L’Agora

À l’invitation de Sur le Web, je viens de m’inscrire à l’Agora du site de Radio-Canada. À la question, « Que pensez-vous des excuses présentées par le cardinal Marc Ouellet aux Québécois pour certaines erreurs passées de l’Église? », j’ai répondu :

Je perçois cette sortie comme étant stratégique. Hypothétiquement, cela lavera un peu le dogme, mais lavera surtout l’homme.

Car, il est bien là le problème de l’Église : cette entité est perçue comme un tout, alors si elle est mal perçue, chacun de ses éléments l’est tout autant.

Reste à savoir si cela impressionnera le public. Pour ma part, pas du tout puisque dans ce cas précis, ma capacité à pardonner est handicapée par ma raison. Et elle est impitoyable!

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez?

35 Responses to “L’Agora”


  1. 1 Alain B. novembre 21, 2007 à 19:02

    Tu dis: « Reste à savoir si cela impressionnera le public. Pour ma part, pas du tout puisque dans ce cas précis, ma capacité à pardonner est handicapée par ma raison. Et elle est impitoyable! « 

    Ma question, alors:

    Qu’est-ce que ça prendrait pour que cette institution dont le message est fondé sur l’amour, le pardon, l’ouverture, le partage, l’humilité, une préoccupation pour le bien de la communauté et la paix entre les hommes (des valeurs que tu partage, je crois) puisse se racheter à tes yeux?

    Tu dis que ta raison est « impitoyable »… c’est justement ce qui me fait le plus peur des gens qui disent fonder leur pensée strictement sur la raison… et qui sont convaincus que cela donne une plus grande valeur à leur opinion. C’est dangereux, ça… Ça manque de …pitié.

  2. 2 iamwormbuffet novembre 21, 2007 à 20:14

    Avec tous les torts que l’église a fait, et surtout avec sa manière présente d’agir (c’est à dire tout faire pour retourner des les écoles brainwasher les enfants à la source), sa sorte me laisse plutôt indifférent, d’autant plus que l’église elle même s’en dissocie.

    Alain, quand une institution doit être prise en pitié…

    C’est joli leur message d’amour, mais leur message c’est d’abord et avant tout, soit Chrétien et croit en Dieu. Ils sont convaincus de détenir la vérité, comme toutes autres religions d’ailleurs, et c’est pourquoi je n’en crois aucune.

  3. 3 Alain B. novembre 21, 2007 à 21:23

    iamwormbuffet: Je ne dis pas que l’institution doit être prise en pitié… je dis seulement que ceux qui la condamne en manque.

    Outre les « institutions », moi, les seules personnes qui me donnent l’impression d’être convaincu de détenir la vérité… sont les partisans le la laïcité qui méprisent la religion. De mes rencontres avec des gens qui ont « la foi », se dégage une impression de gens infiniment plus humble devant « la vérité »… et avec une volonté beaucoup moins grande d’imposer leurs valeurs et coutumes aux autres… Ce qui est pourtant ce qui leur est reproché par ces « laïcs » qui veulent que tout le mopnde entre dans un même moule non-religieux.

    J’ai de la peine à m’expliquer cette contradiction.

    D’après moi, le fusil de l’intolérance et de l’intégrisme a changé d’épaule… on s’en est juste pas encore apperçu parcequ’on est trop convaincu de détenir la « vraie » vérité.

  4. 4 reblochon novembre 21, 2007 à 21:28

    « cette institution dont le message est fondé sur l’amour, le pardon, l’ouverture, le partage, l’humilité, une préoccupation pour le bien de la communauté et la paix entre les hommes »

    Ha ha ha ! Nan c’est plus que je peux en supporter ! Relis l’histoire, merci.

  5. 5 Capitaine Virgil novembre 21, 2007 à 21:38

    Il faut reconnaître l’institution religieuse pour ce qu’elle est : le moyen facile de former les individus à la morale. Ce n’est pas le seul moyen de développer le sens moral des individus.

    Par contre, contrairement à une pédagogie morale plus rationnelle, l’avantage comparatif de la religion institutionalisée, c’est le recours aux sentiments : amour, haine, envie, jalousie, joie, honte, etc.

    C’est un avantage, car elle rejoint les gens dans leur sentiment et, comme on le sait, les sentiments sont universellement distribués. Recourir à la raison suppose une formation intellectuelle rigoureuse, ce qui n’est pas possible pour tous pour différentes raisons.

    Bref, la religion institutionnelle a les moyens financiers et humains, en plus d’une recette qui fonctionne, les sentiments. Pour une société, il est important que les individus développent minimalement leur sens moral.

