La colère a des limites…

D’habitude, le lundi, j’écris toujours un bon gros billet touffu parce que je me suis reposé le dimanche et que je suis en forme, en ce deuxième jour de congé. Mais là, j’ai passé ma journée à me battre, mais métaphoriquement quand même…

La cause : mon ami Louis, blogueur principal et créateur d’Un Homme en colère, est tombé sur la tomate d’un autre blogue, Angry French Guy, parce qu’il opère un blogue souverainiste, mais en anglais. Il croit que ce blogueur est un traître à la nation, comme tous les autres qui usent de l’anglais, même le blogue Sovereignty en Anglais (dont je vous parlé précédemment, troisième paragraphe du texte).

Je suis foncièrement en désaccord avec sa position que je considère extrémiste. Je me considère assez modéré donc je me dresse contre toutes les positions extrémistes, même si c’est mon ami, qu’il le soit en vrai ou seulement virtuellement, comme c’est le cas avec Louis.

Ce n’est pas en insultant tous les gens qui ne sont pas tout à fait en phase avec nos propres manières de penser qu’on va faire avancer les débats de société.

Et puis j’ajoute Angry French Guy à ma blogoliste par solidarité, même si personnellement je ne lis pas, puisque je ne lis l’anglais que quand j’y suis obligé. J’exerce mon droit de vivre en français, même sur le web.

Publicités

88 Responses to “La colère a des limites…”


  1. 1 Averlok février 25, 2008 à 13:58

    Je comprends très bien ta réaction…. Tout le monde, peu importe la langue, peut et surtout DOIT appuyer la souveraineté. Ce n’est pas seulement l’affaire des francophones, mais bien de la population Québécoise en général et on ne peut nier la présence d’anglophones sur ce grand territoire !

    Par contre, je n’approuve pas nécessairement ce blogue car, il est fait par un francophone donc, je trouve ça dommage mais, de là à être en / »$?$&?$, il y a des limites !

  2. 2 AntiPollution février 25, 2008 à 13:59

    Bravo M. L’Éveillé.

    Si un autre québécois de langue francaise pouvait bloguer en espagnol, en portugais, j’en serais encore plus heureux.

  3. 3 Félix février 25, 2008 à 14:13

    @Averlok,
    si un français écris en anglais sur la souveraineté, cela ne permettera-t’il pas aux anglais de connaitre nos opinions sans nécéssairement apprendre le français?

  4. 4 Philippe David février 25, 2008 à 14:42

    Même si je ne suis pas souverainiste, je sympathise avec ta position Renart. J’irait même plus loin en disant qu’une des multiples raisons pour lesquelles je ne suis pas souverainiste, c’est de gens comme Louis, qui traitent tous les francophones bilingues ou qui sont d’opinion divergente de vendus et de colonisés. Ce n’est pas très rassembleur.

    Je ne peux que parler pour moi-même, mais je n’ai jamais eu de ressentiment ou d’animosité personnelle envers mes compatriotes anglophone, alors si vous essayez de me vendre la souveraineté comme un conflit de nous vs les maudits anglais, vous allez frapper un mur et je suis convaincu que je ne suis pas seul dans cette école de pensée.

    En fait, aucune des raisons « historiques » (i.e. la conquête, l’assimilation, etc) ne sont des motivations suffisantes à mon sens. Qui plus est, ces arguments commencent à ressembler à un disque qui saute. Ce sont des choses du passé et nous avons prospéré malgré tout. Ces arguments n’ont plus d’impact et ne se prêtent plus vraiment à la réalité. Cessez de vendre la peur d’assimiliation et essayez de nous vendre les avantages.

    Honnêtement, au-delà de des têtes brulées comme Louis, le projet de société proposé par les souverainistes ne m’embarque tout simplement pas et le jour où on me vendra un projet que je juge valable, peut-être que je me joindrai à vous. En attendant, je réprouve d’être considéré comme un traître parce que je suis d’opinion différente. (Soit-dit en passant, ma famille est débarquée ici en 1650, alors on peut difficilement être beaucoup plus « pur-laine » que moi à moins d’être débarqué avec Champlain.)

  5. 5 Alain B. février 25, 2008 à 14:49

    @Felix,
    Peut-être que plusieurs d’entre-eux seraient moins réfractaires à l’apprendre si notre histoire leur était bien raconté dans la langue qui les fait vibrer, d’une façon qui permet l’identification et le germe d’un sentiment de solidarité.

    Au pire, ça ne peut pas faire de tort.

    On parle d’un blogue dans le vaste océan quand-même.

  6. 6 renartleveille février 25, 2008 à 15:10

    Averlok,

    oui, on a le droit de trouver ça dommage personnellement, mais de là à le monter en dogme…

    Antipollution,

    très bonne attitude!

    Mais le pire, c’est que je comprendrais Louis s’il y avait une quantité incroyable de blogueurs francophones à bloguer en anglais (ce qui est sûrement le cas de toute façon). Mais c’est le fait que celui-là s’affiche comme tel qui le fait ressortir, mais au moins son but est clair. Il ne veut pas juste attirer plus d’internautes sur son blogue en s’exprimant en anglais.

    Félix,

    ce questionnement me semble beaucoup trop rhétorique. C’est comme la question de l’oeuf et de la poule.

    Philippe David,

    le projet ultime du Québec souverain est d’avoir justement l’opportunité de pouvoir mener à terme un projet de société qui nous ressemble, et, ultimement qui nous rassemble, sans avoir à demander la permission à quiconque. Le reste est accessoire.

    Alain B.,

    « On parle d’un blogue dans le vaste océan quand-même. »

    Ton relativisme me rejoint, et c’est majoritairement ça qui fait que je ne suis pas d’accord avec Louis. On a beau croire à quelque chose, il faut essayer le plus possible de voir que notre point de vue est partiel et surtout, souvent trop absolu.

  7. 7 Alain B. février 25, 2008 à 15:14

    Je poursuis la réflexion dans mon dernier commentaire.

    Pour ma part j’ai eu plusieurs occasion de raconter notre histoire et notre sitiation à des américains qui ne connaissaient de nous que le peu qui réussit à se rendre à eux via ce vaste univers d’actualité anglo-américain centré sur lui-même qui est le leur… généralement dans ces cas, si ça se rend à eux, c’est à notre détriment.

    Ma grande familiarité avec l’histoire et les symboles de cette culture m’a permi de tous les convaincre assez aisément du bien fondé et de la légitimité de notre démarche… d’une façon qui apparentait notre quête de liberté à celle qui a animé la fondation de leur pays. (Ils ne savaient tout simplement pas… un peu d’infos biens ficelées leur a permis de voir les choses d’un tout autre oeil.)

    À quoi ça sert de convaincre des citoyens américains, me dites-vous? Pas grand chose, j’en convient. Sauf qu’aujourd’hui je sais qu’a chaque fois que le sujet des méchants francophones ethno-centristes qui empêche le Canada de tourner en rond arrive sur terrain, Je sais qu’il y a une demi-douzaines d’individus qui n’acheteront pas… et même peut-être qui s’éleveront pour expliquer à leur interlocuteur que la situation n’est pas ce qui lui est montré dans les médias.

    On est loin des grands projets qui mèment à la-grande-souveraineté-instantanée-qui-nous-délivrera-de-tous-les-maux-du-monde, mais c’est aussi comme ça que le changement s’opère… en changeant les mentalités une à une. En labourant le terrain de façon à le rendre plus fertile à l’avenement du grand évenement orgasmique.

  8. 8 Sgt Scott février 25, 2008 à 16:01

    Comme disait Gilles Vigneault (et je paraphrase car je n’ai pas mes carnets de paroles de chanson avec moi et j’ai la paresse de faire une recherche sur le Net ne sachant le titre de la chanson exacte) « Pour avoir un pays il faut le mériter. Pour avoir un pays il faut commencer par le rêver. » C’est ainsi la seule voix valable pour rallier tout le peuple québécois (jaune, noir, vert avec des épines comme dirait Falardeau) au rendez-vous avec son destin (Lévesque). Et c’est là que tous nous serons vraiment unis et pourront aspirer à tout ce que les peuples qui se respectent aspirent. Et comme vous l’avez tous si bien exprimer ce n’est pas en démonisant « l’autre » qu’on y arrivera.

    @Renart: Encore merci pour ton intervention sur UHEC et je t’ai laissé un mot suite à ton commentaire sur Le Petit Émérillon.

    @Alain B.: Tu résumes trop bien et trop souvent ma pensée, ça fait peur!

  9. 9 DavidB février 25, 2008 à 16:15

    Beau point de vue! Comme si pour être souverainiste il fallait être francophone!

  10. 10 folly février 25, 2008 à 16:40

    J’ai lu les commentaires sur le blogue à Louis. Les couteaux ont volé bas! Disons que j’aime mieux me tenir loin de ce débat pour plusieurs raisons. Les limites des débats virtuels, dans le sens qu’il n’y a pas de contact face-à-face.

    Mais, juste un élément. Lorsqu’on déchire sa chemise entre personnes partageant le même idéal, et bien à plusieurs égards cela fait reculer les autres. Philipe David et Alain B rejoignent ma pensée à ce sujet.

  11. 11 Davidg février 25, 2008 à 16:41

    Un manque d’originalité de ma part fait en sorte que je vous envoie ce commentaire cité intégralement dans uhec.net en réponse à Louis. C’est seulement pour vous faire réagir:

    http://uhec.net/2008/02/23/602/#comment-11465

    « Louis

    Il y a une exagération évidente dans tes propos. Par exemple, il faut en revenir avec la “traîtresse Marois”, elle s’est rétractée et ses propos, quoique ridicules et maladroits au départ, n’avaient rien à voir avec le bilinguisme d’État à la sauce PET Troudeau et Justin the father’s son qui croit que les unilingues sont paresseux!

