ses intérêts privé : pendant et après.

    Vous avez raison de trouver cela ignoble que des gens déjà fortunés puissent être tentés de piger dans la caisse collective. Toutefois, il ne faut pas se faire de cachette : cela n’arrêtera pas parce que c’est mal pour vous et moi. Je crois donc qu’il nous faille trouver des solutions afin de limiter cette tentation. Il faut les détourner de leurs intérêts privés.

    Une des solutions possibles, c’est de revoir à la hausse les salaires. Une autre est de revaloriser la fonction afin que ce soit autre chose qui pousse les gens à entrer dans la politique active. Une autre est une meilleure éducation à la citoyenneté et à l’éthique. On pourrait aussi augmenter la surveillance policière pour éviter tout cela, mais je ne crois pas que ce soit très constructif.

  47. 47 Davidg mars 12, 2008 à 17:36

    Le fait est que Jean Charest a reçu cet argent pour qu’il démissionne de son poste de chef du PC pour s’en aller chez le PLQ et non pas pour attirer un brillant PDG.

    Plus j’y pense plus il me semble intéressant de prôner que: 1) un premier ministre ne soit plus jamais éligible à se présenter comme candidat au poste de député après son premier mandat et 2) tous les députés ayant exercé leur fonction durant au moins un mandat dans le parti ministériel ne soient plus jamais éligibles comme candidat au poste de député (sauf s’il devient chef d’un parti).

    Voilà qui laisserait beaucoup moins de place au carriérisme politique et à l’électoralisme systématique.

  48. 48 raymondviger mars 12, 2008 à 17:37

    Même si je suis d’accord que plus on a de responsabilité et plus il est normal que le salaire soit en conséquence, on ne peut acheter l’honnêtété avec de l’argent. L’argent peut être comme une drogue. Plus on en a et plus on en veut.

    J’ai connu des gens qui ont fait de la grosse argent. De la très grosse argent. Et plus ils en faisaient et plus ils en volaient.

    La politique est un outil, un moyen pour quelqu’un qui croit à la justice, la démocratie, à des valeurs sociales. Un politicien est quelqu’un qui veut travailler à promouvoir et implanter ces valeurs. Si les salaires sont trop haut peut-être qu’on va intéresser les génies de ce monde, mais peut-être aussi qu’on va attirer des gens qui ne veulent que l’argent et la gloire.

  49. 49 Maxime Rousseau mars 12, 2008 à 18:04

    Haha. Bonjour, je suis le photographe de la photo de l’article ci-haut.

    La photo n’est PAS une vraie photo de Jean Charest. En fait, c’est un chauffeur d’autobus de l’Alberta qui selon moi avait une grosse ressemblance a notre premier ministre favoris.

    Je n’ai aucune objection a l’utilisation de mes photos mais… for the sake of journalistic accuracy… il faudrait peut-etre considerer remplacer la dite photo.

    Pardonner mes fautes de francais!

  50. 50 Davidg mars 12, 2008 à 18:05

    « Si les salaires sont trop haut peut-être qu’on va intéresser les génies de ce monde »

    Monsieur Viger, avec ces conditions Philippe Couillard est le Ministre de la Santé. Monsieur Couillard est un génie pas à peu près! C’est dur de trouver une personne plus intelligente que lui au Québec.

  51. 51 raymondviger mars 12, 2008 à 20:52

    Dans le cas de Philippe Couillard, son salaire de ministre est une peanut en comparaison à ce qu’il pouvait gagner en demeurant un médecin chirurgien spécialisé. Faudrait-il lui donner à lui aussi une prime pour éviter que son maigre salaire le corompre?

  52. 52 renartleveille mars 12, 2008 à 21:49

    Merci à vous tous pour cette super discussion, je suis vraiment fier d’avoir vos mots ici, chez moi, ce que je n’aurais jamais pu retrouver dans les médias corporatifs, qui creusent de moins en moins.

    Maxime Rousseau,

    merci d’être venu. Je savais tout à fait que ce n’était pas Jean Charest et c’est surtout parce qu’il est de dos que je l’ai choisi, pour illustrer bien sûr le fait que Charest cachait quelque chose depuis longtemps…

    Pour les fautes, j’ai vu pire… 😉

  53. 53 Davidg mars 13, 2008 à 9:26

    Hostie que le PQ a agi en con hier!


  1. 1 Le Premier ministre Jean Charest corruptible? « Reflet de Société / Journal de la Rue Rétrolien sur mars 12, 2008 à 13:01
  2. 2 Le Premier ministre Jean Charest corruptible? « Raymond Viger, rédacteur en chef de Reflet de Société Rétrolien sur mars 12, 2008 à 17:02

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : veuillez vous assurer que le compte Twitter est public.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 784 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]

%d blogueurs aiment cette page :