    Or, nous n’avons pas encore trouver de remplaçant aussi efficace que l’Église. C’est un peu le problème auquel on fait face actuellement. Depuis la séparation entre l’État et l’Église, on n’a pas su remplacer le développement moral qu’elle permet par autre chose.

    Les cours de religions ou de moral n’ont pas été suffisants, parce qu’ils ont négligé la force et l’importance de la formation de la morale chez les individus. Souvent trop rationnelle, d’autre fois trop particulière, l’éducation morale post Révolution tranquille n’a pas donné de bons résultats.

    Je crois que M. Ouellet a saisi cela et stratégiquement il veut s’offrir en solution pour combler le déficit de la formation morale des dernières décennies. Mais la question qui s’impose : est-ce que la religion institutionalisée est la seule façon efficace et universelle de former les individus à la vie morale ?

    Si le retour à la religion serait sans doute efficace et universel, comme elle l’a déjà démontré, à mon avis il vaut mieux s’attarder à améliorer considérablement l’enseignement moral à l’école, afin que les individus puissent développer leur sens moral d’une manière plus libre et autonome.

    Il faut arriver à trouver quelque chose d’aussi rassembleur que les sentiments, mais qui fait appelle à la raison d’une manière plus évidente. Il faut que les individus soient aptes de choisir pour eux ce qui est le mieux et soient en mesure de pouvoir trancher des dilemmes moraux à partir des conceptions qu’ils ont eux-mêmes choisis.

    Cela demanderait plus d’éclaircissement, mais je ne veux pas écrire un roman ici…

  6. 6 gaétan novembre 21, 2007 à 21:39

    Stratégique ou pas moi je pense que c’est un pas en avant pour l’église que de s’excuser publiquement. Ça n’effacera pas les torts causés mais faut arrêter de dire que tout est mal dans la religion. J’ai connu le petit catéchisme à l’école et aujourd’hui je peux avouer sans honte y avoir puiser plusieurs valeurs chrétiennes que mon éducation à la maison ne m’airait pas donner. Quant au retour de la religion dans les écoles je suis partagé.Quand mes enfants étaient jeunes ( années 90)j’avais le choix de les inscrire entre des cours de morale et des cours de religion. J’ai inscrit ma fille en morale et mon gars en religion et je suis d’accord avec mon épouse pour dire que ça n’a pas fait grand différence puisque nous n’étions ni l’un ni l’autre pratiquants. Je dirais que leurs valeurs morales ont surtout été acquises à la maison mais aussi à l’école.
    Quoiqu’en dise les détracteurs de l’église et au risque de passer pour un vieux nostalgique je trouve dommage que l’église subisse tous ces assauts. En quoi l’église catholique est-elle devenue si menaçante ici au québec?
    J’ai l’impression d’assister à une vaste manipulation de l’opinion publique contre l’église….

  7. 7 gaétan novembre 21, 2007 à 21:52

    En passant renart beau sujet avant ton départ :-). S’il faut que le débat se transporte ici tu vas en avoir des commentaires à lire à ton retour… C,est vrai que la-bas aussi ils ont internet….

  8. 8 Alain B. novembre 21, 2007 à 21:52

    Bravo, capitaine!

    Enfin quelqu’un qui arrive à saisir la problématique dans sa complexité et sa réalité… Je ne prétends pas plus que toi connaitre les réponses, mais je suis convaincu que tu nous pointes vers la bonne piste de réflexion.

    Reblochon:
    Je suis féru d’histoire et ce que je constate, c’est que tout ce que tu peux reprocher aux institutions religieuses existait en pire avant leur arrivée.

    Ma lecture de l’histoire me dit que l’ennemi n’est pas le message religieux, mais plutôt la volonté des hommes d’en faire quelque chose qui leur permette de « dominer » leur situation. Je ne vois pas en quoi la laïcité puisse prétendre être un meilleur rempart contre cette tendance.

    Peut-être que tu peux me l’expliquer.

  9. 9 reblochon novembre 21, 2007 à 22:24

    Je faisais reference aux valeurs: l’amour, le pardon, l’ouverture, le partage, l’humilité, une préoccupation pour le bien de la communauté et la paix entre les hommes, que tu attribues à l’eglise et son message. Relis l’histoire.

    J’y vois aussi de la haine, de la rancune, de la fermeture, de l’egoisme, de la pretention, aucune empathie pour la misere du monde et une tendance à declencher des guerres !

    *****

    Petite info complementaire: le message de Ouellet etait à titre personnel et non au nom de l’eglise. Donc l’eglise NE S’EXCUSE PAS pour tout ce qui s’est passé … juste Ouellet.

    *****

    Le message religieux est une arme utilisé par des gens de peu de foi dans l’histoire de l’homme. Une terre sans religion, c’est un lieu avec une arme de destruction massive en moins. Donc on s’en passera sans probleme. Le Quebec en est la preuve vivante.