    De plus, je ne crois pas que les blogueurs à la sauce Angryfrenchguy soient des “traîtres” à proprement dit, car leurs intentions sont bonnes: ils veulent se téter des appuis à l’étranger, ce qui n’est pas une si mauvaise chose en théorie.

    Par contre, je suis d’accord avec toi sur le fond: il faut d’abord et avant toute chose, convaincre les Québécois de la pertinence et des avantages de la séparation ici même EN FRANÇAIS plutôt que de gaspiller ses énergies en se tétant des appuis à l’étranger ou dans le ROC.

    De toute façon, le Bloc Québécois fait déjà un très bon travail à ce sujet auprès du ROC et de plus en plus d’anglophones du ROC respectent énormément la conviction des séparatistes maintenant, au point où le Québec est reconnu symboliquement comme une nation. Me semble que cela est suffisant et que pour le reste, les séparatistes doivent concentrer leurs énergies ici et voter pour le PQ au Québec ET le Bloc au fédéral!

    Des blogues comme le Petit Émerillon, Angryfrenchguy et Sovereignty en Anglais (dans une moindre mesure tout de même) jouent un rôle d’idiots utiles au service des fédéraleux MAIS À UN MOINDRE TITRE que Jimmy St-Gelais et ses Verts, Sylvain Guillemette et son Québec Suicidaire (via le PCQ), Léo-Paul Lauzon et son NPD et les nombreux séparatistes qui votent pour l’ADQ. Sans le vouloir, ils nuisent à l’option séparatiste en étant des telles andouilles politiquement parlant. Faut dire que le PQ n’a pas aidé sa cause en n’assumant pas son statut de coalition et en réservant son parti à une élite syndicaleuse fémi-fasciste de centre-gauche, mais quand même!

    Si je te comprends bien Louis, Jimmy St-Gelais, Sylvain Guillemette, Amir Khadir, Léo-Paul Lauzon, et Victor Débile-Beaulieu sont des traîtres à la nation selon toi malgré qu’ils soient tous des séparatistes!

    J’espère que tu écriras un texte encore plus percutant que celui-ci sur ces andouilles. Ce sera encore plus intéressant que de blâmer des blogues insignifiants comme Angryfrenchguy. Et à ce moment-là, je t’appuierai encore plus qu’en ce moment. »

  12. 12 Davidg février 25, 2008 à 16:59

    @Averlok

    « Par contre, je n’approuve pas nécessairement ce blogue car, il est fait par un francophone donc, je trouve ça dommage mais, de là à être en /”$?$&?$, il y a des limites ! »

    En effet!

    Je recite un commentaire que j’avais laissé à Renart dans uhec:

    « D’autant plus qu’il devrait monter beaucoup plus aux barricades contre les Jimmy St-Gelais, les Sylvain Guillemette, les Amir Khadir, les Léo-Paul Lauzon, les Victor Débile-Beaulieu et tous les autres adéquisto-séparatistes de ce monde. Eux autres nuisent beaucoup plus que ces blogues insignifiants! »

    @Anti-pollution

    « Si un autre québécois de langue francaise pouvait bloguer en espagnol, en portugais, j’en serais encore plus heureux. »

    Ce n’est pas la bonne façon de vendre la séparation aux Québécois, ce qui doit être la priorité.

    @Félix

    « si un français écris en anglais sur la souveraineté, cela ne permettera-t’il pas aux anglais de connaitre nos opinions sans nécéssairement apprendre le français? »

    En effet mais ce n’est pas le véritable problème. Le problème, c’est la perte de temps et d’énergie qui en découle.

    Ce n’est pas la bonne façon de faire avancer la cause séparatiste.

    @Alain B.

    Je suis convaincu que les États-Unis seraient les PREMIERS APRÈS LA FRANCE à reconnaître la séparation, car cela fera leur affaire. C’est de mépriser leur profond sens démocratique que de croire le contraire.

    Alors pourquoi perdre du temps à téter un appui des américains quand celui-ci est assuré et qu’on a tant de problèmes à convaincre les « French Canadians living in La Belle Province of Quebec » à devenir des Québécois?

    @Sgt Scott

     » Et comme vous l’avez tous si bien exprimer ce n’est pas en démonisant “l’autre” qu’on y arrivera. »

    Digne de la propagande fédéraleuse. Encore une fois, le mythe du « méchant séparatiste qui haït les anglais ». Pourquoi dois-je expliquer cela à un séparatiste?

  13. 13 Philippe David février 25, 2008 à 16:59

    Et si Angryfrenchguy essayait d’embarquer les anglos et allophones du Québec plutôt que ceux dur ROC? Serait-il un traitre?

  14. 14 Davidg février 25, 2008 à 17:11

    @Philippe David

    « Et si Angryfrenchguy essayait d’embarquer les anglos et allophones du Québec plutôt que ceux dur ROC? Serait-il un traitre? »

    Bonne question! Ce serait intéressant que Louis y réponde!

    De mon côté, je ne crois pas que Angryfrenchguy soit un traître, peu importe ce qu’il fait.

    Par contre, ce serait déjà un peu moins inefficace ainsi, quoique je ne vois pas la pertinence de vendre la séparation à une personne incapable de parler en français.

  15. 15 Averlok février 25, 2008 à 17:27

    @Félix…

    OK, je suis d’accord avec toi que d’en parler en anglais peu possiblement réussir à en convaincre quelques-un. Tout est par contre une question de contenu. Je ne peux pas juger du contenu car je n’ai pas vraiment lu sur le blogue en question mais c’est à voir…

  16. 16 Davidg février 25, 2008 à 17:28

    @Philippe David

    « J’irait même plus loin en disant qu’une des multiples raisons pour lesquelles je ne suis pas souverainiste, c’est de gens comme Louis, qui traitent tous les francophones bilingues ou qui sont d’opinion divergente de vendus et de colonisés. Ce n’est pas très rassembleur. »

    Un argument aussi crétin que si moi je disais que j’étais un séparatiste à cause de gens comme Jeff Fillion et André Arthur!

    « Je ne peux que parler pour moi-même, mais je n’ai jamais eu de ressentiment ou d’animosité personnelle envers mes compatriotes anglophone, alors si vous essayez de me vendre la souveraineté comme un conflit de nous vs les maudits anglais »

    Encore du brainwashing fédéraleux. Les méchants séparatistes racistes et xénophobes qui haïssent les anglais et gnagnagna…

    « En fait, aucune des raisons “historiques” (i.e. la conquête, l’assimilation, etc) ne sont des motivations suffisantes à mon sens. Qui plus est, ces arguments commencent à ressembler à un disque qui saute. »

    Produit d’un système d’instruction qui néglige l’histoire. Au moins, vous pouvez invoquer votre ignorance pour prétexter ces âneries.

    « Ce sont des choses du passé et nous avons prospéré malgré tout. »

    Grâce à la menace séparatiste. Il faut donc continuer à se battre!

    « Ces arguments n’ont plus d’impact et ne se prêtent plus vraiment à la réalité. »

    Faudrait aller faire un tour à Montréal!

    « Cessez de vendre la peur d’assimiliation et essayez de nous vendre les avantages »

    Il faut vendre les deux et il faut insister encore plus sur les avantages. Bon point!

    « En attendant, je réprouve d’être considéré comme un traître parce que je suis d’opinion différente. »

    Vous n’êtes pas un traître mais vous n’êtes pas un Québécois. Vous êtes un « French Canadian living in La Belle Province of Quebec » colonisé et c’est votre droit!

    « (Soit-dit en passant, ma famille est débarquée ici en 1650, alors on peut difficilement être beaucoup plus “pur-laine” que moi à moins d’être débarqué avec Champlain.) »

    M’en fous! Maka Kotto est un Québécois, pas vous!

  17. 17 Davidg février 25, 2008 à 17:37

    @Philippe David

     » le projet de société proposé par les souverainistes ne m’embarque tout simplement pas et le jour où on me vendra un projet que je juge valable, peut-être que je me joindrai à vous. »

    Au moins, vous n’êtes pas un borné irrécupérable. Une bonne discussion avec Mathieu Demers peut-être?

    Mon impression est que vous confondez « indépendance » avec « nationalisme », « gaugauchisme », « étatisme », « syndicalisme », « pacifisme », « anti-américanisme », « terrorisme », « anti-sémitisme », « islamo-fascisme » et « péquisme » comme la plupart des fédéralistes mous!

    Pourtant, on peut très bien avoir l’ « indépendance » sans nécesssairement appuyer les autres termes quand on réalisera l’indépendance du Québec et qu’on y tiendra sa première élection.

  18. 18 Félix février 25, 2008 à 18:16

    @DavidG,
    ce n’est peut-être pas la meilleure façon, mais c’est la façon dont « angryfrenchguy » à choisi. Personnellement, je tente de faire découvrir la diversité culturel montréalaise à mes collègue anglophones (qui ne sont pas au Québec).

    @Averlok,
    un blogue reste principalement un opinion personnel. Je ne l’ai pas lu non plus donc je ne peut en juger.

    @Renart,
    « C’est comme la question de l’oeuf et la poule ». Pourrais-tu expliquer? Je ne comprend pas le lien.

  19. 19 Philippe David février 25, 2008 à 18:23

    @ Davidg

    Mon impression est que vous confondez “indépendance” avec “nationalisme”, “gaugauchisme”, “étatisme”, “syndicalisme”, “pacifisme”, “anti-américanisme”, “terrorisme”, “anti-sémitisme”, “islamo-fascisme” et “péquisme” comme la plupart des fédéralistes mous!

    Aux dernières nouvelles, les partis politiques qui promouvoient l’indépendance répondent tous aux qualificatifs ci-haut. Si un jour il y en a un qui vient proposer un projet au moins un peu plus centriste, j’écouterai peut-être.

