Péter la baloune…

Je n’ai pas le choix de me rétracter; on vient de péter la bulle de l’éducation-du-français-qui-serait-en-danger-parce-que-nos-jeunes-ont-de-mauvais-résultats. C’est que dans mon texte « Trop de raccourcis », je me sers de cette problématique comme exemple pour illustrer mon propos, mais il semble que ce soit encore une enflure médiatique.

Premièrement, un texte de Jean-Benoît Nadeau et Julie Barlow, les auteurs de « La Grande aventure de la langue française (Québec Amérique) », paru sur cyberpresse hier remet les pendules à l’heure.

Et je les cite :

Par exemple, après avoir déterré des archives un examen de français donné à 3000 élèves d’un beau quartier parisien en 1850, des linguistes français l’ont fait passer 150 ans plus tard dans le même quartier à 3000 élèves appartenant au même groupe socio-économique. Surprise: ils ont constaté très peu d’écart dans la maîtrise générale de l’écrit entre maintenant et «le bon vieux temps». Les linguistes québécois qui ont étudié de près cette question en se fondant sur des documents plutôt que leurs souvenirs arrivent habituellement aux mêmes conclusions.

Deuxièmement, j’ai lu, sur le blogue « Geek curious » un billet très intéressant sur cette question. Ce paragraphe est éloquent :

C’est très drôle ces histoires sur la mauvaise orthographe de nos élèves, car elles reviennent en moyenne à chaque 10 ans dans les journaux francophones. Ça fait 200 ans qu’on reproche aux jeunes générations que leur français est bâclé. En effet, si on fouille dans les archives de journaux, on voit la même « crise » se répéter à chaque dizaine d’années environs, et à chaque fois on dit que c’est pire que précédemment.

Comme quoi il est de plus en plus clair pour moi que la blogosphère est très très utile!

Ajout (14h50) :

Justement, je viens de lire un très bon texte de ND sur cette question, c’est ici.

7 Responses to “Péter la baloune…”


  1. 1 Eric Bondo novembre 9, 2007 à 20:43

    Et si la sélection naturelle s’appliquait aussi à la langue?

    L’idée n’est pas de l’imposer, mais qu’elle s’impose d’elle même par le besoin, l’envie de mieux communiquer avec les personnes qui la parlent. Et pour donner le goût aux gens de nous parler, il suffit de savoir se rendre intéressant.

    Il est clair que le débat actuel sur la question soulève plus de malaise que d’intérêt à connaître l’autre.

    La mort du latin ne fut pas une chose stérile. Le latin a laissé derrière lui plusieurs langues qui ont traversé les âges.

    Selon moi, ce n’est pas la loi, mais la foi en sa langue qui la fait rayonner, évoluer. Et qui dit loi, dit peur. Une langue légiférée à l’excès n’est qu’une langue en sursis.

    Tâchons de rayonner, au lieu de sermonner. D’ailleurs, je lisais dernièrement que nous sommes parmi les champions de la francisation des mots. Ici, quand une nouvelle bébelle voit le jour, on se force (à l’Office de la langue) plus que dans le reste de la francophonie pour créer le terme français qui y correspond.

    Ce n’est pas rien ça.

    Quand on s’occupera comme du monde de nos immigrants, ils vont en manger pour souper du Français. Et les anglais de souche? Si on est les « cool dudes » du Canada, ils vont bien avoir envie de nous draguer, on vit dans le même petit espace de planète.

    Moi j’ai espoir. Parce que ma langue maternelle, je l’aime et la fais rayonner. Et si un jour plus personne ne la parle, j’en ai 3 autres en banque et 2 autres dans ma bibliothèque, prêtes à ce que je leur accorde un peu de temps.

    Je ne devrais donc pas avoir à rester silencieux dans mon coin avant un bout, à moins que les deux tiers de l’humanité ne disparaîssent des causes des changements climatiques ou autres. C’est l’avantage du multilinguisme: peu de limites aux communications entre humains de partout.

    Ce n’est pas la langue qui a fait de moi l’être que je suis. C’est mon environnement, ma famille, les gens de mon pays. Je ne partage pas les valeurs d’au moins la moitié de la population Québécoise (comme les fédéralistes, les conservateurs et autres…), comment pourrais-je croire que la langue est SI importante, si rassembleuse dans ce cas?