    Je ne parlerais pas de l’asservissement des peuples au nom de Dieu. Tant en Afrique, en Amerique du Sud, au Quebec… enfin de compte, partout dans le monde. Une vraie secte, une arnaque, une plaie de l’humanité.

    Elle a eu son utilité en un temps reculé, elle remplacait les lois, les regles d’hygiene, l’union entre les gens, mais on est en 2007 ! maintenant evoluons. C’est fini le moyen age !

    Je suis Athée Dieu merci !

    Dieu est mort et c’est tant mieux ! Apprenons à adorer notre prochain plutot qu’un mythe.

  10. 10 Alain B. novembre 22, 2007 à 0:34

    Roblechon:
    Je n’élaborerai pas, mais je suis agnostique et je dois t’avouer que le sentiment d’absolue certitude qui ressort de ton discours m’effraie davantage que celui des religieux.

    C’est la certitude de posséder la vérité qui cause « de la haine, de la rancune, de la fermeture, de l’egoisme, de la pretention, aucune empathie pour la misere du monde et une tendance à declencher des guerres » et cela a bien peu à voir avec le fait de croire en dieu… tu m’en fait la démonstration en tenant un discours si empreint de certitude et de vérité absolue.

    Bravo pour toi si tu possède la vérité… mais ai donc un peu de compassion pour ceux, comme moi et les religieux, qui doutent encore.

  11. 11 vecteur novembre 22, 2007 à 1:11

    Je crois que tout mea culpa sérieux doit être accompagné par un ça-n’arrivera-plus.

  12. 12 reblochon novembre 22, 2007 à 1:42

    Je ne detiens pas la verité, je te parle de faits historiques et verifiables.

    Le reste c’est mon avis… ai-je encore le droit d’en avoir un face à la religion ? Est-ce interdit de penser que ce ne sont que des sectes, que des attrapes couillons ? Faut-il tout de suite se faire traiter d’intransigeant et de fanatique ? De bouffeur de curés ? Pourquoi mon avis ne meriterait pas autant de respect que ceux des autres ? Parce que je trouve que la religion n’a plus sa place ? Parce que mes theories, mes croyances me font dire que Dieu n’a jamais existé ? Que les textes religieux ont changé au cours des epoques sans que Dieu viennent lui meme faire ces rectifications… la bonne blague !

    Et non, je ne suis pas le genre de debile qui declencherait des guerres pour ses idees, tu te trompes de camp, mais je serais toujours pret à lutter contre les dogmatiques de toutes especes et les integristes de toutes religions.

    On est dans une societé libre … acceptez-moi meme si mon avis vous derange, sinon arretez de me parler de tolerance. La votre a une limite, on la voit tout de suite.

  13. 13 reblochon novembre 22, 2007 à 1:46

    Vecteur: Je crois que tout mea culpa sérieux doit être accompagné par un ça-n’arrivera-plus ET d’un je vais apporter immediatement des changements à mon attitude et ma facon de penser.

    … je me marre deja quand on parle de l’eglise romaine ! Surtout avec le pape actuel. Un curé en France nous disait au bapteme de ma fille: « On a des progres à faire, mais avec ce pape je crois que l’on part plutot dans l’autre sens. » On ne peut pas l’accuser de vouloir bouffer du curé ce brave homme !

    Benoit c’est le retour 60 ans en arriere ! Quel progres !

  14. 14 Baron de Moulintombant novembre 22, 2007 à 2:40

    Chers amis,

    Sans vouloir reproduire le tout ici, je vous invite lire ici mon modeste (!) commentaire à ce sujet.

    Cordialement,

    Baron de Moulintombant

  15. 15 P'tit Rien novembre 22, 2007 à 16:20

    J’en pense simplement que des excuses ne sont pas suffisantes.

  16. 16 Philippe David novembre 22, 2007 à 21:28

    @ Alain B.

    « Qu’est-ce que ça prendrait pour que cette institution dont le message est fondé sur l’amour, le pardon, l’ouverture, le partage, l’humilité, une préoccupation pour le bien de la communauté et la paix entre les hommes (des valeurs que tu partage, je crois) puisse se racheter à tes yeux? »

    J’aime les défis, alors je vais répondre à cette question. Ma réponse est « qu’elle commence à pratiquer ce qu’elle prêche ». C’est beau que Mgr Ouellet nous demande pardon pour les torts de son Église, et encore il le fait seulement pour avant 1960, mais l’Église n’a absolument pas progressé depuis. Ma mère est une pratiquante dévote qui a divorcé et s’est remariée. Elle s’est butée maintes fois à l’attitude archaïque de l’Église envers le divorce et envers les femmes à chaque fois qu’elle participait aux activités paroissiales. Et vous croyez vraiment que l’Église fait preuve de charité lorsqu’elle proscrit l’usage du condom? 30 millions de croyants africains et sud-américains infectés du VIH en payent le prix.