    Vous n’êtes pas un traître mais vous n’êtes pas un Québécois. Vous êtes un “French Canadian living in La Belle Province of Quebec” colonisé et c’est votre droit!

    Mieux! Je suis CANADIEN. Ce qui est ce que mes ancêtres se faisaient appeler. Et ce n’est pas parce que j’ai plus de tolérance pour les anglophones que je suis moins fier de mon héritage pour autant. Mais si un jour le Québec devient indépendant, j’ose espérer qu’il le sera pour de meilleures raisons que la haine des maudits anglais… Le trip de l’opression c’est plutôt usé… faudrait trouver mieux.

  20. 20 Davidg février 25, 2008 à 18:49

    @Philippe David

    Vous laissez sous-entendre gratuitement que le PQ et les Verts Suicidaires sont anti-sémites, anti-américains, terroristes et islamo-fascistes. Bravo! Quelle nuance et quelle surprise d’entendre ce discours digne de la vomissure de Haine FM!

    « Aux dernières nouvelles, les partis politiques qui promouvoient l’indépendance répondent tous aux qualificatifs ci-haut. »

    Vous confondez « parti politique » avec « projet séparatiste ». Lorsqu’il y aura des élections dans un Québec séparé, on pourra crisser le PQ dehors (ce sera mon cas) si ça nous tente et élire soit des droutistes étatistes (ADQ) qui veulent couper dans les programmes sociaux pour détourner l’argent dans l’armée et la police, soit élire les libéraux et leur déséparation, soit élire des libertariens (avec Martin Masse comme chef) qui veulent réduire le gouvernement à leur strict minimum et insérer le droit de propriété dans la Constitution Québécoise ou soit élire Québec Suicidaire et son programme encore plus à gaugauche. Où est le problème?

    « Si un jour il y en a un qui vient proposer un projet au moins un peu plus centriste, j’écouterai peut-être. »

    Un peu plus de drouate ou un peu moins étatiste voulez-vous dire, car la gauche péquiste est de plus en plus timide.

    « Mieux! Je suis CANADIEN. »

    Worse! You’re a « French Canadian living in La Belle Province of Quebec » or a « Canadian » if you want.

    Acceptez-vous tel que vous êtes!

    « Mais si un jour le Québec devient indépendant, j’ose espérer qu’il le sera pour de meilleures raisons que la haine des maudits anglais… Le trip de l’opression c’est plutôt usé… faudrait trouver mieux. »

    blablablaaaaaa…

  21. 21 Philippe David février 25, 2008 à 18:55

    À remarquer: Je viens ici exprimer un point de vue légitime, et les reponses que je reçois:

    « fédéraleux »
    « âneries »
    « colonisé »

    Typique! Et certainement une raison pouquoi votre option fait pipique et que vous n’arrivez même pas à convaincre tous les québécois de souche!

    En revanche, je n’ai pas vu beaucoup d’argument positifs. Non, je me corrige. Je n’ai vu aucun argument positif. Je suis, comme vous le soulignez, un fédéraliste mou et pur-laine de surcroit. Si vous ne pouvez convaincre quelqu’un comme moi, quelles sont vos chances avec ceux qui ne sont pas de souche, à part bien sûr pour M. Kotto?

    Faudrait aller faire un tour à Montréal!

    J’y suis justement! Je travaille au centre-ville et j’habite à St-Hubert. Et devinez quoi? J’arrive encore à me faire servir en français! Que diable! 😉

  22. 22 Philippe David février 25, 2008 à 19:03

    Vous confondez “parti politique” avec “projet séparatiste”. Lorsqu’il y aura des élections dans un Québec séparé, on pourra crisser le PQ dehors

    Non, je suis extrêmement méfiant du PQ. J’aimerais de meilleures garanties… Avec le PQ au pouvoir lors de la séparation, qu’est-ce qui garantie que le SPQ libre ne s’en donnera pas à coeur-joie? C’es pouquoi je préfèrerait que ça soit réalisé par un parti plus centriste.

  23. 23 Philippe David février 25, 2008 à 19:20

    @ Félix

    @Renart,
    “C’est comme la question de l’oeuf et la poule”. Pourrais-tu expliquer? Je ne comprend pas le lien.

    L’oeuf et la poule est une question qui demeure sans réponse… Un peu comme ta question.

  24. 24 angryfrenchguy février 25, 2008 à 22:56

    « Non, le nationalisme n’a pas, pas du tout, pour but la préservation d’une culture populaire – ou d’une langue -, ni le bien-être des citoyens habitant une société donnée – ça, ce ne sont que ses prétextes.

    Le nationalisme n’est pas une idéologie, c’est une rhétorique: ce n’est pas un biscuit, mais la manière de le mettre en marché – le fait d’en changer l’emballage ne l’affecte en rien. Le nationalisme, c’est une manière de maintenir sur la place publique une et une seule vision de ce que peut être la vie en commun: celle dans laquelle, par le recours à la notion de menace permanente, la population est sommée d’obéir à des élites qui, du fait de la gravité de la situation telle qu’elles la décrivent elles-mêmes puisqu’elles sont les seules à avoir le droit de parler, n’ont aucun compte sérieux à rendre. Le nationalisme, c’est le contraire de la démocratie: c’est opposer aux droits de l’homme le devoir d’assurer la survie de l’ensemble dans des termes qu’il est interdit de discuter. »

    -René-Daniel Dubois

    On dirait qu’il parle de Louis, n’est-ce pas?

    Merci à Renart et particulièrement à tous ceux qui ne sont pas nécessairement d’accord avec mon blogue et qui prennent quand même la peine de défendre mon droit de l’avoir.

    À la base AngryFrenchGuy c’est une façon de remettre en question le nationalisme Canadian et son hypocrisie condescendante, sa xénophobie mal refoulée et son patriotisme niais.

    Mais c’est certainement pas pour faire l’éloge du nationalisme Québécois des sophismes pompeux, de la xénophobie assumée et du patriotisme épais.

    24 heure après le début de ce débat je suis plus indépendantiste que jamais. Mais je ne suis pas indépendantiste parce que je DOIS l’être. Je ne DOIS être rien et je ne DOIS surtout rien à personne.

    Il n’y a rien qui ne puisse être remis en question. Tout doit être testé, re-testé, pitché sur le mur, passé sous le char, envoye a permanent press dans sécheuse. Tout doit continuellement être détruit et reconstruit.

    Mon Québec c’est le pays de gens qui ont tout remis en question. Absolument TOUT! La Fédération Canadienne, l’Empire Britannique, le Vatican et même le bon Dieu en personne -Christ, Dieu le père! – y’a rien que les Québécois n’ont pas eu les couilles de remettre sur la table.

    Alors si des pédés comme Louis en Colère (bon, on va encore m’accuser de faire dans l’enfantillage… (t’a pogne-tu?)), Davidg et les autres curés pensent qu’ils peuvent m’excommunier…

    Il ne faut jamais que ces gens puissent prétendre parler pour le Québec, que ce soit en anglais, en espagnol, en Serbo-croate ou en Français.

  25. 25 nada février 25, 2008 à 23:07

    héhé…ouan, ça brasse ici…

  26. 26 renartleveille février 25, 2008 à 23:45

    DavidG,

    j’arrive un peu tard, mais j’aimerais juste réitérer mon désir de voir ici des débats corsés, mais respectueux. J’ai beau ne pas souvent être d’accord avec Philippe David, mais j’apprécie ses contributions ici et j’apprécierais aussi qu’il continue de se sentir bien ici…

    Je n’ai rien contre un ton acide comme le tien, mais je crois qu’il faut savoir s’en tenir au minimum pour le moins risquer d’outrepasser les limites des autres.

    Merci.

    Félix,

    je crois que Philippe a bien expliqué l’idée de la poule et l’oeuf. Si j’avais à l’expliquer autrement, je dirais que de se poser des questions sur l’incidence d’un seul blogue anglophone sur la survie du français au Québec est de l’enculage de mouches… Hé hé!

    Angryfrenchguy,

    comme disait Voltaire :

    « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. »

    Nada,

    ça arrive…

  27. 27 folly février 25, 2008 à 23:53

    Mon Québec c’est le pays de gens qui ont tout remis en question. Absolument TOUT! La Fédération Canadienne, l’Empire Britannique, le Vatican et même le bon Dieu en personne -Christ, Dieu le père! – y’a rien que les Québécois n’ont pas eu les couilles de remettre sur la table.

    Faire table rase? Histoire de couilles? L’idée de requestionner notre origine, nos idéaux et valeurs, et ensuite rechoisir des idéaux, oui. Ignorer les combats et luttent du passé, c’est comme avancer et ne pas connaître le point de départ. Alors, là on parle d’ignorance crasse de la socio-histoire québécoise. Rien de glorieux à rejeter le passé et se croire plus intelligent. Je ne parle pas de vous personnellement, je ne vous connais pas, mais vos propos peuvent être repris de bien des façons.

    Peut importe les débats idéologiques, l’idée de croire que l’ON connait la vérité et surtout que l’ON prétends connaître ce qui est bon pour les autres relèvent d’une insécurité flagrante. Bref, on mesure l’insécurité aux moyens utilisés à ridiculiser les arguments des autres.

  28. 28 Alain B. février 26, 2008 à 2:56

    @DavidG

    Je n’ai pas la prétention de croire que quelque geste ou parole de ma part puisse même du plus loin du monde affecter la décision d’un éventuel gouvernement américain quant à la reconnaissance nationale du Québec suite à une éventuelle « secession » de notre territoire. (C’est le terme qui leur vient naturellement à l’esprit lorsqu’il est question du sujet.) Le jour où ça ce produira, les conjonctures seront ce qu’elles seront et les acteurs qui auront à composer avec seront qui ils seront et nous n’y pourrons rien. Ta conviction, aussi forte soit elle, que « les États-Unis seraient les PREMIERS APRÈS LA FRANCE à reconnaître la séparation » n’y sera pour rien non-plus. C’est de la formule ton truc. Au même titre que ceux qui disent qu’ils ne nous reconnaitrons pas… si tu es si bon pour savoir ce qui fait leur affaire et comment ils vont agir, peut-être peux-tu me dire ce qu’il adviendra de Protect America Act ou encore, qui va gagner les présidentielles? Ça m’intéressse.