    Je rêve du jour où l’humanité en entier pourra se comprendre et que nous réaliserons que fondamentalement, nous sommes tous de la même graine.

    Jadis, je fus un chaud partisan de l’Esperanto, même si ce fut un genre de coup d’épée dans l’eau.

    Si un jour le Français n’est plus la langue qui convient à nos valeurs comme peuple, eh bien on changera. Jusque ici, elle a fait le travail, et moi le mien.

    C’est pourquoi j’ai l’esprit tranquille. Ce qui n’est pas le cas de tous. Bof, ça passera.

  2. 2 Renart L'éveillé novembre 9, 2007 à 21:19

    Eric,

    ton commentaire diverge un peu du sujet mais bon, je vais continuer à te répondre que je ne considère pas le français ici comme une donnée négligeable et interchangeable, hypothétiquement, même s’il a quelques bons petits côtés intéressants…

    Je comprends tout à fait ce que tu écris mais il me manque une position, un choix, une décision. C’est de l’accommodement à outrance.

  3. 3 François novembre 9, 2007 à 21:49

    Si je peux me permettre d’intervenir:

    Lier « accomodements » et « langue », ça ne fait pas de sens. La langue, c’est dans le plus profond des racoins de chacun de nous. C’est aussi proche de soi que la mémoire de sa mère qui accompagne son développement depuis l’enfance.
    On ne s’est jamais dit qu’il faudrait voter des lois pour protéger le statut de nos mères! Je suis Éric là-dessus: pas besoins de légiférer encore plus pour « sauver » le Français d’içi.
    Si on l’aime comme il se doit, ce Français n’a rien à craindre.

  4. 4 Eric Bondo novembre 10, 2007 à 1:33

    Renart, moi je ne comprends pas ce que tu entends par « il me manque une position, un choix, une décision. C’est de l’accommodement à outrance. »

  5. 5 Renart L'éveillé novembre 10, 2007 à 18:30

    Eric,

    à la base, après coup, j’ai compris après t’avoir lu hier pourquoi tu es venu surenchérir sur l’importance de la langue française au Québec alors que mon texte discute de sa qualité au niveau de l’éducation et des résultats des élèves. C’est que la supposée piètre qualité du français était ton argument clé pour dénigrer le désir de protection du français en voulant instaurer une citoyenneté québécoise; t’aurais-je coupé l’herbe sous le pied? Donc, c’est bien comme ça que je comprends tes assertions ici, qui en viennent à réduire le français à une donnée négligeable, tu t’en rend compte? Si je ne te connaissais pas, je croirais avoir affaire à un fédéraliste…

    Parce que s’il n’y a rien pour cimenter la population québécoise, ni sa langue, ni sa culture, ni ses valeurs, comme tu le dis, on pourrait considérer ultimement que l’Ontario a autant, sinon plus de raisons de se séparer que nous. Si rien d’autre que notre rapport à autrui n’a de l’importance, dans son sens le plus centré sur soi-même, et en enlevant alors tout le contexte social dans un sens plus large que la sociabilité immédiate, autant avouer que le projet souverainiste est une lubie très accessoire. Mais j’attendrai que tu l’écrives noir sur blanc avant de t’attribuer ce schème de pensée.

    C’est pour ça que j’écris qu’ « il me manque une position, un choix, une décision. C’est de l’accommodement à outrance. » C’est parce que ta position oscille entre un désir de désubjectiviser la question linguistique (pour des raisons que toi seul connais, consciemment ou inconsciemment) et un nationalisme géographico-intimiste (je me permets de le qualifier ainsi, puisqu’il ne reste rien d’autre à ton nationalisme…). Et je ne suis pas en train de partir sur une baloune, justement.

    Non, car, pour t’expliquer à contrario par ma position, je suis certain qu’une grande partie de ce que je suis est due à ma langue maternelle. Je crois que c’est un déterminisme qui colore la vie de la majorité des habitants de la région géographique du Québec, qui fait qu’il y a une dynamique inédite. C’est là tout ce que j’aimerais qu’on protège, parce que des routes, des arbres, des entreprises, des montagnes, il y en a partout sur la planète, mais pas cette dynamique sociale qui est influencée fortement (et le mot est faible) par son véhicule principal : la langue. Si tu n’as pas encore lu mon texte « Sur la question linguistique : pour un nationalisme pratique », je t’invite à le lire puisqu’il jette les bases de ma pensée à ce sujet.