    Je ne peux pas parler pour Renart, mais pour ma part, c’est justement parce que je partage les valeurs que tu mentionnes ci-haut que j’ai bien de la difficulté à pardonner l’Église. Je le ferai peut-être un jour si elle change, mais avec Benoit XVI, ça ne risque pas d’arriver.

  17. 17 Eric Bondo novembre 23, 2007 à 4:17

    Je trouve que c’était un pas intéressant de la part d’un homme important de l’Église.

    Certes, on peut y adjoindre toutes les intentions du monde, juste pour chercher la marde au lieu de profiter de la situation pour aller plus loin vers un possible mea culpa de l’Église suivi d’actions de « rédemption » de celle-ci.

    Quand passera-donc ce nuage d’intolérance, petite et grande?

  18. 18 Le JP d'amérique novembre 23, 2007 à 14:51

    Pour ma part, je pense que cette lettre est un début. Mgr Ouellet est le seul à avoir eu des couilles pour le faire ici, dans notre province…

    L’histoire nous relate des faits troublants sur l’église mais véhicule des valeurs qui semblent être bonnes. L’histoire nous apprend également que l’homme a sombré dans le mal très souvent, comme l’Église. Personne n’est à l’abri du mal, en somme.

    Oui, cette lettre est un début. Certains semblent penser que c’est la fin… mais je crois que c’est un début. Car il y a un fait indéniable, c’est que l’église catholique est en pénurie de fidèles. Les églises sont vides! Ou l’Église change son discours ou elle finira par disparaître…

  19. 19 gaétan novembre 23, 2007 à 16:20

    Je n’ai pas étudier les religions ni été à l’université alors quelqu’un peut-il me dire si les autres religions ont modifié leur message pour s’adapter à leur temps. Laquelle est la moins rétrograde mettons?

  20. 20 Alain B. novembre 23, 2007 à 17:12

    Gaétan,

    Plusieurs église « unitarienne » ont une théologie très progressive… pro-mariage gay, ministère (prêtrise) des femmes, ouverture, tolérance… la porte est même ouverte à une interprétation historique et sociologique des évangiles qui n’a que faire de la « divinité » du Christ, mais qui se concentre davantage sur les fondements du message… mais disons que sur cette dernière question (divinité) le débat a toujours cours (de façon respectueuse et ouverte) à l’intérieur du mouvement.

    Il y en a d’autres aussi… il y a aussi toutes sortes de mouvements progressistes de la sorte à l’intérieur de l’Islam et du Judaïsme…

    Comme je l’ai toujours dis, ce n’est pas le message des religions qui est intégriste, ce sont les hommes qui tentent de l’appliquer… Et cela se produit tout autant avec les idéologies non-religieuses…

  21. 21 MoonLady novembre 23, 2007 à 18:53

    Pour ma part, j’estime qu’il est un peu tard pour des excuses – quoi qu’on dit mieux vaut tard que jamais … Mais encore là, on dit aussi il faut penser avant d’agir

    Finalement … j’vois que mon opinion est assez divergeante … lol ! Désolée 😉

  22. 22 Alain B. novembre 23, 2007 à 18:55

    À Philippe David:

    Merci de ta réponse. Qui selon moi est juste, sensé et très valide. Je suis forcé de te donner raison en ce qui a trait à tes raisons de ne pas (encore) pouvoir pardonner l’Église. Sauf lorsque tu dis qu’elle n’a pas du tout progressé depuis 1960… Quand-même, je te consent qu’elle a encore beaucoup, mais alors là, beaucoup de chemin à faire, que le gouffre qui la sépare encore de la population est énorme… mais de là à dire qu’elle n’a pas du tout progressé…

    Pour ma part, je n’ai été élevé dans absolument aucune forme de religion… je ne suis même pas baptisé. J’ai plutôt eu une éducation à saveur « Age of Aquarius », ma spiritualité personnelle est très riche, puisée à plusieurs sources, fortement anchrée dans le rationalisme scientifique et teintée de nuances… et j’en suis fier. Mais je me retrouve aujourd’hui avec une belle spiritualité personelle et… solitaire. Et je constate que c’est le cas pour la plupart de mes contemporains.