    Je vis dans le vrai monde et j’ai souvent eu la chance de croiser et de travailler de près avec plusieurs américains. Je suis qui je suis, un fier nationaliste francophone qui est aussi américanophile, ce n’est pas pour aider à une éventuelle séparation que j’ai expliqué ma réalité à ces gens, c’était pour leur expliquer ma réalité. Point. Ce n’est pas par intérêt que j’en ai fait des sympathisans, c’est par osmose.

    Renart,

    Heureux de t’entendre citer Voltaire parce que je ne peux faire autrement qu’admettre qu’AngryFrenchGuy est venu dire ici ce que j’aimerais avoir pu dire moi-même, eussé-je la profendeur et le talent. Sauf pour ce qui est d’invectiver Louis de p… ce n’est pas mon style, je m’en tiens à petit fascho en puissance.

    Je ne comprends pas votre réticence, à toi, à Jimmy et aux autres qui semblez avoir une réticence face au concept derrière AngryFrenchGuy ou toute autre initiative visant à occuper un terrain fertile pour faire changer les mentalilités… simplement parce que c’est en anglais. Je viens de lire tous les commentaires ici (et ceux sur UHEC qui ont été écrit après que j’aie claqué la porte) et à travers tout ce débat personne n’a fait la démonstration, en termes le moindrement concrets, du danger ou de l’absurdité que cela représentait.

    Tout ce qui s’en dégage, c’est une impression que de s’exprimer en anglais est offençant pour certains. Y a-t-il autre chose derrière tout ça qu’une question de sensibilité?

  29. 29 Félix février 26, 2008 à 6:56

    @Renart et Phillipe,
    merçi pour la justification, c’était si simple à faire le lien, mais je cherchais si loin que ça n’avais plus aucun sens.

    @Angryfrenchguy,
    Je vous remerçie de votre justification sur votre billet. Je doute que quelqu’un soit mieux placé que vous pour justifier la raison de votre blogue. Nous ne pouvons que spéculé, mais je vais tout de tout même défendre votre droit à ce blogue, que je sois d’accord avec ou non.

  30. 30 Sgt Scott février 26, 2008 à 7:01

    Je trouve qu’Alain B. soulève un bon point. Rien n’est malsain dans la démarche d’AngryFrenchGuy et autres sites de la sorte. Il est vrai qu’au Québec les meilleurs efforts sont ceux qui vise les actions à l’intérieur du territoire mais rien n’empêche d’agir non plus à l’extérieur ou de rejoindre ceux qui justement ne comprennent pas encore notre langue et qu’ainsi la seule manière de les rejoindre est malheureusement l’anglais (car il s’agit d’un fait qu’on ne peut nier et qui ne changera pas en criant « ciseau » même si ce serait génial si ça pouvait être vrai!)

    Mais comme l’a dit à quelques reprises Alain B., lorsque ces allophones ou anglophones de chez nous nous comprendront (notre histoire, notre culture, notre projet) un peu plus ils auront certainement davantage le goût de se joindre à notre cause et d’apprendre notre langue. Car il ne faut pas se leurrer, ces immigrants arrivent au Canada et reçoivent un message clair du statut de bilinguisme merdeux de la politique multiculturelle de PET qui nous nuit (d’où aussi l’importance de renforcer notre message au Québec que tout se fait en français). Encore c’est un fait qui existe et qu’on ne peut changer. Et il y a ces émigrants canadiens ou Québécois anglophones paresseux qu’ils nous fait rejoindre aussi.

    Alors non je ne crois pas si dommageable si quelques blogueurs ou citoyens (et je dis quelques, pas plusieurs ou la majorité) s’adressent à ces gens qui nous côtoient à l’intérieur de nos frontières (en fait dans cette catégorie je trouve le moyen audacieux, un peu même dangereux certes sur la symbolique d’encore communiquer avec eux en anglais, mais portant un fort potentiel) ou même à l’extérieur (c’est ici que je vois plutôt à restreindre l’effort à mettre mais qui demeure tout de même intéressant).

    Mais je le redis, je crois aussi que l’enjeu principal se passe avec nos concitoyens à l’intérieur de nos frontières en premier nos amis francophone et ensuite tous les autres.

    Bon, je ne suis pas sur si ma pensée est claire en ce mardi matin alors je m’arrêterai ici.

  31. 31 renartleveille février 26, 2008 à 10:28

    Alain B.,

    moi, la réticence que j’ai est personnelle, comme je l’explique dans mon billet. Et si je comprends bien, la réticence de Louis pourrait être expliquée par une peur de voir un glissement de la blogosphère francophone vers l’anglais. Il fait le calcul : un francophone qui écrit en anglais égale des textes de moins en français, donc une perte au niveau de l’utilisation du français, et encore plus une perte au niveau de l’utilisation du français entre francophones, puisqu’il y a beaucoup de francophones qui participent à ce blogue.

    Cela est pour lui en lien avec l’utilisation accrue de l’anglais sur la place publique, surtout à Montréal. Force est d’admettre que le français n’est plus la langue majoritaire que l’on entends dans la rue, à part peut-être dans les quartiers pauvres de l’est. Chacun peu avoir son avis là-dessus selon ses expérience, j’en conviens, mais c’est que je remarque et c’est ce qu’il remarque. Bien à vous de trouver ça important ou non. Mais là je m’éloigne.

    Donc, en gros, je crois que c’est le calcul qu’il fait, et qui est fautif à mon avis. Le but du blogue en question est clair et ne vise pas à gruger dans le cyberespace francophone : est-ce qu’il y aurait même un seul blogue anglophone qui aurait ce but?

    « Tout ce qui s’en dégage, c’est une impression que de s’exprimer en anglais est offençant pour certains. »

    Désolé de te dire ça, mais quand on sait que le français est supposément la langue commune au Québec et que j’entends plus parler anglais que français sur une période donnée, et que je sais qu’il y a encore beaucoup d’entreprises qui ont comme langue de travail l’anglais, et que plus de 50% des nouveaux arrivants décident de ne pas apprendre le français, etc., je me dis qu’entre la théorie à la pratique il y a un fossé, et cela fait en sorte de me rendre la langue anglaise un peu moins chatoyante à l’oreille. Mais c’est personnel, je sais très bien que si j’étais bilingue parfait comme toi, je réagirais autrement. Mais ça revient au débat du bilinguisme généralisé, si tous les Québécois étaient bilingues, ce serait le sens pratique qui l’emporterait, puisque la totalité des Québécois parlerait l’anglais et non le français, et l’utilisation du français péricliterait à une vitesse folle. C’est cette pensée de la précaution que Louis exagère alors qu’il accuse ce blogue.

    Je sais que ce genre de pensée te semble absurde à la base, puisque toi-même tu réussi à vivre ton biculturalisme d’une manière saine, mais je crois plus en ton unicité qu’en ta multiplicité…

    Félix,

    de rien!

    Sgt Scott,

    je pense comme ça aussi. Et oui, c’est clair!

  32. 32 Davidg février 26, 2008 à 11:01

    @Renart

    J’ai dit:

    “Mon impression est que vous confondez “indépendance” avec “nationalisme”, “gaugauchisme”, “étatisme”, “syndicalisme”, “pacifisme”, “anti-américanisme”, “terrorisme”, “anti-sémitisme”, “islamo-fascisme” et “péquisme” comme la plupart des fédéralistes mous!”

    Réponse de Philippe David:

    « Aux dernières nouvelles, les partis politiques qui promouvoient l’indépendance répondent tous aux qualificatifs ci-haut. »

    Qui est le plus irrespectueux?

    À PARTIR DE CE MOMENT-LÀ, JE PEUX DIRE N’IMPORTE QUOI!

  33. 33 renartleveille février 26, 2008 à 11:18

    DavidG,

    est-ce que j’ai vraiment besoin d’expliquer le pourquoi et le comment des discussions civilisées?

    J’ai beau ne pas du tout être d’accord avec ce qu’il dit, même s’il me traite indirectement de terroriste, d’antisémite et d’islamo-fasciste, mais je ne commencerai pas à le traiter de ci et de ça, et encore moins à lever le ton avec des MAJUSCULES!

    Écrire « je ne suis pas d’accord parce que » et « tu vas trop loin » est tout à fait correct, et risque moins d’enflammer la discussion. Je sais que ça te semblera ridicule et peut-être trop difficile à atteindre, mais tend vers cela au lieu de t’emporter. Je ne veux museler personne, mais je crois que les attaques personnelles musellent la discussion à la source. J’espère que tu comprends…

    Ce n’est pas parce que tu penses plus comme moi que Philippe David que je vais laisser ça aller.

  34. 34 Louis février 26, 2008 à 11:19

    C’est triste Renart, mais même après une dizaine d’explications, tu n’as toujours pas compris ma position.

    Tu m’accuses d’être extrémiste, pourtant ma position est extrêmement modérée. L’extrémiste, c’est celui prône une langue unique, une culture unique, comme angryfrenchguy.

    Pour ma part, je dis seulement ce qui saute aux yeux de quiconque s’arrête un peu pour réfléchir à la question: angreyfrenchguy nuit à la langue française en ouvrant un espace de discussion en anglais où des Québécois viennent y écrire en anglais et en permettant à des immigrants de ne pas s’intégrer à la majorité francophone.

    C’est tellement évident que ça me surprend que tu ne comprennes pas ça.