    Je vois bien notre point de divergence et je me demande bien s’il sera un jour conciliable, mis à part un désir (?) commun de vivre un jour un pays du Québec. J’en doute (d’une conciliation sur ce sujet, pas d’un pays…). Mais il y a tellement d’autres sujets sur lesquels nous sommes d’accord qu’il vaudrait peut-être mieux occulter celui-ci…

  6. 6 Eric Bondo novembre 10, 2007 à 19:12

    Ouain, en effet, inconciliable.

    Je ne dis pas qu’il n’y a rien pour cimenter notre vivre ensemble. Sauf que, et je le répète, toi, par exemple, tu as possiblement plus en commun avec un unilingue anglo du Mile-end de notre âge qu’avec un adéquiste de la Beauce.

    Plus en commun avec les Deejay House et techno anglophones qu’avec MC Mario. Plus en commun avec John Saul qu’avec André Pratte. Plus en commun avec les résidents de Vancouver que de Québec. Je doute que le chanteur qui t’ait le plus influencé soit Francophone. Et les valeurs cathos de 80% de la population, tu les partages? Tu crois que baisser les impôts va nous rendre riche, comme plus de la moitié de la population? Prends-tu des antidépresseurs durant l’année, comme 40+% de la population? Serais-tu incapable de te passer d’un char, comme 80% de la population? Tu prévois finir tes jours à Hollywood Beach aussi? Et voter à droite?

    Tu ne t’intéresses même pas au hockey, NOTRE sport NATIONAL. Encore moins au sport tout court, Principale (sic) raison pour la grande majorité des Québécois d’utiliser les médias d’information. Tu as un bacc, ce qui te rapproche plus des immigrants que des Québécois de souche. Tu ne joues pas des cuillers mais du Djembé. Mon père Congolais cuisine plus souvent Québécois que toi.

    Si la langue Française cimente tant le peuple Québécois, comment se fait-il que nous vivions au milieu d’un tel chaos de valeurs incompatibles? Et comment se fait-il que tu n’aies pas remarqué que, « overall », si tu te compares au Québécois moyen, il ne reste que ça, la langue, pour vous cimenter, genre?

    C’est peut-être pour ça que tu t’y accroche tant. Tu crois que sans le Français, plus de Québec. Si tel était le cas, alors le Québec vivrait sur du temps emprunté.

    Selon moi, parce que la langue n’a rien, mais rien à y voir.

    Alors, je te mets au défi. Fais-moi une liste de tes 10 points majeurs communs avec la majorité (50%+1) des Québécois, autres que la langue.

    Après ça on reparlera. Je te parle de l’attachement à des valeurs, et j’ai l’impression que toi tu me parle de l’attachement à un outil.

    Ensuite on pourra s’arrêter.

    j’ai bien hâte de voir ça.

  7. 7 Renart L'éveillé novembre 11, 2007 à 21:37

    Pour ceux qui auraient suivi cette discussion entre moi et Eric, elle s’est terminée au téléphone et d’une manière très conciliante…

    Nous y reviendrons c’est certain prochainement!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Nethique.info

Finaliste Grands Prix AJIQ catégorie Illustration éditoriale

Catégorie : Illustration éditoriale

Fier collaborateur de…

Infoman
Reflet de Société

Babillages (Twitter)

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d’actualiser cette page.

Un sous à la fois!

RSS Billets choisis de mon agrégateur (blogoliste dans la bannière)

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Archives

copyleft

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories

Statistiques (depuis 01/01/2008)