    J’ai soif, et je suis convaincu de ne pas être seul, d’une spiritualité qui soit davantage communautaire, collective, solidaire… J’entend le cri des gauchistes qui désespèrent de cette société de consommation basée sur le « culte du moi » et qui déplorent surtout son manque de solidarité… et je me demande si en abandonnant la religion organisée, nous n’avons pas mis de coté justement cet ingrédient qui est supposé la créer… en tout cas, nous n’avons encore rien trouvé pour la remplacer… L’État à certainement un rôle à jouer pour encourager la solidarité, mais il se doit d’être neutre et pluraliste et est (doit être) sérieusement limité dans la sphère des valeurs personnelles et communautaires.

    Est-ce que je prône un retour vers l’Église? Je ne le sais pas… en tout cas, je suis loin de prôner un retour en arrière. Et malgré ma grande ouverture à la religion et aux valeurs qui la sous-tendent, (dans lesquelles je me reconnais entièrement malgré mon absence totale d’indoctrination) j’ai exactement les mêmes problêmes que toi et les autres avec les politiques institutionnelles de l’Église catholique dans sa forme actuelle et ses abus de pouvoir du passé.

    Mais pour une raison qui m’échappe, je semble avoir l’instinct de pardon et de compassion plus développé que mes compatriotes… Je replace les choses dans leurs contexte historique… j’essaie de comprendre les conjonctures… et je me dis que les hommes du passé ont fait du mieux qu’ils ont pu compte-tenu de leur contexte.

    Mais je trouve aussi que « nous » avons un rapport complètement névrosé avec cette institution et son rôle historique dans la survie et la formation de la collectivité francophone d’Amérique… et de son caractère.

    Cette Église qui nous dominait tant « avant la révolution tranquille », n’arrivait pas de « l’extérieur »… elle était formé de nos « intellectuels »… nos oncles, nos tantes, nos ancêtres… en la comdamnant nous nous condamnons nous-même… Une certaine réconciliation avec cette aspect de notre caractère historique est nécéssaire si nous voulons envisager l’avenir de manière saine.

    Et malgré ma grande antipathie initiale pour l’homme, je me dois d’admettre qu’au moins, sa démarche cherche sincèrement à s’approcher de la mienne… la distance à parcourir est encore grande, mais c’est un début.

    Pour l’instant, je n’approche pas la question avec des réponses, mais avec un questionnement.

    Et une des questions que je me pose est: Abandonne-t-on la société démocratique de droit parce que nous avons des gouvernents corrompus qui en trahissent les idéaux? Pourquoi le faire avec l’Église alors? En 1960, on aurrait pu me répondre parcequ’elle est tellement pourrie de l’intérieur qu’elle est irrécupérable et j’aurais surement acquiéssé. Mais aujourd’hui?

  23. 23 Renart L'éveillé novembre 23, 2007 à 18:56

    Merci à tous pour ce bon débat, très agréable à lire alors que je reviens chez moi (et je vous en reparlerai plus amplement plus tard).

    Pour mettre mon grain de sel, l’essence de ma pensée était étalée assez simplement dans mon commentaire de base et je comprends alors très bien les questionnements d’Alain. Ce que je condamne, ce n’est pas la foi, la morale catholique, les croyants, dont le cardinal Ouellet, mais bien la doctrine comme système de contrôle, bien qu’il ait perdu beaucoup de ses plumes.

    C’est drôle, mais tantôt je relisais dans l’avion un paragraphe sur le sujet de la foi et qui expose entre autres le théisme, cette non-religion qui place l’homme, et non le groupe, en face de Dieu, dans un hommage privé. J’amène cela, car il est presque question de politique et de partisanerie quand il s’agit de l’Église, le pas est mince : rien à voir avec l’amour, la compassion, et tout le tralala, ce tralala que je trouve aussi important que toute personne religieuse.

    Alors oui, il m’apparaît un goût amer en bouche quand je pense à l’Église qui dit, toujours : « fait ce que je dis, pas ce que je fais! » Je l’espère, mais cela me surprendrait qu’à la suite de ce mea culpa, l’Église suive et s’engage dans cette voie.

    Je préfère l’humain quand il s’engage envers lui-même à la bonté, il rayonne d’autant plus. Mais par cela, je ne renie pas la contribution des religieux et religieuses dans la société. Oh! que non.

  24. 24 Alain B. novembre 23, 2007 à 19:49

    À ceux qui ont l’impression que l’Église ctholique n’a pas évolué depuis 1960, je vous invite à lire l’excellente chronique de Christian Rioux à ce sujet dans Le Devoir de ce matin.

    http://www.ledevoir.com/2007/11/23/165545.html

    Elle est derrière la section payante du site, alors pour ceux qui ne sont pas abonnés, je l’ai reproduite sur mon blogue.

    http://emerillon.niala.net/2007/11/lglise-et-nous.html

  25. 25 Zoreilles novembre 23, 2007 à 19:54

    Oui, ce billet et la discussion qui a suivi ont été riches de réflexion et de pistes de réponses. Personnellement, j’ai beaucoup apprécié.