    Les gens comme angryfrenchguy sont une menace à notre cause, une profonde nuisance et un incitatif à ne PAS apprendre le français. Ce type d’initiative mérite d’être dénoncée, et je t’invite encore une fois à aller visiter son merdier qu’il appelle « blogue » pour constater que ce sont bel et biens des Québécois qui y écrivent en anglais.

    Que toi tu appuies ce genre de clown me surprend et me déçoit profondément.

  35. 35 renartleveille février 26, 2008 à 11:35

    Louis,

    « C’est triste Renart, mais même après une dizaine d’explications, tu n’as toujours pas compris ma position. »

    Est-ce que tu comprendrais la nôtre par hasard? Il y a une différence entre comprendre et accepter.

    Comme je l’ai expliqué plus haut à Alain B, je comprends très bien ta position, mais est-ce que j’ai le droit de la trouver extrémiste? Je pourrais la synthétiser par : hors du français, point de salut.

    Tiens, je te la copie :

    « la réticence de Louis pourrait être expliquée par une peur de voir un glissement de la blogosphère francophone vers l’anglais. Il fait le calcul : un francophone qui écrit en anglais égale des textes de moins en français, donc une perte au niveau de l’utilisation du français, et encore plus une perte au niveau de l’utilisation du français entre francophones, puisqu’il y a beaucoup de francophones qui participent à ce blogue.

    Cela est pour lui en lien avec l’utilisation accrue de l’anglais sur la place publique, surtout à Montréal. Force est d’admettre que le français n’est plus la langue majoritaire que l’on entends dans la rue, à part peut-être dans les quartiers pauvres de l’est. Chacun peu avoir son avis là-dessus selon ses expérience, j’en conviens, mais c’est que je remarque et c’est ce qu’il remarque. Bien à vous de trouver ça important ou non. Mais là je m’éloigne.

    Donc, en gros, je crois que c’est le calcul qu’il fait, et qui est fautif à mon avis. Le but du blogue en question est clair et ne vise pas à gruger dans le cyberespace francophone : est-ce qu’il y aurait même un seul blogue anglophone qui aurait ce but? »

  36. 36 Louis février 26, 2008 à 12:13

    « Le but du blogue en question est clair et ne vise pas à gruger dans le cyberespace francophone »

    – Pourtant, de 1 la majorité des utilisateurs sont des francophones écrivant en anglais et de 2 c’est un outil de plus permettant aux immigrants de ne pas s’intégrer aux Québécois.

    Ma position est très modérée; je ne veux qu’appliquer et respecter la loi actuelle qui stipule que la langue officielle du Québec est le français. Si tu es contre cette loi, ça te regarde, mais personnellement je suis en faveur et je suis pour la défense du français au Québec et tout outil permettant aux anglophones de ne PAS apprendre le français doit être dénoncé au même titre que les infractions à la loi 101.

  37. 37 Philippe David février 26, 2008 à 12:22

    @ Renart

    DavidG,

    j’arrive un peu tard, mais j’aimerais juste réitérer mon désir de voir ici des débats corsés, mais respectueux. J’ai beau ne pas souvent être d’accord avec Philippe David, mais j’apprécie ses contributions ici et j’apprécierais aussi qu’il continue de se sentir bien ici…

    Je n’ai rien contre un ton acide comme le tien, mais je crois qu’il faut savoir s’en tenir au minimum pour le moins risquer d’outrepasser les limites des autres.

    Merci de ton intervention. En tant que modérateur du blogue, tu te dois de prévenir les dérapages et tu fais du bon boulot. N’empêche que mon point dans le commentaire 3857 n’était pas tant d’en appeler â la modération, quoique justifié, mais de souligner plutôt la pauvreté de l’argumentaire de Davidg. Ce n’est pas une ou deux attaques « ad personam » qui vont m’intimider.

    Davidg est un zélote séparatiste et il m’a répondu de la façon typique des zélotes quand on questionne leurs convictions: par des attaques « ad personam » et en questionnant le patriotisme de son interlocuteur, mais sans une fois amener un point positif pour vendre sa salade. En tenant ce genre discours, il ne se montre guère mieux que Louis.

    Que les souverainistes le veuillent ou non, ce sont eux qui militent pour ce que je qualifierait « un profond changement » dans notre société. Les fédéralistes eux militent pour le diable qu’on connaît, le statu quo. Si vous désirez changer le statu quo, c’est sur vous que retombe le fardeau de la preuve. C’est à vous de démontrer que le changement que vous proposez est préférable à la situation dont se complait la majorité d’entre nous. Jusqu’ici le gros de l’argumentaire souverainiste se résume à trois gros points:

    L’argument historique ou patriotique de nous vs. nos oppresseurs anglais.
    Le spectre du recul du français et de l’assimilation.
    Et finalement le « projet de société » qui reste, à mon avis, flou et nébuleux

    Comme je disais, l’argument historique commence à être usé et ne soulève que la passion des zélotes comme Louis et Davidg. De ceux qu’il vous reste à convaincre, peu se sentent opprimés par les maudits anglais. Et ce n’est pas nécessairement par ignorance de l’histoire (c’était justement une de mes meilleures matières au secondaire). Et la plupart vous diront qu’une bonne connaissance de l’anglais est essentielle.

    Désolé, mais le spectre du recul du français n’est malheureusement pas soutenu par les chiffres. Les chiffres ne démontrent qu’un recul chez ceux de langue maternelle française. Laissez-moi vous livrer un secret: cette donnée n’est pas près de changer à moins que les québécois de souche recommencent à avoir des familles de 10 ou 20 enfants, et ce même si le Québec devient indépendant. Cependant, il y croissance du français comme langue parlée à la maison, ce qui veut dire que plus d’immigrants adoptent le français que l’anglais. (SVP, ne me dites pas que je devrais faire un tour de Montréal, j’y ai habité toute ma vie.)

    Reste le projet de société. Si un jour, vous décidez de prêcher autre qu’aux convertis, il faudra un jour ou l’autre définir ce que ça veut dire exactement parce que la majorité d’entre nous n’en ont aucune idée. C’est beau de dire qu’on va pouvoir contrôler nos propres destinées, mais on va en faire quoi au juste? Le reste de la population n’attendent que vous répondiez à la simple question: « What’s in it for me? » ou traduit en argot québécois: « Kossé que ça me donne à moé? » C’est certainement l’argument que moi j’attends encore…

  38. 38 tetoine février 26, 2008 à 12:37

    J’espère seulement que cette prise de position par Louis n’est pas motivé par la concurrence inter-blogue qui l’a récemment relégué dernière « the angryfrenchguy ».

    Je trouve ta position très censée Renart et je salue le fait que tu te prononces malgré ta proximité avec Louis. Vous faites preuve d’ouverture dans la critique et cela est tout à votre honneur.

    Je pense que l’argument du blogue comme outil d’intégration est beaucoup, beaucoup trop poussé. Tant qu’a y être, légiférons l’accès internet au Québec à des sites uniquement en français. C’est ridicule.

  39. 39 Le JP d'Amérique février 26, 2008 à 12:39

    Entre 2000 et 2005, j’ai oeuvré aux seins d’un centre linguistique pendant l’été. Nous recevions des anglophones du ROC intéressé à apprendre notre langue, en immersion, et notre culture. Évidemment, plus d’une fois, ces étudiants, dans la vingtaine en grande majorité, s’interrogeaient constemment sur le désir de souveraineté d’un bon nombre de québécois. En tant que souverainiste, j’ai senti à plusieurs reprises, lors de ces discussions, que je marchais sur des oeufs… Mais après une discussion saine et un échange d’idées et de pensées, une MAJORITÉ d’étudiants… nous comprennaient!

    Je trouve étrange que Louis nous affirme que la majorité des gens qui répondent sur ce blogue en anglais sont des francophones. Qu’importe qu’il ait raison ou non, il me semble qu’il ne peut pas deviner cela, à moins d’être le blogueur lui-même, ce qu’il n’est pas.

    Je trouve l’initiative de ce blogue en anglais plutôt intéressante. C’est clair pour moi que le fait français est important. Mais le Québec est sur la même planète que tous les autres pays du monde et, force est de le constater, l’anglais y est dominant. Et si le blogue avait été en mandarin, Louis ce serait-il insurgé autant?

    Finalement, je crois qu’une des valeurs qui devrait nous représenté en plus de la langue est l’ouverture d’esprit…

  40. 40 Philippe David février 26, 2008 à 12:42

    @ Renart:

    J’ai beau ne pas du tout être d’accord avec ce qu’il dit, même s’il me traite indirectement de terroriste, d’antisémite et d’islamo-fasciste, mais je ne commencerai pas à le traiter de ci et de ça, et encore moins à lever le ton avec des MAJUSCULES!

    Désolé, mon intention n’était pas de te traiter (ou quelqu’un d’autre en particulier) de terroriste, d’antisémite et d’islamo-faciste. Mon intention était plutôt de souligner que ces courants de pensée se retrouvaient quand même chez beaucoup de membres du PQ, du BQ et de QS.(Si le chapeau vou fait…) Ce que je trouve inquiétant et qui est une des raisons pourquoi je n’ai aucune confiance en ces partis et par extension au projet qu’ils véhiculent.

  41. 41 Louis février 26, 2008 à 12:51

    @tetoine: « Je pense que l’argument du blogue comme outil d’intégration est beaucoup, beaucoup trop poussé. »

    – C’est un outil favorisant l’assimilation des francophones parmi d’autres. La seule chose qui rend ça pire que c’est, c’est que l’auteur, ce traître, se prétend souverainiste. Tu as le droit de trouver Renart sensé, perso je le trouve trop mou.