  • 632 468 hits

RSS Art

  • Incidence
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/
  • Barack Obama + Hillary Clinton = Scarlett Johansson!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Oui, oui, je sais, quel drôle de titre… C’est que je suis tombé tantôt sur un billet de Benoit Descary qui pointe un nouveau service de recherche d’images similaires nommé GazoPa. Étant donné que je me suis déjà fait piquer une image, je me suis amusé à essayer les […]
  • Quelques images en passant…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Pour avoir la tête dans le cul, je l’ai quand même un peu. Je suis encore légèrement enrhumé (la petite a ramenée ça de la garderie), pas grippé de l’ah! (contrairement au blogueur qui tient Le Gros BS). J’avais trouvé cette photo naguère sur le blogue de Mazzaroth et […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Monsieur l’articide,
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la suite de mon billet précédent, on m’a pointé un texte d’un auteur qu’un certain Pierre Côté considère comme étant « Le plus grand auteur québécois de sa génération » (découvert via @patdion), soit Carl Bergeron. Chacun a droit à son opinion, mais de mon côté, je n’ai pas hésité […] […]

RSS Critiques

  • André Sauvé : un monde fou!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Hier soir, je suis allé voir le spectacle d’André Sauvé avec, je vous avoue, un préjugé défavorable, bien qu’à la base j’aime beaucoup cet humoriste. C’est que j’ai pas mal vu de ses sketches sur le web, à la télé et ses « chroniques » à 3600 secondes d’extase, et j’avais […] […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]
  • Mauvais Oeil
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ La poussière est retombée, on respire par le nez, je vais donc pouvoir revenir sur le cas Pascal-Pierre Fradette. Hier, mon sixième sens me disait qu’il fallait que je google son nom et je suis tombé sur son nouveau projet : Mauvais Oeil. Je me souvenais d’un de ses […]

RSS Culture

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Questions nationales : impressions et réactions
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ J’aimerais revenir sur ma soirée d’hier au cinéma Quartier Latin où j’ai assisté au visionnement du film « Questions nationales », en compagnie du blogueur Lutopium. De visu, j’ai pu remarquer la présence de Pauline Marois, Gilles Duceppe, Pierre Curzi, Françoise David, Pierre Dubuc, Michel David, […]
  • Questions nationales : un film utile
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Le projet, qui germe, meurt et regerme depuis les années 70, s’est concrétisé hier soir par une première au Festival des films du monde. Dans une salle comble, où se trouvaient entre autres les chefs des partis souverainistes, j’y étais, question de goûter à « Questions nationales », ce […] […]

RSS Humanisme

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’endoctrinement, l’éthique, la culture et la religion
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je me souviens avoir déjà pris la défense du cours d’éthique et de culture religieuse. Je le voyais comme une bonne manière de sortir la religion de l’école en l’incluant dans l’Histoire (globale), par la mise en contexte. Il semble que ce soit plutôt le contraire. La religion, avec […] […]
  • Prix à la consommation : comme une odeur de prise d’otage
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Il y a de ces choses qu’on sait, mais quand on se les refait remettre en pleine face, elles puent. C’est ce qui m’est arrivé quand […]
  • Ce n’est pas la nature qu’il faut sauver, c’est nous!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Après tout ce bleu, étourdissant pour certains, sombre pour d’autres, en attendant le rouge noyé sous la pizza et la bière des déménagements, il serait bon de retourner à la réalité. Une de celles-là, c’est que les contaminants qui nous entourent diminuent « l’écart de poids à la naissance […] […]
  • Né pour un grand pain (les osties, c’est pas assez…)
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Vous êtes sûrement au courant que l’athéisme sort dans la rue prochainement : « une dizaine d’autobus de la STM arboreront une publicité commandée par l’Association Humaniste du Québec ». Si vous ne l’êtes pas, le message qu’on y verra : Dieu n’existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter [… […]

RSS Littérature

  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Ce que je n’ai pas encore pu dire au sujet de Nelly
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au figuré, je me mords les doigts presque au sang depuis mon petit billet d’humeur suite à la mort de Nelly Arcan. Attendre que la poussière retombe pour être certain de ne pas me précipiter stupidement dans le regret. Mais en même temps, comme le souligne bien justement Christian […]
  • Autour de Nipi
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Tant qu’à être dans la poésie, continuons! De Claude Péloquin, je ne connais pratiquement rien, sauf bien sûr sa chanson ultra connue : Lindberg; et son célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves ? C’est assez. ». J’ai bien dû lire sans trop m’en rendre compte […] […]
  • Un foutu beau débordement de singularité
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Ç’a été long, mais chose due, chose faite, je l’ai lu ton Vamp. Et je m’incline bien bas, mon cher Christian. Comme un chocolat pur cacao à 99%, je l’ai grignoté à petite dose ta brique, m’explosant les papilles, humant ton mistral a plein poumon, pour en épuiser ensuite […]
  • Le luxe du temps
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Bon, voilà, j’ai publié aujourd’hui mon dernier billet sur Blogosphère. Cette collaboration me grugeait du temps comme c’est pas possible! Je pouvais passer trois heures par jour à scruter mon agrégateur pour suivre ce qui se passait dans la blogosphère; et trois heures, c’est conservateur comme chiffre […]