    Il fallait que je vous le dise!

  26. 26 La Longueuilloise novembre 23, 2007 à 19:59

    J’en ai rien à cirer de Wallet et de ses fausses excuses. Ce type est incapable de sortir de ses schèmes de pensée préfabriqués et étroits (unable to think out of the box). Pour une fois je suis d’accord avec Dubuc http://www.cyberpresse.ca/article/20071123/CPOPINIONS05/711230842/6741/CPOPINIONS.

    Je n’ai rien contre les gens de la base, y compris certains curés, ni contre la foi ou la religion. J’en ai contre les fondamentalistes et la hiérarchie, son hypocrisie (pédophiles simplement changés de paroisse au vu et au su de tout le monde jusqu’à Rome), les excuses assorties de remontrances (il peut se les mettre où il pense), le double discours égalité-sexisme, l’homophobie dans la doctrine alors que plein de prêtres sotn homosexuels, le pied de nez récent aux autres religions qui représente un retour à la période pré-Jean XXIII, le retour vers le passé avec la messe en latin, etc.

    Je n’ai plus rien à faire avec cete institution humaine que j’ai quitté en 1969 (j’avais 13 ans comme Francine Raymond!) qui érige son bla-bla (sous le couvert de «tradition») en doctrine d’importance égale à L’Évangile.

  27. 27 gaétan novembre 23, 2007 à 21:33

    Je seconde Zoreilles.
    J’ai trouvé tous les commentaires très intéressants.
    Merci alain b. pour la réponse à ma question particulière.

  28. 28 françois novembre 24, 2007 à 20:29

    À la question sur les excuses du cardinal, je réponds aussi que ça sent l’opportunisme à peine camouflé.

    Pour ce qui est de la place à léguer, ou non, à la religion dans nos écoles, il m’appert important de souligner d’abord et avant tout un fait indiscutable sur la chrétienté, soit la propension de ses leaders, au fil des siècles, à utiliser le mensonge, le dénie et la rhétorique dogmatique dans le but de (…) contrôler les masses. Les belles valeurs morales sont toujours arrivées deuxième, et ce, quand elles arrivaient en fait à se trouver un podium quelconque devant l’importance ultime des questions diplomatiques et économiques au travers desquelles l’église a toujours aimé s’immiscer. Tout ça pour dire qu’il serait bien de ne pas s’y laisser prendre à nouveau.

    Deuxième fait sur lequel j’estime critique de s’attarder: le vide laissé derrière la débandade de l’église au Québec. Ce vide, il fut dès son arrivée applicable à l’ensemble des québécois, car c’est l’ensemble des québécois qui suivait jusque-là les édits du pape et de ses sbires, et qui a décidé de passer au suivant, pour me permettre un mauvais jeu de mots.

    À partir de cela, voici une façon, selon moi juste et correcte, d’intégrer la Religion à notre système d’éducation:

    D’abord, sur la base de constats établis en bonnes et dues formes (…), on détermine à quel âge, dans la vie de nos enfants, il convient d’ajouter l’optique du système d’éducation national à l’éventail de connaissances qu’on souhaite mettre à la disposition de ceux-ci.

    Ensuite, on développe le « dit » programme sur les religions. Ce qui importe, c’est de s’assurer que le professeur ne soit pas un prêtre, un imam ou un rabbin. Mais bien, un historien qui soit en mesure de présenter les doctrines véhiculées dans leurs contextes historiques, allant des origines antiques des diverses et nombreuses religions, aux implications dans de nombreuses sphères autres que « spirituelles » des dirigeants actuels des organisations religieuses.
    En bout de ligne, il faudrait que l’État, via ce programme, puisse procurer à tous et chacun les pièces nécessaires pour qu’il ou elle ne se trouve dans un vide comme celui qu’on constate au Québec, aujourd’hui. Et ça, c’est avec l’éclairage du « Big Picture » historique et surtout, factuel, qu’on peut y arriver.

    C’était là mes deux cennes, comme disent nos voisins.
    Et, désolé pour ceux froissés par la longueur de la chose.

  29. 29 reblochon novembre 26, 2007 à 13:13

    « L’Église actuelle, ce n’est pas la vraie Église de Jésus-Christ, dit-il. Si Jésus-Christ revenait sur terre, il ne rendrait pas visite au pape et au Vatican; il aurait honte. Si Jésus-Christ venait sur terre, il irait bien plus parmi les pauvres. Il n’irait pas visiter le cardinal Ouellet. »

    Gilles Kègle

    Bon, on ne peut etre difficilement plus explicite !