    @Jp: « Mais le Québec est sur la même planète que tous les autres pays du monde et, force est de le constater, l’anglais y est dominant. »

    – Ah, je saisis. Si tu joues une partie de hockey et que tu perds 2-0 tu vas abandonner parce que « l’autre équipe est dominante »? Le combat pour le multilinguisme est un combat de tous les jours. Je t’invite à lire le dernier numéro de « Manière de Voir » qui est consacré à ce sujet. C’est à nous tous de lutter à tous les jours pour protéger notre langue et notre culture. Abandonner, c’est pour les lâches.

    Il faut franciser nos immigrants, et malheureusement un blogue comme celui de angryfrenchguy ne va que contribuer à leur anglicisation en leur donnant une fenêtre EN ANGLAIS sur le Québec.

    Bon, j’ai assez participé ici. J’ai écris un autre texte sur mon blogue où je clarifie ma position.

    C’est l’évidence même qu’il faut dénoncer toute initiative anti-francophone comme angryfrenchguy. Ce type est une menace pour les Québécois, et en particulier pour les indépendantistes. Il faut isoler ce genre de personne.

  42. 42 Félix février 26, 2008 à 12:57

    @Louis,
    « L’extrémiste, c’est celui prône une langue unique, une culture unique, comme angryfrenchguy. »

    As-tu lu ne serais-ce qu’un billet d’Angryfrenchguy? Angryfrenchguy parle de la relation français-anglais d’un point de vue francophone en utilisant l’anglais pour rejoindre les anglophones. Je n’ai vu, nullepart, qu’il parlait d’une langue unique. Au contraire, il nous le prouve à au moins deux reprises dans les billets dont je vais insérer les liens ci-après.

    http://angryfrenchguy.com/2008/02/17/language-suicide-bombers/
    http://angryfrenchguy.com/2008/02/19/bill-101-hum-101-the-sign-law/

  43. 43 Davidg février 26, 2008 à 13:40

    Dans la sphère publique, la propagande fédéraleuse émet le mantra suivant: les séparatistes doivent mieux se conduire que les fédéraleux. Quand Julien Poulin porte maladroitement le drapeau du Hezbollah, il est islamo-fasciste, et quand Denis « OVNI Kid Kodak déportateur d’immigrants séparatistes » Coderre prétend qu’on devrait déporter les immigrants sépartistes, on l’oublie deux semaines plus tard et Rijean Tremblay (un séparatiste) se fait dire par son patron de la Presse à Demardais d’écrire qu’il respecte Coderre pour ses convictions parce qu’il a investi (sic) dans le sport amateur canadian.

    Et quand Jeff Fillion, André Arthur bavent sur les séparatistes et que Rijean Breton traite les sépartistes de « nationaleux », ILS COMBATTTENT LA PENSÉE UNIQUE POUR PROPAGER LA LIBARTÉ, mais quand je traite les fédéralistes de « fédéraleux », je suis un zélote et j’émets des attaques ad personam.

  44. 44 renartleveille février 26, 2008 à 13:49

    DavidG,

    je ne parle pas de ce qui se passe dans la blogosphère et dans les médias, et dans le débat public, je parle de ce qui se passe sur mon blogue. Tout ce que je te demande, c’est de modérer un peu tes propos, tu n’es pas obligé d’utiliser des majuscules et d’utiliser des expressions comme « fédéraleux » à toutes les phrases pour que ton point passe mieux. Est-ce que mes propos sont moins intéressants parce que je discute de manière plus modéré que toi?

    Tu apportes de très bons points ici, mais tu les enrobent un peu trop de vilénie à mon goût. Fait comme tu veux ailleurs mais ici je ne veux pas de ça, c’est tout.

  45. 45 Philippe David février 26, 2008 à 13:52

    @ Davidg

    J’attends encore de voir des arguments au-delà des attaques ad personam. En aurait-tu? Parce que…

    blablablaaaaaa…

    … ne constitue pas un argument très intelligent. T’as pensé à ça tout seul?

  46. 46 Le JP d'Amérique février 26, 2008 à 14:03

    @ Louis

    «Ah, je saisis. Si tu joues une partie de hockey et que tu perds 2-0 tu vas abandonner parce que « l’autre équipe est dominante »?

    Vraiment pas! Je ne parle pas d’abandon mais de respect des autres langues, au même titre que nous voulons que le français soit reconnu à sa juste valeur sur notre territoire et qu’il soit respecter. Comment veux-tu être respecter et reconnu comme souverain en brandissant haut et fort que le reste (les autres langues), c’est de la bouillabaise! Il y a une règle de civisme toute simple qui dit qu’on ne fait pas aux autres ce qu’on ne veut pas se faire faire à soi-même. La souveraineté n’est pas une partie de hochey!!! C’est beaucoup plus complexe que ça.

  47. 47 renartleveille février 26, 2008 à 14:07

    Philippe David,

    « Désolé, mon intention n’était pas de te traiter (ou quelqu’un d’autre en particulier) de terroriste, d’antisémite et d’islamo-faciste. Mon intention était plutôt de souligner que ces courants de pensée se retrouvaient quand même chez beaucoup de membres du PQ, du BQ et de QS.(Si le chapeau vou fait…) Ce que je trouve inquiétant et qui est une des raisons pourquoi je n’ai aucune confiance en ces partis et par extension au projet qu’ils véhiculent. »

    ton propos semblait quand même assez radical et général. D’autant plus que tu nous dis que tu n’es pas souverainiste parce que ces idéologies se retrouvent dans le souverainisme. Tu fais donc un choix par la négative, si on y regarde de plus près.

  48. 48 Martin Beaudin-Lecours février 26, 2008 à 14:15

    Je choisi d’écrire ici plutôt que le site de Louis, car de toute évidence il a décidé d’avoir le dernier mot. En plus d’interpréter comme bon lui semble les résultats de son sondage orienté, il vient de pondre un autre long billet et l’impression que Louis me laisse se résume en mot: « pénible ».

    Dans le contexte de cette discussion surréaliste, Louis m’apparaît comme le roi qui croit avoir un beau manteau fait du plus fin tissu transparent, mais dont tout l’entourage s’aperçoit qu’il est nu.

    Comment Louis peut-il prétendre à la cohérence tout en se défendant d’être extrémiste quand il écrit ici:

    Tu m’accuses d’être extrémiste, pourtant ma position est extrêmement modérée. L’extrémiste, c’est celui prône une langue unique, une culture unique, comme angryfrenchguy

    Alors que dans son nouveau billet il affirme:

    La SEULE solution pour intégrer ces immigrants est de leur faire comprendre que la SEULE langue acceptable pour communiquer au Québec est le français.

    Louis n’a aucunement démontré qu’angryfrenchguy n’était fréquenté que par des Québécois, et encore moins que par des francophones. Louis n’a pas démontré qu’angryfrenchguy gruge dans le lectorat de la blogosphère au détriment des blogues en langue française, ni même que ce site en anglais cause une quelconque nuisance au fait français. Son seul mantra, répété avec obsession: si c’est en anglais, ça ne peut prétendre vouloir protéger le français.

    Louis ne peut certainement pas me rétorquer que je suis mou, que je ne vis pas à Montréal, que je ne suis pas souverainiste: j’ai été un des premiers à dénoncer le discours des bien-pensants qui prêchent, littéralement, pour le bilinguisme.

    Je suis d’accord avec une partie de son discours, qui dit qu’il faut s’affirmer en français, surtout à Montréal. Et je suis d’accord, pour l’avoir écrit récemment plus d’une fois, qu’il n’y a pas plus grande preuve d’aliénation des Québécois d’origine canadienne-française qu’un groupe de francophones parlant entre eux en anglais.

    Là où le bât blesse, c’est qu’un discours à la Louis fait mal paraître les souverainistes, en les faisant passer pour des extrémistes, et donne encore plus de preuves aux fédéralistes qui dénoncent depuis des décennies le nationalisme québécois comme étant intolérant, ethnocentriste, raciste, anglophobe, violent par nature, mettez-en, tous les mots péjoratifs du dictionnaire y passent. Les gens qui comme moi croient qu’on peut être ferme et fier de sa culture et de sa langue sans en vouloir à celles des autres, doivent redoubler d’effort pour calmer le jeu. La citation de René Daniel-Dubois par angryfrenchguy n’est pas fortuite: Daniel-Dubois carbure aux affirmations grossières à la Louis pour faire ses propres affirmations grossières.

    Dans un sens, nous pourrions bien qualifier Louis de traître à notre tour puisque son attitude nuit à la cause qu’il défend: il convainc les « mous » que le projet souverainiste se nourrit d’abord de frustration et que l’accession à la souveraineté serait dangereux pour les non-francophones. Et ça, même les nationalistes francophones s’en soucient. Il rétorque à cet argument qu’il ne veut rien savoir de la souveraineté si elle ne défend pas le français, ce qui est en plus d’être ridicule même dans le contexte actuel de la bourde de Marois, le place définitivement parmi les extrémistes.

    J’écris « dans un sens » car encore faudrait-il prouver que Louis et son blogue, comme le mien, comme celui-ci, comme celui d’angryfrenchguy, ont un grand impact sur la destinée du Québec.

  49. 49 Davidg février 26, 2008 à 14:15

    « blablablaaa »

    Je savais fort bien qu’il ne s’agissait pas d’un argument.

  50. 50 Philippe David février 26, 2008 à 14:17

    @ Renart

    ton propos semblait quand même assez radical et général. D’autant plus que tu nous dis que tu n’es pas souverainiste parce que ces idéologies se retrouvent dans le souverainisme. Tu fais donc un choix par la négative, si on y regarde de plus près.

    J’ai effectivement eu tort de généraliser et je m’en excuse. Mais quand je pense simplement au fait que celui qui sera probablement notre « négociateur en chef » à Ottawa au lendemain d’une victoire du Oui, a probablement une copie du livre rouge de Mao dans sa bibliothèque, si ce n’est pas sur sa table de chevet; comprenez ma légère méfiance…

  51. 51 Philippe David février 26, 2008 à 14:25

    Davidg,

    “blablablaaa”

    Je savais fort bien qu’il ne s’agissait pas d’un argument.