RSS Musique

  • Pourquoi les gens sont gaga de la Lady?
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ À la fin de son billet « Le filon pop et les archétypes de certitude », Jean-Simon DesRochers pose une question qui attire une réponse de ma part : Et puisque je m’interroge sur la pop; quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi Lady Gaga fait un tel tabac? N’étant pas totalement idiot, […] […]
  • Blogue-notes
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Au menu, quelques notices qui pourront sûrement vous intéresser. Premièrement, question de réagir virtuellement à la corruption en cours depuis trop longtemps, il est possible de s’inscrire au groupe Facebook « http://www.nonalacorruption.com/ » et aussi de signer la pétition en ligne. Commentaire […]
  • Pour en finir avec le lipdub, entre autres…
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Un certain David Descôteaux (affilié à l’IEDM : un organisme de charité, soit dit en passant!), est venu me spécifier voilà quelque temps (à la suite d’un vieux billet, « La peur d’Anne Dorval ») qu’il a signé une chronique dans le journal Métro et que ça devrait m’intéresser. Si […] […]
  • Un pied dans le dubstep
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Même si je suis DJ, c’est très rare que je parle musique ici. C’est mon monde parallèle. Mais je vais déroger à cette habitude. C’est qu’hier je me suis rendu en compagnie d’un compagnon de travail au Piknik électronique pour entendre deux DJ d’Angleterre : Skream et Benga. Ils […] […]
  • Michael Jackson : le dernier repos? Pas de tout repos!
    Visitez mon nouveau blogue : http://renartleveille.com/ Il va sans dire que l’hommage à Michael Jackson a été le « premier événement culturel multiplateforme d’importance ». D’un autre côté, les réactions à cet événement ont été nombreuses et variées sur le web. Permettez-moi de vous présenter quelques morceaux choisis, et ce, seulement pour la journée d’hie […]

RSS Philosophie

  • Sur la liberté de surconsommer et la culture qui la soutient
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Sans un changement culturel radical qui ferait de la surconsommation un interdit, voire un tabou, les politiques écologiques et les changements technologiques en cours mènent l’humanité tout droit à un cul-de-sac écologique et économique, estime le Worldwatch Institute de Washington, dans son «état […]
  • Sur l’évolution et le changement
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Du changement. Fascinant à quel point le changement est devenu un phénomène positif… Avant, c’était risqué… aujourd’hui, c’est en certitude d’un changement pour le mieux. […] Le changement est devenu la nourrice de notre lassitude… c’est charmant comme évolution. Plus les changements sont possibles […]
  • Un dinosaure dans la blogosphère
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Dans ce monde virtuel, malgré une veille assez large, malgré des alertes Google, malgré la technologie de notification des liens entrants, l’humain est toujours utile. C’est qu’à la suite de mon premier billet en lien avec le suicide de Nelly Arcan, quelqu’un est venu m’indiquer qu’un autre comment […]
  • Sur le nationalisme
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ Je regrette qu’il n’existe pas en français de mot pour désigner l’attachement que l’on peut ressentir pour le lieu où nous vivons notre enfance, entouré de gens qui nous aiment et qu’on aime — et pourvu que notre enfance ait été heureuse. Mais si vous retirez du nationalisme cet […] […]
  • Ne bouge surtout pas!
    Visitez mon nouveau blogue :  http://www.renartleveille.com/ (Le billet qui suit a été publié parallèlement sur Les 7 du Québec, pour lire les commentaires ou en laisser, suivre l’hyperlien précédent.) Je suis tombé sur cette photo la semaine dernière. Elle m’a troublé. Au-delà de la confiance aveugle, j’y vois une allégorie de notre condition sociétale. Les […]

%d blogueurs aiment cette page :