  30. 30 Christian B décembre 4, 2007 à 2:34

    Je savais depuis longtemps que le véritable prénom de Renart était Pascal et puisqu’ un nom tel que Pascal Léveillé renvoie symboliquement à une identité christique et vu son prodigieux talent de communicateur et les valeurs on ne peut plus judéo-chrétiennes qui sont véhiculées sur les blogues où il s’exprime je me suis parfois demandé si Pascal ne serait pas la réincarnation de Jésus purement et simplement et moi d’avoir à lui révèler sa véritable identité.Mais ceci était l’impression que j’avais avant que je ne lise le premier commentaire d’Alain B et ironiquement je me demande si ce n’est pas l’impitoyabilité de Renart qui finalement ne me renverrait pas ce flambeau à moi-même,c’est du moins ce que tentent de me faire croire plusieurs phénomènes extrêmement chargés en terme de synchronicité qui me lient à cette entité que je ne suis plus mais dont il me semble avoir lourdement hérité du karma avec tout ce que cela implique de médaille et peut-être aussi surtout de revers de la médaille lorsqu’on utilise le prétexte de l’hypothétique date de naissance de Jésus pour lui enfoncer davantage sa couronne d’épines en sacrifiant de nobles végétaux en guise de sapins de Noël artificiellement ­­`illuminés` par des lumières non biodégradables et énergivores,en s’échangeant des objets en plastique qui ne tarderont pas à nourrir les dépotoirs etc. le tout en permettant à de grosses chaînes de magasins à rayon de se pourlicher leurs babines capitalistes tel que le dénonce bien mieux que moi le blogue d’UHEC et Cie.Donc à la question qui consiste à savoir si Jésus-Christ irait visiter le cardinal Ouellet et le Pape laissez-moi vous raconter l’anecdote suivante:Samedi soir dernier je suis allé voir le film de Richard Desjardins -Le Peuple invisible-et je dois vous avouer que je n’avais pas besoin de ce film pour m’ouvrir les yeux sur les sinistres aspects de plusieurs  »représentants »de l’église catholique et après le film je me suis interrogé à savoir si je dissoudrais cette église si jamais j’avais la certitude d’en être l’instigateur.Le lendemain en descendantune rue vers Mont-Royal en compagnie d’une amie pas croyante du tout mais très proche de moi(dont le père se prénommait Noël puisque né un 25 décembre)nous étions à nous remémorer la crise du verglas lorsque soudainement du toit d’un édifice j’ai reçu sur la tête une brique de glace pas assez lourde pour me replacer les idées mais assez pour m’infliger des douleurs qui ont perduré quelques jours,alors suite à cela j’ai rebroussé chemin de quelques pas pour aller voir de quel édifice il s’agissait craignant dans mon for intérieur que ce ne soit d’une église…hé oui c’était bien cela l’église St-Pierre Claver transformée en centre communautaire et dont les portes étaient fermées,donc pas moyen de discuter avec le curé de cette paroisse qui aurait pu tenter de m’expliquer pourquoi le ciel m’a tombé sur la tête et ensuite possiblement me conseiller d’aller raconter au cardinal l’objet de mes délires comme le dirait Languirand .Que dois-je en conclure?Que les églises sont déjà vouées à disparaître d’elles-mêmes?Ou que je manque atrocement de reconnaissance envers une institution qui a fait du mieux qu’elle pouvait tant bien que mal et cela malgré un message qui à la base était bien loin d’être clair(à titre d’exemple le langage en paraboles de Jésus qui a coûté une oreille à un soldat romain venu pour le capturer avant qu’il lance son’qui tue par le glaive périra par le glaive’,étrangement mon père est sourd d’une oreille et me l’a toujours douloureusement rappelé toutes les fois que je ne lui parlais pas assez fort.Ensuite toute cette nébulosité entourant sa vie avant ses années de prédication ,était-il attiré par les femmes?Moi oui ,pour sûr et de cette attirance j’en ai même été outrageusement dominé et c’est peut-être là le plus grand hommage que je n’ai jamais rendu au créateur,qui sait?Par contre pour ce qui est de l’acte de tuer il me semble qu’il a été assez clair à ce sujet alors je ne vois pas pourquoi Jésus aurait à porter l’odieu de ces actes et pourquoi Georges Bush (qui possiblement pense être la réincarnation du Christ)encore aujourd’hui se croit justifié d’envoyer des troupes militaires avec les dommages collatéraux que l’on connaît et cela au nom de Dieu (le dieu guerrier de l’Ancien Testament peut-être mais sûrement pas le Dieu auquel se référait Jésus).Présentement je ris en imaginant la face de ceux qui lisent ce message et déploreront le triste état de la santé mentale des québécois -:)et je