    Grand bien te fasse, t’as une meilleure rétorque? N’est-tu pas capable de me donner ne serait-ce qu’une bonne raison d’adopter ton projet souverainiste? Je t’ai donné plein d’indices comment t’y prendre…

  52. 52 renartleveille février 26, 2008 à 14:26

    Philippe David,

    ça ne me semble pas si clair que l’accession à la souveraineté du Québec serait faite dans une optique seulement gauchiste et fortement étatiste. Pour preuve, il y a beaucoup de gens qui se réclament de la droite dans le mouvement souverainiste. Alors, je pourrais bien avoir le même réflexe que toi et avoir peur de la souveraineté…

  53. 53 Philippe David février 26, 2008 à 14:46

    @ Renart,

    ça ne me semble pas si clair que l’accession à la souveraineté du Québec serait faite dans une optique seulement gauchiste et fortement étatiste. Pour preuve, il y a beaucoup de gens qui se réclament de la droite dans le mouvement souverainiste. Alors, je pourrais bien avoir le même réflexe que toi et avoir peur de la souveraineté…

    C’est exactement pourquoi j’ai souhaité plus tôt que l’option souverainiste sois véhiculée par un parti avec une doctrine plus neutre.

    De plus, l’attitude des purzédurs envers l’anglais comme la langue des oppresseurs témoigne d’une volonté de repli sur soi que je ne saurais endosser dans un profet d’indépendance. Comme le soulignait Martin, les radicaux nuisent à la cause…

  54. 54 Davidg se moquant de la conception de la pensée séparatiste selon Philippe David février 26, 2008 à 14:52

    Bonjour!

    Mon nom est Josée Tremblay-Demers, j’ai 40 ans, je suis une sécessionniste nazi et j’écoute TVA tout le temps pis je ne lis que le Devoir. Je suis sur le BS pis j’habite dans Hochelaga-Maisonneuve. J’aime le Banquier, Star Académie et Occupation Double. L’Holocauste n’a jamais existé et même si des crisses de Juifs étaient vraiment morts dans des chambres à gaz, ils l’auraient mérité! Hitler est un héros parce que Lionel Groulx me l’a dit. Les Israéliens et les Juifs du monde entier doivent tous mourir pour laisser la place à cette religion tolérante qu’est l’Islam.

    Je suis une communiste fière qui considère que la sécession du Québec est conditionnelle à une dictature communiste comme celle du merveilleux révolutionnaire qu’est le fabuleux Castro, dont j’ai sa photo dans ma chambre. Pis le Che, y est tellement cute!

    La femme est supérieure à l’homme et les femmes doivent prendre le contrôle du Québec avec l’aide de nos merveilleux syndicats pas du tout corporatistes et qui ont raison de restreindre l’emploi pour les crisses de jeunes et les maudits hommes! Je suis une nationaliste fière et j’ai notre drapeau tatoué dans mon dos au complet.

    Pis les maudits amaricains, ils l’ont bien mérité de crever lors du 11 septembre 2001. J’étais tellement fière de Ben Laden que j’ai sniffé 1 kilo de coke pis bu 4 bouteilles de champagne ce soir-là pour fêter ça avec mes copains du Plateau. Les amaricains devraient tous se faire exécuter dans des chambres à gaz, gang de débiles mentaux!

    Zieg Hezbollah!
    Zieg CSN!
    Zieg Castro!
    Zieg le Québec Libre!
    Fuck les maudits amaricains!

  55. 55 Philippe David février 26, 2008 à 14:56

    C’est peut-être juste ma perception personnelle, mais j’ai toujours eu l’impression que l’aile gauche du PQ (et du BQ) a plus de poids que l’aile droite.

  56. 56 Davidg février 26, 2008 à 15:00

    À force de se faire abreuver par de telles sottises pendant des années par les Jeff Fillion, André Arthur, Rijean Breton, Mario Roy, André Pratte, Philippe David et David Gagnon de ce monde, on en vient écoeuré et adopte le langage que vous semblez comprendre!

    Je n’ai aucune leçon à recevoir en ce qui concerne les attaques personnelles, vous en êtes des meilleurs spécialistes que moi!

  57. 57 renartleveille février 26, 2008 à 15:08

    DavidG,

    ah! tu fais comme tu veux, moi je pense que je ne suis pas si pire, j’ai même laissé passer ton message sarcastique, puisqu’il s’est retrouvé dans la modération (j’aurais pu tout aussi bien l’effacer et faire comme si de rien était…). J’essaye donc de jouer « fair-play » avec toi, je t’explique ce que je pense, bien libre à toi de monter ou non sur tes grands chevaux et même de ne plus venir ici si ça te déplait tant de te faire un peu remettre à ta place. Ce n’est pas compliqué ce que je demande : un peu de modération dans les propos.

  58. 58 Davidg février 26, 2008 à 15:12

    Ne t’en fais pas, je vais revenir!

    Mais j’en ai juste marre que le mouvement séparatiste se fasse traiter de xénophobe, d’anti-sémite et d’anti-américain, c’est tout!

  59. 59 Philippe David février 26, 2008 à 15:37

    Davidg,

    Mais j’en ai juste marre que le mouvement séparatiste se fasse traiter de xénophobe, d’anti-sémite et d’anti-américain, c’est tout!

    Entre toi et moi, je ne crois pas que tu sois personnellement de ce nombre (les anti-sémites, anti-américains, xénophobes), mais j’en vois beaucoup qu’il le sont et ils vous donnent un mauvais nom… Tu devrais passer plus d’énergie à les désavouer et véhiculer une image positive du souverainisme que blâmer les fédéralistes…

  60. 60 Davidg février 26, 2008 à 15:44

    @Philippe David

    « Tu devrais passer plus d’énergie à les désavouer et véhiculer une image positive du souverainisme que blâmer les fédéralistes… »

    Désavouer qui?

    À part Pierre Falardeau, nommez-moi un anti-américain.

  61. 61 Davidg février 26, 2008 à 15:48

    Effectivement je critique trop souvent les fédéraleux. Bon point!

  62. 62 Alain B. février 26, 2008 à 15:54

    Louis ici:

    L’extrémiste, c’est celui prône une langue unique, une culture unique

    Louis sur son blogue:

    Notre cause, c’est la défense du français et de la culture québécoise, et ça se fait au quotidien en se respectant assez pour imposer notre langue partout sur le territoire du Québec. Le reste, c’est du bla-bla-bla inutile et je me fous éperdument de savoir si un immigrant « comprend notre cause »; je veux qu’il apprenne le français et s’intègre, c’est ça qui compte.

    Trouvez l’erreur.

    Renart,

    Comme toujours, tu réussis à ébranler mes convictions (un tant soit peu, mais tout de même)… c’est pour ça que je t’apprécie tant. Je vois que tu sembles aussi avoir très bien cerné le point de départ de mon raisonnement (peut-être mieux que moi).

    Il y a beaucoup dans ta réponse qui me porte à réflechir… Je ne sais pas si je dirai quelque chose d’intelligent, ou si je te répondrai, mais je laisse mon esprit voguer là ou tu l’as poussé.

    « je crois plus en ton unicité qu’en ta multiplicité »

    Tu n’es pas le premier à me faire cette remarque lorsque je tente d’exprimer mes positions sur la question de la langue… C’est vrai que les lignes entre la compétition pour la prédominance d’une langue sur l’autre qui se joue sur le terrain de mon âme et celle qui se joue sur le terrain collectif sont souvent floues chez moi. Mais je demeure convaincu qu’il y a beaucoup de sagesse à tirer d’une conjugaison de ces deux dynamiques.

    Je trouve (trop) souvent que dans les analyses de ceux qui se préoccupent de la situation sur le terrain collectif et des moyens de l’influencer… la considération accordée aux « dynamiques de l’âme » des individus touchés par les moyens pronés est inadéquate, voire absente.

    En tant que quelqu’un qui est intimement familier avec ces dynamiques de l’âme, je ne peux faire autrement que de me désoler de constater à quel point cette lacune nuit à l’atteinte des objectifs de mes compatriotes et les plongent dans une dynamique de combat plutôt que d’accomplissement.

    La (les) langue(s) d’un individu font intimement partie de comment il se définit… de son identité, c’est indissociable. Une identité imposée sera toujours, tel un corps étranger, rejetée par l’organisme. J’en tiens, entre autres, pour exemple, le sentiment qui te pousse toi-même à rejeter l’identité que ton environnement sociétaire tente de t’imposer. La survivance… (que je déteste ce terme) Le prolongement de la trame narrative de notre culture par son imposition forcée aux individus qui ne s’en réclamme peu ou pas est vouée à l’échec… elle va même jusqu’à être rejetée par les membres même de cette culture (Philippe David et autres…)

    La dynamique de combat à la « il ne faut pas céder d’un pouce » pronée [à l’extrème par Louis, mais dans une moindre mesure (dont je respecte le raisonnement)] par toi et d’autres aussi est vouée à l’échec. À ce jeu, nous n’avons aucune chance… les Romains sont des centaines de millions, nous ne sommes qu’une petite bande de joyeux lurons… et nous n’avons pas de potion magique. Ils sont plus forts, mieux armés et ont toutes les ressources du monde à leur disposition. Il nous faut devenir les spartiates de « 300 » pour simplement avoir une chance… et je ne veux rien de la société austère et cruelle que cela ferait de nous.

    Ce n’est qu’en s’élevant au dessus de la mélée qu’on peut commencer à voir comment nous pouvons tirer notre épingle de ce jeu. Mais pour ça, il faut lâcher notre prise sur le ressentiment qui nous anime… ou du moins, sans en nier la légitimité, accepter qu’il n’a rien à voir avec le chemin qui se dresse devant nous.