renforcerai leurs convictions en rajoutant que ma mère quelques années avant ma naissance a subi des traitements par électro-choc sensés lui faire retrouver ses esprits et moi par la suite lors de mon baptème je devais écoper des nouvelles cloches(actionnées électriquement je présume)de l’église du Christ-Roi de la paroisse où je suis né,raison pour laquelle le prêtre ou curé a convaincu ma mère de me faire prénommer Christian.Autres coïncidences:à 31 ans j’ai sans m’en rendre compte formulé intuitivement le fameux engagement du paris de Pascal relativement à la vie après la mort avec pour résultat des réponses immédiates telles que la conviction du processus de réincarnation et immédiatement confirmée par une invitée de Christianne Charette à la radio soit Maguy Lebrun qui expliquait que le deuxième concile de Constantinoples avait declaré anathème le phénomène de la réincarnation.Quelques semaines plus tard après d’inlassables heures au piano à tenter de jouer plusieurs mesures de l’Étude Révolutionnaire de Chopin j’ai expérimenté un moment de grâce que je suis bien forcé de qualifier,au risque de faire prétentieux,d’Illumination et qui n’a rien à voir avec le temps tant le phénomène a été instantané mais si puissant que soudainement je me suis exclamé:C’est ça Dieu! Rien de très poétique mais juste la réalité de ce qui est sorti de ma bouche.Par la suite,en gros,en 93 alors que j’avais 33 ans tous mes effets personnels ainsi que le chalet que j’habitais ont été incendiés.Jésus s’est associé au vin et au pain et mon père a sombré dans l’alcoolisme avant d’être secouru par le mouvement AA alors que j’avais 1 an.(lég`rement tiré par les cheveux j’en conviens mais conséquence possible du karma).Mon père est bélier donc moi symboliquement un agneau.Mon thorax velu forme un motif en forme de croix et est par surcroît surmonté d’une tête et d’ailes embryonnaires pointant vers les épaules.La couleur de mes yeux jaune dorés se rapproche sensiblement de la couleur que l’on prête aux yeux de Jésus lors de son retour tel qu’annoncé dans l’apocalypse,par contre j’ai beau être prétentyeux en ce qui concerne la couleur de mes yeux mais pour ce qui est de son retour dans un corps de gloire la description ne correspond pas tout à fait parfaitement…Je me rapproche plus du Bouddah en ce sens.Et surtout n’ayez crainte (du moins pas pour l’instant)je ne possède pas le pouvoir d’ordonner aux morts de sortir de leurs tombes ,si vous voulez des zombies mieux vaudrait demander à Renart de vous en concocter.Un autre exemple de réincarnation possible,en cherchant le mot Constantinoples à rebours dans mon Larousse 95 il y a de cela quelques mois je suis tombé face contre terre en voyant la photo du poète Paul Éluard qui ressemble énormément à Dan Bigras né 5 ans après la mort d’Éluard et ce dernier a aussi été chantre,plus tard dans la même semaine j’ai vu une ressemblance très évidente entre Robert Charlebois et un portrait de Beethoven âgé d’environ 50 ans,de plus Charlebois a écrit une chanson sur la musique de Beethoven et je crois que c’est son compositeur favori et le comble de cette affaire là c’est qu’après avoir relaté ce phénomène de synchronicité sur un site spirituel que Renart connait j’allume la télé et là je vois dans le show du refuge nos deux pianistes chanteurs essayer de nous faire croire qu’ils sont des gars ben ordinaires!

  31. 31 Renart L'éveillé décembre 4, 2007 à 4:25

    Beau délire mon ami…

    « à 31 ans j’ai sans m’en rendre compte formulé intuitivement le fameux engagement du paris de Pascal »

    Je suis curieux, mais quel est donc ce « paris »?

  32. 32 Alain B. décembre 4, 2007 à 7:20

    « je me suis parfois demandé si Pascal ne serait pas la réincarnation de Jésus purement et simplement et moi d’avoir à lui révèler sa véritable identité.Mais ceci était l’impression que j’avais avant que je ne lise le premier commentaire d’Alain B »

    Je suis vraiment désolé d’avoir piétiné sur ta divinité Renart. Je ne recommencerai plus. 😉

  33. 33 Alain B. décembre 4, 2007 à 7:23

    Le réincarnation de Jésus, hein? Sais-tu, je serais presque prêt à y croire… t’es tellement fin!

  34. 34 Renart L'éveillé décembre 4, 2007 à 16:45

    Recommence plus, ok?

    Hé hé!

  35. 35 Renart L'éveillé décembre 4, 2007 à 16:47

    Aaaaaah, merci… 🙂


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : veuillez vous assurer que le compte Twitter est public.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 778 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]

%d blogueurs aiment cette page :