  63. 63 Philippe David février 26, 2008 à 15:54

    Désavouer qui?

    Louis est un excellent exemple et il n’est pas un cas isolé… Je ne parle pas simplement de personnalités connues ici…

  64. 64 Alain B. février 26, 2008 à 15:55

    Zut! envoyé en peine rédaction… je n’avais pas terminé.

  65. 65 Philippe David février 26, 2008 à 15:59

    Ce n’est qu’en s’élevant au dessus de la mélée qu’on peut commencer à voir comment nous pouvons tirer notre épingle de ce jeu. Mais pour ça, il faut lâcher notre prise sur le ressentiment qui nous anime… ou du moins, sans en nier la légitimité, accepter qu’il n’a rien à voir avec le chemin qui se dresse devant nous.

    Voilà de sages paroles que j’aimerais entendre plus souvent de la part de souverainistes…

  66. 66 Davidg février 26, 2008 à 16:03

    Louis est un excellent exemple et il n’est pas un cas isolé… Je ne parle pas simplement de personnalités connues ici…

    À part d’avoir été un peu trop loin avec angryfrenchguy, qu’est-ce que Louis a fait ou dit de si pire que ça?

  67. 67 Davidg février 26, 2008 à 16:05

    Disons que je désavoue les accusations de « traîtrise » de la part de Louis, pour les remplacer par « idiotie » ou mieux encore « inconscience ».

  68. 68 Alain B. février 26, 2008 à 16:18

    Suite de mon commentaire:

    C’est vrai aussi qu’il est presque impossible à quelqu’un qui sait s’incarner en plus d’une langue de comprendre ce raisonnement qui prétent que l’utilisation d’une langue se fait au détriment de l’autre. Pour quelqu’un comme moi, l’absurdité de ce raisonnement vient du fait de regarder tout ça comme un jeu à somme nulle, pour que l’un gagne, il faut que l’autre perde. Mais nous somme ici dans un jeu évolutif où chaque mise mène à d’autres possibilitées de mises qui ne dépendent que des mises jouées précedemment. Un jeu dans lequel il est possible de se faire éliminer en faisant de nauvaises mises, mais où la victoire n’apporte qu’un nouveau choix de mises à faire…

    Pour moi, la question ne se pose que d’une façon: Comment faire en sorte que le plus d’individus possible parlent (et aient envie de parler) français? Pour le reste, de savoir quelles et combien d’autre langues ils parlent… ça ne peut pas être ma préoccupation c’est trop prétentieux de ma part. Ma préoccupation c’est l’expansion du français.

    Je sais que ce que je dis parait naïf. Aux apôtres du combat qui trouvent que mes beaux idéaus ne tiennent pas face à l’impitoyable réalité tu terrain.

    Mais je dis que le monde a changé bien davantage grâce à des idées comme celles de Jésus, Ghandi et Martin Luther King qu’avec celles de Napoléon.

  69. 69 Alain B. février 26, 2008 à 16:27

    Aïe aïe aïe! Les fautes! J’ai honte. C’est ça qui arrive quand je me presse.

  70. 70 Philippe David février 26, 2008 à 16:40

    À part d’avoir été un peu trop loin avec angryfrenchguy, qu’est-ce que Louis a fait ou dit de si pire que ça?

    Tu m’as demandé de te nommer un souverainiste anti-américain et Louis est un excellent exemple. Si tu veux savoir pourquoi, lis n’importe quel de ses billets sur les É-U. Si tu ne trouve pas qu’il est anti-américain, tu l’es peut-être toi aussi parce que ses critiques des É-U sont au-delà de toute mesure raisonnable. On peut être critique des E-U sans être anti-américain, mais si on trouve des raisons systématiquement pour dénigrer tout ce que les É-U font, il faut appeler un chat un chat… Merde! Il trouve même l’indépendance du Kosovo comme excuse pour cracher sur les États-Unis!

    Mais tu dévie le débat… J’attends encore tes arguments pro-souveraineté.

  71. 71 Philippe David février 26, 2008 à 16:52

    Disons que je désavoue les accusations de “traîtrise” de la part de Louis, pour les remplacer par “idiotie” ou mieux encore “inconscience”.

    Mouton blanc, blanc mouton. Tu crois que de traiter les gens d’idiots ou d’inconscients est mieux que de les traiter de traitres? Tu crois que ça va les réconciler à ta position?

    Tu crois que de dire à un fédéraliste comme moi qu’il est moins québécois que Maka Kotto, ça va le convaincre de voter oui au prochain référendum? Pour quelqu’un qui veut vendre le projet souverainiste, tu t’y prends très mal.

  72. 72 renartleveille février 27, 2008 à 1:10

    Alain B,

    au niveau du débat sur la pérennité du fait français au Québec, je me sens pris entre la nécessité de précaution qui me pousse quelque peu dans mes retranchements (absolument pas au même point que Louis) et ce que tu exprimes par « en s’élevant au-dessus de la mêlée ». J’essaye d’y trouver une sorte d’équilibre.

    En fait, il me semble que notre accession à la souveraineté serait une bonne manière de calmer le jeu (plutôt la guerre des nerfs) et participerait à clarifier notre vision, vu le très grand défi dans lequel cela nous porterait.

    Justement, « l’impitoyable réalité du terrain »! Eh! bien voilà où fait entrer notre ami Louis le blogue d’AngryFrenchGuy! Comme si ce blogue représentait dans la blogosphère l’équivalent des coins les plus anglophones de l’ouest de l’île!

    « Mais je dis que le monde a changé bien davantage grâce à des idées comme celles de Jésus, Ghandi et Martin Luther King qu’avec celles de Napoléon. »

    Tout à fait d’accord!

  73. 73 La Belette lachinoise mars 29, 2008 à 12:17

    Moi je trouve ça super cool! Il y avait bien des Patriotes au Haut-Canada aussi, pour la même raison que nous, on les taxait mais ils n’avaient pas le droit de vote. Il y avait un monument à leur gloire à Sault Ste. Marie (mais les rednecks l’ont fait démolir) et il y avait des Irlandais (les Britanniques les ont fait baver bien plus que la Nouvwelle-France) comme le docteur Wolfred Nelson dans nos Patriotes à nous.

    Il y a eu de la discrimination contre les Canadiens-Français mais je crois qu’elle est en régression. Même la région de Niagara Falls a découvert que ses francophones sont une richesse!

    Ça m’horripile quand on déblatère contre les «Anglais». C’est un refus de voir que la dynamique a changé. Crime, on n’est plus en 1759, ni à l’époque de Walter Gordon du CN! Les Québécois anglophones ont bien changé depuis 1976, beaucoup sont parfaitement bilingues. Les pires rednecks sont partis (ils faisaient suer même les autres anglophones). Beaucoup de jeunes anglophones instruits s’expatrient, c’est une perte pour le Québec.

    Les anglophones ne sont pas toujours indépendantistes mais au moins on peut parler calmement avec eux, dans le respect. Ça me suffit.

    Les Québécois d’expression anglaise sont des Québécois et ce n’est pas en ayant des préjugés envers un autre groupe linguistique que nous allons promouvoir les rapports harmonieux!

    M. Renart je vais faire comme vous et mettre ce blogue dans ma blogoliste.

  74. 74 La Belette lachinoise mars 29, 2008 à 12:47

    Je suis déçue, je viens d’aller lire les deux blogues que vous mentionnez, et ce sont des blogues tenus par des francophones! Ça paraît à la lecture que ces personnes pensent en français. Et les textes sont bourrés de gallicismes…. ça perd beaucoup de son intérêt et de son punch. J’espérais de «vrais Anglais» boswell!

  75. 75 La Belette lachinoise avril 30, 2008 à 14:07

    Moi j’ai choisi mon camp. On aime mon choix ou pas. Mais je suis toujours ben souveraine entre mes deux oreilles. Et la discussion qu’il y a sur le site d’Angry French Guy est nécessaire. Nécesiare pourquoi? Je trouve ça débile de rejeter des gens (les «Anglais»!)sans leur avoir jamais parlé.

  76. 76 renartleveille avril 30, 2008 à 14:13

    Ha ha!

    Je vous envoie ici quand vous avez déjà cité ce billet…

    Maudite mémoire!

    😉


  1. 1 Défendre l’identité québécoise… en anglais. - Le Petit Émerillon Rétrolien sur février 25, 2008 à 15:53
  2. 2 The AngryFrenchGuy has been declared a Traitor to the Nation! « AngryFrenchGuy Rétrolien sur février 26, 2008 à 0:14
  3. 3 Angry French Response - Le Petit Émerillon Rétrolien sur février 26, 2008 à 11:33
  4. 4 L’idiot du village (deuxime partie) | Un homme en colre Rétrolien sur février 26, 2008 à 12:02
  5. 5 La liberté est une marque d’indépendance « Renart L’éveillé / Carnet résistant Rétrolien sur février 27, 2008 à 9:15
  6. 6 Louis a raison - Le Petit Émerillon Rétrolien sur février 27, 2008 à 23:07
  7. 7 radiCarl | Blogue » Le village gaulois Rétrolien sur février 28, 2008 à 10:23
  8. 8 Un exemple… parmi d’autres! | Un homme en colre Rétrolien sur février 29, 2008 à 10:17
  9. 9 Sympathy for the Devil « AngryFrenchGuy Rétrolien sur février 29, 2008 à 10:37
  10. 10 AngryFrenchGuy Rétrolien sur février 29, 2008 à 10:37
  11. 11 Une forme de nationalisme que j’haïs donc! « Divagations d’une belette lachinoise Rétrolien sur avril 26, 2008 à 15:19
  12. 12 Le pire des Patriotes « Renart L’éveillé / Carnet résistant Rétrolien sur mai 19, 2008 à 14:31

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : veuillez vous assurer que le compte Twitter est public.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 198 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Publicités
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :